L’ancrage : une excellente technique pour ceux qui pensent trop

Attention : la technique que vous allez découvrir peut à elle seule changer beaucoup de choses dans votre vie !

Ce ne sont pas des promesses en l’air, et vous seriez bien bête de passer à côté.

D’ailleurs, je me demande bien pourquoi je ne vous en ai pas parlé avant sur ce site… Peut-être que cette technique est si puissante que si je vous en parle, vous n’aurez plus besoin de venir sur ce site… sniff :)

Bon aller je prends quand même le risque !

 

Pour qui est l’ancrage ?

Alors déjà, quand je dis que c’est «une technique pour ceux qui pensent trop», en fait je pense qu’elle sera utile pour à peu près tout le monde !

Si vous venez sur ce site pour trouver plus de sérénité, alors vous avez sûrement un grand besoin d’apprendre et surtout de pratiquer cette technique de l’ancrage.

 

«Ancrage», «être ancré», « s’enraciner »… ça veut dire quoi tout ça??

Être ancré, c’est être connecté à la terre. C’est se sentir relié. C’est sentir cette connexion profonde qui existe entre nous et la terre, et être dans l’acceptation du moment présent.

Être ancré, en gros, c’est aussi sortir de ses pensées et prendre conscience de son corps dans son intégralité. C’est donc accepter pleinement son corps tel qu’il est et en prendre soin.

C’est habiter complètement ce corps qui est le nôtre et accepter de vivre notre vie ici sur terre.

Un synonyme de s’ancrer est s’enraciner. S’ancrer, c’est s’enraciner dans le sol, dans la terre, dans le réel, dans la matière, dans le présent, dans l’ici et maintenant…peu importe les noms que vous utilisez.

S’ancrer, c’est sortir sa conscience de sa tête … et l’installer dans ses pieds.

C’est sortir du monde des rêves, des pensées, de l’imaginaire, du spirituel… et revenir dans le monde terrestre, réel, corporel, le monde de la matière. C’est être pleinement là, dans le monde physique.

Car plus on est dans sa tête, plus on pense.
Et plus on pense, plus on est dans sa tête.
Et plus on est dans sa tête, moins on est ancré.
Et moins on est ancré… moins on est heureux.

Un bon ancrage peut vous apporter énormément.

 

L’ancrage et moi

J’avais découvert cette technique il y a quelques temps, et je l’avais beaucoup pratiqué. Autant vous dire que ma vie s’était grandement améliorée.

Je me sentais plus en sécurité, j’avais plus de confiance, et j’ai réalisé de beaux projets (tels que la création de ce blog).

Beaucoup de mes pensées inutiles se sont tues, et j’ai apprécié de plus en plus d’être en paix dans l’instant présent, libéré de toutes ces pensées néfastes (pour apprendre à gérer vos pensées négatives, vous pouvez aussi lire cet article).

Depuis quelques temps, je n’ai pas pris le temps de pratiquer cette technique, et bien je peux vous dire que je l’ai ressenti. J’ai recommencé à avoir des tonnes et des tonnes de pensées et cela me «chauffait la tête». J’avais beaucoup d’idées, mais je n’arrivais pas à en concrétiser une seule ! Je sentais bien que je devenais moins serein, moins efficace, moins confiant et un peu plus stressé.

Pourquoi? Car j’étais beaucoup trop dans la tête, et de moins en moins enraciné dans le sol.

 

À quoi ça sert d’être ancré ?

Cela peut vous apporter de nombreux bienfaits, comme par exemple :

  • D’avoir moins de pensées négatives
  • De vous sentir plus en sécurité
  • D’être moins angoissé et d’aborder une crise d’angoisse plus sereinement
  • D’être moins fatigué et d’avoir plus d’énergie
  • De régler certains problèmes de déréalisation ou l’impression que l’on devient fou
  • De soulager tout un tas de problèmes tels que migraines, stress, pensées suicidaires
  • D’être serein ici et maintenant, peu importe l’endroit où vous êtes
  • D’être plus confiant et plus positif, peu importe la situation qui se présente
  • De vous sentir à votre place
  • De lacher prise plus facilement
  • D’accomplir plus facilement vos projets, vos rêves
  • De mieux vous sentir dans votre corps
  • D’accepter la vie et de moins lui résister

La technique de l’ancrage va vous permettre de vous enraciner bien profondément dans le sol, ce qui vous permettra ainsi de ne pas vous faire emporter, chahuter, chavirer… au premier petit coup de vent qui se présente.

En pratiquant l’enracinement, on développe notre sérénité, notre confiance et notre sentiment de sécurité quel que soit l’endroit où nous sommes ou quel que soit la situation que nous traversons ! On se sent plus confiant, et plus solide sur ses pieds. Il y a vraiment une vie «avec» ancrage, et une vie sans.

Vous vous souvenez peut-être, dans l’article «moins d’angoisse grâce à l’instant présent», je vous disais de penser à vos pieds. Et bien c’était pour vous faire sortir de votre tête et vous aider à mieux vous ancrer dans le présent.

Avec la technique de l’ancrage, le but est le même mais on va aller beaucoup plus loin que cela.

 

Comment faire pour s’ancrer ?

Alors il y a différentes façons de travailler son enracinement et de ressentir tous ces bienfaits. Donc avant de vous parler de la technique d’ancrage, voici déjà un aperçu de plusieurs activités qui vont vous permettre de vous ancrer plus solidement :

  • Les activités sportives car elles font travailler le corps, élément essentiel de l’ancrage : marche, course …
  • Les amis, l’amour, le rire
  • Les activités de méditation (lire cet article pour apprendre comment méditer), marche en conscience et toutes activités effectuées en pleine conscience (telles que les exercices du livre «la sérénité de l’instant»)
  • Les activités artistiques et corporelles : musique, danse, yoga, Taï chi, Qi qong…
  • Toute activité qui prend soin du corps : massage, relaxation, étirements, cuisine saine…
  • Mais aussi et surtout tout ce qui permet un contact avec la nature : balade en forêt, à la campagne, en montagne, jardinage, se baigner dans la mer, en rivière…

Vous l’aurez compris : toute activité où le corps et la nature sont impliqués favorise l’ancrage.

Donc dès que votre activité mentale s’emballe un peu trop, vous avez le choix : sortez vous balader en forêt, jardinez, faites des étirements, riez un bon coup, jouez de la guitare, parlez à votre fleur, allez embrasser un arbre (je ne rigole pas)… et si possible, faites cela en pensant à vos pieds !

Plus votre conscience est loin de votre tête, plus vous êtes ancré.
Donc plus vous pensez à vos pieds, et plus vous êtes enraciné.

 

La technique d’ancrage énergétique par la visualisation

Tout cela est déjà très efficace mais il y a malheureusement des situations ou cela ne suffit pas… Comment faire quand on est quelque part et où planter une rose ou faire un pas de danse ne sont pas dans nos options?

Comment faire quand on est en déplacement, au bureau, ou que l’on doit faire une présentation par exemple?

C’est là qu’intervient la technique d’ancrage énergétique aussi appelée méditation de l’arbre. C’est en fait une simple technique de visualisation mais qui est incroyablement efficace !

 

Voici la puissante technique que je vous conseille de pratiquer :

Vous pouvez le faire assis ou debout. L’important est d’avoir les pieds bien à plat sur le sol.

Vos pieds sont bien posés sur le sol, et créent un contact puissant avec la terre.

Commencez par effectuer 3-4 mouvements de respiration abdominale pour vous détendre (si vous ne savez pas comment pratiquer cette respiration, vous pouvez commencer par lire cet article).

Maintenant, les yeux fermés de préférence, vous allez imaginer que des racines sortent de vos pieds et commencent à s’enfoncer dans le sol.

Ces racines commencent à vous relier très profondément avec le sol. Si vous êtes assis, ces racines partent non seulement de vos pieds mais aussi des pieds de la chaise, de vos chevilles, de vos cuisses…

Tout en continuant votre respiration profonde, vous imaginez que ces racines vont de plus en plus profondément dans le sol. Elles sont de plus en plus grosses.

