L’alimentation : un point clef pour une vie saine et sereine !

Vous l’avez vu, sur ce blog, il m’arrive de parler de beaucoup de sujets différents : respiration, méditation, gestion des émotions, remèdes naturels etc.

Chacun de ces thèmes est important en ce qui concerne mon équilibre personnel.

Découvrir, comprendre, puis mettre en application tout ce dont je vous parle dans mes articles, m’a à la fois beaucoup aidé à me relever dans le passé, et contribue à améliorer mon équilibre dans le présent.

Cela dit, s’il y a bien un sujet sur lequel je me suis particulièrement penché ces quelques dernières années et qui a considérablement renforcé ma santé et mon équilibre :

C’est l’alimentation !

L’alimentation, remède naturel en cas d’angoisse, de dépression ou de mal-être

des légumes pour une bonne alimentation

Croyez-moi, modifier mes habitudes alimentaires est probablement ce qui m’a le plus aidé. Ça m’a même peut-être sauvé la vie.

Ma santé physique, émotionnelle, psychique et spirituelle était vraiment dans un sale état…

…et je ne serais pas qui je suis aujourd’hui si j’avais continué à me nourrir comme je le faisais.

Je ne « serais » peut-être plus du tout…

Changer mon alimentation a joué un rôle essentiel, voire principal, en ce qui concerne mon évolution.

Je le dis, je le pense et je l’ai expérimenté : l’alimentation est vraiment un point essentiel pour qui veut avoir une vie plus sereine, plus saine et plus heureuse.

Un second blog rien que pour l’alimentation?

Je vais être honnête avec vous, j’ai presque failli créer un second blog rien que pour l’alimentation tellement je considère ça important !

Je voulais l’appeler « Vers une vie saine » :)

C’est d’ailleurs aussi pour ça que j’en ai peu parlé jusqu’à maintenant : je réservais tout ce que j’avais à dire pour le mettre sur ce nouveau blog …

… mais je crois que j’ai changé d’avis !

Je pense maintenant que des articles sur l’alimentation, sur le corps et sur l’hygiène de vie de manière générale ont tout à faire sur un blog tel que Vers une vie sereine (j’attends quand même votre avis dans les commentaires!).

Selon moi, il n’y a pas de sérénité possible dans un corps en mauvaise santé…

…et il n’y a pas de bonne santé si on laisse de côté tout ce qui touche à notre corps et à l’alimentation. C’est aussi simple que ça.

jeune fille vautrée sur une chaise de fatigue

Si vous le permettez, et si vous me confirmez que ça vous intéresse, il est donc fort probable que je parle un peu plus d’alimentation sur Vers une vie sereine :)

Pas de recettes de cuisine, ni de comment découper un poulet façon Top chef … mais de toutes les découvertes, les changements et les expérimentations positives que j’ai pu faire en ce qui concerne l’alimentation.

Et accrochez-vous car il y en a eu !

Ça a même été ma grande passion ces dernières années… et comme j’aime le faire quand je me passionne pour un sujet, j’ai beaucoup lu, beaucoup appris, beaucoup questionné, et surtout beaucoup expérimenté !

Je pense maintenant pouvoir être en mesure de vous retransmettre pas mal de choses sur ce sujet.

Mon alimentation depuis 2 ans? De nombreux changements et expériences !

Comme toujours, ce dont je vais vous parler ne sera que le fruit de mon expérience (confirmée aussi par celle d’autres personnes), et ce sera donc à vous de voir si ce que j’écris vois parle, et si oui le tester, l’expérimenter.

Puis, si vous ressentez des bienfaits : l’intégrer de façon plus durable dans votre vie.

Pour vous donner un petit aperçu :

D’un régime « occidental », mangeur de produits industriels, fast-food, pizzas, pâtes, pain, café, alcool, gâteau, viandes, sucreries, soda…

…je suis passé à un régime quasi végétalien, avec beaucoup de légumes, de fruits, plutôt bio et locaux, la découverte des jus verts, une cuisson vapeur qui respecte les aliments, la redécouverte des bienfaits des épices, des aromates, des tisanes…

…avec aussi d’autres points clefs à prendre en compte tels que les combinaisons et intolérances alimentaires, le processus digestif, l’assimilation, la détoxination, les rythmes biologiques, la flore intestinale, l’acidité l’alcalinité, le cuit le cru, le chaud le froid etc.

Résultats de ces changements d’alimentation : de nombreux bienfaits !

Petit à petit, j’ai pris conscience que tout cela avait son rôle à jouer, j’ai expérimenté, joué, et très vite, j’ai observé que cela améliorait considérablement ma santé, ma sérénité, ma joie et ma paix intérieure.

alimentation santé sérénité joie

En effet, je pouvais faire ce que je voulais : travailler sur mes émotions, mes pensées, ma respiration, mon activité physique, mon sommeil…

…mais tant que je ne prenais pas en compte ce que je mettais à l’intérieur de mon corps, et dans quel état d’esprit, alors il me manquait toujours quelque chose ! J’avais toujours l’impression d’être sur le bord du précipice, et cela me demandait beaucoup d’efforts afin de maintenir un semblant d’équilibre.

Depuis que j’ai changé mon alimentation, ce n’est plus pareil.

Je trouve mon équilibre plus facilement, et j’arrive à le garder plus facilement. Et d’ailleurs, que ce soit pour moi ou pour beaucoup d’autres personnes, l’alimentation est souvent ce qui fait la différence.

Avant d’aller plus loin sur tous ces sujets, j’aimerais savoir ce que vous pensez de tout ça :

  • Est-ce que c’est un sujet qui vous intéresse? Est-ce que vous aimeriez que j’en parle ici ou sur un autre site?
  • En ce qui vous concerne : avez-vous déjà modifié des choses dans votre alimentation? Est-ce que vous avez pu remarquer des améliorations? Si oui en faisant quoi?
  • Quelles difficultés ou blocages vous rencontrez en ce qui concerne l’alimentation?

Si vous voulez, vous pouvez laisser un commentaire ci dessous en répondant à une ou plusieurs de ces questions. 

Toutes vos expériences sont bonnes à être partagées : elles permettront à la fois d’enrichir cet article, mais aussi d’aider d’autres personnes ! Vos blocages et difficultés m’aideront à mieux cerner ce dont vous pourriez avoir besoin et comment je pourrais vous aider en ce qui concerne l’alimentation.

cadeau-500
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

80 réponses à “L’alimentation : un point clef pour une vie saine et sereine !”

  1. Anonyme 12 juin 2014 at 15 h 23 min #

    Le sujet sur l’alimentation m’intéresse beaucoup.

    • Anonyme 13 juin 2014 at 12 h 16 min #

      oui cela m’intéresse

    • Anonyme 3 janvier 2015 at 14 h 43 min #

      ouiii !!! tellement tu as raison quand je mange sainement je me sens bien!;)

  2. ZeiTheLei 12 juin 2014 at 15 h 25 min #

    Bonjour,
    Je comprends parfaitement, puisque depuis que j’ai changé mon alimentation et que je fais attention à ce que je mange (produits bio, le plus naturels possible, cuisson à la vapeur, élimination des produits industriels et constitués de plusieurs ingrédients néfastes…), je dors mieux, digère mieux, tombe moins souvent malade…Dès que je fais le moindre écart je le regrette puisque je me rends compte de tous les aspects négatifs d’une « mauvaise » alimentation.
    Bien à vous,

  3. Vanoo 12 juin 2014 at 15 h 31 min #

    Bonjour Sébastien,

    je pense que parler de l’alimentation est une super idée !! Il est clair qu’il s’agit d’un élément primordial au bien-être…

    Notre corps n’est pas qu’un moyen de transport, il est « nous ». Il reflète l’amour-propre si je puis dire… Et ce que l’on ingère est ce que notre métabolisme utilise pour fonctionner !! C’est comme fournir les bons ingrédients pour une meilleure recette… des ingrédients de qualité !

