Une crise d’angoisse: C’est quoi? Quels symptômes? Comment ça fonctionne?

Dans cet article très important, nous allons approcher la crise d’angoisse d’un peu plus près. Je vous expliquerais :

1 – La crise d’angoisse, c’est quoi?
2 – Les signaux annonceurs de la crise de panique.
3 – Que se passe-t-il pendant une crise d’angoisse? Quels symptômes?
4 – Analyse du déroulement de la première crise.
5 – Et le plus important : Bien comprendre le mécanisme de l’angoisse

 

1 – Une crise d’angoisse, c’est quoi ?

Définition : une crise d’angoisse, aussi appelé crise de panique, crise d’anxiété, attaque de panique, trouble panique…:

C’est une exagération de la réaction du corps face à une peur.

 

2 – Un peu avant la première crise de panique

On ne passe pas du bien-être total à la crise de panique sans raison. Juste avant notre première crise d’angoisse, notre corps nous a envoyé des premiers signaux discrets, que nous n’avons malheureusement pas écouté. On aura d’abord eu des maux de dos, des migraines, des nausées, des problèmes de sommeil, une perte d’appétit, des douleurs quelconques…Pleins de petits signaux que l’on décide de ne pas écouter.

L’angoisse, c’est un message que l’inconscient envoie quand il n’est pas écouté.

Donc, n’étant pas écouté, notre corps va ensuite nous envoyer un signe un peu moins discret et peu plus violent : une bonne grosse crise d’angoisse. Notre corps nous dit STOP et cette fois-ci, il nous oblige à écouter.

 

3 – Qu’est-ce qui se passe pendant une attaque de panique?

 

Face à face avec un lion

Pour comprendre le concept simplement, le mieux est de prendre un exemple. Imaginons qu’on se balade tranquillement dans la rue, et que d’un coup, on se retrouve nez à nez avec un lion, qui en plus n’a pas mangé depuis 15 jours :)

 

Production d’adrénaline

On va tout naturellement se sentir en danger! Donc pour répondre à ce danger, notre corps va produire massivement une substance, l’adrénaline, qui va nous aider à disposer de toutes nos capacités pour agir.

Cette substance dit à notre corps : « Eh l’ami! Là , y’a comme un ptit danger. Mais t’inquiète, on a envoyé une substance pour le signaler à toutes les parties de ton corps! On va avoir besoin de tout le monde sur le champ de bataille! « 

 

L’adrénaline provoque des sensations déplaisantes

Quand cette adrénaline est produite, elle est accompagnée de pleins de sensations déplaisantes. Déjà, on a une sorte de montée de chaleur, ou bouffée de chaleur, tout le long de notre colonne vertébrale. Puis notre cerveau passe en mode « puissance max », les pensées défilent, on respire plus fort, plus vite, notre rythme cardiaque s’accélère, la pression sanguine augmente…

Mais ici, c’est normal d’avoir tous ces symptômes de peur extrême, parce qu’on est en face d’un lion! À la limite c’est pas très grave si on a une bouffée de chaleur, le cœur qui bat plus vite, ou encore des picotements dans les mains et dans les pieds… Parce qu’en face de nous, il y a un lion, et que si on est pas au top, si on a pas accès à toute notre énergie, toutes nos capacités mentales et bien il va nous bouffer.

Lors d’une crise d’angoisse, c’est exactement le même phénomène qui se produit, avec une différence : aucun danger réel n’est présent. Notre corps croit se tenir en face d’un lion, alors qu’en fait il est en face d’une représentation mentale du lion. Le danger est imaginaire, mais le corps ne fait pas de différence. Il envoie donc la même décharge d’adrénaline que si un lion était présent, ce qui provoque la crise d’angoisse.

 

4 – La première crise d’angoisse

Quand on a notre première crise d’angoisse, et bien déjà il faut souligner qu’on ne sait pas ce que c’est ! On a tous ces symptômes nouveaux, et donc on peut se dire pas mal de choses:

On peut avoir peur :
– De devenir fou
– D’être en train de mourir
– D’avoir une crise cardiaque
– De ne plus pouvoir respirer
– De s’évanouir
– De perdre le contrôle de soi-même
– Du regard des autres
…. Et il y en a beaucoup d’autres

Et donc le fait d’avoir ces symptômes, toutes ces peurs, toutes ces angoisses… tout cela empire la situation, ce qui fait que généralement la première crise d’angoisse est la pire. C’était le cas en ce qui me concerne.

 

5 – Comprendre les premières crises d’angoisse

Comprendre ce qui se passe dès les premières crises d’angoisse est fondamental. C’est ce qui vous permettra de vous en sortir rapidement et de ne pas laisser s’installer le malaise. Vous devez comprendre comment se déroule le processus d’une crise de panique, car c’est le fait de ne pas comprendre qui effraie. On ne sait pas ce que c’est, alors on croit que l’on va mourir ou autre chose…

 

Si quelqu’un fait une première crise d’angoisse et qu’on lui explique ce qui lui arrive, alors ce problème ne deviendra pas chronique et il s’en sortira rapidement.