À chaque inspiration, vous visualisez l’énergie de la terre qui remonte en vous. Cette énergie arrive de la terre, passe par vos racines, jusqu’à vos pieds, et remonte en vous.

À chaque expiration, vos racines s’étendent encore plus loin et encore plus profond vers le centre de la terre.

Ces racines commencent par englober de plus en plus d’espace, et englobent maintenant votre ville toute entière. Puis votre région toute entière. Votre pays tout entier.

Vos racines englobent maintenant la terre toute entière et vont jusqu’à son noyau. Vous êtes maintenant parfaitement relié avec la terre. La puissante énergie du noyau de la terre remonte jusqu’à vos pieds, puis jusqu’à votre cœur et vous traverse tout entier. Cela vous nourrit et vous donne de la confiance, de la puissance, et de la sérénité.

Là, bien enraciné, bien ancré dans le centre de la terre, vous allez y déposer une intention sur quelque chose que vous souhaitez voir apparaître dans votre vie.

Par exemple, dans le centre de la terre, vous allez émettre l’intention suivante : « je suis en sécurité, ici et maintenant » (cette intention est très puissante et je l’utilise beaucoup).

Vous vous sentez maintenant profondément relié avec la terre et en totale sécurité.

                                                                                _______________________________

Je vous garantis que si vous faites cet exercice une fois par jour pendant ne serait-ce qu’une semaine, vous allez déjà ressentir de puissants bienfaits.

Encore une fois, j’insiste sur un point : plus vous le faites, et plus les résultats seront importants. Et faîtes-moi confiance, cet exercice est bien plus qu’un simple exercice de visualisation.

C’est un magnifique exercice qui donne des résultats impressionnants.
Alors à vous de jouer maintenant!

Expérimentez, pratiquez et revenez me dire ce qu’il en est ;)

Pour aller plus loin, voici le lien vers un petit livre que j’ai acheté et qui m’a aidé à mieux comprendre l’ancrage, son importance et qui m’a fait découvrir pleins d’autres techniques pour le pratiquer au quotidien :

L’ancrage énergétique de Mary Laure Teyssedre

cadeau 500

,

107 réponses à “L’ancrage : une excellente technique pour ceux qui pensent trop”

  1. hannah@methode Tipi 20 novembre 2012 at 19 h 40 min #

    Bonsoir Sébastien,
    C’est super d’avoir détaillé la méditation/
    Pour moi aussi l’ancrage est important.
    C’est le tout début de chaque séance en
    sophrologie.
    Associé à la respiration, il fait des miracles
    en matière de bien-être.

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 16 h 13 min #

      Bonjour Hannah,
      Oui c’est vrai que maintenant je ne fais plus aucune méditation sans commencer par faire un petit travail avec la respiration et l’ancrage.
      Comme tu le dis : ancrage + respiration = bien être ;)
      Au plaisir,

      • Yo 15 août 2013 at 13 h 08 min #

        Bonjour,

        En faisant cet exercice associé de la respiration abdominale, j ai un genre de mal de crâne, tête qui tourne (a force de respirer différemment que d habitude peut être?) qui apparait. Connaissez-vous cette sensation?

        • Sebastien
          Sebastien 6 septembre 2013 at 15 h 37 min #

          Bonjour,
          Oui en effet c’est possible que la respiration abdominale fasse un peu tourner la tête au début, surtout si on a perdu l’habitude de bien respirer (c’est le cerveau qui reçoit beaucoup d’oxygène d’un coup alors qu’il n’en a plus l’habitude). C’est pas dangereux mais ça peu donner un peu de vertiges, donc il faut juste y aller en douceur, sans forcer et si possible en étant assis pour éviter de se casse la figure :) Et c’est un bon rappel comme quoi on doit le faire plus souvent !
          Sébastien

      • Enzo 17 novembre 2013 at 11 h 23 min #

        Bonjour Sébastien,
        Tout d’abord un grand merci à vous pour ces explications simples et tellement bénéfiques , je souffre de spasmophilie depuis 5 ans et ces conseils m’apportent pas une guérison mais une amélioration. Auriez vous un remède pour ça qui puisse me libérer et m’offrir une nouvelle vie meilleure?

        • Sebastien
          Sebastien 25 mars 2014 at 22 h 56 min #

          Bonjour Enzo,
          Vous trouverez de nombreux conseils pour vous aider un peu partout sur ce site, n’hésitez pas à fouiller et à pratiquer.
          Avez-vous essayé la respiration abdominale par exemple?

      • sylvie 31 juillet 2014 at 7 h 11 min #

        Bonjour, moi aussi je pratique cette technique de l’ancrage qui a pu fonctionner a certain moment. Malheureusement, en ce moment cela ne me fait aucun effet, je narrive vraiment pas a me detendre… cela fait 3 mois que j’ai arrêté un traitement d’antidépresseurs et je suis de plus en plus stressé et mal dans mon corps

        • Sebastien
          Sebastien 11 novembre 2014 at 22 h 08 min #

          Bonjour Sylvie,
          L’ancrage est une technique superbe, mais elle ne règle bien sûr pas tous les problèmes.
          Il s’agit de trouver un équilibre avec toutes les autres solutions, dont celles qui se trouvent dans d’autres articles.
          As-tu essayé la respiration abdominale par exemple? et la méditation?

      • catbaum 4 août 2014 at 0 h 05 min #

        Bonjour, la meditation ne va pas sans la respiration, une respiration hachee avec le dos courbe interromp la meditation.
        Meditation = respiration = aussi ancrage
        A lire : la mediration par Mathhieu Ricard
        Amicalement

      • Anonyme 25 novembre 2014 at 1 h 19 min #

        je fais beaucoup d’anxiété, cela me rends très triste et surtout beaucoup moins confiante. Je vais commencer cette exercice dès maintenant.

        • Sebastien
          Sebastien 27 novembre 2014 at 16 h 07 min #

          C’est un excellent exercice, tu as raison de l’essayer.

    • marianna 14 décembre 2014 at 22 h 30 min #

      Bonjour, je savais pas que c’était l’encrage, mais j’ai appris cela au yoga et sa me fait un bien fou, je le pratique pas assez d’ailleurs je fais davantage la méditation assise. Merci

  2. Dorian 22 novembre 2012 at 13 h 31 min #

    Salut Sébastien,

    Tu as entièrement raison d’aborder ce sujet car il est hyper important.
    J’ai découvert l’enracinement avec le qi gong et la position « embrasser l’arbre » qui peut être regroupé avec la méditation et la visualisation que tu cites ici.

    Je me permets de parler également de chakra. Le chakra racine est celui qui nous relie à la Terre et son équilibre est primordial pour avoir tous les bénéfices que tu cites ici. Toutes les activités et pratiques énergétiques et spirituelles travaillant sur notre enracinement participent à l’équilibre de notre chakra racine.