    Durant une période, j’ai fait très attention à mon alimentation… puis il y’a quelques mois j’ai totalement changé de train de vie et cela m’a amené à être moins vigilante. Résultat : je sens que je ne donne pas les bons éléments à mon corps. C’est décidé, je m’y remet !

    Et le pire dans tout ça, c’est qu’une alimentation saine et quasi-végétarienne revient tellement moins chère qu’une alimentation à base de pizzas, burgers, viandes rouges ou autres nourritures mauvaises pour le corps…Bref, je te soutiens à 100% dans cette idée qui devrait faire l’unanimité ;)

    Bon courage et encore merci pour ton partage d’expérience qui est extraordinaire !

  4. BETTAVER 12 juin 2014 at 15 h 36 min #

    N’hésitez pas !
    Cela nous eclairerera sur beaucoup !

  5. Annick 12 juin 2014 at 15 h 44 min #

    Bonjour,
    Effectivement, je pense que l’alimentation à un effet sur l’état dépressif….C:est un ensemble indissociable….d’ailleurs on compense souvent notre mal être par la nourriture, donc il devrait être possible d’inverser le processus.
    Je serais très intéressée par ces fiches pour régler des problèmes de poids, conséquences de problémes psycholoqiques ou inversement…..sans trop rentrer dans les détails.
    Merci pour tout ce travail pour »une vie saine et sereine », qui m’est trésor profitable

  6. Ludovic 12 juin 2014 at 15 h 57 min #

    Bonjour Sébastien
    évidemment que des articles sur l’alimentation m’intéresse.
    J’ai testé de nombreux régime mais celui qui me convient le mieux c’est le régime ayurvédique car celui est adapté à chaque constitution et dépend des saisons. Je conseille à tous ceux qui prenne soin de leur santé de se renseigner sur l’ayurvéda (médecine indienne ancestral).

  7. roussel 12 juin 2014 at 16 h 20 min #

    bonjour Seb, comme d’habitude, je pense que tu as une super idée. on a beau nous marteler que l’alimentation est essentielle, on ne l’applique pas<<<;Manque de temps, d'énergie, et peur que ce soit trop compliqué à mettre en œuvre, ton aide ne serait pas de trop , encore une fois

    sylvie

  8. Olivier 12 juin 2014 at 16 h 40 min #

    Bonjour Sébastien,

    Je suis convaincu du lien entre alimentation et santé psychique pour l’avoir moi-même observé. Problème qui se propose bien souvent…la persévérance dans le suivi de tel ou tel régime. J’ai lu le livre l’Alimentation ou la troisième médecine que tu connais certainement et qui insiste sur 3 choses principalement:
    – La cuission à la vapeur des aliments (< 180 °C) ou/et la consommation au maximum d'aliments crus
    – Le banissement de la consommation de blé responsable selon l'auteur des maladies d'encrassage (la dépression, les troubles d'anxiété en faisant partie)
    – Le banissement de la consommation des produits laitiers, responsables pareillement de maladies d'encrassage.

    Je l'ai suivi sur des périodes plus ou moins longues et cela a eu à chaque fois des effets bénéfiques.

    Pour ma part, les autres expérimentations que j'ai faites m'ont fait comprendre que j'avais besoin d'une alimentation riche en protéines animales (voir les livres consacrés aux régimes selon les groupes sanguins). Les conclusions sont assez spectaculaires également en terme de santé, bien-être et énergie.

    En tout cas, je serais intéressé de connaitre tes recettes et de savoir ce qui t'a aidé.

    Merci d'avance
    Olivier

  9. flo 12 juin 2014 at 16 h 49 min #

    Super idée oui tout est lié corps et ame donc aliments santé et émotion je suis très intéressée car passionnée par ces rapports santé aliments émotions ;)

  10. Laurence 12 juin 2014 at 16 h 51 min #

    Bonjour Sébastien,

    Bien évidemment, ce sujet m’intéresse bcp. L’alimentation est un point clé comme tu le dis, et d’autant plus avec les années qui passent …. Depuis quelques années, nous sommes passé au bio, pas pour tout mais essentiellement pour les produits de base,les fruits et les légumes, nous avons aussi réduit considérablement notre consommation de viande et j’essaie de cuisiner sain. Mais j’ai envie d’aller plus loin surtout en lisant ton article ……. bon teasing ! Tu as tout mon soutien et j’attends avec impatience les prochains articles !

  11. Marie-Helene 12 juin 2014 at 16 h 51 min #

    bonjour Sébastien,
    Très bonne idée que de parler ALIMENTATION !
    avec tout ce qu’on entend, on finit par s’y perdre…
    mais où est le vrai du faux ?
    pour ma part, la nourriture a toujours été un refuge quand le moral ne va pas.
    de ce fait tous les conseils sont les bienvenus !
    merci pour tout ce que tu fais et partage.

  12. flo 12 juin 2014 at 17 h 27 min #

    Bonjour Sébastien,
    Très, très bonne idée que d’évoquer l’alimentation pour faire fonctionner au mieux notre corps et notre esprit.
    J’ai constaté les effets bénéfiques de l’alimentation suite à une consultation chez une naturopathe. De part mon héritage alimentaire, je perpétuais quelques erreurs : les fruits en fin de repas, l’association protéines + féculent, peu de place aux légumes verts….Les toxines y ont trouvé un terrain favorable pour se développer et mon corps s’est affaibli.
    Donc, votre expérience m’intéresse grandement.
    Dans l’attente de vous lire….
    Florence

  13. Marie 12 juin 2014 at 17 h 45 min #

    Bonjour Sébastien,
    Je serais très heureuse et intéressée de lire le résultats de vos recherches et expérimentations concernant l’alimentation. C’est, je le crois profondément, un élément indissociable du reste. Pourquoi ne pas rester sur le même site?
    Merci pour tout votre travail, pour votre partage très précieux. Vous avez toute ma reconnaissance.
    Marie

  14. Laurence 12 juin 2014 at 17 h 48 min #

    Bonjour Sébastien,
    quelle bonne idée! Je m’intéresse depuis des années à l’alimentation, la diététique, etc…
    Chaque année, je me dis que je vais revoir tous mes principes d’alimentation et je ne l’ai pas encore vraiment fait!
    Mais je suis effarée de voir à quel point la malbouffe nous envahit et que la majorité des gens n’ont pas conscience qu’une alimentation la plus saine possible est essentielle à la santé.
    Pour moi, le blocage essentiel est un manque de motivation alors je me dis que ça m’aiderait si j’étais accompagnée et si je pouvais partager.
    Merci pour ton super travail!

