Pour avoir les bonnes réponses, posez-vous les bonnes questions

Qu’est-ce que je veux dire par « se poser les bonnes questions » ?

Et bien c’est simple. Notre cerveau est un outil merveilleux. Chaque fois que nous nous posons une question, notre mental nous donne une réponse. Quel que soit la question que l’on se pose, notre esprit fait des tentatives pour nous apporter la solution.

Cela ne veut pas dire que la réponse est bonne, mais au moins, notre esprit essaye. Dans 100% des cas, il nous donne une réponse.

Jusque-là, tout va bien.

Oui mais si on se demande par exemple « Quel est mon problème ?» et bien si on suit la logique, notre esprit va nous apporter des réponses ! Il va nous trouver tout un tas de problème. Il va nous dire par exemple :

  • « tu es moche »,
  • « tu es gros »,
  • « tu es stupide »

Bref il essaye de répondre à notre question.

Et s’il n’y a pas de problème, il va en créer !

On lui demande « quel est notre problème ? », alors pour lui forcément, il y a un problème. Il n’y est pour rien finalement, il tente simplement de répondre à la question qu’on lui pose.

 

Prenons un autre exemple

Imaginons que nous ne sommes pas au top de notre forme, et que nous nous demandions : « quelles sont toutes les choses qui ne vont pas dans ma vie ? »

Encore une fois, notre mental va nous apporter tout un tas de réponses aussi réjouissantes les unes que les autres :

  • « tu n’as pas d’argent »
  • « tu n’as pas de boulot »
  • « ton appartement est trop petit »
  • « ta voiture est trop vieille »
  • « tu es malade »
  • « tu as de l’angoisse »
  • « tu es déprimé »
  • … 

Hum … Génial …
Ça nous aide franchement de savoir tout ça !

De « pas au top de notre forme » on passe à « complètement déprimé » !

Ce que je veux vous faire comprendre avec tout ça, c’est que : si votre question est négative, alors dans 100 % des cas, la réponse que vous aurez sera elle aussi négative !

 

Posez-vous donc des questions utiles !

Alors plutôt que de vous demander « Pourquoi je vais mal ? », question qui, on vient de le voir, va empirer votre situation, pourquoi ne pas vous demander « Comment je peux faire pour aller mieux ? »

Dans les 2 cas, on est d’accord, vous n’allez pas très bien.

  • Mais avec la première question, « Pourquoi je vais mal ? »,  vous allez aggraver la situation, et les réponses vont toutes être négatives.
  • Alors qu’avec la deuxième, « Comment je peux faire pour aller mieux ? », vous allez avoir des réponses positives, constructives, créatives, et vous irez sans doute mieux.

 

Tout dépend donc de la nature de votre question !

« Pourquoi j’angoisse ? » ou « Comment je peux me détendre ? 
« Pourquoi je suis malheureux ? » ou « Comment je peux faire pour être plus heureux ? »
« Pourquoi je suis pauvre ? » ou « Comment je peux faire pour être plus riche ? »

Une question est inutile, négative, destructrice… Et l’autre est utile, positive, constructive.
Une question se focalise sur le problème, l’autre sur les solutions.

C’est à vous de choisir les questions que vous voulez vous poser.

Mais je préfère vous prévenir tout de suite : se concentrer sur le problème ne le résout pas, bien au contraire. Cela le nourrit, l’entretient, le fait grandir. L’essentiel est donc de vous poser des questions qui ont un intérêt. Posez-vous des questions qui vous stimulent, vous motivent, vous élèvent… et non des questions qui vous enfoncent encore plus.

Posez-vous des questions auxquelles votre mental n’aura pas d’autres choix que d’y répondre positivement.

Quelques exemples de bonnes questions :

  • «  De quoi ai-je envie ? »
  • «  Quelles sont mes qualités ? »
  • «  De quoi je suis reconnaissant dans ma vie ? »
  • «  Qu’est-ce qui me plaît dans cette situation ? »
  • «  Qu’est-ce qui me plaît chez moi ? »
  • «  Comment je pourrais faire pour être plus heureux ? »
  • «  Quelles sont les 5 choses positives qui me sont arrivées aujourd’hui ? »
  • «  Est-ce que je suis en train d’être positif ? »
  • «  Est-ce que les questions que je me pose m’élèvent ou m’enfoncent ? »

Et à chaque fois qu’une question négative revient dans votre tête, prenez conscience que cela ne va pas vous aider. Alors, avant même que des dizaines de réponses négatives jaillissent de votre esprit, transformez cette même question en quelque chose de constructif.

