Crise d’angoisse : les 4 erreurs à éviter pour vous en débarrasser pour de bon

cliquez ici pour télécharger ce guide gratuitement ! ;-)

Afin de me libérer complètement de la crise d’angoisse, j’ai eu à déjouer de nombreux pièges.

La crise de panique est en effet un problème très vicieux, et il est nécessaire de bien le comprendre afin d’avoir une chance de s’en défaire.

Dans cet article, je souhaite partager avec vous les 4 erreurs que vous devez absolument éviter si vous souhaitez en finir pour de bon avec la crise d’angoisse.

Pour information, je les ai absolument toutes faites !

Première erreur : penser que la crise d’angoisse est le signe d’une maladie mentale

C’est Faux : la crise d’angoisse, la panique, l’anxiété généralisée… tout ça ne sont pas des maladies mentales.

Cela correspond simplement à du stress, certes à un niveau excessivement élevé, mais ça reste du domaine du stress. Et même si le stress peut poser problème, il n’a jamais été synonyme de folie…

…ou alors nous sommes tous des fous ;)

crise d'angoisse vers une vie sereineSouvent, quand on a une crise d’angoisse, on va commencer à croire qu’on est en train de devenir fou ou qu’on va perdre le contrôle par exemple. Moi-même j’ai souvent pensé ça, et donc je sais bien à quel point ça peut être effrayant.

Avec le temps, j’ai pris conscience à quel point la crise d’angoisse n’avait en fait absolument rien à voir avec de la folie.

J’ai compris que la crise d’angoisse n’était en rien synonyme d’une perte de contrôle… mais bien au contraire !

En effet si on regarde bien, pendant une crise d’angoisse, on est en SUR SUR SUR contrôle ;)

On cherche à tout contrôler et notre corps nous écoute! Il nous envoie même l’énergie qu’il faut pour le faire…

…et c’est cette énergie qui cause la majorité des symptômes.

Quoiqu’il arrive, vous resterez en contrôle de votre corps. Mais le paradoxe, c’est que plus vous essayez de le contrôler, et plus vous avez des symptômes qui apparaissent et qui vous donnent l’impression du contraire.

Je le répète encore une fois car c’est très important : une crise d’angoisse c’est le contraire, l’exact opposé de la perte de contrôle…

… c’est même plutôt le summum du contrôle !

Alors s’il y a un point dont vous pouvez être sûr, c’est que vous n’allez pas perdre le contrôle, ni devenir fou ou finir à l’asile à cause d’une crise d’angoisse.

Deuxième erreur : croire que si vous ne vous en sortez pas, c’est parce que vous êtes lâche

Très souvent, des personnes m’écrivent et me disent qu’elles ont des crises d’angoisse, et que vu qu’elles n’osent plus faire certaines choses elles se sentent lâches.

Elles n’arrivent pas à se sortir de la crise d’angoisse, et elles se sentent coupables car elles pensent que c’est parce qu’elles ne sont pas assez courageuses.

Là encore, c’est faux, et c’est encore une fois tout le contraire.

affronter ses peursPourquoi?

Et bien parce que quand on souffre d’anxiété et de crise d’angoisse, on est constamment mis en face de nos plus grandes peurs.

Que ces peurs soient justifiées ou non, en terme de ressenti, on s’en fiche c’est comme si elles l’étaient.

Pour certains, cela va être la peur de parler en public, la peur de conduire, la peur de perdre le contrôle, la peur des supermarchés… la peur de la peur elle même.

Mais en fait, peu importe même la chose qui nous fait peur, on y est confronté chaque jour !

Certains d’entre vous sont même persuadés qu’ils vont mourir : c’est bien normal d’avoir peur dans cette situation !

… et même si tout ça est faux, vous pouvez en être persuadé à 200%.

Allez dire au mec le plus courageux du monde «eh, tu as un cancer, et en plus dans 2 minutes, tu vas avoir une crise cardiaque !»…et on verra s’il a peur ou pas ;)

Ou alors c’est comme si vous mettiez tous les jours une araignée dans la main de quelqu’un dont c’est la plus grande peur !

Encore une fois, peu importe que ce soit réel ou non !

Même si la peur est dans votre tête, alors il faut énormément de courage pour y résister, et continuer à vivre malgré cela.

Peut-être que vous continuez à vivre chaque jour malgré vos peurs, à travailler, étudier, vous ressourcer ou vous occuper de votre famille…

Et bien il faut un sacré courage pour faire cela, pour ne pas abandonner, pour continuer de chercher des solutions en lisant cet article par exemple.

Il faut être courageux pour continuer à y croire après tous ces mois difficiles, ces années difficiles même, pour certains, et après toutes ces années d’angoisses.

Une personne lambda n’a pas eu, et n’aura jamais à faire face à toutes ces peurs… mais vous si.

Et vivre en étant confronté à autant de peurs est véritablement quelque chose de courageux.

Vous êtes donc courageux… et d’ailleurs ça tombe bien car du courage, il vous en faudra encore.

Ça peut d’ailleurs être beaucoup plus facile avec les bonnes techniques, les bons outils, et un accompagnement adapté mais ça on y reviendra plus tard.

Pour le moment, retenez simplement que du courage vous en avez.

Entre nous, avoir à faire face à toutes ces peurs au quotidien a d’ailleurs probablement développé chez vous un courage que peu de personne ont.

Et même si vous n’avez pas l’impression d’avoir fait de grandes choses, vous avez déjà affronté certaines de vos pires peur… et c’est pas le cas de tout le monde.

Troisième erreur : croire qu’une crise d’angoisse est dangereuse, qu’elle représente une menace et que vous risquez quelque chose

Et là encore … c’est faux ! La crise d’angoisse n’est pas dangereuse.

Tout d’abord, personne n’est jamais mort d’une crise d’angoisse. Et ça parait normal… pourquoi?

Et bien si vous avez lu les autres articles du blog, vous devez commencer à le comprendre, et peut-être même que vous l’avez accepté, l’angoisse c’est quoi?

crise de panique vers une vie sereineC’est juste votre corps qui se met « à fond » car il veut vous défendre.

Il est possible que vous soyez dans un contexte dangereux, si vous vous retrouvez face à un lion par exemple, et que cette situation déclenche votre système de défense.

Mais l’angoisse en elle-même, les symptômes que l’on ressent, et la crise d’angoisse qui peut en découler n’a rien de dangereux.

Tout cela est déclenché par votre système de défense qui lui est là pour vous aider. Ce système de défense est là, à la base, pour vous sauver la vie !

Malheureusement vous ne le saviez pas, personne ne vous l’a expliqué, et donc vous avez sûrement cru comme moi que tous ces symptômes étaient dangereux… alors qu’en fait pas du tout !

Ces symptômes sont simplement la conséquence de ce système de défense.

Vous aviez peut-être l’impression comme moi d’être en danger de mort, d’être sur le point d’avoir une crise cardiaque, de tomber dans les pommes, de faire un avc…

…alors qu’en fait votre corps était simplement en train d’essayer de vous sauver d’un danger.

Et plus vous pensiez que ces symptômes étaient dangereux, plus ils augmentaient et plus votre corps croyait que le danger était encore plus gros que ce qu’il pensait… bref le cercle vicieux.

La crise d’angoisse n’est pas dangereuse. Ce qui est bête dans tout ça, c’est qu’on est effrayé par quelque chose qui est en fait là pour nous sauver.

Quatrième erreur : croire que le temps va venir résoudre tous vos problèmes

Cette dernière erreur est sans doute la pire, étant donné que c’est souvent tout le contraire qui se passe.

En effet sans les bons outils ni les bonnes compréhensions… plus le temps passe, et plus la peur gagne du terrain !

Plus le temps passe, et plus on devient prisonnier de nous-même, et emprisonné dans un cercle vicieux dont il devient très difficile de sortir seul.