  15. Laurence 12 juin 2014 at 17 h 56 min #

    Ah oui, autre chose. Depuis 3 ans,
    après avoir vécu 2 ans en Inde et avoir eu 4 intoxications alimentaires bien costauds là-bas, je n’ai que des soucis digestifs et ma naturopathe pense à une candidose.Et je dois dire que au niveau moral, ce n’est pas ça! Je suis angoissée, anxieuse, sans raison apparente, déprimée et fatiguée aussi.
    Donc, tu m’intéresses! :-)

  16. albini-bicchi 12 juin 2014 at 17 h 57 min #

    bonjour ,
    ah , j’en ai mis des années à prendre soin de moi………..(j’ai mangé des années en collectivité une catastrophe )
    mais aujourd’ hui changement de cap , j’ai mis des mots sur tout ce qui n’allait pas je suis intolérante à pas mal de choses sur un terrain acide
    et bien , j’ai appris à cuisiner différent , j’ai encore un peu de mal avec les épices je ne suis pas assez aventurière
    j’ai éliminé tout ce qui est raffiné , j’ai enlevé les laitages ,
    les légumes accompagnent tous mes repas
    et quand j’ai envie de viande rouge une fois par mois et bien , j’en mange
    par contre ,côté sucre aie aie aie , j’ai toujours des envies gargantuesques qui ont du mal à passer
    voilà je vais mieux , et je continue à innover , en m’aidant de livres de cuisine sans gluten

  17. diane 12 juin 2014 at 18 h 57 min #

    bonjour!
    D’abord je tiens à vous féliciter pour tous.Et je pense que l’idée de créer un blog sur l’alimentation est formidable et cela ne peut que contribuer à notre bien être à tous.merci!

  18. CL 12 juin 2014 at 19 h 04 min #

    Bonsoir Sébastien,

    C’est une excellente idée nous faire connaître le sujet de l’alimentation.
    Moi aussi je dois avoir des soucis avec l’alimentation car depuis environ une année, je n’arrête pas d’avoir des soucis digestifs (ballonnements, nausées, diarrhée/constipation…)
    Si ça peut aider à aller mieux, je suis preneuse de tes conseils.
    Pourquoi ne pas rester au même endroit ? Car j’ai peur qu’avec plusieurs endroits, on se « perds », après c’est trop éparpillé.
    J’ai hâte de découvrir ce que tu nous as préparé. Je suis consciente que ça a du te donner beaucoup de travail et je te suis reconnaissante pour tout ce que tu fais pour nous.
    Merci !
    CL.

  19. Doudette 12 juin 2014 at 19 h 19 min #

    Oui ce sujet est intéressant. J’ai pris conscience il y a peu de temps de l’impact important de la nourriture sur notre bien être physique et psychique. Je sais que de nombreux produits chimiques tels qu,édulcorants ou exhausteurs de goût sont à éviter mais je suis preneuse d’infos sur les produits bons et sains à manger.
    Merci à toi

  20. isa 12 juin 2014 at 20 h 02 min #

    bravo, tout y est, je pense également que l’alimentation est essentielle au bon fonctionnement de notre corps et de notre esprit, le sujet est complexe mais il vaut vraiment le coup d’être étudié !

    encore bravo

  21. Tex 12 juin 2014 at 20 h 05 min #

    Bonjour Sébastien,
    L’alimentation est un sujet vers lequel je m’oriente de plus en plus depuis quelque temps, donc oui, j’aimerais que tu en parles.
    Personnellement, j’ai commencé à changer mon alimentation depuis 3 mois après une période plutôt difficile mais je pense ne pas être encore aller assez loin … j’ai donc besoin de conseil.
    Merci à toi.

  22. delabarde 12 juin 2014 at 20 h 10 min #

    oui l’alimentation m’intéresse après bien des année a prendre des médicament pur divers maux digestif j’en ai eu marre et il y a un an je suis aller voir une diététicienne , j’avoue avoir été déçue ,j’ai vu un homéopathe sensible à l’alimentation qui m’as dis que moi seule en tant que colopathe je pouvait savoir ce qui était bon pour moi.
    La colopathie mon cauchemar , émotionnelle souvent mais l’alimentation ,j ai supprimé laitage au lait de vache et diminuer le gluten et je me sens mieux mais pas encore suffisant .Par gout pas de viande rouge,de charcuterie,de plat gras,pizza,burger etc les légumes selon mes intestins,mes alliés le riz et les pommes de terre alors pour la vie social c’est pas top voir pénible mais bon mon bien être avant tout je me dis que c’est un moment de ma vie !
    Donc oui des infos je serais preneuse , car l’alimentation c’est une part de notre carburant et en tant qu’hypotensive le mot n’est pas faible !!! Et à transmettre au plus grand nombre.
    Au plaisir de vous lire Sébastien ,voir de nous diriger sur sites ,livres .
    Par avance MERCI !!!

  23. Corinne 12 juin 2014 at 20 h 34 min #

    J’ai hâte de lire tes conseils ça m’intéresse beaucoup merci encore à toi

  24. Carole 12 juin 2014 at 20 h 37 min #

    Je suis en arrêt de travail pour burn out et dépression depuis fin octobre 2013. J’ai bcp réformé mon alimentation : arrêt du gluten après avoir arrêté les laitages voilà 2 ans (ce qui m’avait fait un bien fou), glissement vers une alimentation frugivore (avec fruits, salades, jus, oléagineux, encore un tout petit peu de produits animaux (j’ai les surrénales à palt…)). Je me suis nourrie et je me nourris encore des vidéos de Thierry Casasnovas du site vivre cru.. Je pense que malgré tout le reste (antidépresseurs – hélas, repos, méditation, marche), sans ce changement je n’aurais jamais pu tenir la tête hors de l’eau et je ne serais certainement plus là… Alors oui, des conseils dans ce domaine sont toujours bons à prendre, et le partage d’expériences en est une composante essentielle. Merci pour tout ce que tu fais pour aider les autres, merci pour ton engagement. Carole

  25. Carole 12 juin 2014 at 20 h 41 min #

    Mille pardons, dans mon post précédent j’ai oublié de te souhaiter « bonjour ou bonsoir », mal polie que je suis, GRRRR !!!

  26. chantal 12 juin 2014 at 21 h 02 min #

    Je suis interessée par la suite et prete à donner des idées car je suis depuis longtemps une adepte de l’équilibre alimentaire que je mets en pratique quotidienement

  27. carolane 12 juin 2014 at 21 h 13 min #

    Coucou Sébastien, moi je suis tout à fait pour quand j’ai commencé à être mal la première chose que j’ai fait est changer mon alimentation j’ai directement sentie que c’etait une des grandes causes de mon mal être!!! Aujourd’hui je me sens beaucoup mieux et je sais et je le sens que cela est du à mon changement d’alimentation…. plus l’association de la méditation et l’acupuncture…. mais sans l’alimentation je n’en serais pas arrivé là…. alors moi je te un grand oui en plus j’ai encore plein de chose à apprendre sur le sujet et tes conseilles sont très utiles!!!!!!

    A bientôt, carolane et merci pour ce que tu fais :-)

  28. nessie 12 juin 2014 at 21 h 41 min #

    Bonjour,
    oui je suis intéressée! j’ai lu que les oméga 3 jouent un rôle très important pour le moral et le bien être. qu’en penses tu? dois t-on prendre des compléments alimentaires pour nous aider (je suis pas trop poisson)?
    Après pour moi le chocolat est essentiel pour le moral mais des fois je me sens coupable d’en manger… j’en mange 2 à 4 carrés par jour, est-ce une erreur?
    Merci d’avance de tes réponses!

  29. Philippe 12 juin 2014 at 21 h 56 min #

    Bonjour Sébastien,
    Je suis en plein questionnement pour l’ instant !!!
    Ton idée pour moi est en tout cas bienvenue..
    Vu certaines observations et réactions de mon corps, je viens juste de faire le tris ,j ‘ élimine un max de produits laitiers et tout ce qui est porteur de gluten,un essai que je veux poursuivre au min quelques semaines , bien sur que tout ce qui touche à l’ alimentation est tellement complexe que cela ne peut être qu’ intéressant..et si cela peut nous faire gagner du temps dans nos recherches!
    Merci à toi de nous offrir ton experience !!