Si votre question est « Pourquoi j’angoisse ? », transformez-là immédiatement en « Comment je pourrais me détendre ? » 

Si votre question est « Qu’est-ce qui ne va pas? », alors posez-vous tout de suite la question « Comment je pourrais faire pour que ça aille mieux ? » ou « Qu’est-ce qui va ? Quelles sont toutes les choses qui pourraient être pires ? »

Etc…

En tout cas, à chaque fois que vous vous perdez un peu dans vos pensées, demandez-vous toujours si cela vous aide ou pas, si cela est constructif ou pas, si vous êtes en train de chercher des solutions ou pas.

Et si ce n’est pas le cas, sonnez l’alarme, revenez dans l’instant présent, dites stop et renversez la question pour qu’elle devienne utile, focalisée sur la recherche de solutions.

Est-ce que vous êtes concentré sur le problème ?
Ou êtes-vous plutôt concentré sur les solutions ?

Je suis d’accord qu’il peut être utile de savoir quel est le problème, mais ce que l’on veut avant tout, c’est améliorer la situation. Se focaliser sur le problème ne résout rien, alors que chercher des solutions, forcément, ça marche déjà un peu mieux.

Donc, à partir d’aujourd’hui, choisissez de passer une infime partie de votre temps à vous focaliser sur le problème et une grande majorité sur les solutions.

Ainsi, beaucoup de vos problèmes commenceront à se résoudre dès que vous commencerez à appliquer cela au quotidien.

Pour avoir les bonnes réponses, posez-vous les bonnes questions !

 

cadeau-500

44 réponses à “Pour avoir les bonnes réponses, posez-vous les bonnes questions”

  1. Elise 25 octobre 2012 at 13 h 33 min #

    Quel bel article! Merci pour tout!

  2. Virginie 25 octobre 2012 at 13 h 40 min #

    Chouette !

  3. anne 25 octobre 2012 at 14 h 49 min #

    merci, je pourrais dire élémentaire Watson mais c’est vrai que quand on est déprimé on voit tout négatif et on ne cherche pas vers la simplicité, très bon article merci

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 19 h 23 min #

      Oui c’est vrai que cela demande plus d’efforts lorsque ça va moins bien mais ça nous aide à remonter la pente plus rapidement ;)

  4. revel 25 octobre 2012 at 15 h 01 min #

    merci pour ce bel article, ça aide, je suis en pleine remise en question, sur ma vie, sur moi même, ce que je veux….
    J’avance et je m’inspire de vos articles
    Merci…

  5. magali 25 octobre 2012 at 15 h 03 min #

    Merci Sébastien pour tous ces bons conseils. Je m’y intéresse pour aider deux personnes qui me sont très chères. Merci encore.

    • Sebastien
      Sebastien 26 octobre 2012 at 14 h 02 min #

      Un grand merci pour tous vos commentaires !
      Cela me fait très plaisir :)

  6. Grégory 25 octobre 2012 at 15 h 37 min #

    Bonjour Sébastien,

    Tout d’abord, merci pour tous ces articles,ces conseils et tout le temps que tu y consacres.
    Je suis abonné depuis quelques semaines à ta newsletter et c’est vraiment sympa et utile de recevoir tes conseils, tes avis de lectures, tes expériences, et surtout ton point de vue sur la réalité.
    Pour ma part, j’ai pris conscience (grâce à une psychologue et mon médecin TT et surtout suite à un trouble panique) il y deux ans et demi que je faisais une dépression. Aujourd’hui, suite à un TT AD pendant la première année, à un suivi psy et à de nombreux changements et prises de conscience, j’en suis « quasi » sorti. Restent encore des crises d’angoisse récurrentes, mais surtout dûes à une situation de harcèlement au travail (ça s’est un peu cumulé… pas de bol :))).
    Tout ça pour te dire que c’est vrai que la négativité fonctionne bien comme une spirale et quand on arrive à l’inverser et à le remplacer par de la positivité, ça commence à marcher… J’essaye de me dire tous les jours en me levant (avec une boule d’angoisse un jour sur deux) que je suis en bonne santé, que la vie est belle, que depuis ma dépression j’ai arrêté de fumer, que je fais du sport, que j’ai un toit sur la tête, etc. ET SURTOUT, que je sortirai plus fort, plus apaisé et plus serein de tout ça…
    Message un peu long, j’en conviens, mais merci pour tout Sébastien.
    A plus tard.
    Greg.