    Merci pour cet article très intéréssant.
    Dorian

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 16 h 17 min #

      Salut Dorian,
      Merci pour ton commentaire très intéressant. C’est vrai que je ne parle pas de chakra dans cet article pour rester simple mais en effet tous ces exercices participent à maintenir un bon équilibre du chakra racine.
      Je crois même que sa couleur est le rouge, et que visualiser cette couleur pendant la méditation permet un ancrage encore plus fort.
      A bientôt ;)

    • Lalie 5 février 2013 at 16 h 22 min #

      Bonsoir Sébastien,
      Merci beaucoup pour tous tes précieux conseils, notamment celui sur l’ancrage !
J’ai découvert ton blog il y a quelques jours et c’est une véritable mine d’informations pour moi qui suis en recherche de bien-être pour moi-même mais aussi pour les autres car je suis praticienne en massage de bien-être et toutes les techniques que tu expliques ici me servent dans ma pratique quotidienne !
      Un grand merci donc et bonne continuation !
      Lalie

      • Sebastien
        Sebastien 20 mars 2013 at 11 h 04 min #

        Bonjour Lalie,
        En effet l’ancrage est vraiment une technique que j’apprécie beaucoup, notamment car elle est très efficace !
        Je suis content d’avoir pu te la faire découvrir :)
        Bonne continuation à toi, à bientôt
        Sébastien

  3. GARRAÏALDE 25 novembre 2012 at 16 h 36 min #

    La technique de l’enracinement me fait penser à une posture du yoga, c’est celui de L’Arbre (debout, une jambe tendue, et l’autre replié sur le coté). Cette posture agit aussi sur l’enracinement, et l’équilibre.
    Bonsoir

  4. ISABELLE 26 novembre 2012 at 15 h 02 min #

    Merci infiniment pour tous vos articles. Je ne prends pas le temps de laisser des commentaires, mais je vous lis régulièrement, et vos réflexions et les commentaires m’aident beaucoup.
    Travailler sur le « ici et maintenant » est parfois impossible tellement l’anxiété, l’angoisse, le sentiment d’insécurité et l’épuisement prennent de place dans la tête et le corps, mais à force de « travailler », ca finit par venir ….
    Un ouvrage qui se rapproche de vos travaux : « Le grand livre du calme », de Paul Wilson.
    Encore merci…
    Isabelle

  5. CARRE 27 novembre 2012 at 8 h 40 min #

    Bonjour,

    Je viens de découvrir votre site et lien par facebook. Je suis très intéressée, sauf que je ne peux telecharger le petit guide.
    Quel dommage,

    A bientôt

    Claudine

    • Sebastien
      Sebastien 6 décembre 2012 at 17 h 49 min #

      Bonjour Claudine,
      Je vous ai envoyé le petit guide par mail ;)
      Bonne lecture,
      Sébastien

  6. muriel 27 novembre 2012 at 10 h 39 min #

    Encore une fois merci Sébastien de nous faire partager des expériences et tes techniques. Je vais mettre cela en pratique dès aujourd’hui.
    Muriel

  7. Jonathan 28 novembre 2012 at 14 h 41 min #

    Salut Sébastien,

    Merci pour cette technique que je découvre, je vais tester ça ;) A+

  8. aicha 29 novembre 2012 at 21 h 14 min #

    salut Sébastien je viens de découvrir ton site et je me suis dit « ce jeune homme est un ange »

    je viens de trouver ce que je cherchais depuis un bail : DES SOLUTIONS »

    MERCI ET MERCI DE PENSER A NOUS

    JE T’aime et je suis sure que ici toutes les personnes t’AIMENT

    • Sebastien
      Sebastien 6 décembre 2012 at 17 h 46 min #

      Bonjour Aicha,
      Merci pour tes compliments
      Cela dit je ne suis pas encore un ange :)
      Mais je suis bien content si le blog t’apporte les solutions que tu cherchais.
      Bonne continuation !
      Sébastien

  9. Charlotte 4 décembre 2012 at 21 h 08 min #

    Bonjour Sébastien,

    Merci pour ton blog et toutes ces informations que tu offres; sincèrement, cette découverte est pour moi inespérée..

    Ma vie est en grand changement vers du positif dans 4 semaines et j’essaye de tenir bon jusque là..

    C’est un bel hasard qui me fait lire tous tes conseils.
    Je vais les appliquer et espère mieux vivre mes derniers moments difficiles et pouvoir continuer de les appliquer sur du long terme..

    Plein de bonnes choses pour toi

    Charlotte

  10. hakim 9 décembre 2012 at 23 h 27 min #

    Dieu a façonné Adan en utilisant de la terre,nous sommes tous les descendants D’adan donc nous sommes tous de terre et une fois mort nous revenons tous a la terre. Les racines ne trouvent vie que dans de la terre ; c’est logique peut etre que cette technique d’ancrage donne des resultats, je ne l’ai pas encore essayé mais je vous promets que je vais m’y mettre et je vous rendrai la réponse. Merci en tout cas pour ce que vous faites.

    • amina krystelle 5 septembre 2013 at 19 h 01 min #

      bonjour, hakim a bien raison, j aime beaucoup le commentaire ce qui me convainc davantage sur la possibilite de reussite de cette pratique,

  11. Tom 17 décembre 2012 at 9 h 16 min #

    J’avais entendu parler d’ancrage mais pas aussi bien détaillé. Je ne pensais pas que cela pouvait-être aussi puissant en le pratiquant régulièrement.

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 19 h 01 min #

      Bonjour Tom,
      Oui on a du mal à croire qu’une simple technique comme celle-ci puisse être aussi puissante. Mais c’est le cas !
      Et c’est la raison pour laquelle j’ai pris autant de soin à détailler cette technique ;)

  12. celine 4 janvier 2013 at 14 h 16 min #

    bonjour Sébastien

    votre blog est tres interessant et permet de trouver les reponses aux questions que l’on se pose pour moi sur l’ancrage et l’angoisse, ca me permet comprendre et de les travailler.
    serait il possible que vous abordiez la spasmophilie qui fait partie depression et qui serait interessant a connaitre en profondeur

    céline

    • Sebastien
      Sebastien 12 janvier 2013 at 17 h 39 min #

      Bonjour Céline,
      Merci pour votre message.
      Je note votre idée de sujet sur la spasmophilie.
      C’est vrai que c’est une problématique très liée à la dépression et à l’angoisse.
      J’essayerais d’en parler à l’occasion.
      Sébastien

  13. Dominique 14 janvier 2013 at 10 h 30 min #

    Bonjour
    Merci pour vos conseils je vais les mettre en pratique dès maintenant car j’en est bien besoin je suis à bout de mes angoisses et je vous tiens au courant

  14. Diane Delisle 15 janvier 2013 at 4 h 28 min #

    Bonjour Sébastien !

    Avez-vous terminé la lecture du livre: Le pouvoir du moment présent de Eckart Tolle?

    Ce volume renferme tous les outils nécessaires pour aider les gens a VIVRE LE MOMENT PRÉSENT ,a nous faire prendre conscience que nous sommes beaucoup plus que ce que nous pensons etre en réalité .
    Eckhart,nous guide afin d’éviter les pieges de l’ego , nous démontre clairement ,comment par la vigilance nous pouvons devenir l’observateur de nos pensées et non pas le penseur qui juge ,critique ou se laisse dirigées par ses pensées.
    Il nous invite a prendre conscience de ce qu’est la RÉALITÉ DE LA VIE ,DE QUI NOUS SOMMES VÉRITABLEMENT et d’entrer en contact avec NOTRE VÉRITABLE NATURE ,laissant le passé a ce qu’il a été puisqu’il n’est plus ,le futur a ce qu’il ne sera jamais,puisqu’il n’existe que par la pensée et que le seul et unique moment dont la plupart des gens ne tiennent pas compte est LE MOMENT PRÉSENT. Celui que la VIE nous offre a chaque instant.
    Par la pratique du moment présent il nous aide a sortir de notre tete et surtout a nous liberer de la souffrance que nous nous imposons a nous meme et aux autres.
    Ainsi par notre nature véritable ,qu’il prénomme L’ETRE , nous avons TOUS acces a chaque instant a ce lieu de PAIX ,DE CALME ,DE SILENCE ET D’AMOUR VÉRITABLE .
    Diane Delisle .
    C’est un livre a garder au chevet , un enseignement pour la VIE ,

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 19 h 04 min #

      Bonjour Diane,
      Et merci pour votre commentaire.
      En ce qui concerne ce livre, oui je l’ai fini, mais j’aime le lire et le relire encore. Comme vous le dîtes si bien, ce livre renferme de nombreux outils d’une valeur inestimable, et nous apprend finalement l’essentiel : déjouer les pièges de notre égo et s’installer dans le moment présent.
      Au plaisir,

  15. Cécile 15 janvier 2013 at 15 h 40 min #

    Merci pour cet article vraiment intéressant, je ne connaissais pas ce concept ni les techniques pour le pratiquer. Tous tes conseils m’aident beaucoup même si je n’ai jamais eu de crises d’angoisse ou de gros problèmes d’anxiété. Tu m’aides à gérer le stress du quotidien et toutes mes petites peurs et ça me rend la vie beaucoup plus facile.
    Depuis que j’ai lu cet article je suis le conseil que tu donnes pour pratiquer l’ancrage quasiment tous les jours et ça me fait énormément de bien. Je le fais 5 minutes par ci par là dès que je ressens le besoin de diminuer mes pensées et de revenir dans le présent. J’imagine les racines et ressens beaucoup de bien être, les pensées s’arrêtent et la respiration devient plus facile.
    La lecture du livre que tu nous a conseillé sur le moment présent m’avait déjà beaucoup aidé et cette technique d’ancrage est pour moi un complément.