  30. Marie 12 juin 2014 at 22 h 01 min #

    Bonjour Sébastien,
    Je pense que c’est une super idée de consacrer plus d’articles à l’alimentation!
    Je suis très intéressée par ce sujet, car j’ai découvert récemment après une consultation avec une naturopathe que j’étais surement intolérante au gluten.
    Je dois donc complètement repenser mon alimentation,et ça va pas être facile! D’autant plus que, malgré mon jeune âge (20 ans) j’ai une gastrite due à mon anxiété.
    Donc tes conseils m’intéresseraient beaucoup!
    En tous cas merci beaucoup pour ton travail et tes conseils, qui m’ont beaucoup aidée dans plein de domaines! :)

  31. catherine 12 juin 2014 at 22 h 09 min #

    J’attends avec impatience la suite! Ce sujet m’interesse particulièrement On entend tellement de choses sur l’alimentation qu’on ne sait plus quoi faire…

  32. arlette 12 juin 2014 at 22 h 12 min #

    oui je m’intéresse à l’alimentation mais si j’ai réussi à changer quelques petites choses je suis loin d’avoir fait ce que je voudrais…donc lire sur ce sujet m’apportera certainement beaucoup.
    merci à vous de nous transmettre le résultat de vos recherches.

  33. Alicia 12 juin 2014 at 22 h 26 min #

    Bonjour, merci pour vos supers articles :) j’aimerai vraiment que vous nous parliez plus en détail de l’alimentation.

  34. Sandrion 12 juin 2014 at 22 h 31 min #

    L’équilibre alimentaire plus que l’alimentation saine est un des maillons du bien-être. Manger à sa faim, sentir la satiété, utiliser ses sens, le goût l’odorat la vue c’est ce qui est important à mon sens et une première étape difficile à trouver lorsqu’on utilise l’alimentation comme système de compensation du stress de tous les jours, amenant aux compulsions alimentaires et nous faisant perdre le lien entre psychique et physique….
    Si vous développez également cet aspect du comportement alimentaire, je suis preneuse…
    merci en tout cas

  35. Val 12 juin 2014 at 22 h 32 min #

    Salut !!
    Tout d’abord je voulais te remercier pour tout ce que tu fais. Il est vraiment important et rassurant que des jeunes comme toi soient aussi ouverts et désintéressés à aider son prochain. Et si progressivement tu peux en vivre, c’est tant mieux. Il faut bien manger….
    Bonne transition ;-)
    Oui oui l’alimentation est très très importante. Il faut aussi penser à la micronutrition car nos aliments, même bio, n’ont plus les mêmes valeurs qu’autrefois. Je trouve également tout ça passionnant.
    Perso j’ai arrêté le gluten depuis quelques années. Mes diverses allergies ont diminués appréciablement . mes brulures d’estomac ont pratiquement disparus. Je fais également très attention aux aliments acidifiants. Je n’ai jamais vraiment consommé d’aliments très industrialisé sauf une pizza de temps en temps…. Ma grande difficulté c’est le sucré et notamment le chocolat… Mais bon…
    Encore un immense merci. Au plaisir de te lire. Sincèrement. Val

  36. sandrine 13 juin 2014 at 1 h 02 min #

    En lisnt ton article et les commentaires , je me suis dit cela vient peut etre de la ! Je suis tres anxieuse a la base,et je mange n importe comment .
    Un jour ma psychothérapeute qui est aussi diététicienne m a fait un exemple de repas a suivre enfin des habitudes a prendre.
    Resultat chaque fin de repas je pleurai presque parce qu il y avait un truc qui n allait pas moralement!
    Jencrois que je suis addict a la malbouffe et du coup ,je ne veux pas que mes filles vivent la meme relation avec la nourriture.
    Comment s en sortir je ne sais pas,mais je compte bientrouver un debut de cheminement avec toi .
    Merci sebastien , pour le temps que tu prend a essayer de nous montrer que les angoisses et depressions ne sont pas une fatalité!

  37. Milea 13 juin 2014 at 6 h 29 min #

    Je suis moi-même en pleine transition alimentaire. Je mange depuis 20 ans quasiment exclusivement des produits bios, mais très récemment j’ai supprimé de mon alimentation tous les produits laitiers (je mangeais beaucoup de fromage) , le café (j’en prenais 2 par jour) et je mange environ 70% de cru … Je suis en bien meilleure forme, c’est indéniable et les choses sont en train de changer autour de moi ….

  38. Manu 13 juin 2014 at 6 h 35 min #

    Salut Sébastien,
    Changer mon alimentation m’a souvent tenté et je suis convaincue de ne pas manger les bons produits tous les jours mais je me heurte à 3 réalités, très pragmatiques :
    1- manger sain coûte cher et avec une famille, le budget alimentation est déjà conséquent même si je cuisine souvent, je n’achète pas bio, je n’en ai pas les moyens. Et si je ne le faisais que pour moi seulement, je culpabiliserais beaucoup de ne pas le faire pour mes enfants.
    2- Le repas est un vecteur social important, comment faire pour honorer les invitations des amis sans leur poser un casse tête pour trouver quoi faire à manger pour moi qui veut manger sans gluten, sans lactose, sans OGM et autres…
    3- J’adore la viande. Les steaks de soja, le tofu, tout ça, j’ai essayé mais je n’aime pas ça du tout, c’est un vrai problème car manger doit rester un plaisir, en toute circonstance.
    Voilà, je pense ne pas être la seule dans ce cas.
    Merci pour vos réactions.
    Manu

  39. sylvie 13 juin 2014 at 7 h 50 min #

    Effectivement c’est un sujet très intéressant, je me ferais un plaisir de te lire et d’enrichir.

  40. laurent 13 juin 2014 at 8 h 22 min #

    Bonjour sebastien
    Oh oui un sujet tres important
    Je mange sainement depuis quelque et je ressens les bienfais
    Ce qui m a aussi permis de changer mon alimentation ca a ete la prise de conscience de toute les merde qu on nous vend au magazin ,qui sont des aliment modifies, transforme bouree de conservateur —-et pour certain avec des produit comme l huile de palme…qui detruise notre planete, les elevage intensif des animaux ou l humain naaucun respect pour l animal…tt ca mon permis deschoix radical
    Jesuis quelqu un de tres sportif et je men porte encore mieu
    Peu etre tu peu aussi donner des info sur les panier bio, ,,,les vente a la ferme  » »
    Abientot

  41. Florence 13 juin 2014 at 9 h 20 min #

    Bonjour,

    Je suis totalement d’accord avec cette idée. Si tu peux apporter tes points de vues et tes propres conseils ce serait un veritable « plus » à ton site et pour nous, les lecteurs. Ayant moi même fait la découverte de l’importance de l’alimentation par mon métier et par mes angoisses, j’ai crée un blog et mon sujet principal est, bien entendu, l’alimentation. C’est un sujet inépuisable et tjs passionant.

  42. souad 13 juin 2014 at 10 h 53 min #

    salut ,
    je suis très intéresse par ce sujet . je voudrai quelques conseils sur l’alimentation

    pour perdre quelques kilos , ça fait une année que j’essaye sans résultats.

    je pense que c’est un problème d’hormones car ça fait une année que je suis

    ménopausée. Merci

  43. Clo 13 juin 2014 at 12 h 12 min #

    Bonjour!