Donc, si le jour de votre première crise d’angoisse, j’avais été à vos côtés pour vous expliquer vos symptômes, ce qui se passe et vous dire ce qui suit en italique, cela aurait été beaucoup plus facile à gérer :

… Vous êtes fatigué, votre corps vous dit de vous arrêter, de prendre du temps pour faire le point…

… Les symptômes que vous avez sont normaux, vous avez eu une montée d’adrénaline qui vient de prévenir votre corps de la présence d’un danger, donc, votre corps se prépare à combattre, comme si un lion était là devant vous.

… Votre cœur s’accélère? Il palpite? C’est normal, car vous pensez que vous allez devoir courir, pour fuir face au lion…

… Votre respiration aussi s’accélère? Vous avez l’impression d’étouffer? C’est normal, car avec la peur, votre respiration est remontée dans la région du thorax. Concentrez vous donc sur votre ventre pour faire redescendre la respiration.

… Vous avez peur de mourir, de devenir fou? Rassurez-vous 5% des français ont déjà eu des crises d’angoisses, et personne n’en est mort ou n’est devenu fou.

… Vous avez aussi la tête qui tourne? Les oreilles qui bourdonnent? C’est normal, vu que vous respirez mal, votre taux en CO2 a augmenté. Il vous faut juste penser à respirer par le bas du ventre, grâce à la respiration abdominale.

… Vous ressentez aussi une grande chaleur? Ça c’est l’adrénaline qui réchauffe vos muscles.

… Vous avez mal au ventre? Vous avez une grande envie d’uriner aussi? C’est normal, car votre corps pense qu’il va devoir fuir le danger, et donc que vous allez devoir courir. Il se dit que vous irez plus vite si vous êtes plus léger, votre cerveau veut « faire le vide » pour vous permettre d’être au maximum de vos capacités.

… Vos mains et vos pieds fourmillent? Refroidissent? C’est normal aussi, car vous n’avez que vos mains et vos pieds pour vous défendre, donc le cerveau envoie toute l’énergie vers ces zones et coupe ensuite la circulation périphérique, comme ça, si vous vous blessez en combattant le lion, les mains saigneront moins étant plus froides, etc. etc. »

Une fois que l’on a compris ce mécanisme, on est mieux préparé afin de résoudre ce problème. Car l’angoisse existe seulement si on la craint. Si on comprend pourquoi elle est là, et qu’on en a plus peur, alors elle ne peut pas exister.

La méthode CLEF 728x90

Quelques articles pour mieux comprendre la crise d’angoisse :

Un article sur comment vaincre la crise d’angoisse
Mon témoignage dans une émission consacrée aux crises d’angoisse (Allo docteur sur France 5)
La crise d’angoisse : signe qu’il faut s’arrêter ou passer à l’action?

Et 1 article qui explique encore plus de choses sur la crise de panique.
Je l’ai divisé en 2 parties :

– Ce que les médecins m’ont dit : ce n’est que de l’anxiété (1/2)
– Ce que j’aurais aimé entendre : explications des symptômes de la crise d’angoisse (2/2)

cadeau 500

47 réponses à “Une crise d’angoisse: C’est quoi? Quels symptômes? Comment ça fonctionne?”

  1. Danièle de Forme et bien-être 18 mai 2012 at 9 h 12 min #

    Bonjour,
    La crise d’angoisse peut être générée par une peur soudaine. On manque de passer sous un camion ou autre chose et lorsque l’on réalise l’angoisse monte. Je n’ai trouvé pour m’apaiser dans un cas pareil que la respiration abdominale ou profonde si on sait la pratiquer. Je te rejoins complétement sur cette méthode qui peut aider dans bien des cas.
    Bonne journée.
    Danièle

  2. Dorian@Plateforme Bien-être 20 mai 2012 at 13 h 52 min #

    Bonjour Sébastien,

    J’aime bien la comparaison avec le lion :)

    Une crise d’angoisse provoque donc une montée d’adrénaline ? J’apprends quelque chose ! Il faut savoir relativiser dans ces cas-là. Nos problèmes sont souvent bien maigres par rapport à ceux de beaucoup de personnes dans le monde.

    Bonne fin de weekend.
    Dorian

    • Elian 18 août 2012 at 22 h 23 min #

      votre article est vraiment utile et resumant tout ce phenomene , ça fais longtemps que je souffre en silence , avec le doute et la crainte de mourir , je vous remercie infiniment car ce que vous dites me soulage vraiment et me rend un homme tres normal.