Et si on se dit que ça ira mieux avec le temps, alors le risque c’est de sombrer encore plus profondément dans le précipice de l’angoisse…

…et petit à petit laisser la peur s’introduire dans les moindres recoins de notre cerveau !

Le risque est grand de perdre espoir à tout jamais.

Alors s’il vous reste encore un peu d’espoir, agissez au plus vite. Ne prenez pas le risque de laisser la crise d’angoisse continuer de gâcher chaque aspect de votre vie : vos projets, vos relations, votre santé…

Ne faites pas l’erreur de croire que ça disparaitra tout seul avec le temps : c’est FAUX.

Le temps ne changera rien… d’ailleurs entre nous : est-ce que le temps a vraiment changé quelque chose pour vous jusqu’à maintenant? Pouvez-vous vraiment dire que vous êtes « libéré » de la crise d’angoisse?

…ou est-ce qu’elle continue de pourrir votre vie?

Personnellement, la crise d’angoisse a longtemps pourri ma vie, mais aujourd’hui j’en suis complètement libéré.

Et si vous le souhaitez, j’aimerais vous permettre d’en faire autant.

Après plusieurs années à travailler dessus, j’ai enfin réussi à mettre au point une méthode qui peut vous permettre d’en finir avec la crise d’angoisse.

Je l’ai nommé « La méthode CLEF ».

La méthode CLEF 300x220

Si la crise d’angoisse est toujours un problème pour vous, ou que vous avez l’impression qu’elle peut vous retomber dessus à chaque instant, alors elle pourra sans doute vous intéresser.

Cette méthode a changé ma vie, je vous raconte à quel point sur cette page : « La Méthode CLEF pour en finir avec la crise d’angoisse »

Pour en finir avec la crise d’angoisse, au final, c’est comme pour faire un gâteau : il suffit d’avoir la bonne recette !

Vous êtes peut-être resté 5 ans sans recette, et donc forcément à chaque fois vous ratez votre gâteau. Et tant que vous n’aurez pas la bonne recette, vous raterez votre gâteau…

Maintenant imaginez que je vous apporte la bonne recette, avec les bons ingrédients, dans le bon ordre, avec la bonne température de cuisson, le nombre exact d’oeufs et de sucre à mettre…

…pensez-vous que vous aurez de meilleures chances de faire un bon gâteau? ;)

Avec la crise d’angoisse c’est pareil : il suffit d’avoir la bonne recette. Cette recette pour en finir avec la crise d’angoisse, je l’ai cherché pendant des années… et j’ai fini par la créer !

Je vous explique pas à pas les étapes, les idées importantes, les points à comprendre, la méthode CLEF, et comment l’appliquer.

Jetez-y au moins un oeil par curiosité, vraiment ça vaut le coup. Je suis convaincu que cela peut vous aider.

>>découvrez la méthode CLEF pour en finir avec la crise d’angoisse 

cliquez ici pour télécharger ce guide gratuitement ! ;-)

49 réponses à “Crise d’angoisse : les 4 erreurs à éviter pour vous en débarrasser pour de bon”

  1. francois 7 janvier 2015 at 15 h 56 min #

    Bonjour Sébastien, je lis depuis plusieurs mois ton blog qui me permet de travailler sur mes angoisses. Ce qui rend ton blog si intéressant est ta réelle envie d’aider les autres il me semble et de toujours garder espoir. Néanmoins, cette méthode CLEF me laisse réellement perplexe. D’une part parce que même si j’ai réellement envie d’y croire, je ne suis pas sur qu’il y ai de recette miracle du jour au lendemain et sur ce point, je ne te trouve pas en cohérence avec ce que tu avances sur ce site depuis longtemps. D’autre part, le coté financier de cette méthode ne fait qu’accroître mon sentiment que finalement tu as trouvé un moyen de gagner ta vie sur ce « mal » et cela me déçois tant j’avais l’impression d’être conseillé à bon escient.
    En fait, pour faire plus clair, je suis un peu dégouté. Je mise beaucoup sur ton blog parce qu’il m’apporte bcp de choses dans mon bien être et que je le trouve honnête. Il était tellement différent des autres sites qu’ils te font miroiter la guérison juste pour 100 euros… Toi qui a passé du temps à t’en sortir, toi qui sais ce que c’est, comment tu peux nous vendre ce truc?? en fait je me sens trahi, je sais c’est fort comme émotion mais c’est ce que je ressens. Sur ce coup là, ca m’a démoralisé… j’ai l’impression que finalement tout ca n’est que du vent… On croit fort a quelque chose et puis d’un coup, bah en fait ca s’efface… c’est vraiment dommage, tu donnes tellement d’espoir aux gens et la tu casses tout…
    Si tu veux bien me répondre, j’apprécierais beaucoup… Je ne comprends pas ton raisonnement sur ce coup là… je me sens perdu face aux espoirs que j’avais misé sur ton honneteté et sur ton soutien envers les autres. Merci

    • Sébastien
      Sébastien 15 janvier 2015 at 17 h 34 min #

      Bonsoir François,
      Merci pour ton commentaire authentique, et saches que je comprends ton ressenti.
      Tout d’abord je suis content si jusque là les articles du blog t’ont aidés à avancer.
      En ce qui concerne la méthode CLEF, je comprends que cela puisse laisser songeur. Tout d’abord, je tiens à préciser que c’est vraiment destiné au problème de la crise d’angoisse. Je ne prétends pas faire disparaitre le stress à tout jamais, ce n’est pas possible. Disons que l’objectif de cette méthode est de faire descendre l’angoisse de 9/10, le niveau de la crise d’angoisse, à environ 3-4/10, un niveau qui ne nous empêche plus de vivre. Après bien sûr, tout ce dont je parle sur ce site permet d’aller encore plus loin dans la sérénité, la cohérence et la recherche d’équilibre.
      L’idée de cette méthode CLEF, c’est vraiment d’apprendre à gérer et désamorcer une crise d’angoisse en très peu de temps, et ça c’est possible. Il suffit simplement de comprendre certains mécanismes, d’appliquer quelques étapes, dont la majorité se trouvent d’ailleurs sur ce blog. La méthode CLEF vient structurer et renforcer tout cela, en ajoutant au passage quelques petits détails qui font une différence considérable. Le fait que ce soit au format audio me permet aussi de bien expliquer et bien préciser chaques éléments.
      Pour le côté financier, il y a 2 raisons à cela. Premièrement, pour créer un engagement de votre part. Si je vous la donne gratuitement, vous n’allez pas forcément y accorder de la valeur, et donc elle ne vous aidera pas autant que s’il y a un engagement de votre part. Deuxièmement, car ça m’a tout simplement demandé un travail énorme depuis ces dernières années et il est normal que ce travail soit récompensé. Pour accompagner cette offre, je propose aussi une garantie de 60 jours qui te permet si tu le souhaite d’écouter le programme, découvrir la méthode, l’appliquer dans ta vie.. et demander un remboursement si elle ne t’apporte pas satisfaction. Je trouve donc la démarche plutôt honnête.
      Si je peux me permettre un conseil, ce serait de simplement l’essayer en te disant « et si ça marchait? ». Car au fond, si en effet tu as des problèmes de crise d’angoisse et que tu penses peut-être en avoir besoin, alors le seul risque que tu peux prendre c’est de ne même pas l’essayer.
      Enfin, dans la logique des choses, ce programme aurait du venir bien avant tout le reste, et je comprend que le sortir maintenant puisse causer un manque de cohérence. Le problème, c’est que prenant conscience de l’efficacité de la méthode, je me suis mis tellement de pression pour que du coup le programme sort presque avec 2 ans de retard. Cela dit il vaut mieux maintenant que jamais non?