    Sans aucun doute, il s’agit d’un sujet non seulement intéressant mais également primordial.
    Pour ma part je tente d’effectuer certains changements, petit à petit mais il n’est pas facile de changer 29 ans de mauvaises habitudes…
    On connaît parfois quelques « rechutes » mais le plus important est de ne pas baisser les bras. Je pense que des articles nous apportant conseils et motivation seraient une excellente idée.

    J’en profite pour vous remercier pour vos différents articles qui sont toujours agréables a lire.

    Bien cordialement.

  44. Christine 13 juin 2014 at 13 h 42 min #

    Bonjour,
    Je m’intéresse de près à l’alimentation depuis plusieurs années
    Je suis passée au végétarisme depuis octobre 2013 et aimerais passer au tout végétal mais ce n’est pas si simple. Je mange bio depuis environ 20 ans et local pour les légumes, les oeufs et le fromage.
    Il y a un tas de recettes véganes sur Internet mais toutes font appel à un tas d’ingrédients et même si j’en connais la plupart, il y a toujours de nouveaux produits, chers de préférence et très à la mode actuellement, c’est un peu pénible …
    J’ai choisi ce type d’alimentation pour plusieurs raisons mais la 1ère concerne le bien-être animal
    Je ne me sens pas mieux pour autant, car j’étais assez peu viande auparavant donc il n’y a pas une grosse différence
    Au niveau santé je mange plus de légumineuses, ce qui m’occasionne une gêne intestinale, je suis d’ailleurs assez fragile au niveau digestif en général et il m’arrive d’avoir des coliques qui me laissent sur le carreau, alors je laisse passer
    Je n’ai pas encore trouvé l’alimentation idéale pour moi
    Côté social c’est un peu plus compliqué, quand on est invité il faut expliquer et les gens sont pourtant assez tolérants, mais ne savent pas quoi vous donner à manger et sont un peu désemparés. Pour régler la question, j’ai décidé de manger ce qu’il y a quand je suis à l’extérieur, et je fais mes repas végé à la maison. Je suis quand même étonnée de la réaction des gens que j’aurais crue plus virulente, mais non, beaucoup de gens réduisent la conso de viande, mais il reste le poisson qui lui ne prête guère à l’empathie en général, et comme on dit que c’est bon pour la santé, il y a plus de résistance que sur la viande. Je ne mange plus de poisson non plus, même si j’aimais mieux cela que la viande.
    je ne vois pas l’intérêt d’un blog à part, l’alimentation sur ce site est très bien et je ne demande qu’à pousser l’information.
    Bonne continuation
    Christine

  45. Fabien 13 juin 2014 at 18 h 00 min #

    Bonjour,

    merci déjà pour les conseils déjà présents sur ton blog.
    Je trouve que c’est une excellente idée dans parler ici, c’est une continuité d’une vie plus sereine.

    Amicalement,
    Fabien

  46. sébastien (aussi !) 13 juin 2014 at 21 h 09 min #

    Bonjour Sébastien,
    Et bravo, très sincèrement, pour ce blog que je trouve absolument formidable.
    Oui, l’alimentation est quelque chose qui est super important et qu’il serait bien d’aborder sur ton blog.
    Pour ma part, sans faire de fixette sur les aliments, je me suis rendu compte que le régime étudiant (MacDo, pizza, cafés innombrables) en soit ne parait rien faire.
    Mais quand on passe à une alimentation davantage axée sur les fruits, légumes et viandes pauvres en graisses, quel bonheur !
    J’en ai même réduit ma consommation de vin.
    Et en fait, je ne m’en porte que mieux aujourd’hui.
    Il y a bcp de chose que l’on fait socialement, parce que les autres le font. Mais quand on est à un repas de famille, on n’est pas obligé de prendre de tout en très grande quantité. On peut aussi poliment refuser, personne ne vous en voudra.
    Ce que j’essaye très maladroitement de dire est qu’avoir une alimentation équilibrée n’est pas incompatible avec une vie sociale.
    Et au resto, il existe aussi des garnitures qui ne sont pas des frites !
    D’un point de vue plus macro, je me sens plus léger, et mieux dans mon corps.
    La pratique d’activités sportives se fait aussi de manière plus agréable, vu que je me sens moins lourd.

    Je terminerai par une comparaison : on fait bien attention à la qualité de son matelas quand on choisit un lit. Pourquoi ne pas faire attention à la qualité de notre alimentation ?

    Sébastien

  47. Ingrid 13 juin 2014 at 22 h 45 min #

    Bonsoir,
    Avant de commencer, rappelons que les modifications doivent être faites avec l’aval de votre médecin (surtout si vous avez des problèmes de santé).
    J’ai modifié mon alimentation récemment, et j’en constate de nombreux bienfaits.
    -Je mange plus de 10 fruits et légumes. Cuits, crus…. verts, de saison (au maximum).
    -Je mange du poisson et de la viande à chaque repas. De préférence, je privilégie la cuisson douce. Exit les beignets, les sauces, les fritures…. et autres cuissons. Souvent à l’eau (pour les poissons), et sinon dans une poele où la matière grasse est peinte.
    -J’ai supprimé le blé. Plus de farine (donc pas de pain, croissant et gateau). Si besoin, je remplace par de la farine de chataîgne. Je fais moi même mon pain pour être sûre. Pas question de manger des pâtes normales. Je mange des vermicelles de soja ou de riz.
    -J’ai supprimé le café, le thé (une tasse par jour maximum et sans sucre). Je bois de l’eau nature, ou avec du jus de citron.
    -J’ai redécouvert les épices, les herbes. Je limite au maximum le sel, le sucre sous toutes ses formes.
    -J’ai supprimé tout ce qui est « animal »: yaourt, fromage, beurre, crème, lait. Je remplace par du lait de soja ou d’amende… Yaourt au soja, crème de soja… Je mange par contre la viande comme dit avant.
    -J’ai bien sûr supprimé les biscuits apéritifs, les gateaux industriels, les bonbons, le sirop, la charcuterie….

    Maintenant, parlons des bienfaits:
    -ça coût beaucoup moins cher. Je ne gaspille plus rien (j’ai d’ailleurs arrêté d’acheter en grande quantité).
    -j’ai une meilleure digestion. Finie les repas lourds, les aigreurs d’estomac…. Je mange à 80% de mon appétit, et je ne me ressers pas. Du coup, j’ai de l’énergie à sortie de table pour faire des activités. (et donc moins penser).
    -je perds du poids et je me sens mieux. Bien que ce ne soit pas un régime, le rééquilibrge me permet de perdre du poids. Je peux remettre des vêtements et ça me fait plaisir.
    -je n’ai pas faim, je suis donc moins sur les nefs. Je n’ai plus ces fameux pics de glycémie (générateur d’anxiété).
    -j’ai redécouvert l’alimentation qui fait plaisir. Je soigne la présentation des assiettes, ça donne envie….

    Bonne soirée,
    Ingrid

  48. francoise godibeau 14 juin 2014 at 10 h 42 min #

    Tout a fait persuadee que l’alimentation soit responsable de ce que l’on est tant
    physiologiquement que psychologiquement .
    c’est ,il me semble la base de la medecine traditionnelle chinoise ainsi que la medecine ayuvedique qui privilegient le maintien de la sante .
    Bref tout sauf notre alimentation occidentale suicidaire qui fait les beaux jours du
    corps médical et des laboratoire pharmaceutiques , et nous enleve beaucoup de force
    Merci de mettre en lumiere cet aspect important de notre equilibre qui va bien au delà
    de la qualite de vie

  49. Anonyme 14 juin 2014 at 12 h 34 min #

    Bonjour,

    j’ai découvert ton blog récemment et j’aime bien les articles qui y sont.