      • Sebastien
        Sébastien 30 août 2012 at 12 h 54 min #

        Bonjour Elian,
        Normal, c’est tout à fait le mot.
        L’angoisse n’est ni une maladie, ni de la folie… ni quoique ce soit.
        c’est juste de la peur à un stade un peu exagéré, tu n’est pas le seul à la ressentir.
        A très bientôt et bonne continuation,
        Sébastien

  3. Benedicte 21 mai 2012 at 8 h 55 min #

    Ah les fameuses montées d’adrénaline…moi c’est ça le pire. Ca fait des sortes de « vagues » ou de frissons qui me donnent l’impression surtout que je vais perdre connaissance ou mourir dans le pire des cas. Une fois j’ai eu très peur de devenir folle…En ce moment, j’en fais souvent et le seul point positif c’est que plus on en fait plus on arrive à les dompter mais bon…je m’en passerais bien xD

    Merci pour toutes les précisions ;)

    • Sebastien
      Sébastien 21 mai 2012 at 20 h 40 min #

      Oui, et l’important c’est déjà savoir que c’est « juste » une montée d’adrénaline.
      Car c’est d’autant plus effrayant quand on ne sait pas.
      Quand on sait, on se fait beaucoup moins de films, c’est pourquoi j’ai fait cet article :)

      • Yasmine 3 novembre 2012 at 22 h 12 min #

        Merci j’espère que cela va m’aider de savoir que ce n’est que l’adrénaline qui monte car j’ai la peur de la peur…! Dans le passé je suis trop tombée dans les pommes et maintenant des que je suis livrée a moi même (SEULE) Je me mets a avoir peur d’avoir peur et c’est invivable…! Mais amis,es me soutiennes comprenne un peu mais sa ne m’aide pas a me sentir bien et soutenue une fois que je me retrouve seule..! Je vie seule dans un studio mais la devenu trop fréquent les angoisses, j’inflige a ma maman mes crises et mes nerfs qui lâche marre de vivre ça..! J’en pleure souvent..! Je ne suis pas retombée dans les pommes mais ce coups d adrénaline me fait croire que je vais tombé et peur que les gens ne me vois pas ou ne sache pas quoi faire je pense a sa me faire peur sur la peur faut que j’arrête…! Ce qui ne me fait pas tomber dans les pommes s est la respirations et d’essayer de me concentré sur mon téléphone ou autre choses et sa marche un peu..! Sa fait du bien de voir que ce n’est pas une maladie ou une folie..! J’espère pouvoir faire face un jour et voir de me gérer…! Car je sais que sa ne va pas me tuer mais j’ai peur quand même, je me trouve ridicule essaye en vin de faire face mais… a voir !! MERCI POUR VOS CONSEILS ET MERCI AU GENS DE PARTAGER VOS SOUFFRANCES ET VOS SOLUTIONS ET RÉUSSITES…!

        • asma 22 novembre 2012 at 18 h 37 min #

          je compatie beaucoup avec ton problème, j’espère que tout ira bien pour toi!!

    • Renaud 11 juin 2012 at 13 h 47 min #

      Je me reconnait bien dans ce que tu dis Bénédicte, ayant vécu ces crises d’angoisse a répétition l’an dernier… Une expérience horrible :/

  4. Sébastien 21 mai 2012 at 12 h 14 min #

    Toujours génial Séb…ton coté altruiste t’a sauvé…tu as recu mon dernier mail ?

    oublie pas de dire aussi, que notre société est devenue psyco toxique comme dirait Christophe André…

    • Sebastien
      Sébastien 21 mai 2012 at 15 h 10 min #

      Salut Sébastien,
      Qu’est ce que tu entends par psyco toxique?
      ps : tu m’as envoyé un mail récemment? Si oui je ne l’ai pas reçu..

  5. Charlotte 28 mai 2012 at 12 h 53 min #

    Bonjour,

    Je viens de tomber sur votre blog suite à un commentaire que vous avez posté sur un forum. Cet article permet en effet de mieux comprendre, de relativiser (j’ai énormément de mal à relativiser, prendre de la distance avec mes crises d’angoisses qui franchement me pourrissent la vie) je vais continuer à farfouiller ce blog qui me semble être plein de bonnes infos et astuces. Merci de l’avoir créé.

    • Sebastien
      Sébastien 28 mai 2012 at 22 h 35 min #

      Bonjour Charlotte et bienvenue sur ce Blog :)

  6. Randalline 2 juin 2012 at 21 h 33 min #

    Salut Seb,
    J’en fais pas mal aussi des crises d’angoisse : souvent elles sont dues à mon ‘imagination galopante », mais il arrive que je sente un réel danger qui va se produire… (prémonition).
    Merci pour ces explications bien écrites.
    A plus

  7. cathy 13 juin 2012 at 13 h 21 min #

    Bonjour superbe explication espère en sortir

    • Sebastien
      Sébastien 13 juin 2012 at 17 h 41 min #

      Bienvenue Cathy et merci pour ton premier message.
      Je te souhaite bon courage dans ta quête de sérénité :)

  8. Yoan 20 juin 2012 at 1 h 44 min #

    Bonjour Sebastien,

    Je me présente Yoan 30 ans prof d’économie dans la vie.

    Je tiens à te tirer mon chapeau l’explication que tu as donné de la crise d’angoisse est MERVEILLEUSE.

    J’ai eu ma première crise d’angoisse autour de mes 20 ans après avoir fumé (hum hum j’étais jeune ;). Jusqu’à aujourd’hui cette crise reste comme la plus grosse peur que j’ai connu dans ma vie.