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 19 h 25 min #

      Salut Grégory,
      Je suis content si tout ce que je partage sur le blog ou par mail te parle et t’inspire.
      Merci à toi de nous faire part de ton témoignage et j’espère que cela inspirera d’autres personnes à suivre ton exemple.
      L’angoisse, la négativité… ce sont comme tu dis des spirales que l’on peut inverser.
      Pour cela, il faut comme tu le fais bien positiver chaque jour et apporter pas mal de changement dans sa vie.
      Mais on en ressort beaucoup plus fort, serein, et on peut enfin vivre une belle vie pleine de sens.
      Bonne continuation à toi :)
      A bientôt,
      Sébastien

  7. Nathalie 25 octobre 2012 at 15 h 39 min #

    Super bon conseil, je les mets en pratique dès maintenant!

  8. Géraldine 25 octobre 2012 at 16 h 01 min #

    Et oui finalement … Merci !!!

  9. NICOLE 25 octobre 2012 at 16 h 19 min #

    Merci pour tes bons conseils – je fais en sorte de bien les appliquer lorsque je deviens négative.

  10. Marie Luce 25 octobre 2012 at 16 h 42 min #

    Très bon article, avec explications claires qui laissent à réfléchir.
    Merci pour vos articles qui apportent des solutions à la vie d’aujourd’hui que nous nous faisons bien souvent plus difficile qu’elle n’est en réalité ou qu’elle pourrait être si nous nous donnions la peine de positivité au lieu de nous complaire dans le négative.
    J’attends le prochain article avec impatience.
    Amitié
    Marie Luce

  11. chouki 25 octobre 2012 at 17 h 15 min #

    Bonjour Sébastien!!je vous remercie pour cet bel article très utile !!!tout le monde peut être confronter à cela puisqu’on se pose des questions à longueur de journée et le soir avant de dormir!!!!!

  12. laurence 25 octobre 2012 at 18 h 44 min #

    Toujours de bons articles à mettre en pratique et qui nous font avancer !!!!
    Merci beaucoup Sébastien !!

  13. Zak 25 octobre 2012 at 21 h 38 min #

    tout simplement merci sebastien

  14. opalegrimoire 25 octobre 2012 at 22 h 21 min #

    Très bon article ! Une mine de précieux conseils. Merci Sébastien, je vais certainement le partager !

  15. zenie 26 octobre 2012 at 7 h 56 min #

    Bonjour Sébastien, bien que j’observe avec beaucoup d’attention mes pensées, parfois je me laisse emporter dans du négatif, dès que je m’en rend compte, je me dis  » hop, hop, hop, on se calme ! Alors comment puis je profiter au mieux de l’instant présent ?  » et du coup ça va mieux.
    J’avais lu une phrase qui disait : plus on s’appesantit sur un problème, plus il devient lourd. Donc quand j’ai un soucis, je pose le problème à plat rapidement et je me met en mode « recherche de solution », c’est mieux de faire fonctionner son cerveau dans ce sens, il s’occupe de façon constructive.

    zenie

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 19 h 28 min #

      Bonjour Zenie,
      Il est très important de sonner l’alarme comme tu le fais dès que l’on se perd dans des pensées qui ne nous aident pas.
      Puis revenir dans l’instant présent, et profiter de ce que est là devant nous, mais qu’on ne voyait pas car on était perdu dans ces pensées.
      Comme tu le dis aussi, il est beaucoup plus efficace de se focaliser sur les solutions que de détailler le problème en long et en large.
      Ca le fait travailler de façon utile ;)

  16. muriel 26 octobre 2012 at 8 h 43 min #

    Merci Sebastien, comme c’est juste de s’appliquer à poser les bonnes questions ; il faut s’entraîner à y penser chaque fois qu’une question « négative » arrive. Pour moi c’est souvent des « oui mais s’il se passe ….  » ou « et s’il t’arrive….. » etc…. Alors ensuite je me perds dans les réponses que je veux rassurantes. Donc je vais essayer de les transformer ;)

  17. evelyne 26 octobre 2012 at 9 h 22 min #

    Bonjour sebastien

    Tres chouette article, je m y met des aujourd hui, merci à toi

  18. Roni 26 octobre 2012 at 10 h 39 min #

    De loin en loin je prends un peu de temps pour lire ton blog cher Sébastien et je suis admirative du temps que tu passes à toutes ses transmissions !!!! C’est le travail d’une vie !