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 19 h 08 min #

      Merci Cécile pour ton témoignage.
      Je suis vraiment content de lire que cette technique t’aide autant ;)
      Et d’ailleurs, comme tu le souligne : on a pas besoin d’attendre de souffrir d’angoisse ou d’anxiété pour utiliser cette technique et ainsi calmer notre mental.
      A très bientôt,

  16. Soisik 17 janvier 2013 at 10 h 03 min #

    Bonjour Sébastien, je viens de voir ta vidéo sur la 5 dans « le journal de la santé ». Dommage que l’on ne t’est pas laissé davantage la parole. Le psychiatre était ouvert, c e qui est assez rare. Je pratique tous tes conseils et je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis : pensée positive, ancrage, moment présent. En fait, c’est la sophrologie qui m’a appris tout cela. Je voudrais également conseiller à tous les anxieux, un livre qui m’aide beaucoup au quotidien « 5 points un point c’est tout » du Dr Jean-Noël Delatte. Il s’agit de points d’acupuncture à traiter en acupressure soi-même pour traiter les différents problèmes de l’anxiété : dépression, peur, hyperémotivité, asthme, eczéma…
    Voilà ma participation à ton blog et encore félicitations pour ton travail. As-tu entendu parler de Geert, en Belgique, un garçon qui te ressemble et qui a créé un site que tu peux consulter sur sansangoisse.fr ? Il a à peu près le même parcours que toi.
    A bientôt. Soisik

  17. Virginie 17 janvier 2013 at 12 h 39 min #

    Bonjour Sébastien,
    et merci pour la qualité de votre blog !
    Je suis thérapeute spécialisée dans la gestion du stress, j’utilise et recommande nombre des méthodes que vous présentez et je voudrais confirmer à tous vos lecteurs que les outils que vous présentez sont, comme vous le dites, efficaces et utiles…
    A pratiquer souvent…. pour une nouvelle hygiène de vie… Merci et bravo pour ces cadeaux !
    A bientôt, Virginie

  18. mohamed 18 janvier 2013 at 2 h 52 min #

    Merci sebastien c des racines et des ailes que tu nous as donné. Merci encore car c t dur.

  19. nadine 21 janvier 2013 at 16 h 35 min #

    bonjour, Sébastien,

    j’ai commencé à faire cet exercice, la semaine dernière, et je commence c’est vrai en avoir le bénéfice, mille fois MERCI!!!!
    prenez soin de vous, affectueusement. Nadine

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 19 h 12 min #

      Merci Nadine pour votre témoignage :)
      Je suis certain que vous allez donner envi à d’autres de se mettre plus sérieusement à la pratique !
      Prenez soin de vous également,

  20. Niko 23 janvier 2013 at 10 h 24 min #

    Super article ! Merci Sebastien pour ces precieuses infos. Take care !

  21. Caroline Burel 24 janvier 2013 at 18 h 05 min #

    Bonjour Sébastien,
    décidément, ton site est une mine d’or !! « L’ancrage, c’est la base » !! J’aime transmettre cette pratique aux personnes qui viennent à ma rencontre pour le coaching énergétique. J’allais justement écrire un article pour la proposer par écrit. Vous avez déjà fait le travail, merci, je vais pouvoir renvoyer les gens sur cette page. Celles qui le souhaitent pourront trouver sur mon site une audio (bientôt en ligne) pour guider lors de cet exercice puissant.
    A bientôt Sébastien, je reviendrais encore et encore sur ton site qui partage efficacement et simplement de bien beaux supports pour retrouver son centre et son énergie.

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 19 h 15 min #

      Bonjour Caroline,
      Oui en effet, comme tu le dis, « l’ancrage c’est la base ». Et cela suffit même à régler certains problèmes.
      Si tu fais un audio, n’hésite pas à me donner le lien et je l’ajouterais quelque part dans l’article ;)
      A très bientôt,

  22. Marylene 28 janvier 2013 at 12 h 21 min #

    Bonjour Sébastien,

    Permettez-moi de vous dire que je vous admire. Vous avez pris de temps de me répondre et je vous en remercie. Dans une période d’angoisses intenses que j’ai parfois du mal à gérer, j’ai pris conscience qu’en dehors de la médication (qui n’est qu’une béquille), je voulais guérir autrement. Je lis et relis votre blog. Je pratique l’ancrage, la respiration abdominale depuis une quinzaine de jours. J’y trouve du réconfort mais souvent mes terribles angoisses reviennent. Je vais intensifier mes efforts car je veux y croire car je crois en vous. J’ai aussi acheté le livre « Le pouvoir du moment présent ».

    Mary

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 19 h 18 min #

      Bonjour Marylene,
      Merci pour votre commentaire :)
      Continuez vos beaux efforts et cela finira par payer. Insistez notamment sur la pratique du « moment présent », la respiration et l’ancrage. Déjà si vous pratiquez ces trois choses, je pense que vous ressentirez assez vite de belles améliorations.
      Bon courage à vous,

      • Marylène 8 février 2013 at 16 h 18 min #

        Bonjour Sébastien,

        Merci pour votre réponse.
        Je n’ai pas bien la notion du temps qu’il faut passer (par jour) sur ces pratiques. Cela fait environ un mois même peut-être plus que j’ai découvert votre formidable blog et que j’applique certaines pratiques. Depuis une dizaine de jours j’avais ressenti beaucoup de bien. Mais là un évènement m’a énormément bouleversée et j’ai l’impression d’être revenue à la case départ. Je suis découragée. Est-ce normal ? Je pense qu’au début, ça doit être les montagnes russes ! En persévérant, mon bien être va-t-il revenir ? J’ai un grand besoin d’être rassurée.

        Merci Sébastien pour votre réponse. Je remercie aussi toutes les personnes qui pourraient me répondre et me dire si elles aussi ont déjà vécu « ce yoyo » et s’en sont sorties.

        Merci, merci,

        Mary

  23. Sebastien
    Sebastien 8 février 2013 at 16 h 30 min #

    Oui ne vous inquiétez pas c’est tout à fait normal.
    Vous avez ressenti des améliorations puis une chose un peu forte est revenue vous bouleverser… du coup vous vous dîtes que vous repartez de 0 mais ce n’est pas le cas !
    Vous avez déjà ressenti des améliorations, vous en ressentirez à nouveau… et de plus en plus rapidement ;)
    En persévérant, vous allez petit à petit mettre de moins en moins de temps pour vous sentir bien. Vous connaissez maintenant quelques techniques efficaces donc c’est à vous de jouer ;)
    Persévérez !
    Bonne continuation à vous

  24. Aline 10 février 2013 at 20 h 40 min #

    J’aime beaucoup la méditation de l’abre, je l’avais déjà pratiqué pendant une semaine entière et j’en ai bien ressenti les effets! J’étais plus ancrée et plus motivée dans mes projets! Et après une semaine de méditation, j’avais mesuré mon taux vibratoire et il avait monté de 2000ub!
    Mais est redescendu après que j’ai stoppé la méditation… que je compte reprendre bientôt. ;)

    • Sebastien
      Sebastien 12 février 2013 at 16 h 08 min #

      Bonjour Aline,
      Je ne sais pas exactement à quoi 2000ub correspond mais je suis sûr que c’est beaucoup ;)
      En tout cas c’est super si tu ressens de tels bienfaits si rapidement.
      Bonne continuation dans ta pratique de la méditation et pour tes projets,
      Sébastien