    Etant donné que personne n’a su m’expliquer ce qui m’était arrivé j’ai considéré que c’était la faute du pétard. Le pétard a donc été banni de ma vie ce jour là. Et ensuite l’alcool : bah oui il y avait un risque de revivre cela. Et puis ensuite cela s’est transformé en espèce phobie de « l’état second ». Ce qui fait que je me suis coupé progressivement de mon corps pour en arriver à ne plus être capable de me relâcher. Genre tout se passe là haut dans la tête. La raison ne plus revivre ce que j’avais vécu et prendre le risque de devenir fou car elle est là ma phobie.

    Et là après deux crises d’angoisse en deux jours et des nuits d’insomnie je tombe sur l’EXPLICATION ! Une crise d’angoisse n’est rien d’autre que de l’adrénaline ! Je suis complètement béat devant le ridicule de la chose et les conséquences que j’ai vécu simplement parce que je n’ai pas eu la bonne explication..

    Tu vois aujourd’hui c’est toi le prof et moi l’étudiant… Je crois que maintenant je vais pouvoir commencer à arrêter d’avoir peur de méditer, faire du yoga etc. Me relâcher ne va pas me conduire à disjoncter (comme j’en avais peur panique depuis 10 ans) mais simplement au pire à faire une crise d’angoisse. Ah c’est quoi déjà . Ah oui de l’adrénaline…

    En un mot Sébastien : merci.

    Yoan

    • Sebastien
      Sébastien 21 juin 2012 at 11 h 41 min #

      Bonjour Yoan :)

      Merci pour ton commentaire, c’est important pour moi de savoir que ce que j’écris peut réellement aider.
      Et ça me motive à continuer !

      Selon moi, chaque médecin devrait avoir cette explication, au lieu de dire « non non vous avez rien, c’est juste de l’anxiété. »
      Cela changerait beaucoup de choses ! Car comme tu le dis, c’est surtout le fait de ne rien comprendre qui agrave la situation :
      on se fait un million de films, et cela créé des dizaines de nouvelles peurs…

      Ce qu’il faut retenir, et tu l’as bien compris :  » Une crise d’angoisse, c’est juste ça : de l’adrénaline ;)  »

      (voici un nouvel article qui va plus loin dans les explications de la crise d’angoisse : explication des symptômes de la crise de panique)

    • Octuplus 8 novembre 2012 at 9 h 16 min #

      Je vis strictement la même chose depuis une semaine maintenant.
      Suite à un pétard, j’ai fais une crise d’angoisse qui finalement n’est pas réellement passée. Elle a été également un révélateur d’une dépression qui était en sous-couche. Je suis heureux dans ma vie, j’ai tout pour réussir, et jusqu’à mes 30 ans j’ai mené une existence de grand gamin. Depuis 2 ans je suis en couple, et je vais d’ici peu me marier et avoir un enfant. (On a le projet de le faire) Cette dépression est relative au fait que je devient un homme. Avec des responsabilités que je n’ai jamais endossé. Une crise qui mène de adolescence (même si elle est tardive) à l’âge adulte. (J’avais également fait une dépression étant ado, lorsque j’ai quitté l’enfance).
      Ce joint à révélé ça, et au travers des crises d’angoisses quasi permanente.
      J’ai un étau dans la poitrine presque toute la journée, et je je ne fait qu’y penser, ce qui fait que ça part difficilement.
      J’ai encore beaucoup de mal à l’accepter.
      edit : voici un article qui aide à accepter l’angoisse
      Hier par exemple, j’ai réussi à me faire force, et à réussir à l’accepter, et ne plus y penser, à m’en foutre, à vivre, à investir mes gestes. J’ai pu passer une soirée complète sans avoir d’angoisses. Même au moment de me coucher auprès de ma douce, j’allais bien. (Bien que j’appréhendais que dans mon sommeil l’angoisse me rattrape. ) Je me suis reveillé dans la nuit, transpirant, et angoissé. J’ai pu me calmer et me rendormir.
      Et depuis mon réveil ce matin, étau dans la poitrine, et je cherche à m’en débarrasser. Utiliser la respiration profonde, me fait prendre conscience que je suis angoissé, donc ça ne chasse pas vraiment la chose. Je vais faire comme hier, vivre comme si de rien était avec et ne pas y penser.
      C’est vraiment très difficile. J’ai passé le cap où je pensais devenir fou, mais ce qui m’obsède un peu, c’est de me dire « Quand est-ce que je vais reprendre une vie normale ? » …
      Voila.
      J’aimerai si possible, echanger quelques mails avec certains d’entre vous pour en discuter, et comprendre plus positivement les choses.
      J’ai hâte de m’en sortir, et cette hâte alimente mon angoisse.
      Dur.

      • Ced 22 novembre 2012 at 16 h 13 min #

        Hi Octuplus… et tous les autres.

        Je suis Cedric, je vis les mêmes choses à faible dose car sous traitement antidépresseur. J’avoue, sans la « béquille » que sont les médicaments, pas facile d’en sortir (attention, je n’encourage pas la prise de médocs).
        Je suis donc en quête de bien être, je fais actuellement du Yoga, me pose plein de question sur ce phénomène (en me documentant, parcourant les forums comme celui ci etc) mais j’avoue que je chemin semble long.
        Les réponses ne viennent pas si simplement à mes yeux.