  19. Danielle 26 octobre 2012 at 12 h 57 min #

    Bonjour et merci mais je ne sais pas si c’est la bonne approche! En effet, en essayant d’etre positif, quand on se sent moche, pauvre, mal aime etc…. on fausse le jeu! La personne veut savoir comment remedier au fait d’etre moche, pauvre, mal aime, n’avoir pas un job qu’il ou elle croit meriter. Si la personne ne dit pas : je suis intelligente mais mes copains de travail sont plus intelligents que moi et progressent plus vite, si une fille ne dit pas : je suis grosse et quelconque et les garcons ne me remarquent pas…. la partie de notre esprit qui repond aux questions et doit donner des reponses ne saura pas les veritables donnees du probleme. A partir de cet instant, tout ce que notre esprit repondra sera un leurre car notre esprit ne saura pas la veritable situation et de ce fait, les reponses seront soit mensongeres soit un placebo. Evidemment, l’espoir fait vivre mais je pense que si une personne tente de resoudre ses problemes, elle doit assumer et se reveler a elle meme les veritables faits

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 19 h 29 min #

      Bonjour Danielle,
      Oui dans un sens, je suis d’accord que pour résoudre un problème, on doit avant tout être honnête envers soi-même, et accepter le problème sans se voiler la face. Par contre, une fois que l’on sait quel est le problème, alors cela ne nous aide pas de nous attarder dessus et d’y penser négativement pendant des heures, car cela lui donnera encore plus d’énergie et d’ampleur.
      Je trouve beaucoup plus efficace de se poser une question plus positive et plus constructive. De cette façon, on utilisera notre énergie à chercher des solutions plutôt qu’à la gaspiller en restant concentré sur le problème.
      Mais tu as raison, l’honnêteté envers soi-même ainsi que le courage de reconnaître et d’accepter la réalité sont aussi très importante.
      Au final, c’est toujours pareil : on reconnait, on accepte, puis on cherche des solutions. S’il n’y en a pas, on lache-prise.

  20. Gigi 26 octobre 2012 at 14 h 49 min #

    Merci Sebastien pour tous les mails que je lis , bien évidement .
    Moi aussi je m’éfforce d’étre positive , du moins j’éssaye .
    Actuellement je lis le grand livre du lacher prise plein de bons conseils , livre super .
    Mais le plus dur est …comment prendre toutes ces bonnes habitudes qui facilitent la vie et aident à avancer ?

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 19 h 31 min #

      Bonjour Gigi,
      « Comment prendre toutes ces bonnes habitudes qui facilitent la vie et aident à avancer ? »
      En pratiquant, petit à petit, jour après jour. Il faut un petit peu de discipline et de persévérance au début mais très vite on s’aperçoit que notre vie s’améliore, et on ne peut que continuer. Par contre, je te conseille de ne pas y aller trop fort au début, pour ne pas te mettre la barre trop haute.
      Commence doucement, en ajoutant d’abord telle chose dans ta vie. Puis au bout d’un certain temps ajoute une deuxième chose etc… Petit à petit, tranquillement. L’important est de maintenir ces efforts sur la durée.

  21. Jonathan 27 octobre 2012 at 13 h 19 min #

    Absolument d’accord avec toi Sébastien, la façon dont on pose la question influence la réponse. C’est intéressant comme c’est exactement la même chose dans notre rapport avec les autres.

    Merci pour l’article très instructif.

  22. Cédric 27 octobre 2012 at 14 h 28 min #

    Bonjour Sébastien,

    En effet notre façon de voir les choses est primordiale pour avancer dans la vie. Nous pouvons tous apprendre à modifier notre angle de vue et à se poser les bonnes questions. Etant moi-même un ancien timide et dépressif j’ai su à un moment donné renverser la tendance. En acceptant ce qui nous arrive et en tournant notre esprit vers la recherche de solution nous devenons de plus en plus positif. C’est une attitude à adopter et tout le monde peut y arriver avec de l’entrainement.

    Merci,

    Cédric(seconnaitre)

  23. mohamed 28 octobre 2012 at 22 h 45 min #

    merci pour vos conseils

  24. hannah@methode Tipi 29 octobre 2012 at 16 h 42 min #

    Bonjour Sébastien
    J’aime beaucoup l’idée que se concentrer sur un
    problème ne le résout pas!
    le mental se régale à faire turbiner la machine
    mais rien n’avance.
    Tu sais que c’est moi qui organise la croisée des Blogs ce mois-ci?
    Ca me plairait que tu nous parle dans un article de comment tu t’es
    guéri de quelques un de tes maux!