  2. Naciri 10 janvier 2015 at 2 h 18 min #

    j’apprécie beaucoup vos articles, ils m’ont remarquablement aidé a surmonter mes crises d’angoisse avec agoraphobie . il me reste le soucie de vertige et palpitation quand je sors toute seule a des petites distances ca va mais partir loin c’est difficile .
    je vous remercie bcp pour l’aide que vous nous donnez que dieu vous protège

  3. Charlotte 11 janvier 2015 at 13 h 07 min #

    Bonjour Sébastien,

    Je tiens à te remercier pour ton site et toutes ces aides et conseils que tu nous donnes.
    Cela me permet de garder la tête haute. Mais j’ai quelque questions.
    Voilà, cela fait plusieurs mois que je vis avec une angoisse permanente. Au tout début,j’ai eu de vrai crises de panique, avec l’impression d’être dans un autre monde, de plus pouvoir bouger et même de ne plus pouvoir sortir de chez moi. J’ai appris à ne plus en avoir peur et donc ces crises n’apparaissent plus, ou du moins sont beaucoup moins intenses. La seule chose qui me reste, c’est cette impression qu’il peut toujours m’arriver quelque chose (cette chose n’est pas forcément définissable, réel), et l’impression d’être dans une névrose ou psychose (je ne sais pas qu’elle est le terme adéquate) permanente du faite de toujours penser à l’anxiété . Ce qui par moment lorsque j’y pense me fait faire une sorte de rechute ou en tout cas me mets dans un état dépressif assez intense. Car je me dis:
    -Mince , cela fait plus de 6 mois que tu vis avec une anxiété permanente, peut-être que tu ne pourras jamais t’en sortir.
    -Tu te rends compte que tout les jours, tu te lève et la première idée qui te viens à l’esprit c’est ton anxiété. Et puis après, tu te sens anxieuse. Et tu souffres chaque jours.
    – Chaque jours se répètent.
    Voilà je me rend compte que je suis prise dans une boucle vicieuse et je me demandais si tu avais des conseils à me donner.
    Et est ce normal que nos pensées trouvent toujours le moyen de nous remettre dans un état anxieux?
    Car je suis passée par plein d’étapes:
    -Il y a eu la peur de perdre le contrôle.
    -La peur de devenir folle dans un avenir.
    -La peur d’être schizophrène.
    Etc…
    A chaque fois, j’ai du accepter le faite que se soit possible pour ne plus en avoir peur.
    Ou en tout cas aller dans le sens de ces pensées. Mais voilà à chaque fois il y a une autre idée qui apparait. Même si cela est moins intense qu’au début, je me demande: « Où est la fin »?
    Je suis entrain de pratiquer ta méthode CLEF, et je souhaite te féliciter pour ton travail. Ce que tu dis est très intelligent. Je garde espoir grâce à ton blog et tes méthodes.

    Merci

    • Amandine 22 janvier 2015 at 21 h 40 min #

      Charlotte,
      Je me retrouve complètement dans ton témoignage, tu peux pas savoir à quel point je suis rassurée de lire tes peurs de schizophrénie, de folie et de perte de contrôle. Moi aussi j’ai l’impression que mes peurs se multiplient avec le temps, une idée en chasse / cache toujours une autre, j’ai parfois le sentiment de sortir la tête de l’eau et puis du jour au lendemain, retour à la case départ. Mais je pense que le temps est précieux et nous permet de comprendre les mécanismes de nos angoisses, on arrivera un jour à prendre du recul, en continuant de vivre, de voir du monde malgré tout. En nous concentrant sur des nouveaux projets de vie et en stimulant notre créativité, c’est essentiel, d’abord pour s’exprimer, pour regarder ailleurs et tourner le dos aux angoisses de temps en temps mais aussi pour ne pas tomber dans une spirale infernale et nous permettre d’avancer.
      Le blog de Sébastien est une véritable bouffée d’air frais qui nous permet de garder espoir, d’échanger entre nous ce que notre entourage ne comprend pas parce que mine de rien, les angoisses engendrent aussi beaucoup de solitude tant il est difficile pour les autres de capter ce qu’on doit affronter au quotidien. En tous cas, ne te décourage pas, nombreux sont ceux qui ont vécu notre petit calvaire et nombreux sont ceux qui s’en sont sortis. Souvent je me dis « tout est dans la tête », ça ne fonctionne pas à chaque fois mais ça m’aide à me recentrer. S’occuper de soi, faire du sport, respirer, s’occuper, tout -ou presque- est dans ce blog, je NOUS souhaite une année 2015 plus sereine et un avenir zen et radieux ! Qui sait, dans quelques années, on en rira peut être ? :-)
      Et Sébastien, merci pour cette initiative, je t’ai découvert sur france 5 et depuis, tu m’évites bien des dépenses inutiles au rayon psycho de la fnac !
      Bon courage à tous,
      Amandine

  4. alain 14 janvier 2015 at 0 h 32 min #

    bonjour , je suis venu ici car g cru trouver une solution , mais la seule chose que j’ai remarquer c’est comme chaque personne qui soit disant a trouver une solution et qu’il veux nous aider il faut a chaque fois ouvrir le portefeuille , je trouve sa degueulasse de ce faire de l’argent sur le dos de gens qui souffre de ce genre de probleme en ayant soit disant vecu ces situation …..je suis angoissé certe mais pas naif…..
    sur ce courage a tous ceux ki sont reelement angoisser

    • Sébastien
      Sébastien 15 janvier 2015 at 17 h 32 min #

      Bonjour Alain,

      Peux-tu me dire quel travail tu fais? Quel est le problème, la souffrance, ou l’insatisfaction que tu cherches à résoudre avec ton métier?

      …car vois tu, peu importe le métier que tu fais, je suis certain que tu résous quelque chose. Après c’est soit tu te dis que tu profites des autres, soit tu te dis que tu leur rends service :

      – Si tu es fermier, alors tu peux soit te dire que tu profites de ceux qui ont faim… soit te dire que tu leur rendre service.
      – Si tu es vendeur, alors tu peux soit te dire que tu profites des gens qui ont besoin de tel ou tel objet… soit te dire que tu leur rend service.
      – Et si tu es médecin, alors tu peux soit te dire que tu profites des maladies des autres… soit te dire que tu leur rend service et que tu es là pour les aider.

      Je ne sais pas ce que tu te dis, personnellement j’aime me dire que je rends service et que j’aide les gens.