    J’ai décidé de faire des réelle effort (enfin! lol) pour changer mon alimentation, enfin je verrais ça plus sérieusement après mon déménagement, ce sera lus simple, nouveau logement, nouvelle ville et nouvelles habitudes! Mais pour y arriver, j’ai besoin je pense de commencé par régler le problème que j’ai avec la nourriture, j’ai souvent des périodes où je ne mange presque pas, car j’ai pas faim (possible que ce soit du aux angoisse comme j’ai pu lire sur un autre de tes articles) ou alors la nourritures m’écoeur et me donne envie de vomir (je ne sais pas d’où ça viens et j’espère que trouver la cause m’aidera à dépasser se mal aise) et je cherche en ce moment des façons de me « réconcilié » avec la nourritures et d’apprécié un minimum. Peut être que changer d’habitude alimentaire et testé de nouveau produit peut être un objectif stimulant pour m’aider.

    • Linda 5 juillet 2014 at 21 h 35 min #

      Bonjour,

      J’ai le même soucis et j’ai remarqué que les raisons étaient :

      1) la viande m’écœurée (bon l’a c’est plus une autre question de convictions, cause animale etc…) donc je suis devenue végétarienne

      2) si mon assiette n’est pas assez recherchée ou peu grasse, je me lasse donc je me suis mise à la cuisine et surtout varié mes repas, la curiosité, les bons produits, ou encore l’originalité me donne l’appétit.

      On est peut-être des personnes plus exigeantes car on aime la qualité des choses ;)

      C’est comme tout. Un peu comme quand on est en couple la routine ça peut lasser donc apportons de la fantaisie, la vie sera mieux savourée.

  50. Anne so 14 juin 2014 at 21 h 07 min #

    L alimentation: super j adhère et j ai hâte de te lire.

  51. nat 15 juin 2014 at 11 h 10 min #

    je pense que cet article sera très utile
    j’ai hate de le lire et de suivre quelques conseils
    merci
    a bientot de vous lire

  52. Alessandro 15 juin 2014 at 15 h 33 min #

    Bonjour,

    un sujet très intéressant et peu traité. En effet, si les émissions sur la cuisine sont légions, très peu se concentrent sur le bien-être.

    Pour ma part, l’alimentation est l’un des fondements de mon bien-être mais aussi de mes maux. Tout ça pour dire que je n’ai pas trouvé l’équilibre et quelques conseils sur ce site ne seront pas de trop^^

    Je ne pense pas qu’il soit utile de créer un autre site à côté. Pourquoi pas simplement intégrer une rubrique sur ce site…d’ailleurs ce site pourrait à terme réinventer son interface puisque son contenu devient de plus en plus dense (sans perdre en qualité !).

  53. Flore 15 juin 2014 at 22 h 51 min #

    Bonjour Sébastien,
    Quelle belle idée ! Je va vais parler de ma propre expérience. Après avoir vécu un passage difficile (dépression associée à des crises de panique difficilement supportables), je reprends peu à peu mon souffle en écoutant ENFIN mon corps et en me respectant comme je ne l’avais encore jamais fait. Résultat, un peu plus de spiritualité, de sport, de créativité, de pause méditative, de retour à la terre. Mais voilà, même avec tous ces efforts et même si je perçois une nette différence par rapport au passé, je remarque souvent qu’un certain mal-être remonte à la surface lors de ma digestion (avec le coeur qui bat parfois plus vite, une très grande fatigue). Je mange mieux, plus léger mais je sais qu’il me manque le principal : être aiguillée et conseillée sur les aliments à associer, éviter, etc.
    De même, j’ai pensé faire une détoxination du foie pour repartir de « zéro » avec mon corps. J’ai recherché des conseils sur internet, tous aussi étranges et différents les uns des autres… J’ai donc besoin aujourd’hui de conseils de confiance provenant d’un site de confiance, le tien, pour m’aider sur ce point. Car je me rends compte à quel point manger est une chance, une richesse et un respect pour soi. Seulement voilà, je ne sais pas par quoi commencer…
    Au plaisir de te lire prochainement sur ce sujet,
    Flore

  54. Larivière 16 juin 2014 at 20 h 57 min #

    Ca a l’air très intéressant :)

  55. Souad 18 juin 2014 at 10 h 50 min #

    Bonjour Sébastien!!!!
    Je suis tout à fait d’accord avec toi. L’alimentation a une grande importance.
    J’ai pu le constater lorsque je modifie mes habitudes alimentaires je me sens tout de suite beaucoup mieux mais c’est vrai que cela est difficile de s’y tenir.
    Je serais ravie d’avoir des articles sur ce sujet qui m’intéresse énormément.

    Sou

  56. Elodie 18 juin 2014 at 13 h 33 min #

    Bonjour Sebastien,
    Le sujet de l’alimentation m’interesse énormement !
    Je recherche des aliments qui peuvent lutter sur la fatigue et le stress…
    Un régime sein à suivre …
    Je te remercie, Ton blog, tes articles sont géniaux

  57. Anne 19 juin 2014 at 15 h 15 min #

    Bonjour Sébastien,

    Super idée de parler d’alimentation ! J’ai pour ma part effectué aussi beaucoup de changements, j’ai pris conscience de l’importance du carburant que l’on met dans notre corps. Je suis passée d’une alimentation étudiante à base de produits basiques et industriels, très peu de fruits et légumes et presque pas de cuisine, à des aliments pour la plus part bio, des produits entiers à la place des raffinés et surtout je prends plaisir à cuisiner et tester de nouvelles recettes! J’ai encore quelques habitudes dont j’aimerai me défaire notamment le sucré et le chocolat en fin de journée comme source de réconfort! j’ai conscience que ce n’est pas la bonne façon de gérer mes émotions, mais c’est plus fort que moi ! J’attends donc avec impatience tes conseils et expérimentations en matière d’alimentation!

  58. Sarah 19 juin 2014 at 16 h 53 min #

    Oui !! ce sujet m’intéresse beaucoup surtout que j’ai bcp de difficultés à manger sainement et que je vous fais confiance concernant les infos que vous donnez ! votre blog m’a bcp aidé dans une periode où j’étais très strssée et angoissée tout conseils que vous puissiez donner m’interesserait :-)

    Merci !

  59. Marie 23 juin 2014 at 13 h 39 min #

    Oui, l’alimentation a un rôle non négligeable sur notre état en général, et les émotions négatives influent sur notre comportement alimentaire et vice versa. Tous les conseils alimentaires sont les bienvenus pour nous soyons plus équilibrés dans notre tête et notre corps.