  25. Françoise Bayle 8 novembre 2012 at 0 h 51 min #

    Je trouve très intéressante l’idée de reformuler de manière positive la pensée négative qui ne manque pas de survenir lorsque quelque chose semble « clocher ». Je crois que c’est un très bon exercice que tu proposes et qui mérite d’être appliqué. Merci de ces bons conseils.

  26. Brice 8 novembre 2012 at 11 h 47 min #

    Bonjour Sébastien,

    Si il y a bien 2 choses qui ont retenu mon attention dans cet article c’est:

    1. Surveiller les réflexions que notre esprit nourrit à notre insu (ces fameuses pensées ou questions négatives)

    2. Faire l’effort de se poser de nouvelles questions positives en permanence pour les amplifier et les cultiver dans nos activités quotidiennes.

    J’aime beaucoup cette réflexion.

    A bientôt.

    Brice

  27. Soisik 29 novembre 2012 at 11 h 15 min #

    Merci Sébastien pour tes bons conseils, il est vrai que pour les gens angoissés comme nous, c’est un travail de chaque instant pour retrouver une certaine sérénité. Il faut s’y plier et tu nous y aides. Félicitations donc !

  28. Lili 13 décembre 2012 at 15 h 14 min #

    Bonjour Sébastien ton blog est super j’essaye de lire et relire le plus souvent possible tes articles ça me remonte le moral et me fait voir la vie d une autre façon, j’ai beaucoup de pensées négatives et ça me fatigue et me déprime beaucoup je suis toujours en train de penser au lieu de profiter de l’instant présent et quand je lis tes articles ça me fait du bien et ça me donne envie de méditer et de changer mes automatismes mais dans la pratique jai du mal c’est plus facile à dire qu à faire… En tout cas je te félicite ton blog est plein d’espoirs
    Merci

    • Sebastien
      Sebastien 5 février 2013 at 19 h 33 min #

      Bonjour Lili,
      Et merci beaucoup pour ton commentaire qui me fait très plaisir.
      C’est vraiment bien si les articles de motivent et te font du bien.
      Persévère, tu ne le regretteras pas !
      Bonne continuation :)

  29. Soisik 26 décembre 2012 at 19 h 06 min #

    Encore un article plein de bon sens et que nous avons tellement de mal à appliquer dans notre vie quotidienne ! Merci Sébastien. Tu nous dis de communiquer nos lectures qui nous aident à avancer. J’en citerai deux actuellement : « l’EFT pour les Nuls » et « 5 points un point c’est tout ». Ce sont deux méthodes simples issues de la médecine chinoise sur les méridiens qui aident à débloquer les blocages émotionnels et ainsi mieux gérer nos émotions. Je recommande tout particulièrement le 2é, plus facile d’application. Bonne lecture à tous

  30. Laura 28 janvier 2013 at 19 h 35 min #

    Super l’article, je vais continuer à lire ton site avec grande attention et essayer d’appliquer ces méthodes :)