    • Anonyme 12 août 2017 at 1 h 42 min #

      Merci du fond du cœur ❤️

  5. Mimi 14 janvier 2015 at 23 h 50 min #

    Bonsoir Sébastien,

    Je me permets d’intervenir pour plusieurs raisons; je suis également une fervente lectrice de ton blog, je l’ai connu il y a quelques semaines par hasard sur la toile alors que j’étais en détresse absolue de l’autre côté de la Méditerranée, alors je vivais mes plus horribles angoisses j’ai alors découvert un blog merveilleusement optimiste et encourageant: quelqu’un qui sait de quoi il parle ! J’ai donc continué à te lire pour me redonner force et courage et je dois avouer que cela ne m’a pas sortie de mes angoisses mais m’a apporté un réel soulagement.
    Tes articles clairs, précis et toujours sur ce même ton optimiste m’ont apporté un vrai sentiment de confort et de compréhension que je n’avais encore trouvé nulle part, ils m’ont également conduit à prendre conscience de mon problème et de trouver des solutions, et d’affronter coûté que coûte toutes ce peurs qui m’habitent…
    J’ai alors fais demi-tour et je suis revenue en Belgique, j’ai acheté certains livres que tu conseillais et d’autres qui m’inspirais, j’ai appliqué tes méthodes (notamment la respiration abdominale qui m’a ô combien bien aidée!), et là je cherche une therapie pour me donner un coup de pouce supplémentaire.
    J’admire ton parcours, ta sincérité et ton partage, cependant, sans vouloir t’offenser, quand j’ai appris que tu mettais en vente ta méthode clef j’ai été cruellement blessée….toi envers qui j’ai cru depuis le début est si vrai, si sincère, empathique et généreux voilà que tu te mets à vendre des méthodes comme on pourrait le voir sur d’autres sites charlatans…alors je comprends que tu as travaillé sur et longtemps sûrement pour ça, je comprends également que tu mérites pour cela un « salaire » , je suis capable d’entendre tes doléances et de comprendre ton mérite, et je salue ton travail monumental mais j’aimerais que tu comprennes aussi que c’est là, la seule erreur selon moi que tu aies commise, car avec la vente de cette méthode tu anéantis le travail de ce blog si merveilleux et si riche, tu décrédibilises le travail de tant d’années partagées entre joies et souffrances que seules des personnes vivant ces expériences peuvent comprendre; ces personnes ces nous: lecteurs de ton blog ayant un point commun : la souffrance mais avec l’espoir de s’en sortir un jour…
    Ne m’en veux pas pour ce commentaire mais je me devais de l’écrire, j’ai d’ailleurs beaucoup réfléchi avant de t’écrire mais je préfère partagé mon point de vue.
    J’ai beaucoup de respect pour toi et pour ton blog qui demande un grand investissement personnel de ta part, je continuerai probablement à te lire avec autant de respect.
    Mais n’ayant pas les moyens financiers pour acheter ta méthode, j’espère trouver d’autres méthodes aussi efficaces ne me demandant pas d’investissement financier.
    Hier soir j’ai téléchargé la première partie de la méthode et sache que j’en ai littéralement pleuré car je pensais avoir l’opportunité d’écouter au moins une seule de tes techniques mais l’audio s’arrêtait juste avant que tu ne donnes LA recette….
    Je te souhaite une belle continuation malgré tout, et sache que tu as tout mon respect.

    • Sébastien
      Sébastien 15 janvier 2015 at 17 h 15 min #

      Je te remercie pour ton message et je comprends ton ressenti.

      Saches que la majorité des clefs de cette méthode se trouvent déjà gratuitement sur le blog, dans cet article, cet article ou encore cet article. Je la donnerai peut-être gratuitement dans un futur article… ou peut-être pas.

      Car tu vois ce n’est pas tant la recette qui est importante, mais surtout l’implication des personnes qui la suivent. Et le fait est que les personnes qui investissent une certaine somme s’impliquent davantage que si c’était gratuit.

      Si on me donne une recette de gâteau gratuitement, je vais sûrement la mettre dans un placard voir même la jeter. En tout cas il y a de fortes chances pour que je ne l’applique jamais. En revanche, si j’achète un livre avec la recette du même gâteau, il y a déjà plus de chances que je l’utilise réellement… et encore !

      Le soucis c’est pas vraiment de trouver la bonne recette (car crois moi pour peu qu’on cherche un petit peu elle existe partout gratuitement), mais c’est surtout de s’impliquer pour aller vers son objectif, et se responsabiliser pour arrêter de se trouver des excuses.

      Mon objectif avec la méthode Clef, c’est de simplifier le travail au maximum, mais pour que cela ait un intérêt alors la personne doit s’impliquer autrement. Soit elle doit chercher et comprendre par elle-même, si tel est son chemin, soit elle doit s’impliquer autrement, par exemple financièrement.

      Dans tous les cas, elle doit envoyer un signal clair à l’univers « je veux m’en sortir », et faire le premier pas.

      Je te souhaite donc moi aussi une belle continuation, et j’espère que tu trouveras la recette dont tu as besoin, de la manière qui est juste pour toi.

      • anne Onime 8 août 2016 at 12 h 36 min #

        Le bon vieux coup de « si tu ne payes pas tu ne peux pas guérir » est tombé. Cette histoire passait il y a une centaine d’années mais à présent nous savons tous que c’est une bêtise et que vous ne vous intéressez qu’à l’argent que vos « conseils » peut vous apporter.
        Consultez plutôt les professionnels des CMP (centre médico-psy) ils sont totalement gratuit et aident tout ceux qui en ont besoin.

  6. Marie 15 janvier 2015 at 18 h 26 min #

    Bonjour Sébastien, je n’ai personnellement pas acheté ta méthode clef mais je tiens à te remercier pour tout ce que tu fais pour nous. En lisant les commentaires je me rends compte que pas mal de personnes oublient tout le contenu gratuit de ce site qui est disponible en permanence et qui aide déjà beaucoup.
    Tout ceci doit te prendre déjà beaucoup de temps et je trouve qu’il est normal qu’à un moment tu demandes un participation pour pouvoir continuer à nous aider comme tu le fais. Je suis d’ailleurs cliente des fiches vie sereine, elles me sont très utiles et je ne regrette pas d’avoir donner ma petite contribution.
    Je comprends tout à fait que certaines personnes soient déçue que cette méthode soit payante, mais peut être n’ont-ils pas conscience du temps que tu y as consacré ? Accepterait-on d’aller travailler sans rémunération ? Moi pas sûre ;) !

    Enfin voilà c’était juste pour te remercier de tout ce que tu m’apportes grâce à ce blog ;)

  7. Charlotte 19 janvier 2015 at 14 h 13 min #

    Bonjour Sébastien,

    Et bien moi je suis tentée par ta méthode clef, car honnêtement, c’est un peu un fantasme de trouver cette fameuse méthode…

    Evidemment que j’ai des réticences, mais si je regarde de plus près, ce sont plus des réticences face au réel choix de m’atteler à ce qui me pourrit la vie, plutôt qu’à investir 97€ dans une méthode.

    Ton témoignage à travers le blog fait preuve, à mes yeux, d’une totale honnêteté, et le fait de proposer un remboursement pendant 60 jours après l’achat est tout à fait juste, si cette méthode marchait pour moi, et bien j’aurais envie de donner bien plus je pense…

    Personnellement je butte encore et encore, j’ai l’impression de tourner autour du pot, de vouloir m’en sortir corps et âme, de faire des exercices, des lectures, des activités, tout dans le sens d’un mieux-être, mais vlan à chaque fois ça rechute, avec des sortes de rafales d’angoisse qui semblent tout balayer, qui me mettent totalement ko, qui durent souvent plusieurs jours, comme si je retournais petit à petit en enfer, jusqu’à ce que je touche le fond, et que je finisse par réagir, par ne plus en pouvoir, et de nouveau à trouver les forces pour m’en sortir, jusqu’à la crise suivante… c’est infernal.

    Voilà, je lis des choses très intéressantes, qui me parlent profondément, des approches qui me touchent, mais en pratique je n’y arrive pas, et je me sens très nulle par rapport à ça, ça me handicape dans tous les domaines de ma vie, j’ai l’impression d’être une arriérée ou une psychotique, bref exactement ce que tu décris dans cet article, et là c’est la place pour la détresse…

    Je n’ai rien vécu de pire que ces angoisses, cela fait 6 ans que ça dure pour moi, c’est énorme, quand je vois les soucis des gens autour de moi ou dans le monde je les envie, d’avoir des « soucis normaux », c’est dingue mais c’est ce que je ressens, et toutes les autres émotions difficiles que je peux vivre me paraissent rien du tout à côté de l’angoisse, car elle me met dans une sorte de « sentiment de disparition », de perte de contrôle et de danger imminent, que nulle autre émotion ne me fait vivre, et qui active mon cerveau de façon indescriptible.