  60. Chantal 24 juin 2014 at 1 h 01 min #

    Oui, tout à fait d’accord, mais surtout, pourrais-tu nous expliquer COMMENT NOUS FAIRE PASSER NOS MAUVAISES HABITUDES ALIMENTAIRES ; comme la tablette de CHOCOLAT EN SOIRÉE, qui devient « Comme nécessaire » – Difficile de se passer de nos gourmandises, alors comment avoir plus de volonté, où à quoi penser ou faire pour ne pas retourner dans le placard « Dangereux » mais si BON au Goût ! …. Merci Sébastien

    • Ingrid 24 juin 2014 at 21 h 49 min #

      Bonsoir Chantal,
      Je réponds, en attendant que Sébastien le fasse…. En ce qui me concerne, j’ai réussi à calmer ces envies de sucrerie avec le fameux « un de plus, et c’est dix kilos en plus ». ou « un en plus et ça te coûte… euros » (à vous de mettre un prix). Par exemple, pour les biscuits apéritifs, je me dis qu’au delà de dix, ça va me coûter 300 euros ( ce qui n’est pas si loin compte tenu du prix des crèmes amincissantes ou le prix des salles de sport).
      Je réussis progressivement à limiter la quantité, le pire étant de réduire d’un coup. Les sucreries étant très addictives….
      Je vous conseille également de voir à quel moment vous mangez.. en dehors des repas. Est ce une heure, deux heures après? Peut être pourriez vous augmenter les quantités ou réadapter votre nourriture?
      Cordialement,

    • Linda 5 juillet 2014 at 20 h 54 min #

      Bonjour Chantal,

      perso je suis une accro de chez accro des gâteaux au chocolat, je ne les fais plus rentrer chez moi et j’essaye à m’y tenir, si l’envie me vient :

      – je me fais plaisir à l’extérieur 1) ça m’évite de me goinfrer (honte devant les gens de faire une crise de boulimie donc je suis en contrôle de moi-même) 2) ça me pousse à sortir, à me poser à une terrasse…

      – quand je fais mes courses j’ai déjà le ventre plein comme ça, j’achète le plus important.

      – si j’en ai vraiment trop envie d’un gâteau… j’achète le strict minimum, 1 paquet et je me fais vraiment plaisir, un produit de bonne qualité de préférence Bio car moins sucré… et psychologiquement je ne sais pas ce qui se passe mais je le mange plus sereinement comme quoi mangé quelque chose de qualité on le déguste plus délicatement, on l’apprécie.

      – Et de la volonté =)

      Voili voilou j’espère vous avoir aider.

  61. Shadia 27 juin 2014 at 12 h 48 min #

    C’est un sujet qui m’intéresse aussi !

  62. Jessica 27 juin 2014 at 21 h 36 min #

    Je suis très intéressée par ce sujet. J’aimerais en savoir davantage.

  63. nini 28 juin 2014 at 12 h 11 min #

    bonjour,

    je suis très intéressée moi aussi par ce sujet. Et merci pour votre blog qui me fait du bien.

    cordialement

  64. laurent 1 juillet 2014 at 8 h 15 min #

    bonjour,

    le sujet est interessant mais en meme temps c’est un vrai challenge d’arriver à y voir clair dans le « bien manger ».
    d’apres certains, il faut arreter le gluten, les produits laitiers, les fruits en fin de repas,
    d’apres les autres, il ne faut pas manger de viandes, manger cru mais pas n’importe quoi
    et il faudrait manger ceci mais pas trop ou cela mais ca depend des saisons
    et puis il y a aussi la diete, les potions magiques de cela, les omega 3 mais pas trop de saumons quand même, les vitamines, et puis la silice pour assimiler le magnesium, le pouvoir du calcium, les legumes qui ne poussent qu’au chili, …
    et j’en passe et j’en passe et j’en passe

    pessimiste vous allez me dire? non réaliste, lisez la litterature sur le sujet, y a de quoi ne plus vraiment savoir quoi manger.
    alors j’aimerais dire la chose suivante: oui je pense, Sébastien, que ton experience (comme celle de nous tous) valent mieux que tous les discours du monde!
    Et ne soyons pas extremiste, mais modérés dans nos propos. ce qui fait du bien à l’un peut faire mal à l’autre. tout n’est que question de dosage et de bon sens.

    bon continuation

    A+

  65. Linda 5 juillet 2014 at 19 h 10 min #

    Bonjour Sébastien…
    Je suis complétement POUR :) du moment qu’on n’approuve pas un régime plus que l’autre je pense que chacun doit trouver son propre régime, écouter son corps et la meilleure des choses, bien entendu les fast-foods, les plats tout fait en boîte, les produits bourrés d’addictifs et de tous colorants chimiques sont à proscrire. Mais bon si ça vous fait un plaisir mangez-en mais dites-vous que votre corps aura plus besoin de produits plus sains pour nettoyer ce faux pas, 1 fois par mois de malbouffe pourquoi pas.

    Malbouffe c’est les gâteaux et le fromage à outrance c’est là que devient le problème, alors je fais en sorte de m’autoriser 1 fois par semaine cette écart pour éviter une crise de boulimie parfois malheureusement c’est plus fort que moi (consultation chez un médecin spécialisé à venir, avant je ne pensais pas que c’était un problème aujourd’hui s’en ai un, quand je vois le nombre de désordre intestinal et je ne peux me permettre de prendre trop de poids à cause d’un autre soucis, musculaire)

    Personnellement je suis VÉGÉTARIENNE, devenue pour être en accord avec mes convictions, le spécisme je ne supportais plus, puis quand j’apprends que ce mode de vie apporte tellement de chose pas seulement pour la cause animale dont j’ai toujours été plus sensible (voir des yeux d’êtres vivants, entendre des cris et aucune parole ne peut exprimer cela, me fait mal et qu’est-ce que le goût de la chair comparé à ça ?) mais aussi pour l’humain et l’environnement, j’en suis encore plus que fier de ce changement de vie. Je me posais trop de questions concernant ce sujet aujourd’hui je suis plus sereine et jamais dans ma vie je n’ai été aussi sûre de moi dans mon choix. Pour une fois qu’une chose me ravis :)

    Je n’ai aucun problème avec ceux qui n’ont pas le même régime que moi mais j’avoue être dans l’incompréhension je suis dans le respect de ceux qui sont conscient de ce qu’ils mangent mais je ne supporte pas au fond de moi ceux qui vivent avec des œillères sous prétexte que leur conscience sera plus tranquille, bref c’est comme pour beaucoup de cause je suis dans l’incompréhension des humains qui ne vivent que pour eux, alors que tout leur vient par les autres.

    Voilà, je suis quelqu’un de dépressive aussi, j’ai mes phases parfois euphorique, parfois dans une mélancolie pas possible, j’ai l’impression d’être le gars de Nirvana… Rien n’est plus horrible que d’avoir des idées noires. Je me connais et je sais qu’il faut je fasse un travail à tous moments pour éviter la chute. Mon état est dû au fait que je cherche trop de réponses (incompréhensions du monde) trop de raisons à ce soucis alors qu’il faut avancer, utiliser des outils, des méthodes de positivités : musique joyeuse, sport, sortir, sortir, sortir, s’engager… Je suis consciente de ce que je me fais subir et j’y travaille. Je n’aime pas me considérer comme malade je pense que parfois on se crée des choses alors que si on les refoules on se concentrerait sur les choses les plus importantes : faire des choses dans la vie, se bouger, toujours se forcer à sortir, à rencontrer des gens, même si on a été maladroit ce n’est pas grave il faut se dire il y a des choses plus graves, j’apprends aussi l’art de l’autodérision (un peu compliqué pour moi qui est toujours pris la vie trop au sérieux)

    Sinon voici une vidéo de Fruity Harmony qui m’a beaucoup réconforter dans l’idée que ce que je vivais été vécu chez d’autres et l’alimentation était bien la base de mes soucis : crise de boulimie, apparemment je fais aussi de l’anorexie (pas de vomissements je connais trop les conséquences mais j’ai une tendance à me sous-alimenter, pas d’appétits parfois, un contrôle de mon corps, je n’ai pas de balance pour éviter une psychoses des chiffres, encore heureux) Je me soigne par l’alimentation et je n’ai jamais de gastro et les rhumes… sont très très rares.