        Si certains ont des méthodes qui ont fonctionné pour l’apaisement, je suis preneur.

        Merki à tous !

  9. habiba 20 juin 2012 at 19 h 12 min #

    Bonjour, je m’appelle habiba .
    Cela fait 5 ans que j’ai ce problème de crise d’angoisse
    et aujourd’hui je sais pas quoi faire pour moi . j’ai un peu peur
    et pourtant j’ai 31 ans … que faire ?

  10. Luc mister-no-stress 22 juin 2012 at 15 h 51 min #

    Super ton article Sébastien !
    Et très juste la comparaison avec le lion affamé.
    J’aime bien dire aussi que la crise d’angoisse, tout comme la phobie est comme un tsunami, une vague de plusieurs mètres qui nous emporte.
    Le travail respiratoire que tu proposes est en effet très efficace pour calmer les effets.
    Mais il arrive dans certains cas graves que cela ne suffise pas.
    Dans ces cas là, il existe des techniques que j’appelle de nettoyage émotionnel qui permettent de gommer totalement la charge émotionnelle négative.
    Comme celle que j’ai utilisé dans l’émission « C’est ma vie » sur M6 pour guérir une phobique en une séance.
    En tous cas bravo aussi pour les explications des symptômes
    Luc

    • Sebastien
      Sébastien 2 juillet 2012 at 23 h 10 min #

      Merci Luc !
      Oui tu as tout à fait raison, la respiration ne suffit pas.
      Vivre ses symptômes à fond est très efficace.
      Je suis allé voir ton intervention sur M6 : félicitation !
      La phobie semble avoir été supprimée !
      Sébastien

  11. hory 11 juillet 2012 at 12 h 36 min #

    bonjour moi aussi je fait des crises d angoisse et le plus dur a gerer c est quand j ai le cerveau qui lui se pose pleins de questions au moment des crises j ai l impression de ne plus le contrôler et ça c est très dur pourtant je fait de le sophrologie et je suis sous traitement
    laurence

    • Sebastien
      Sébastien 12 juillet 2012 at 18 h 23 min #

      Bonjour Laurence,
      Et bienvenue sur ce blog,
      Effectivement l’angoisse est souvent accompagnée d’un flot incessant de pensées (pas souvent très positive d’ailleurs),
      et ce n’est pas toujours évident à gérer. Personnellement, la méditation m’a beaucoup aidé à soulager ce problème.
      Notamment la méditation de pleine conscience. Il y a aussi une technique vraiment très efficace qui est la technique de l’ancrage. J’ai d’ailleurs écrit un long article sur cette technique. Je vous la recommande fortement.
      Sébastien

      • laurence 12 juillet 2012 at 19 h 38 min #

        merci beaucoup !!!! :)

  12. Magaly 20 juillet 2012 at 22 h 06 min #

    Bonjour Sébastien,
    Tout d’abord MERCI pour ce blog!!! c’est un véritable bijou, je suis tombé sous le charme lol.
    Donc je vous fais ma bio vite fait, j’ai 32 ans et j’ai commencé à faire des crises d’angoisses en 2003, en plein boulot et bien sur je me retrouve complétement dans tes articles, j’ai cru que je mourrais, puis que je devenais folle, bref toute la panoplie…
    bref, l’horreur!!!
    je suis allez voir mon médecin, et un psy et puis j’ai pris un traitement médicamenteux! ok ça à marché, mais juste un temps et puis paf elles sont revenues!!!!
    Donc depuis maintenant 8 ans je fais une thérapie comportementale et cognitive et je réduis mon traitement, ça marche super, le seul hic c’est que dés qu il y a un changement important dans ma vie heureux ou malheureux, ben elles reviennent…
    Je vous rassure, je n’ai pas eu de crises depuis trois ans donc c’est cool car je peux respirer et vivre!!! Mais j’ai emménagé dans un appart toute seule, oui j’ai quitté ma maman, j’ai un copain qui est super et je vais être tatie (ma petite sœur attends un enfant) et là toc toc toc: coucou c’est nous les angoisses!!!! donc depuis 3 mois je galère un peu, je fais de l’acupuncture,de la relaxation, du sport et je vois mon comportementaliste mais c’est vrai que c’est dur dur!!!
    Alors c’est vrai que pour moi ce blog est une vraie bouffée d’oxygène!!!
    On se sent moins seule et ça fait vraiment du bien!
    Encore merci Seb pour tous ces conseils
    ; )

    • Sebastien
      Sébastien 25 juillet 2012 at 14 h 47 min #

      Bonjour Magaly,
      Et bienvenue à toi ! Et merci pour tes compliments :)
      J’espère que tu trouveras de quoi soulager tes angoisses sur ce blog.
      En tout cas bon courage,
      Sébastien