    Bref… En tous les cas merci beaucoup, Sébastien, de partager tous tes efforts et tes compréhensions, je suis actuellement en rechute, et c’est peut-être le moment pour moi de m’engager dans une décision plus forte par rapport à la gestion de mes angoisses, à ne plus laisser couler le bateau à chaque fois, même si mes efforts rencontrent des difficultés et des échecs, et ils en rencontreront forcément! Et c’est toute ma difficulté, je ne supporte pas l’impression d’échouer. J’ai peut-être trouvé une clef là! Je pense que j’échoue = danger de mort, alors qu’en réalité, c’est juste un jugement de l’esprit…

    Merci encore, cela m’a peut-être bien aidé d’écrire cela ici aujourd’hui,

    Bonne continuation,

    Charlotte

    • Sébastien
      Sébastien 21 janvier 2015 at 12 h 35 min #

      Bonjour Charlotte,
      Merci pour ton message et surtout pour ton honnêteté.
      Tu as vu juste sur quelques uns des problèmes principaux qui empêchent à mon avis un grand nombre de personnes de se libérer complètement : le manque de responsabilisation et d’implication personnelle.
      C’est en effet parfois plus facile de se lamenter ou d’attendre que quelqu’un vienne nous sauver, que de s’impliquer vraiment pour s’en sortir, car forcément cela va demander de sortir de notre zone de confort, de se challenger, de faire des nouvelles choses. Et malheureusement c’est un fantasme d’attendre que les choses changent tant que l’on agit exactement de la même manière… Pour beaucoup, le confort à court terme est ce qui est le plus important, et c’est ce qui les bloque. Je suis encore une fois admiratif de l’honnêteté que tu as eu en écrivant ce message, et c’est pour moi le signe que tu es sur la bonne voie.
      En ce qui concerne la notion d’échec, dis toi qu’elle n’existe pas. Il n’y a que des résultats, positifs ou négatifs. Si le résultat est positif du premier coup, tant mieux. S’il est négatif, tant mieux. Cela t’apportera davantage. Apprends et réessaye mieux. Ce qui compte ce n’est pas d’obtenir un résultat parfait, mais de fournir un effort parfait. Ce qui compte c’est de s’impliquer pleinement pour ce qui compte pour nous (ou comme tu le dis de s’engager). Et si comme je le ressens tu souhaites t’impliquer pour te libérer de tes angoisses, alors je suis certain que la méthode clef t’aidera, d’une part car elle fonctionne, mais surtout car tu l’utiliseras.
      Encore merci pour ton message.
      Sébastien

      • Zorobabel 19 février 2015 at 11 h 20 min #

        Bonjour Sébastien !
        Et bien, moi je me sens plutôt choqué par celles et ceux qui remettent en question le mobile qui t’anime, et surtout je trouve ta défense très juste quand tu fais allusion au travail-service ou exploitation.
        c’est sûr l’engagement sérieux est d’une efficacité incontestable. si quelqu’un peut arriver à s’impliquer dans tes autres conseils comme avec l’idée qu’il a trouvé un trésor qui n’a pas de prix, je suis sûr à 150% que le résultats sera le même que s’il a payé la somme tout à fait mérité que tu demande (en fait tu ne le demande même pas). C’est juste pour aider les uns et les autres qui n’arrive pas à s’impliquer à fond avec tes précieuses méthodes gratuites !
        pour ma part je te doit un incommensurable merci pour tout ton dur travail !
        Cordialement, Zorobabel

        • Sébastien
          Sébastien 19 mars 2015 at 19 h 06 min #

          Merci à toi pour ce message, c’est encore plus clair expliqué comme ça ;-)

  8. Élisabeth 5 février 2015 at 10 h 03 min #

    Bonjour Sébastien,

    Tout d abord, un grand merci pour ton blog…et pour toutes ces infos que tu partages si généreusement ! Je suis très intéressee par ta méthode mais j ai peur qu elle ne soit pas adapté à mon cas: en effet, je ne fais pas de vrai crise d angoisse mais plutôt de l angoisse chronique avec quand même pas mal de manifestations physiques mais sans aller jusqu’à la crise de panique…c est très éprouvant au quotidien et j aimerai que tout ça s arrête…penses tu que ta méthode serait utile dans mon cas?
    Elisabeth

    • Sébastien
      Sébastien 19 mars 2015 at 19 h 18 min #

      Bonjour Elisabeth,
      Si les manifestations physiques que tu as te font peur (symptômes, sensations etc) alors oui ça peut être intéressant pour toi d’essayer. En revanche si les sensations ne te font pas peur ce n’est pas forcément ce qu’il y aura de mieux.
      Après tu peux essayer, et comme toujours si ça ne te convient pas ou si ça n’est pas adapté à ton cas tu me fais signe et je te rembourse. Tiens moi au courant si ça te dit d’essayer ou non.

  9. Nathan 30 mars 2015 at 22 h 05 min #

    Salut Sébastien, merci pour ce blog, j’ai vécu les mêmes choses que toi et je les vis encore, je suis relativement jeune 19 ans et j’ai un trouble anxieux généralisé, je ne sais pas si tu as eu exactement ce problème.Jje voulais savoir si cette méthode pouvait m’aider pour désormais vivre pleinement ma vie sans avoir tous les jours des pensées nocives et négatives qui rendent nos journées pénibles..
    Voilà je voulais te dire que je me reconnais en toi pour moi aussi avoir toutes ces peurs au quotidien que tu as eu et je suis reconnaissant de ton parcours.

  10. Pierre 2 avril 2015 at 14 h 42 min #

    Bonjour Sebastien,

    Je me reconnaît assez dans tout ce que tu peux commenter ou décrire, les symptômes, les freins et les blocages que toutes ces crises d’angoisse provoquent, l’impression de mourir, de perdre le contrôle, cette volonté que ces crises s’arrêtent mais qui finalement est écrasée par cette peur que ça revienne, et du coup cette peur d’avoir peur et qui provoque à nouveau des crises.

    J’ai des crises depuis maintenant 3 ans, avec une anxiété qui me prend dès le matin, dès que je me lève, j’ai l’impression que mon cœur va s’arrêter, que je vais faire un malaise, que je n’arriverai jamais a tenir la journée….finalement les journées passent et s’enchaînent, avec beaucoup de difficulté…je ne dors pas mal (d’un point de vue durée du sommeil) mais je ne récupère pas, ce qui, du coup, n’aide pas a s’apaiser par rapport à ces crises…

    Bref j’ai cru parfois avoir une crise cardiaque, parfois un AVC, j’ai des sueurs, le souffle coupé, des tremblements, des palpitations. Bref je ne vais pas te faire un dessin, tu sais de quoi je parle. J’ai toujours été hyper perfectionnist, c’est peut être aussi ce qui a provoqué ces premières crises, qui depuis ne me quittent plus.

    Je ne me reconnais plus, je suis obligé de forcer mon caractère : je suis quelqu’un de plutôt marrant, mais j’essaie de cacher ces symptomes en essayant d’être toujours le plus drôle quiite a en faire trop, simplement pour que les gens ne voient pas que je ne vais pas bien….en revanche j’ai perdu patience, je veux tout faire vite, tout le temps, sans prendre le temps de faire ca « bien »…

    J’ai tout essayé, le psychiatre, les médocs, la psychothérapeute : ca n’a rien fait, j’ai fait de la sophrologie,ca aide un peu. De l’hypnotherapie (je dois en refaire la semaine prochaine), pour le moment pas de signe particulier. Enfin, je viens de me rencarder pour faire une TCC….mais je ne sais pas si ça va m’aider….

    Je vais essayer ta méthode, je ne suis plus a 90 euros près de toute façon, j’espère qu’elle fonctionnera.