    FRUITY HARMONY je suis un peu les projets de cette jeune fille sur Facebook, je ne suis pas d’accord avec tout mais elle est tellement pleine de joie, de positivité que ça donne envie de consommer plus du cru, du végétal.
    http://www.youtube.com/watch?v=sWdLtboRqr0

    Je vais m’arrêter là sinon je n’ai pas fini de raconter ma vie, c’est bien la première fois que j’arrive à « faire des phrases » sans trop de difficultés, désolé si j’ai fait des fautes de style… l’écriture ce n’est pas trop mon truc. Je ne me suis pas relu j’espère ce n’est pas la cacophonie.

    Je te conseille aussi de regarder du côté des soins de l’équilibre du corps (je porte des semelles orthopédiques pou soigner mes tensions musculaires parfois le problème de certains peut venir d’ici)

    Bonne continuation ;)

    • Sebastien
      Sebastien 11 novembre 2014 at 22 h 18 min #

      Merci pour ce partage d’expérience,
      Au plaisir ;)

  66. Nils 6 juillet 2014 at 5 h 33 min #

    Ca nous intéresse !! : )

  67. Antoine 12 juillet 2014 at 2 h 11 min #

    Bonjour Sébastien,

    Je suis tout à fait d’accord avec toi l’alimentation est vraiment importante pour avoir une vie sereine et saine. C’est un sujet qui m’intéresse beaucoup, je serais ravi de lire d’autre articles a se sujet.

    Personnellement j’ai changer d’alimentation il y a 4, je suis devenu végétarien et cela m’a beaucoup apaiser et enlever de problème physique et mental et il y a quelques moi j’ai essayer l’alimentation vivante et je dois dire que je suis conquis.

    Avec l’alimentation vivante on mange que des fruits, des légumes crus, des graines germés, des jeunes pousse, des jus de légumes et les bienfaits se font sentir immédiatement.

    J’ai une amie qui a fait plusieurs séjours au centre Hippocrate en Floride ( c’est un centre d’alimentation vivante) et du coup j’ai tester la cure Hippocrate, qui consciste a manger vivant plusieurs semaine, a boire du jus d’herbe de blé tout les jours et a faire des lavement pour accélérer la détox.

    Après cette cure je me suis senti complètement dégager et purifier a tout les niveau.

    Je pense que de toute les façon de se nourrir l’alimentation vivante est l’une des meilleur.

  68. jonathan 31 juillet 2014 at 10 h 48 min #

    je confirme qu’il faut parler de l’alimentation sur ce site, elle a toute sa place.

    la nourriture est très importante, lorsque l’on donne du mauvais carburant à notre voiture, elle peut brouter, caler ou même détruire complétement le moteur…

    Avec nous c’est pareil et on le ressent, un bon carburant = un bon fonctionnement!

    Jonathan

  69. Li 28 août 2014 at 11 h 16 min #

    Bonjour,
    Votre article me parle, bien sûr!
    Après avoir vécu plusieurs années avec des douleurs abdominales chroniques, sans trouver réponse dans la médecine classique (car oui, quand les médecins ne trouvent pas, « c’est dans votre tête qu’il y a un problème »), je me suis intéressée à la micro-nutrition. Accompagnée par une professionnelle (double casquette médecin généraliste et micro-nutritionniste), elle m’a orientée vers une recherche d’intolérences alimentaires.
    Verdict : gluten, lactoses, cacao, moutarde, oignon, raisin… Dur dur de passer 6 mois sans consommer ces aliments! Et pourtant, miracle! Aujourd’hui je les réintègre à petite dose, je les savoure et mon bidou aussi!
    Curieuse de lire des articles sur le sujet, ou même des conseils pour cuisiner de bons aliments auxquels on ne pense pas forcément!
    En revanche je souhaite attirer l’attention sur ces nouvelles formes de régime! Beaucoup d’entre elles font des dégâts (je suis peu convaincue par « l’alimentation vivante » dont parlait Antoine, car trop consommer des légumes crus attaque la paroi de l’intestin et peut créer des inflammations – outre les désagréments que cela peut causer, suis persuadée que l’on ne peut pas tenir toute une vie ainsi surtout lorsqu’on est gourmand). L’excès (peu importe son sens) n’est jamais bon! Mais c’est mon avis!

    Enfin, (et après je m’arrête!), je pense qu’intégrer une alimentation seine dans sa vie, rien que le fait de cuisiner pour soi, avec des bons produits (une bonne tarte avec des tomates du jardin, une pâte à la farine d’épautre et aux graines de sésame par exemple!), aide à une prise de conscience : je me fais du bien, à moi, à mon corps! C’est déjà un grand pas vers la sérénité!!

    Au plaisir de lire vos prochains articles!

    • Sebastien
      Sebastien 4 novembre 2014 at 12 h 41 min #

      Bonjour Li,
      Merci pour ce partage d’expérience ;)
      J’ai moi aussi connu des problèmes d’intolérances (gluten, lactose) et stopper pendant plusieurs mois m’a aussi fait énormément de bien.
      Je suis justement passé par une phase un peu extrème « alimentation vivante », cru, jus etc. et aujourd’hui je reviens à une alimentation plus équilibrée, en me concentrant surtout sur mon état d’esprit et mon rapport à l’alimentation.
      J’ai hâte d’approfondir tout ça dans des articles ;)
      A très bientôt,
      Sébastien

  70. Anonyme 1 septembre 2014 at 9 h 16 min #

    Bonjour Sébastien
    Comme dit l’expression, nous creusons notre tombe avec nos dents, donc avant de mourir, il faut essayer de s’en sortir en changeant totalement notre alimentation, si ont peux, et c’est pas gagné… la nourriture étant pour moi un antidépresseur. Et puis il faut du courage et de la volonté.

  71. Stephanie 2 septembre 2014 at 13 h 18 min #

    Bonjour, à 26 ans et quelques angoisses passées j’ai découvert votre blog en cherchant une solution à mon trouble anxieux (une terrible crise d’angoisse cette nuit m’a poussé à consulter mon ami Google) j’ai toujours été d’un tempérament ouvert etc retourner les problèmes dans chaque sens et m’ouvrir à toute solution possible à toujours fait partie de ma façon d’agir ! J’ai un seul défaut jecnexteriorise rien sauf quand ça déborde trop du coup je me retrouve seule et terriblement mal quand une crise arrive mais votre blog tombe à pic et je ne cesse de le dévorer depuis ce matin !!
    Je reviens à l’essentiel pour appuyer votre démarche…
    J’ai moi aussi décidé de manger mieux j’ai consulté une diététicienne pour avoir une véritable méthodologie personnalisée et basée sur l’avis d’une pro, une semaine que je mange « mieux » et plus sainement et je dois dire que même si pour le moment je suis encore au bord de la falaise j’ai une confiance absolue que mes choix diététiques me guideront petit à petit vers le mieux.

    Tout ça pour étayer un peu, trouver un argument de plus pour vous prouver que oui parler alimentation serait hyper bénéfique !!!
    J’ai déjà hâte de lire vos découvertes et autres conseils ! Merci encore pour ce blog et tous vos conseils et bravo à vous !

    • Sebastien
      Sebastien 14 novembre 2014 at 10 h 41 min #

      Bonjour Stéphanie, merci pour votre témoignage !
      A très vite pour la suite, et tenez nous au courant ;)

  72. Feny de Mod'Sapiens 7 novembre 2014 at 11 h 31 min #

    Salut Sébastien,

    Je pense qu’effectivement l’alimentation à sa pace ici ;)

    J’ai eu de l’anxiété pendant très longtemps et c’était pas les petites crises, j’avoue qu’avoir changer mon alimentation m’a beaucoup aidé, je suis une alimentation issue d’aliment exclusivement naturel. Viande, Légumes, Fruits, de bonne qualité produits locaux.

    Amicalement.

Laisser un commentaire