  25. Nicol Christiane 11 février 2013 at 20 h 01 min #

    Merci pour toutes ces informations, je ne connaissais pas cette technique, je vais m’y mettre.
    Cricri

    • Sebastien
      Sebastien 12 février 2013 at 15 h 46 min #

      Pratiquez-la un peu tous les jours et vous ressentirez vite des bienfaits!
      Bon ancrage alors ;)
      Sébastien

  26. Sylviane 18 février 2013 at 13 h 22 min #

    Bonjour Sebastien,

    Avez vous des conseils à me donnez pour accepter mon physique ingrat dont j’ai honte?
    Je louche par moment donc ne peux pas regarder mon mari confiante, j’ai perdu beaucoup de cheveux ( j’essaie de camoufler la perte) et j’ai l’impression d’avoir perdu ma féminité, comme je ne me trouvais pas jolie mince, j’ai cherché du réconfort dans la nourriture, résultat, au moins 12 kilos de trop.
    Je pense à refaire faire mon nez et ma poitrine, mais je sais que cela ne suffira pas pour avoir confiance en moi et il y a les risques d’échec de l’opération.
    Mon mari ne me trouve pas jolie, mais ne veut pas divorcer. Le fait d’être parent me fait réfléchir, ce serait égoïste de divorcer seulement parce que je suis laide. A coté de cela il s’agit d’une vraie souffrance quotidienne.
    Merci pour vos conseils.

    • Sebastien
      Sebastien 5 mars 2013 at 11 h 16 min #

      Bonjour Sylviane,
      Le regard des autres est souvent le reflet de ce qu’on pense de soi… donc pour que les autres vous trouvent jolie, alors vous devez commencer par vous trouver jolie vous-même. Je suis certain que vous avez des qualités et des atouts physiques mais que vous ne les voyez plus, trop concentré sur ce qui est moins bien.
      Essayez de prendre l’habitude de chercher ce qui va en vous, vos qualités, vos atouts, et concentrez vous uniquement là-dessus. Nourrissez et faîte grandir ces qualités jusqu’à ce qu’elles deviennent plus importante que vos défauts.
      Je vous conseille également le livre « guérir son enfant intérieur » dont je parle ici.
      Vous trouverez de nombreux autres conseils sur le blog, et je pense que vous pouvez déjà commencer par tout ça.
      Bonne continuation à vous,
      Sébastien

    • Anonyme 16 janvier 2014 at 13 h 51 min #

      Je me permet de repondre , ( sebastien je ne prend pas ta place )
      Pour les yeux il y a un exercice tres efficace
      Fermer les yeux et faire des 8 d un sens dans l autre , puis faire comme des etirement c a dire regarder le plus loin possible sur le cote droit puis gauche
      Regarder en haut en bas le plus loin possible , tout cela sans bouger la tete
      Battre de s paupieres ,
      Lorsque vous vous promene decouvrer comme si c etait votre premier passage a cette endroit
      J espere avoir reussi a me faire comprendre , c la premiere fois que je me permet ce genre de conseil ( je l ai experimente pour moi )
      Sebastien je demande ton avis et ajoute si j ai omis qq chose
      Bonne journee a tous

      Ca fais travailler les muscles de l oeil et vous sentirer mieux dans vos yeux et votre regard sur l exterieur ser different

  27. marie claude 18 février 2013 at 18 h 42 min #

    merci sebastien je vais eessayer cette technique bonsoir

  28. maurin 18 mars 2013 at 9 h 19 min #

    J’ai la chance d’habiter un endroit de montagne et de forêt : je marche beaucoup et peux avoir un contact étroit avec des arbres (des feuillus très denses) ; un ancrage qui fait beaucoup de bien, dans le silence, et par tous les temps…

    • Sebastien
      Sebastien 1 avril 2013 at 15 h 21 min #

      Vous avez de la chance en effet ! :)
      Je vois d’ailleurs que vous en profitez comme il faut.
      Bon ancrage ;)

  29. Karima 18 mars 2013 at 11 h 19 min #

    Merci, merci beaucoup Sébastien, grace à toi je m’améliore de jour en jour et je le ressens, mon mari le ressent et mes enfants aussi, on est beaucoup plus heureux qu’avant, j’ai lu  » l’art de la méditation » et maintenant je lis Méditer jour après jour et tout va pour le mieux, tu peux être fièr de toi tu contribue à rendre des familles plus heureuses :)

  30. Frank 19 mars 2013 at 1 h 24 min #

    Salut Sébastien,
    Bravo, pour ton site. la méditation, l’activité physique, les livres (pouvoir du moment présent et sérénité de l’instant) tout ça c’est merveilleux et ça fonctionne vraiment . Ce qui arrive souvent (dans mon cas) dès que ça va moins bien je reprend tout ça et quand j’ai moins mal, je m’empresses de revenir à mes vieilles habitudes malsaine…et peu de temps après… ça revient et ont cherche encore des solutions. Avec le temps, heureusement ont apprends à se connaitre. Mais se connaitre, c’est aussi de se respecter et prendre soin de nous chaque jour…et pas seulement quand ça va mal. Merci de faire autant de bien autour de toi, continue et encore bravo!

    • Sebastien
      Sebastien 1 avril 2013 at 15 h 39 min #

      Bonjour Franck,
      Ce que tu dis est très juste, et il ne faut pas attendre d’être mal pour respecter ses besoins.
      En se connaissant, petit à petit, on apprend à se respecter même quand tout va bien.
      Et personnellement, plus je respecte mes besoins (physique, psychique, sommeil, méditation…), plus je me sens mieux.
      Ca monte, ça monte :) et je sais qu’il n’y a plus de grosse rechute à l’horizon car je m’écoute.
      Merci pour ton commentaire et bon courage à toi !

  31. lamia 25 mars 2013 at 17 h 20 min #

    Bonjour Sebastien ; j’ai trop aimee l’article sur l’ancrage mais vu le pays ou je vis il n’ya ni foret ni bois ni riviere on ne peut meme pas faire une ballade en dehors les murs du compound et le climat est toujours chaud sauf 2 ou 3 mois par an ,mais cela n’empeche que je fais de la marche quand le temps le permet ou quand je suis en voyage car je suis naviguante et ca m’arrive d’etre loin du pays ou je reside.chere Sebastien j’ai le double de ton age et j’ai vecue le double de tes deceptions parfois je sens que mes stress mes angoisses et mes soucies n’ont pas de fin mais je vis avec je nie pas que je suis arrive au plus loin stade de la depression mais heureusement j’ai pas lachee et j’ai trouvee sur ce blog certaines remedes que j’ai pratiquee avant et que j’ai aimee .merci de m’avoir donner cette occasion pour m’exprimee j’espere ne pas vous opportuner . a bientot Lamia

  32. SAISON 26 mars 2013 at 18 h 29 min #

    Bonjour,

    Merci pour cette technique de l’ancrage. Je souffrais de pensées obsessionnelles depuis 2 ans et demi. Pensées violentes en tout genre et le fait de penser à ses pieds me permet de déconnecter ce mental rendu fou.
    Merci

  33. Priscillia 8 mai 2013 at 14 h 16 min #

    Merci pour cet article. Je vais tester cette technique, j’en ai vraiment besoin en ce moment.

  34. André Rocheleau 10 mai 2013 at 19 h 08 min #

    Merci pour ce blog. Une source intarissable d`information.

  35. fabien 27 mai 2013 at 13 h 38 min #

    Bonjour Sébastien,

    Je vais essayer de suite cette technique avec sérieux car mes angoisses et surtout mes maudites pensées viennent de revenir à toute vitesse sans savoir pourquoi ……
    J^’éspère que cela va m’aider ^^
    Et encore merci pour ce magnifique site !!