    Bon courage pour ton blog et à bientôt

    Pierre

    • Sébastien
      Sébastien 6 avril 2015 at 10 h 37 min #

      Bonjour Pierre,
      Merci pour ton message et bravo pour ton courage.
      N’hésite pas à revenir vers moi pour me dire ce que ça donne pour toi.
      Amicalement,
      Sébastien

    • Juliette 3 novembre 2015 at 12 h 09 min #

      Bonjour Pierre. Moi-aussi, j’ai connu ces affreuses crises d’angoisse, avec les mêmes symptômes décrits par tous. Moi-aussi, j’ai atterri aux urgences plus d’une fois. Moi-aussi, j’ai eu droit à des tas d’examens.
      Moi-aussi, j’ai essayé psys, psychiatres, yoga (ça m’a aidé), sophrologie, musiques zen……
      Et puis, un jour, j’ai trouvé « mon truc ». Hélas, hélas, bien pour les crises d’angoisse qui se sont estompées petit à petit. Mais, hélas, hélas, qui m’ont vidé mon porte-monnaie. J’aurais bien eu besoin de l’aide de la sécu, car, finies les urgences. « Ma méthode » devrait être remboursée par la sécu..(sourire)
      Moi-aussi, Pierre, j’avais aussi l’humour pour décompresser (heureusement, l’ai encore). Quant à acheter le livre de Sébastien, hélas, j’ai perdu avec mes crises d’angoisse, mon amour de la lecture qui me faisait tout oublier. Je n’arrive plus à me concentrer….et puis, je n’ai plus de fric. Ma méthode à moi a été « mortelle » pour mes finances, donc, vous ne la donnerai pas.
      Pour tous ceux qui ont eu ou auront des crises d’angoisse, dites-vous qu’un jour ou l’autre, elles partiront comme elles sont venues. Moi, ça s’est fait petit à petit. Il faut vous trouver un hobby – oh, pas le mien, je ne vous le donnerai pas, trop cher – Ca a supprimé mes crises d’angoisse, mais ça m’apporte un autre sujet d’angoisse bien réel celui-là, des ennuis avec mes chers banquiers Oui, chers, car ils sont 2 à me faire bien des misères. Le livre de Sébastien vous coûtera moins cher.
      Faites aussi du sport, ça ne demande qu’une paire de basket, ça. Courez, allez vous balader dans la nature, en montagne, marchez si vous n’aimez pas courir. C’est une chose qui m’apaisait. Je regrette vraiment de ne pas m’y être mise, même passé 50 balais. Essayez d’éloigner comme le dit Seb les pensées négatives. D’accord, plus facile à dire, qu’à faire. Mais, un pas l’un devant l’autre, vous approchera de la guérison.
      Une dernière chose, il faut surtout maitriser sa respiration. Parfois, en début de crise, chez moi, ça marchait, j’arrivais à les bloquer. Il m’arrive encore de pratiquer cette méthode de respiration les nuits où ça cogite fort dans ma fête et où je sens que mon corps va se révolter. Inspirez profondément, expirez à fond. enfin, un truc de ce genre.
      Bon courage à tous. Dites-vous qu’un jour ou l’autre, vous vous en sortirez avec votre méthode. Piochez un peu partout.

    • Pires 17 décembre 2016 at 21 h 52 min #

      Bonsoir Pierre
      Ou en est tu de tes crises ?
      As tu essayé la solution de sebastien?
      Je me reconnaît dans ton descriptif de crise c’est pour cela que je me permet de te poser la question.
      Merci d’avance pour ta réponse.
      Stéphane.

  11. Marie 8 avril 2015 at 8 h 34 min #

    Hello Sébastien, je débute les crises d’angoisses et c’est tout nouveau pour moi. J’ai vécu beaucoup de choses dans ma vie qui réunit, ont mené aux reations que je vis présentement. Je vois présentement une psychothérapeute et je pense que cela m’aide a prendre conscience des comportements malsain qui faisait partie de ma vie mais le fait de toujours me remémorer ces comportements en pensées négatives me rend encore plus anxieuse chaque jour. Devrais-je régler mes propres problèmes personnel ( apprendre a dire non quand cela ne me plait pas, apprendre a m’aimer pour ce que je suis et apprendre a accepter mon copain pour ce qu’il est et non ce que je voudrais qu’il soit ) avant de penser a débuter la méthode CLEF ? Attendre de me sentir plus épanouie? ( si un jour cela arrive bien sur ..) Je suis incertaine par rapport a ma situation, la psychothérapeute m’aide a mieux me comprendre et apprendre a m’accepter en tant que personne, a m’aimer pour pouvoir mieux aimer les autres car j’ai eu des troubles alimentaire plus jeune qui ont faussé l’image de beauté pour moi mais effectivement je vis souvent avec ces pensées négative par rapport a mon passé qui me hante. J’ai aussi de la difficulté a vivre le moment présent. Merci de tes conseils pour y voir plus clair, au revoir.

  12. Sébastien 12 avril 2015 at 20 h 15 min #

    Bonjour sébastien,
    Cela fait maintenant 4 semaines que je navigue sur ton blog qui est vraiment très bien.
    Je suis tombé dessus par hasard en faisant des recherches sur les symptômes que je ressent depuis 5 mois maintenant. Le soir de ma première crise j’ai fini aux urgences tellement cela a été si soudain et relativement violent (vertige, bouffé de chaleur, le cœur qui tapais très très fort … ) Je n’avais jamais ressenti de tel symptôme.
    Du coup, j’avoue que la panique s’est emparé de mon cerveau et que je me suis vue partir.
    Résultat aux urgences une attente pendant 3 heures sans voir personne et les symptômes qui s’étaient estompés mais toujours présent. Aux bout de trois heures, un électrocardiogramme m’a été fait + une prise de sang. Et vers 3 h 00 du matin le doc me dit
     » bon on à rien vu, s’est un coup de fatigue je vous met trois jours, bonne soiré !!!  »
    Le lendemain je suis allé voir mon généraliste qui me suis depuis que je suis bébé.
    Et là, ç’a été super simple; je lui ai expliqué mes symptôme et après une prise de tension un peu élevé ; ) me dit qu’il faut que je change de travail.
    Effectivement le travail qui me bouffe + un heureux événement en 2014 + quelques soucis familiaux qui cour depuis de nombreuses années. Il n’en fallait guère plus pour que cela arrive.
    Pour commencer Il m’a proscrit un traitement par phytothérapie. Cela n’a pas été efficace de suite, mais il m’avait prévenu qu’il fallait au mois 4 à 6 jours avant d’en ressentir les effets.
    Aujourd’hui je cumule la phytot plus tes exercice de respiration je n’ai plus eu de crise aussi violente que la première mais du mal être en fin de journée avec des vertiges pendant 3 à 4 jours de suite et plus rien durant trop peu de jours ; ) et rebelote .
    Sauf qu’il y a une heure je croyais bien que cela allait recommencer. C’est e qui m’a poussé à t’écrire pour te faire part que j’allai essayer « la méthode clef ».
    Cela devait être bref mais j’ai ressenti le besoin de partagé mon expérience.
    Je tien à ajouter que la respiration abdominale c’est magique !!!! il m’ a fallu 2 à 3 jours pour ne plus forcé la chose. Mais dès que j’y pense ou que je sens le malaise s’installer c’est idéal. Pour le reste l’ancrage, la méditation, les pensées positive, ce n’est pas évident. Je suis en phase d’apprentissage on va dire …

    Merci pour ce que tu fait à travers ce blog et je te souhaite plein de bonheur avec ta famille qui s’agrandit ; )
    Bonne continuation !!