  13. lilie 4 août 2012 at 16 h 16 min #

    Bonjour Sébastien,
    J’ai 31 ans et depuis une dixaine de mois, vis avec les crises d’angoisses très fortes ; j’ai consulté plusieurs médecins, ne sachant pas ce que c’était et tous mon répondu de l’anxiété..;comme tu le dis…juste une montée d’adrénaline m’aurait suffit…puisque l’anxiété n’a fait qu’empirée les mois après ,jours après jours ,mise sous traitement assez costaud contre l’anxiété …enfin aucune explication concrète puis une syncope dû à l’anxiété…une hospitalisation (qui a fini en maison de repos…enfin maison de repos ,je me comprends…) et des doses de médicaments inconcevables pour mon âge…voici le résultat que je n’aurais peut-être pas eu si j’avais lu ton blog bien avant.
    Dans tout ce que tu décris ,je me reconnais et reconnais mes symptomes…et cette peur …de mourir.
    Aujourd’hui ,je fais une psychothérapie ,et pratique l’Emdr avec ma psy ,très bénéfique à mon niveau;le plus dur reste la diminution des médicaments que l’on m’a prescrit …le sevrage est très dur mais je ne désespère pas et ton blog me rassure .
    Bravo pour ton travail et le temps que tu donnes aux autres…nous vivons tellement dans un monde où chacun s’occupe de son petit « soi « . Merci

    • Sebastien
      Sébastien 10 août 2012 at 11 h 08 min #

      Bonjour Lilie,
      Et bienvenue sur ce site,
      Ton histoire explique bien la raison pour laquelle je fais ce blog et j’explique toutes ces choses :)
      Comme tu le dis, tu n’aurais probablement pas du passer par toutes ces difficultés si tu avais découvert ce blog avant.
      En tout cas, le sevrage est dur mais pas impossible. Alors continue à te battre, et n’abandonne pas au premier revers car il y en aura surement.
      Et bien sûr, tu trouveras pleins de conseils sur le blog pour t’aider :)
      Bonne continuation,
      Sébastien

  14. Fender 16 août 2012 at 19 h 43 min #

    Bonjour…. ca fait un peu plus d’an an que j’ai tout un tas de problèmes…. difficultés dans mon couple, parents tres malades, enfants qui partent vivre au bout du monde….je consulte un psy depuis ce moment la car je me suis mis a faire pas mal de crise d’angoisse… J’ai travaillé beaucoup avec mon psy sur ces idées qui me pourissaient la vie… pour en venir a comprendre que le jour ou j’arriverai à accepter celles ci , c’est a dire ne pas se focaliser sur ces angoisses mais reflechir et travailler sur leurs origines….tout en m’aidant également de la respiration abdominale…. elles ne seront plus perturbantes pour moi..(c’est en cours….reste encore un peu de chemin à faire…).
    Voilà …je voulais aussi ajouter que j’ai 55ans et que j’avais déjà connu cela a l’âge de 18ans et que entre 20 et 54… J’ai vécu sans souci même si je suis quelqu’un de naturellement anxieux … Que ça soit un message d’espoir pour tous les jeunes qui pensent qu’ils n’arriveront jamais à s’en sortir. Donc aujourd’hui je remet tout en oeuvre pour accepter ce nouveau passage perturbé de ma vie…et ressortir la tête de l’eau à nouveau.
    Merci a Sébastien pour son super blog
    FENDER

    • Sebastien
      Sébastien 30 août 2012 at 12 h 45 min #

      Bonjour Fender,
      Et bienvenue à toi sur ce blog !
      Je te souhaite pleins de courage et espère que tu arriveras à être plus sereine.
      Continues à bien pratiquer la respiration abdominale, et félicitation d’avoir déjà réussi à aller mieux.
      Tu l’as fait une fois, tu peux donc le refaire ;)
      Sébastien

  15. karine 30 août 2012 at 23 h 37 min #

    Bonsoir!!!

    Un grand merci à toi Sébastien pour ce blog.

    Je n’ai pas encore été farfouillé de partout mais franchement la je suis heureuse d’avoir enfin pour comprendre les crises d’angoisses. je me bat tellement quotidiennement avec ça que ça m’épuise. j’ai deja eu un traitement anti depresseur (je dis pas ça m’a beaucoup aider) mais depuis que mes crises sont revenus je voudrais me soigner sans tous ces médocs qui assomment… a bientot et encore merci

  16. carole 1 septembre 2012 at 20 h 32 min #

    MERCi, malheureusement garce a ton expérience..tu peux aider d’autres personnes.
    je me retrouve dans tes explications..le problème sur le coup je me dis oufff pas grave!mais quelques secondes plus tard des tas de questions..pourquoi ceci ou cela..
    faut le temps c’est nouveau ses crises pour moi.
    bonne continuation, merci pour tout tes conseils.