  36. lollie 29 mai 2013 at 0 h 16 min #

    Bonjour Sébastien,
    Je viens tout récemment de découvrir ton blog, j’ai 34 ans.
    Je pense être phobique sociale depuis au moins 6 ans à différents degrés et cela c’est dégradé. J’ai vu 2 ou 3 psy, psychologue, psychothérapeute et maintenant psychiatre cognitive et comportementale depuis peu. J’ai beaucoup d’anxiété et face à ce qui me fait « peur ». J’ai des stratégies d’évitements de plus en plus importantes qui m’isolent beaucoup mais me donne un sentiment de sécurité puisque j’évite ce qui cause mes angoisses et mes paniques. Donc j’ai une vie professionnelle qui est de plus en plus chaotique à cause de nombreux arrêts maladies, de périodes de chomage assez longues et la dernièrement après un arrêt maladie d’environ 7mois j’ai démissionné car je n’arrivais pas a retourner au travail et je suis au chomage depuis plus d ‘1 an au total presque 2 ans sans retourner travailler. J’ai eu aussi des périodes ou le fait d’aller chercher du pain me posait problème et différentes choses . Il y a même eu une petite période ou je ne pouvais plus sortir de chez moi! Maintenant toujours sans travail j’arrive a faire les courses, partir en voiture, cela ne me pose pas de problème en ce moment, en espérant que ça dure mais reprendre une activité professionnelle c’est loin d’être gagner car en milieu professionnel je me sens jugée sur mes capacités. Je suis trés lucide sur mon cas je sais à peu près les causes mais je n’arrive pas à guérir vraiment. Les causes sont le manque d’estime de soi, mon éducation et mon enfance, et mon complexe sur mon intelligence telle que le calcul mental sous différentes formes (je suis persuadée d’avoir des manques à ce niveau la) par exemple c’est ce complexe qui revient sans cesse dans mes plus grandes peurs face au jugement des autres,
    par exemple calculer l’addition en présence de personnes me paralyse même avec l’aide d’une calculette ou alors il faut que je sois en totale confiance pour le faire et surtout il ne faut pas que je me trompe sinon cela peut remettre en question mon intelligence, etc…
    Tout ça pour dire que ton site est une aide précieuse et me redonne de l’espoir pour q’un jour je redevienne comme j’étais avant a peu près normale. Je vais essayer de suive scrupuleusement tes conseils car j’ai beaucoup de difficultés pour me détendre.
    Merci ;)

    • Sebastien
      Sebastien 27 juin 2013 at 10 h 48 min #

      Bonjour Lollie,
      Oui c’est souvent un long chemin que de faire face à toutes ces peurs… mais c’est possible ;)
      Et après crois-moi on en ressort beaucoup plus fort !
      Tu as l’air d’être sur la bonne voie, continue :)
      J’espère que tu trouveras quelques astuces pour t’aider sur ce site.
      Sébastien

  37. lauviah 1 juin 2013 at 12 h 48 min #

    Bonjour, je suis ravi de découvrit votre site , je connais cet méthode, mais cela fait bien longtemps que je ne la pratique , en lisant , cela me motive pour reprendre !
    bien a vous .
    Namasté
    lauviah

  38. Marie-Cécile 2 juin 2013 at 10 h 46 min #

    merci Sébastien d’être ce que tu es, ta générosité nous va droit au cœur
    lorsque l’on est a sa place le flue d’amour circule d’un à l’autre naturellement
    ça fait bien !
    mille et un rayons lumineux sur ton chemin
    Marie-Cécile

  39. brigitte 11 juillet 2013 at 10 h 52 min #

    bonjour Sébastien
    en faisant des recherches personnelles ,je suis tombée sur ce blog qui est très riche en informations,
    je pratique le chant mental l’auto hypnose ,la méthode ho’oponopono ,
    j ai essayé l ancrage ,j’ai ressenti une énergie qui traversait tout mon corps et était attirée vers le terre , c est vraiment sensationnel de ressentir cette force qui envahie tout le corps ,
    je vais m’en servir car l’ancrage est complémentaire
    merci pour toutes ces infos qui sont très précieuses
    bonne journée
    brigitte

    • Sebastien
      Sebastien 9 août 2013 at 15 h 03 min #

      Avec plaisir ;)
      Merci pour ton témoignage !
      A bientôt,

  40. Sandrine 31 juillet 2013 at 11 h 17 min #

    Bonjour,

    je viens de découvrir votre super site. J’ai testé la technique d’ancrage, depuis je ressens énormément de vibrations sur moi, suis un téléphone portable ambulant sur vibreur ! lol
    une impression de trop pleins d’énergie, de ne plus avoir trop envie de dormir (embêtant pour la nuit) et de ne plus avoir d’émotions, est-ce normal ? cela va-t-il s’atténuer ?
    Merci de votre réponse :)

    • Sebastien
      Sebastien 9 août 2013 at 17 h 17 min #

      Bonjour Sandrine,
      Oui c’est vrai que ça donne beaucoup d’énergie.. on va pas s’en plaindre quand même :)
      Mais c’est vrai qu’il vaut mieux éviter de le faire avant de dormir.
      En ce qui concerne les émotions, l’ancrage permet de moins s’y identifier mais ça ne les supprime pas pour autant.

  41. nasséra 13 août 2013 at 22 h 51 min #

    Bonsoir Sébastien,
    Après plusieurs semaines passées dans un « centre psy » pour une dépression sévère, je suis rentrée chez moi encore plus désorientée, car je n ai rien trouvé de ce que j’attendais… la méthode principale qu’ils utilisaient : les médicaments!!!
    En me connectant sur le net dans le but de trouver un moyen d’échapper à tout cela (idées noires, anxiété, angoisses de toutes sortes… médocs assommants sans effets formidables..) je suis tombée sur votre site et je m’y suis …enracinée!!! Merci de ce merveilleux don que vous faîtes à tous ceux qui auront la bonne idée de passer par là…(je pense qu’ils seront « guidés » comme je dois l’avoir été).
    J’espère aussi bientôt pouvoir vous apporter ma contribution pour ce travail remarquable transporté par un immense Compassion!
    Bien amicalement. Portez vous bien!

    • Sebastien
      Sebastien 6 septembre 2013 at 15 h 32 min #

      Merci beaucoup pour votre message, je suis vraiment touché que cela vous ai aidé autant.
      Je vous souhaite de rester fermement « enracinée » :) et de continuer à vous diriger vers plus de sérénité.
      Portez vous bien également,
      Sébastien

  42. Maxime 30 septembre 2013 at 10 h 29 min #

    Bonjour Sébastien,

    Je suis ravi d’avoir découvert ton site et ta vision d’optimisme que tu dégages.

    J’ai 30 ans et j’ai des crises d’angoisses depuis l’âge de 23 ans.
    J’ai eu 3 grosses crises avec l’envie de mourir (car je doute constamment de mes capacités), dont une ces derniers jours.

    Au début, je croyais devenir fou et ne pas contrôler mes pensées, j’ai vu plusieurs psychiatres, et en cherchant l’origine de mes phobies, j’ai compris que la seule chose était de vivre avec.
    Car je sais que c lié a l’angoisse. Et que l’angoisse influe sur le cerveau et lui fait faire n’importe quoi.

    La béquille des anti dépresseurs m’ont aidé un an, puis au chômage, et les ayant arrêté, j’ai ressombré a cause d’un nouvel échec professionnel.

    Grace a ton blog, je découvre la respiration abdominale qui me procure une détente incroyable, l’ancrage est aussi impressionnant.

    J’espère arriver a reprendre le dessus rapidement et je continuerai a suivre ton blog.

    Merci pour tes articles et ton courage, bravo a toi.

    • Sebastien
      Sebastien 7 octobre 2013 at 19 h 37 min #

      Merci Maxime, et très bonne continuation à toi !
      Je suis sûr que tu va reprendre le dessus rapidement, d’autant plus si tu mets tout en pratique ;)

  43. Muriel 25 octobre 2013 at 22 h 57 min #

    Bonjour Sébastien,bravo pour ce site que nous avons découvert grâce à un de tes proches.
    Connaîs-tu le docteur Vittoz et sa « vieille » méthode?On y retrouve tout le travail sur l’instant présent,par les 5 sens,ce qu’il appelait la réceptivité.
    Je retrouve avec l’ancrage,l’exercice de l’arbre planté, ou de l’homme debout.
    Je voudrais juste rappeler que parfois,certaines personnes sont si fragilisées que faire ce genre d’exercices seules,sans être accompagnées la première fois peut les « brasser » entraîner des émotions qu’il faut avoir la capacité d’accueillir.
    Merci pour tout ce beau chemin,merci de redonner ce que tu as reçu.