    • Sébastien
      Sébastien 15 avril 2015 at 12 h 37 min #

      Salut Sébastien, merci pour ton commentaire et j’espère que les outils du site et de la méthode Clef continuerons de t’aider encore longtemps.
      En tout cas tu as maintenant tout ce qu’il te faut pour avancer ;)
      Très bonne continuation à toi !
      Amicalement,
      Sébastien

  13. sebastien 3 mai 2015 at 20 h 34 min #

    Bonsoir,

    je me permet de te laisser un petit commentaire sur cet article car aujourd’hui je suis sujet à des crise d’angoisse ou de panique (je n’arrive pas à faire la différence entre les 2) car dans la majorités des crises que je fais; il y a eu un peut de tremblement et surtout du mal être et des pensées négatives, en gros tous les symptômes que tu site dans cette article.
    La première fût trés violente, elle m’a valu un stage au urgence et un arrêt de trois jours. Plus une à deux semaines avant de comprendre ce qu’il m’arrivait.
    Puis grace a ton site et tes merveilleuse techniques de respiration (abdominale et de pleine respiration) j’ai réussi à les « apprivoiser » du moins à estomper leur effets.
    Cependant à certaint moment dans la journée et plus souvent le soir; elles font leurs apparitions (cela varie entre 10 et 15 min de mal et de perte d’appétie et voir des nausée…)
    Alors je continue à chercher des idées sur ton site qui est d’une grande aide pour nous tous. J’aurai tellement de question à te poser mais je ne vais pas encombrer l’espace commentaire …
    Je voulais savoir une chose concernant ta méthode clef, car ces crises ne sont pas bloquantes dans ma vie de tous les jours mais elle me la rende pas facile du tout.
    Ces désagréable pour moi mais plus pour ma famille à qui je donne du stress car il voient mon état et ne peuvent faire grand choses.

    Pense-tu que ta méthode pourrai se révéler utile vis à vis de mon degré d’angoisse et de stress?

    Et encore bravo pour ce blog tout est bon à prendre, je souhaite pouvoir prendre le recule nécessaire afin de comprendre le pourquoi du comment j’en suis arrivé à cette situation.
    Merci à toi et bonne continuation !!!!

  14. Henri-Claude 19 mai 2015 at 9 h 27 min #

    Félicitations pour ton site !! Bravo !!

  15. carine 19 octobre 2015 at 10 h 52 min #

    Bonjour
    J’ai découvert ton site et ta méthode il y a très peu de temps. Ton site est bourré de bons conseils.
    J étais un peu septique a l idée de payer une méthode mais bon je me suis lancé. Je ne l ai pas encore mise en pratique. Je souffre de crise d angoisse (au travail) devant des personnes et je me mets à trembler aux niveau des mains et des bras (trembler le mot est faible). La panique arrive quand je sais que je doit soit écrire soit travailler avec la souris de l odi. (le faite de savoir que je vais trembler me fait paniquer encore plus). Les autres symptômes me gênent beaucoup mais ne m handicape pas.
    Cela m est arrivé aussi quand je mangeais avec des amis.
    Ma méthode est la fuite.
    Il me manque du courage pour ta méthode qui est simple en théorie. Car devant du monde tout est différent.
    Pour ce qui est de payer ta méthode, je trouve cela normal. Et pourtant je ne l ai pas tester.
    Peux-tu me dire ou tu en es avec tes crise d’angoisse.
    Encore MERCI
    Carine

  16. Célia 31 décembre 2015 at 19 h 12 min #

    Merci pour cet article qui m’a mis les larmes aux yeux, tellement les situations que vous énoncez sont réelles. Cela m’a apaisé et m’a montré que je ne suis pas vraiment seule dans ce cas.. Merci et bonne continuation.

  17. ravon 7 avril 2016 at 0 h 04 min #

    Je viens d acheter la méthode clefs j ai tout ecouter ce soir cela fait 2 semaines que je ne suis pas sorti de peur d angoisse grace a ta methode j ai l envie d essayé donc demain 1 er essai et qui c est peut être d ici 1 semaine j arr iverai a aller au supermarché

    • Sébastien
      Sébastien 25 avril 2016 at 17 h 32 min #

      Merci pour ta confiance, je te souhaite de tout coeur d’y arriver.
      N’hésite pas à venir nous donner des nouvelles.
      Amicalement,
      Sébastien

  18. Anonyme 15 septembre 2016 at 18 h 18 min #

    Bonjour je m appel franck j ai 23 ans et je souffre de crise d angoisse très forte 7 jours sur 7 depuis un bon moment . La peur de mourir , la peur d avoir une maladie cardiaque ou respiratoire car je m oblige à aller chercher l air ce qui me crée des blocages comme un clapet dans la poitrine . J ai tout fait cardiologue , pneumologue , sophrologie , magnétiseur et j en passe ils me disent que je suis en bonne santé mais rien n’y fait cela ne me rassure pas. En plus de fatiguer l angoisse me bouffe la vie je galère à prendre ma voiture et d aller faire un tour tout seul ou de faire des trajets seul . Je me sens fatiguer je n ai plus le moral même sortir avec mes amis devient compliquer . J ai lu pas mal de commentaires et sa me rassure en quelques sortes de me dire que je ne suis pas le seul dans ce cas là. Après j avoue que la méthode clef me tente mais après avoir tout essayer je ne sais pas quoi faire . Je suis tomber sur se forum par hasard je remercie tout le monde de partager vos expériences.

  19. bibou 23 octobre 2016 at 9 h 08 min #

    Bonjour,

    Je parcours votre blog depuis hier. Il y a 2 mois suite à une année difficile (stress au travail : dévalorisation de moi, gastrites à répétition puis un décès), les crises d’angoisses se sont accentuées au fil du temps. A présent mon diaphragme est bloqué 24h/24h et dès que je fais de trop grands efforts (porter, cuisiner, attraper qqch en hauteur…), mes muscles au niveau du thorax se contractent et je suis bloquée. Bien sur il n’y a rien au niveau médical. Je prends un anxiolytique et un décontractant musculaire, enchaîne les séances de ciné, rhumatologue… J’essaie la respiration abdominale mais j’ai du mal à la pratiquer car je dois beaucoup forcer. Je suis obligée de me mettre en arrêt. L’appétit est revenu, le moral est relativement bon mais je me focalise trop sur ce diaphragme… J’ai commencé à pratiqué le yoga. Auriez-vous des conseils?

    • Sébastien
      Sébastien 28 novembre 2017 at 19 h 45 min #

      ne pas forcer avec la respiration abdominale ;-) et privilégier les approches qui t’inspirent et t’aident le plus

  20. Marie 13 novembre 2016 at 13 h 05 min #

    Bonjour Sébastien,

    Je viens d’acheter ta méthode. On m’a diagnostiqué une gastrite au mois de juillet. J’ai eu un lourd traitement médicamenteux qui m’a causé pas mal d’effets secondaires. C’est à ce moment que mes crises d’angoisses sont apparues. Malheureusement, l’angoisse s’est généralisée, je suis maintenant atteinte d’angoisse chronique avec attaques de panique. J’ai l’impression d’être confrontée à toutes mes pires angoisses (mort, charge de travail, perte de contrôle, abandon de mon conjoint, la maladie, de maigrir, de manger,…). Je suis devenue très émotive et j’ai peur d’affronter le monde. Il m’est très difficile de prendre l’avion, le train, de travailler, de faire mes courses et de rester seule. J’ai toujours besoin d’être entourée et rassurée.
    J’ai écouté la 1e partie de ta méthode. Celà m’a fait un bien fou. J’ai beaucoup pleuré en t’écoutant. Je me sens moins seule. Ton témoignage m’a beaucoup émue.
    J’avais déjà réussi à comprendre par moi-même que mes symptômes étaient du au stress mais la peur de ne pas m’en sortir continuait de m’envahir. Tu m’as redonné de l’espoir. Si tu t’en es sorti, pourquoi pas moi? Je suis encore jeune, j’ai de nombreux projets, voyager, faire un bébé… Je voudrais pouvoir les concrétiser.