  17. Sebastien
    Sebastien 14 septembre 2012 at 18 h 16 min #

    Ce que je vous conseille, c’est de relire cet article encore 2 ou 3 fois, pour bien comprendre ce qui se passe dans votre corps pendant une crise d’angoisse. Ensuite, sachez aussi qu’une crise d’angoisse, aussi effrayante soit-elle, ne vous fera pas de mal.
    Quand cela survient, pratiquez la respiration abdominale, et laissez le sentiment d’angoisse vous envahir, puis passer son chemin. Accompagnez le vers la sortie. Dîtes-vous bien que quoiqu’il arrive, tout va bien. Lisez aussi cette article pour apprendre à ne pas lutter contre l’angoisse mais plutôt chercher à l’apprivoiser : Apprivoiser l’angoisse.
    Ce qui aide aussi c’est d’apprendre à adopter une attitude positive grace à cet article sur la pensée positive.
    Bientôt vous ne craindrez plus la crise, et donc elle n’aura plus aucune raison d’être.
    Continuez à être courageuse !
    Sébastien

  18. Sebastien
    Sebastien 22 septembre 2012 at 16 h 16 min #

    Les symptômes de la crise d’angoisse peuvent être très terrifiant, et c’est d’ailleurs pourquoi j’ai écrit cet article.
    Il permet de bien ce rendre compte que tout part de l’adrénaline. Une fois que l’on comprend chaque symptôme, alors ils ne nous font plus peur.
    J’espère qu’il vous aura aider à avoir moins peur de vos symptômes.
    N’hésitez pas à le relire pour bien vous en imprégner.
    Sébastien

    Edit : J’ai écrit 1 nouvel article sur la crise d’angoisse qui explique encore plus de choses. Je l’ai divisé en 2 parties :
    Ce que les médecins m’ont dit : ce n’est que de l’anxiété (1/2)
    – Ce que j’aurais aimé entendre : explications des symptômes de la crise d’angoisse (2/2)

  19. Fievet 13 octobre 2012 at 20 h 37 min #

    Bonjour je m appelle peggy,
    Et depuis 1 mois , pratiquement tous les jours je souffre de crise d angoisse , qui debutent a nimporte quel moment du jour et de la nuit, pourtant je n ai aucun soucis particulier je suis plutot joyeuse ! Les symptomes sont quelques fois differents , mais se retrouvent quand même : gorge serree, sensation de malaise , tachycardie, mauvaise respiration, sensations d avoir des douleurs un peu partout( et la je me dis que je suis surement gravement malade…), tremblements et j en passe… Bilan cardio et sanguin , tout est ok.
    Merci pour votre belle description et explication en tout cas de la crise d angoisse….

  20. christophe 20 octobre 2012 at 14 h 00 min #

    Bonjour Sébastien, je m’appelle Christophe.

    J’ai 22 ans et cela va faire deux ans que j’ai des crises d’angoisse par période.
    Cela me gâche la vie car avant ces crises j’était très heureux et l’homme le + insouciant. Toujours partant pour faire la fête ou autre, aujourd’hui je ressent un mal être sans savoir pourquoi. Quand je suis quelque part et que j’angoisse j’ai très vite envie de rentrer cher moi ou la mes angoisses s’envolent . Parfois je ne me reconnais même plus, j’ai tout simplement peur de vivre . . . Je refuse catégoriquement de prendre des cachets car je ne pence pas que se soit une solution, je vais essayer ta technique respiratoire en espérant que ça marche.
    Mais je pence parfois que le problème est dans la tête , si tu as encore d’autres conseil je serais preneur. En tout cas bravo pour ton article qui ma très bien éclairé

    • Sarah 26 octobre 2012 at 21 h 27 min #

      Bonjour Christophe

      Je vis exactement la même chose que toi. J’ai 25 ans j’etais aussi très insouciante et pleine de vie .. Aujourd’hui je réapprend a me connaître, mes crises d’angoisses ont commencées l’année dernière et je refuse aussi les traitements du genre antidépresseurs ou autres … Je ne me considère pas comme quelqu’un de malade et je pense que ce n’est pas la solution. Il y’en a t’il une ? je sais pas si ce n’est, avant de souhaiter que les crises disparaissent, de l’accepter. Je suis déja ravie de savoir ce que j’ai car j’avais vraiment honte en plus d’avoir peur .. Et de voir que l’on est pas seul, que PERSONNE n’est devenu fou ou en est mort cela réconforte énormément. Merci a Sébastien, je relis sans cesse cet article, et je me sens mieux .

  21. Julien 1 novembre 2012 at 21 h 59 min #

    Bonjour,

    Je me présente j’ai 14 ans et cela fais plusieurs mois que j’ai des crises d’angoisses, j’ai consulter un docteur et un pédopsychiatre qui m’ont tous les deux dit que se n’était qu’une crise d’anxiété. Cela je le savais déjà donc ses visites n’ont pas vraiment eux d’effet appart qu’il m’a prés-cri de l’euphytose. Je n’ai donc pas eu de réponse précise à ce ce j’attendais. Jusqu’à la découverte de ce blog qui répond exactement au symptômes que je ressens. Je n’ai pas encore eu l’occasion de voir si c’est efficace mais je me sens déjà beaucoup mieu, plus rassurer, car ce soir c’était la crise de trop ! Bref je te remercie car ça m’a vraiment permit de connaître l’origine de tout cela :) Je suis content car ton blog aide bien des personnes, je te souhaite une bonne continuation et encore merci !! :D