    • Sebastien
      Sebastien 4 novembre 2014 at 13 h 45 min #

      Bonjour Muriel,
      Oui en effet, ces méthodes de réceptivité tel l’ancrage ou la méthode Vittoz peuvent faire remonter des émotions qu’il est bon de savoir accueillir. C’est justement toute ma démarche sur ce site d’apprendre à accueillir tout cela.
      Je suis bien conscient qu’un accompagnement peut beaucoup aider, mais je souhaite donner l’autonomie à un maximum de monde… qui par ailleurs ne peuvent pas toujours ce permettre cet accompagnement.
      Amicalement,
      Sébastien

  44. Pascale 16 novembre 2013 at 11 h 04 min #

    Bonjour Sébastien,

    Je découvre ton blog par le biais de FB ainsi que ton article sur l’ancrage… Il y a peu de temps que j’ai entendu parler de cette technique et je ne savais pas qu’il fallait le faire tous les jours.??? tout simplement que je n’en éprouvais pas le besoin depuis mon dernier ancrage en revanche là, je commence à sentir qu’il faut réitérer l’expérience pour me sentir mieux…
    Pour cette première expérience, je t’explique car j’ai besoin d’un conseil. En fait, pour moi, cette première expérience fut un peu différente, elle sort du schéma conventionnel si je puis m’exprimer ainsi :
    En gros, je me suis baladée dans un parc, parler à la nature, méditer un peu sur un banc sous le soleil, je me suis approchée d’un arbre et commencé l’ancrage, j’ai bien visualiser l’ancrage mais….. je n’ai pas eu le temps de terminer en m’approchant de cet arbre, les racines sont venues de la terre et m’ont comme qui dirait ancrée à la terre…. donc pour moi, ce fut l’inverse. On aurait dit que c’était la terre qui avait besoin de m’enraciner et non moi …. les racines ne sont pas venues de moi vers la terre ( juste les premières secondes) et la terre a terminé le travail…. c’était impressionnant à vivre, je me sentais entourée de racines, un bien -être total et un malaise aussi à tel point que j’ai dû m’asseoir sur le banc tout à côté en gardant mes pieds bien plats au sol pour terminer l’ancrage… je sentais également une chaleur au fur et à mesure que l’ancrage faisait son travail jusqu’à la tête après ce fut terminé, j’ai compris que le travail était fait, je suis restée béate qqs minutes après ce travail, suis retournée près de l’arbre, le remercier et j’ai continué ma promenade dans une « bulle » heureuse.
    Merci pour ta réponse.
    Pascale

    • Sebastien
      Sebastien 4 novembre 2014 at 15 h 31 min #

      Bonjour Pascale,
      C’est top de vivre une expérience d’ancrage aussi intense. La nature a l’air d’être très importante pour toi..
      Tout ce que je peux te dire, c’est si ça te fait du bien, alors profites-en ! Pour le petit côté désagréable, saches que parfois notre corps n’est pas capable d’intégrer immédiatement tout l’amour ou l’énergie qui vient à lui, car il y a d’abord quelques blocages ou tensions à dissoudre. Il faut passer ce petit moment d’inconfort afin de pouvoir intégrer et profiter pleinement de tout cela !
      Sébastien

  45. Nazik 17 novembre 2013 at 10 h 25 min #

    Merci infiniment pour ces conseils j en avais trop besoin ,et j ai essayer et je me sentais mieux pour la première séance.merci mille fois

  46. Fla 5 janvier 2014 at 11 h 56 min #

    Bonjour,
    Je viens de decouvrir ton site et en particulier cet article car il me rappelle quelquechose: avant d’avoir mes crises d’angoisse il y a 1 an, je me souviens que je disais régulièrement à mes proches que j’avais une envie irrépressible de planter mes mains dans la terre fraîche :-) Ca paraissait bête mais pas tant que ça finalement! Vivant à Paris entourée de béton a certainement contribué à ce burn out. Cela dit je suis contente d’apprendre que l’imagination peut en fait suffire.
    Je vais essayer!!

  47. silvia 9 janvier 2014 at 6 h 45 min #

    je découvre Aujourd’hui hui ce site.Que de témoignage et de bienfait .je trouve cela dense et vais essayer de me repère et de faire partager mon expérience .J ai besoin de me ressourcer pour mieux être à l écoute des autres .Parfois , je me laisse envahir et ne me sens plus efficace et assez sereine face à la tâche qui m incombe.À travers les différents témoignages, je me recharge et positive en me disant que l essentiel est de faire de son mieux même si l on n’est pas toujours au top.À bas le perfectionnisme pour être bien dans sa peau..L hypnose peut être un moyen pour se soulager et parfois trouver la solution pour s endormir et se relaxer.Cela me semble assez proche de l ancrage.
    Bravo et merci pour ce partage et cet engagement.super super.à bientôt.j essaie de me rendormir après une insomnie !!!! Positive!!!!

  48. Mymy 12 janvier 2014 at 8 h 51 min #

    Bonjour.Sebastien,
    Je voulais vous remercier infiniment pour tout vos precieux conseils. Je suis actuellement en ecole preparatoire aux concours infirmier et donc beaucoup de stress et mes premiere crises d’angoisses qui sont survenue cette année… vos conseils m’aident beaucoup a y voir plus clair et donc de vivre dans le moment present sans penser au futur ou au passé.

    Encore merci !
    Mylène

  49. Charles 20 février 2014 at 16 h 30 min #

    Bravo Sébastien, vous êtes un garçon formidable et faites beaucoup de bien autour de vous. S’il est un être éminemment interpellé par le souffle, c’est bien le malheureux asthmatique qui se multiplie de plus en plus dans nos environnements pollués. Or une thérapeutique russe  » Buteyko » , du nom du médecin qui l’a conçue, semble affranchir les patients de l’asservissement des drogues anti-inflammatoires, en rééduquant leur souffle tout simplement, car l’asthmatique est paradoxalement quelqu’un qui en temps normal respire trop. La respiration abdominale lui serait donc contre indiquée ?

    • Sebastien
      Sebastien 14 mars 2014 at 9 h 18 min #

      Je ne suis pas un expert de la question, mais intuitivement ça me paraitrait quand même étrange que la respiration que l’on a naturellement à la naissance soit contre indiquée pour quoi que ce soit.

  50. bouzar essaidi 30 mars 2014 at 17 h 01 min #

    mçi bcp Sébastien,grace à vous j’ai connu la respiration abdominale que toute ma famille la pratique et nous avons senti un changement dans notre esprit,j’ai ma fille qui dépressive depuis 2007,elle est sous traitement :elle prend resperdal 4mg et largatil),elle a terminée ses etudes difficilement,nous sommes entrain de suivre vos conseils de votre guide,il est tres benefique,esperant qu’elle sera guérie comme vous,
    portez vous bien et à l’approchaine

  51. Madeline 4 mai 2014 at 15 h 24 min #

    Bonjour,
    Je découvre par hasard votre site … ou blog (je distingue mal les deux ;P) mais je dis: sur ce coup là encore, le hasard fait bien les choses!
    Des crises d’angoisses, j’en ai depuis que j’ai commencé à travailler. Mon premier patron peut s’enorgueillir d’avoir déclencher la première.
    Elle a été coriace, et j’ai effectivement pris des anti-dépresseurs et anti-anxiolitiques. Ca m’a permis de faire une pause et de prendre les forces nécessaires pour lui faire face.
    Mais hélas, ça revient de temps en temps, et comme je suis hyper sensible( dixit une psy que j’ai côtoyé quelques temps), ça n’arrange rien.
    Donc votre technique de l’enracinement, je vais la tenter!
    Si ça peut me vider la tête de tout ce que j’y accumule et y remue, franchement ce ne sera que positif! Là je viens d’essayer, mais j’ai du mal à « visualiser mes pieds et l’enracinement » . C’était une première, faut que je continue!!!
    Faut vraiment que j’arrive à m’y tenir.
    J’ai juste peur de ne pas être assez assidue (vie de famille, boulot, tracasseries… bref la vie de toute maman) mais bon! je vais essayer!
    Et je vais même voir à prendre rdv avec un(e) sophrologue si besoin. L’étiopathe j’ai déjà ce qu’il faut et il est excellent.
    En tout cas merci! Vraiment. Là j’ai des pistes, je me sens mieux rien que de savoir que je peux agir!
    Merci! Merci! Merci!