  31. karim 3 mars 2013 at 10 h 39 min #

    Bonjour à tous..
    Je vous remercie Sébatien pour votre effort et votre énergie..
    Vous nous faites un bien énorme.. Ça je peux vous le rassurer. Et vous savez de quoi je parle…
    J’aimerais bien vous raconter à tous mon histoire, je commence par le début. Il y’a deux ans j’ai terminé mes études d’architecture en Algérie et j’ai voulu partir étudier en France pour un diplôme supérieur, je suis partie je suis resté 8 mois, mais dans ces huit mois j’ai rien fais, je n’allais pas au cours, je ne sortais pas, toute la journée entrain de dormir (la pure dépression => le fait que toute ait bousculée soudainement, je me suis retrouvé tout seul)
    Âpres les 8 mois je suis rentré en Algérie et la j’ai commencé à travailler, tout les jours de 8h jusqu’a 18h vous n’imaginée pas le stress que je subi.
    Et en ce moment ça fait déjà quelques mois que je ressens les symptômes, la première crise de panique en plein nuit (la soirée j’ai un peu trop fumé), je ressentais tout les symptômes (je croyais que j’allais mourir, de m’évanouir, de devenir fou)
    Mais la en ce moment même et ça fait déjà presque un mois que j’ai ces crise de panique qui se répète plusieurs fois par jour, mais j’ai juste des idées noire, je peu conduire, je sors avec les potes, je travaille le plus normalement possible (mais entre temps dans ma tète les idées noire se bouscules et j’essaie de les remplacer pas des pensées positive).
    Et ces idées noire c’est à chaque fois que je lise dans des forums spécifiques pour des crises d’angoisse, ça me donne des idées et ces idées la je les entretiens et je commence à croire que ça m’arriverai aussi.
    Ex. J’avais lu il y’a quelque jours qu’on devient agoraphobe âpres quelque mois de crise de panique (et cette idée la me trotte la tète) je me dis que vraiment je vais devenir agora.
    Et le contraire c’est que je me sens bien avec des gens qui m’entourent que tout seul a la maison entrain d’essayer de dormir.
    Et ya aussi l’idée que le fait de penser que je subi des crises de panique ca me donne des crises de panique. Bizarre non!!!
    Et à chaque fois que j’ai ces symptômes la, je pratique la respiration abdominale et ca m’aide vraiment
    Et sans aucun doute je consulterai un médecin ou prendre quoi que ce soit, j’en baverai peu être trop longtemps, mais c’est comme ça que je veux m’entretenir, tout doucement mais surement, et je suis ce blog goûte a goûte. ’’ MERCI Sébtien ‘’
    Je me suis mis à faire du sport, je diminuerai les tasses de cafés (en moyenne 4 tasses par jour) et la cigarette aussi.
    Conseil : accrochez vous aux réel qui vous entoure et laissez ces idées noire s’échapper par eux même, ne vous vous posez pas la question, pourquoi suis-je pas comme les autres, on est tous pareils dans un sens ou un autre chacun a ses soucis à regeler,
    VIVEZ L’INSTANT PRÉSENT. ‘’POINT ‘’
    JE VOUS REMERCIERAIS JAMAIS ASSEZ SEBATIEN

    • Sebastien
      Sebastien 5 mars 2013 at 12 h 56 min #

      Salut Karim,
      Merci de partager ton histoire avec nous…et pour tes compliments aussi :) Ca me touche.
      En tout cas je lis que tu as déjà beaucoup d’améliorations ! Et donc ça c’est vraiment super.
      Continue comme ça !
      A très bientôt,
      Sébastien

  32. davy 30 avril 2013 at 23 h 47 min #

    Merci pour tous ces articles très inspirants et tellement vrai dans le fond!

  33. lavarec 29 juillet 2013 at 15 h 19 min #

    Bonjour,
    je voudrais perdre du poids ,quelle question dois je posé, merci.
    Cathy

    • Sebastien
      Sebastien 9 août 2013 at 15 h 26 min #

      Bonjour Cathy,
      Malheureusement je ne suis pas un génie sorti de sa lampe et je n’ai pas encore le pouvoir d’exaucer les voeux :)
      Mais privilégiez par exemple une question du type « Comment être plus fine et en meilleure santé? », elle vous apportera de meilleures réponses.
      Sébastien

  34. geo 20 septembre 2014 at 18 h 00 min #

    salut sebastien, je tenais à te dire que tu as à fais un super boulot avec ce blog, il m’a aidé au début de ma période de grosses crises d’angoisses, je vais beaucoup mieux aujourd’hui bien qu’ayant encore un fond anxieux et dépressif, il y a des moments ou je reverse completement cela ( car je me dis que si on peut se rendre anxieux et depressif on peut se rendre tout l’inverse aussi, c’est ça le pouvoir du mental ) mais d’autre fois où je sombre dans des questionnements négatifs qui me font redéprimer et réangoisser ( dans le fond je pense que je me test pour voir ou sont mes limites, c’est un autre problèmes ) dès que je retombe trop bas je retourne toujours sur ton blog, et il me refait une piqure de rappelle de tout ce que j’ai pus apprendre par moi même et qui m’a aidé à me sentir bien mieux, car dans les phases sombre on ne s’en souvient pas sépcialement, ou tout du moins, le négatif prédomine. Merci pour tout en tout cas ;)

    • Sebastien
      Sebastien 23 septembre 2014 at 17 h 49 min #

      Oui l’important est comme tu dis de s’en rappeler encore et encore, et de rester confiant peu importe ce qui remonte.
      Pour ça une petite piqure de rappel ne fait pas de mal de temps en temps ;)
      Merci à toi pour ton commentaire

Laisser un commentaire