    Par contre, je n’ai pas exactement les mêmes symptômes que les tiens. J’ai des migraines, des douleurs articulaires, des douleurs au musculaires, du reflux gastrique, une perte d’appétit, une boule dans la gorge, des douleurs intestinales, l’impression de ne plus digérer correctement, des tremblements, une barre au niveau de l’arcade sourcilière, des pleurs incontrôlables, des vertiges, le rythme cardiaque qui s’accélère, une vision légèrement trouble lorsque je sens la crise de panique arriver.

    Je prends actuellement du lexomil à faible dose. Je sens très bien que ce n’est qu’une béquille, que je ne résoudrais pas mes problèmes avec des médicaments. J’espère trouver le courage de l’arrêter.

    J’espère de tout coeur pouvoir m’en sortir grâce à ta méthode. Je ne veux plus subir ma vie, je veux retrouver une paix intérieure, la joie de vivre, l’appétit et vivre en harmonie avec mon corps.

    Merci pour cet outil.
    Marie

    • Sébastien
      Sébastien 28 novembre 2017 at 19 h 57 min #

      Bonsoir Marie, ton message ainsi que tes intentions sont très claires. Je n’ai pas de doutes que tu arriveras à trouver « paix intérieure, appétit, joie de vivre, et harmonie avec ton corps » comme tu le cites si bien.

  21. bosquet aymeric 15 décembre 2016 at 16 h 12 min #

    site est plus efficace que 30 séances de psy
    Ce site doit être connu :liker,tweeter faites le connaître
    J’ai 36 ans mon trouble anxieux avec attaque de panique,angoisse, et agoraphobie a debuté a mes 18 ans avec une violente attaque de panique 24h après le décès de mon père
    Un moyen efficace pour stopper l’hyperventilation et attaque de panique
    1)je dis ‘ya rien de grave,dans 3 minutes c’est disparu,je ne vais pas mourir
    2)je m’allonge ;par terre ou sofa,tête legerement arriere ,j’etire ma nuque ,jambes allongées
    2)je ferme les yeux 
    3)je recouvre mon nez et ma bouche avec le mouchoir en papier
    4)dans ce mouchoir;j’inspire a partir du bas du ventre par le nez max 5s( ventre se gonfle jusqu’aux côtes ensuite j’expire le plus longtemps(forcer un peu) par la bouche en faisant shhhhhhhh le ventre s’aplati au maximum :je repete jusqu’à que je ventile plus
    5)résultat : rythme cardiaque baisse en qq seconde=je panique plus
    6)je me dis’j’ai réussi
    7)vous allez maitriser les attaques de panique

    Faites connaître ce site
    Merci Sebastien

    • Sébastien
      Sébastien 28 novembre 2017 at 19 h 59 min #

      Merci à toi l’ami pour ton soutien ;-)
      J’aimerais moi aussi que mes méthodes soit financées par la sécu, comme ça on aurait plus à débattre d’argent ici !
      Bonne continuation à toi, et je compte sur toi pour continuer à scander haut et fort ton soutien à la guérison authentique.

  22. Catherine F. 5 janvier 2017 at 11 h 29 min #

    Bonjour, je viens de tomber sur votre site et je l’ai lu avec attention car je suis sujette aux crises d’angoisse. Je ne me suis pas reconnue dans tout mais effectivement il y a des similitudes… Pour ma part, les crises d’angoisse ne m’empêchent pas de sortir, de faire des courses mais me plongent plutôt dans une grande culpabilité de ne pas être « comme les autres ». j’ai beaucoup de ressentis physiques : jambes en coton, envie de vomir, tête qui tourne… C’est très dur car j’en ai depuis longtemps mais il est vrai qu’elles se sont intensifiées il y a 5 ans à la suite d’une rupture et d’un licenciement survenus presque en même temps.
    J’aurais aimé essayer votre méthode mais je trouve que marchander une aide à des gens qui sont dans la détresse est difficilement envisageable… Si vous avez rééllement eu des crises d’angoisses et que vous voulez aider les personnes qui en souffrent, je trouve la démarche pas très déontologique.
    Cordialement,
    Catherine

  23. A 14 janvier 2017 at 13 h 55 min #

    Bonjour sebastien, quand tu dis que tu t’en est completement liberer tu entend quoi ? Sa ne te cause plus de peine ? Il n’y a plus cette angoisse et cette anxiéter en toi ?
    Sinon ton site est top tu ne sais pas a quel point !!!

  24. Arno 2 avril 2017 at 17 h 36 min #

    bonjour Sébastien, connais-tu l’injonction paradoxale ou encore la méthode de prescription de symptômes ?
    En fait je recherche de la bibliographie sur le sujet, c’est une méthode qui date de plus de 2500 ans et qui reste la plus spectaculaire et efficace.
    Je te souhaite une belle journée,
    Arno.

    • Sébastien
      Sébastien 28 novembre 2017 at 20 h 03 min #

      Bonjour Arno, je m’excuse non je ne connais pas encore cela. Je vais y jeter un oeil ;-) Si tu veux toi même faire une petit débriefing hésite surtout pas.
      Bonne soirée,
      Sébastien

  25. Julien 28 octobre 2017 at 11 h 35 min #

    Bonjour Sébastien,

    Merci beaucoup pour ces fiches et de votre aide;
    Malheureusement j’ai dû mal à suivre les conseils sur le sommeil, de changer mes habitudes (heure de coucher, regarder la télé, smartphone, soda ect..
    Le problème c’est que je fait des apnées du sommeil …alors je me dis que cela ne marcheras sans doute pas…et je reste fatigué souvent…
    Sinon les autres fiches m’aident et je l’ai pratique (respirations, rester optimiste,ancrage,petites chose de la vie) même si c’est ce que je fait depuis longtemps.
    Mais le matin je me réveil avec une oppression au thorax! la respiration?? le mauvais rêves?? mes angoisse??..puis cela passe…
    Je compte en novembre prendre le pack à 37euros malgré mes 500euros de chômage./mois.
    Je vais suivre le changement d’alimentation aussi (ail,miel, fruits légumes ect;; ça je pourrais faire/
    Voilà j’espère que vous lirez mon e-mail
    A bientôt pour les fiches
    et merci encore!
    Julien

  26. balle 21 novembre 2017 at 21 h 46 min #

    bonsoir, Ravon
    je suis une ancienne agoraphobe, des semaine enfermée à pas pouvoir sortir il y a 8 ans de sa j ai donc cherché de l aide sur internet et a l’époque, le site s appeler d’éploie tes ailes (jolie non ?).

    il parlait d exercice de mise en situation sortir 1/2 heure. dans le premier 1/4 d ‘heure l’ angoisse pas bien mais en respirant bien j ai réussit et au bout d’ 1/4 d heure je me rendais conte que sa allez je voyais bien que je risquer rien. voila j ai fait les exercices. et petit a petit l ‘appréhension de sortir a disparue.

    je craignais le regard des gens je le craint encore quand je vais pas bien mais maintenant je pense d abord a m oxygéner marcher respirer l air extérieur mon besoin d aller mieu passe apres cette peur.

  27. balle 21 novembre 2017 at 21 h 51 min #

    alors vas y fonce tu verras comment tu sera heureux et fier de toi de l avoir tenter. a et si tu peux acheter une baguette de pain pour dire bonjour et merci qu on te le dise également, trop bon le contacte sociale sans se connaitre une petite bise d encouragement. et une vie plus belle a venir pour toi. tchaooo l inconnue dehors y a plein de gens prêt a sourire a parler si tu le tente ……

Trackbacks/Pingbacks

  1. Crise d’angoisse : les 4 erreurs à éviter pour vous en débarrasser pour de bon | Travail a Domicile. - 13 mai 2017

    […] Crise d’angoisse : les 4 erreurs à éviter pour vous en débarrasser pour de bon: Afin de me libérer complètement de la crise d’angoisse, j’ai eu à déjouer de nombreux pièges. La crise de panique est en effet un problème t…Source […]

Laisser un commentaire