    • Sebastien
      Sebastien 16 novembre 2014 at 19 h 05 min #

      Bonjour Madeline,
      Pas de soucis, allez y en douceur, et pratiquez simplement quand vous le pouvez ;)
      Si vous loupez un jour c’est pas si grave, faîtes juste de votre mieux.
      Tenez nous au courant,
      A très bientôt,
      Sébastien

  52. Beatrice 28 mai 2014 at 12 h 04 min #

    Bonjour Sébastien, merci de m’avoir rappelé la technique de l’ancrage. Je la connaissais pour avoir un peu étudié la PNL, mais je ne savais pas qu’elle existait aussi en méditation. Par contre, la respiration ventrale me donne un peu de mal, mais je ne m’avoue pas battue ! Je vais réessayer encore et encore jusqu’à y arriver, et ensuite je me mets à l’ancrage énergétique.
    Bises, et merci

  53. TANGUY 23 juin 2014 at 15 h 26 min #

    Je suis professeur de Yoga, toute séance commence par un ancrage à la terre, c’est primordial, ajoutant en sus un ancrage à l’air et au feu, de par la posture et la respiration !

    Il est important de se recentrer dans notre vie, surtout avec ce que nous nous obligeons à être dans cette vie, des gens qui courent après les choses à faire, oubliant de vivre certaines fois !

    L’ancrage permet de se rappeler qui nous sommes !

    Alain TANGUY

  54. Béa 2 septembre 2014 at 20 h 12 min #

    Bonsoir Sébastien
    Merci pour tous ces conseils de technique que je ne connaissais pas. Je vais m’y mettre , j’en ai grandement besoin car je suis toujours angoissée et du coup fatiguée dès que je dois faire quelque chose seule qui sort trop de l’ordinaire et de mon train train quotidien, bien que j’en sois capable comme chacun de nous, mais un tel manque de confiance en moi que je me rends malade à l’avance…vraiment pénible.
    Merci encore à toi

    • Sebastien
      Sebastien 4 novembre 2014 at 12 h 43 min #

      Avec plaisir ;)
      Et bonne pratique de cette merveilleuse technique alors !

  55. Thomas 15 septembre 2014 at 18 h 07 min #

    Merci pour ce site et cette technique. Je cherchais quelque chose pour faire s’eloigner mes angoisses de maniere discrete (pendant les examens etc…). C´est parfait merci beaucoup pour l’effort que vous faites de conseiller les gens qui comme nous souffrent de ca mal si repandu et si genant !

    • Sebastien
      Sebastien 23 septembre 2014 at 18 h 08 min #

      Merci Thomas pour ton commentaire.
      Et tu as raison de le dire : c’est une technique parfaite pour les examens ;)

  56. Suardi 28 septembre 2014 at 11 h 23 min #

    Bonjour alors voila je trouve vos articles extraordinaires, pour les gens qui souffrent de dépressions. N’importe quel elle soit!
    ça nous aides vraiment beaucoup pour ma part… :)
    Alors j’ai aussi un petit conseil si vous voulez faire partir aussi quelques pensées qui persistent dont vous avez peur.
    Pour ma part cela m’a beaucoup aider, donc je peux vous en faire part:
    C’est aussi simple que ça et je vous assures que ça marche!

    Vous vous mettez dans un endroit calme, vous vous fournissez d’un petit cahier et la vous notez tout se qui vous passe par la tête a quoi vous penser qui vous perturbe, ou voir qui vous fait peur n’importe quel pensée même si vous vous dévaloriser vous faite ça pendant 12 jours ou même tout les jours, vous allez sentir la différence, parce que moi je ne fusais que les ressasser et les enterrer la dans mon jardin je les nier carrément, tellement j’était terrifier de se que je penser… Mais je savais qu’ elle ne disparaissez pas et croyez moi ça m’a beaucoup aider, ça les a carrément chasser de ma tête, alors a CHAQUE fois que vous avez une pensée écrivez la!

  57. Gloria 30 septembre 2014 at 21 h 04 min #

    Bonsoir, est ce que l’ancrage guérie de la déréalisation ?? Depuis quelque semaine je vis un enfer avec ce trouble suite a un gros stress je me suis réveiller comme ça un matin et depuis j’ai ça tout les jours ! J’ai lu beaucoup de témoignages qui ont ça depuis des années sa me fais vraiment très peur !! Avez vous des conseils ?

    • Sebastien
      Sebastien 4 novembre 2014 at 11 h 31 min #

      Bonjour Gloria,
      En effet l’ancrage est ce que je connais de mieux pour soulager des problèmes de déréalisation.
      Pratiquez quotidiennement et vous commencerez à ressentir des bienfaits très rapidement.
      Tenez nous au courant,
      Sébastien

  58. Marie 7 octobre 2014 at 18 h 25 min #

    Pour s’ancrer, on peut aussi utiliser avec succès les huiles essentielles, telles que:

    – l’Angélique Archangélique
    – le Vétiver
    – le Cèdre

    -> appliquer une goutte d’une de ces huiles essentielles sous chaque pied.

    • Sebastien
      Sebastien 4 novembre 2014 at 11 h 19 min #

      Merci Marie pour ces conseils, j’essayerai !

  59. Laura 24 novembre 2014 at 8 h 50 min #

    Bonjour Sebastien,

    Ce qui est embêtant c’est quand ça recommence. Je n’ai plus de crises d’angoisse, mais des montées d’angoisse : cela t’est-il aussi arrivé ? Comme un coup de poignard au coeur et au ventre d’un coup : l’annonce d’une crise. Mais je respire, je viens sur ton blog, je lis et ça se dissipe.
    Cependant : cela disparaîtra-t-il un jour totalement ? Pourquoi ces montées d’angoisse, comme des piqûres de rappel ? Cela reste effrayant, inconfortable. J’aspire à une vie plus normale. Sans ces angoisses.

    Merci de ton écoute,

    Laura

  60. Berger Stephanie 5 janvier 2015 at 9 h 15 min #

    Bonjour Sebastien ,
    Très bonne annee 2015
    Je viens de découvrir votre article sur l’ancrage et vais le pratiquer pour ressentir ce sentiment de sécurité si bien décrit … Merci de votre blog
    Et plein de bonheur à tous

  61. Audrey 3 avril 2015 at 3 h 02 min #

    Merci Sebastien, tu es une inspiration pour moi! J’étais une personne négative qui n’était pas heureuse et depuis ma première crise d’angoisse ( début janvier ) j’ai compris que je m’avais négligée et que j’avais toujours ignorer mes besoins. Tout ce qu’il y a sur ta page m’apprend a être une meilleure personne pour moi-même et enfin je me comprend. Il n’arrive jamais quelque chose sans raison dans la vie et je crois que de vivre ceci m’était destinée pour enfin profiter de la vie..la si belle vie qui nous entoure. Je ne suis pas parfaite mais j’essaie de jour en jour de m’améliorer pour mon bien-être. Merci encore du fond du cœur.

    • Sébastien
      Sébastien 6 avril 2015 at 10 h 34 min #

      Merci Audrey pour ton message, très bonne continuation à toi ;-)

  62. U. 22 avril 2016 at 15 h 18 min #

    Bonjour, mille mercis pour ce blog intelligent et généreux. Les commentaires sont eux aussi très enrichissants car témoins réels et sincères de la méthode. Ma question: peut-on pratiquer l’ancrage chez soi quand on habite au 11è étage? Merci pour tout.

Laisser un commentaire