  22. Magaly 16 novembre 2012 at 17 h 07 min #

    Bonjour à tous,

    Pour ma part g découvert ce blog en juin et je suis bien d accord avec vous, c’est un pure moment d’oxygène!!!! Bon je vous fais ma bio vite fait, moi aussi crises d angoisse et attaques de panique, le première en 2003 et depuis un petit come back tt les 2 ou 3 ans! Bon par contre moi je suis passé par le traitement médicamenteux (1 cachet de paroxetine par jour et depuis 3 ans 1/2 cachet par jour) et la thérapie comportementale, ça c super…Je pense que les médicaments ça aide aussi du moins ds un premier temps, ça nous aide à voir les choses plus clairement et de façon moins noire!!! Bon après le plus dur c de les arrêter et je vous l’accorde le sevrage est pas facile… mais je ne désespère pas!!!!
    Le plus dur pour moi c le changement, je suis une personne d’habitude et quand ma vie change en bien ou en mal, ben g un peu de mal à gérer!!!
    Je c pas si vs êtes comme moi, mais je ne supporte pas de n’être pas en forme!!! En ce moment ben je suis fatigué, g u la crève et d problemes gynéco (pas grave du tout, mais qui fatiguent) et lundi ben je suis tombé à 10 de tension!!!! Et patatras les crises reviennent, c trop chiant!!!! Alors que depuis septembre elles avaient disparues!!! Donc il faut tt recommencer, la respiration, le lâcher prise, l’acupuncture, l’huile essentielle de lavande… Heureusement que ce blog existe et que l’on peut lire des témoignages rassurant et surtout se sentir moins seule face à tt ça!!!!
    On va y arriver les Gens, je vs le promet!!! non mais on va se laisser embêter par ces crises, on est pas seul, on est une équipe et je désigne Seb comme notre coach loool! (enfin s’il veut bien…)
    Je pense fort à vous

    • Sebastien
      Sebastien 20 novembre 2012 at 18 h 48 min #

      Merci Magaly,
      Je suis flatté que tu me désignes comme ton coach, même je ne pense pas avoir toutes les compétences pour cela ;)
      En tout cas continues comme tu le fais (respiration, lacher prise, repos, bon hygiène de vie…)
      et tu reprendras vite du poil de la bête!
      Accepte le changement qu’il soit bon ou mauvais, car tu n’as de toute façon pas d’autres choix.
      Résister au changement demande beaucoup trop d’énergie, et ne donne pas de très bons résultats.
      La vie c’est un changement perpétuel. « Si tu t’opposes au changement, tu t’opposes à la vie. »
      J’ai lu ça quelque part mais je ne sais plus trop où :), en tout cas je suis assez d’accord avec l’idée.
      Bonne continuation en tout cas
      A bientôt !
      Sébastien

  23. Poli 24 novembre 2012 at 12 h 58 min #

    Bonjour, quel plaisir de vous lire , j ai 59 ans et depuis l âge de 30 ans j ai fais des dépressions a repetition, c est malheureusement devenu chronique, pourtant je suis gaie, et on ne devine pas a travers mon apparence la souffrance que je vis, car ces dépressions m ont laisses des séquelles, des crises de paniques incontrôlable, j ai connu tous les stades de crise que vous décrivez si bien. Vous me redonnez un peu d’espoir malgré votre jeune âge et vous lire m a redonner courage, merci, je vais lire tout votre blog a bientôt

  24. mouch'ron 27 novembre 2012 at 0 h 56 min #

    Merci pour tout ces temoignage et surtout un grand merci à sebastien pour la création de ce site ;) cest vaiment important de savoir que l’on ne dois pas avoir honte de ce qu’on ressent, et surtout de s’apercevoir que l’on est pas seule a les resentir ! je ne fait que des très rarement des crises de stress, mais de pauser un nom sur un état était jusqua la qu’une panique totale, meli-melo de sensations désagréablse (bouffée de chaleur, palpitation, sensation de partir ou de tomber dans les pommes, tremblement, grelotement et j’en passe) c’est déja très rassurant..! Je fait regulierement des malaises vagals (losqu’il fait trop chaud ou après un effort trop violent ou fatigue..) mais depuis quelques année j’ai comme la phobie de perdre connaissance, peur de mourir carement donc quand je sent qu’un malaise arrive cest la panique a bord =/ il m’arrive meme de commencer a avoir les symptômes crise de panique sans forcement être en situation de malaise et ces denier temps jai toujours soit l’impression que je vais faire une crise cardiaque soit un avc car jai des douleur permanente dans une zone précise du crane…bref je passe mon temps a paranoter et cest assez épuisant.

Trackbacks/Pingbacks

  1. La puissance de l'expiration - 5 février 2013

    […] après le cercle vicieux de la crise d’angoisse, on va maintenant avoir droit à un nouveau cercle vicieux : on respire faiblement, donc on […]

  2. L'instant présent expliqué simplement - Vers une vie sereine - 6 février 2013

    […] et accentuée à cause d’un évènement traumatisant lié au passé. La première crise d’angoisse, par exemple, peut être tellement traumatisante que la simple idée que cela puisse se passer à […]