Pour moins d’angoisse : vivre l’instant présent

Dans cet article, je souhaite vous parler de quelque chose qui m’aide énormément au quotidien. Non d’ailleurs, c’est plus que ça ! C’est quelque chose d’essentiel, de véritablement fondamental à toute « vie sereine » .

Et cette chose : c’est l’instant présent.

Bon alors je sais, vous entendez souvent ce genre de choses sous différents noms et du coup cela vous embrouille peut-être. Instant présent, Moment présent, l’Ici et maintenant, la méditation, la pleine conscience …

Mais au final, sachez que tous ces concepts signifient plus ou moins la même chose : être là, maintenant, dans le moment présent. Pas dans le passé, ni dans le futur, mais là, maintenant, dans le seul instant qui existe réellement.

Alors vous vous dites peut-être : « mais il raconte quoi lui? Moi je suis là maintenant, d’ailleurs comment on peut ne pas être là maintenant… ». Sachez que si vous êtes stressé, anxieux, angoissé, alors vous n’êtes pas dans le présent.

 

Car dans l’instant présent, l’angoisse n’existe pas !

Car au fond, c’est quoi l’angoisse ?

C’est une peur liée à un élément futur. C’est le mental qui anticipe quelque chose, qui a peur de quelque chose, oui, mais cette chose se trouve toujours dans le futur ! La peur, l’angoisse, la crainte sont forcément liées au futur. Même si ce futur est dans 5, 10, ou 20 secondes, c’est le futur.

En revenant dans l’instant présent, là, maintenant, vous arrivez dans un espace temps où l’angoisse n’existe plus.

D’ailleurs, je vous dis que la peur est liée à quelque chose de futur. Mais il est fréquent qu’elle soit déclenchée et accentuée à cause d’un évènement traumatisant lié au passé. La première crise d’angoisse, par exemple, peut être tellement traumatisante que la simple idée que cela puisse se passer à nouveau suffira à nous angoisser.

Mais une autre bonne chose, c’est que dans l’instant présent, tous les problèmes liés au passé n’existent plus non plus. Car là maintenant, seul le moment présent existe. D’autres l’ont d’ailleurs dit beaucoup mieux que moi :)

Ce qui est passé a fui; ce que tu espères est absent; mais le présent est à toi.

Proverbe arabe

 

Dans le moment présent : pas de passé, ni de futur

Voici tout ce qui ne peut exister dans le moment présent :

– Adieu le regret (passé)
– Adieu le remord (passé)
– Adieu le sentiment de culpabilité (passé)
– Adieu la déprime (passé)
– Adieu le tourment (passé)
– Adieu l’angoisse (futur)
– Adieu l’anxiété (futur)
– Adieu le stress (futur)
– Adieu la peur (futur)

En bref, tout ce qui nous pourrit la vie !

Et si vous revenez dans ce fameux moment présent, alors vos expériences traumatisantes du passé n’existent plus non plus. Vos traumatismes d’enfance, vos plus mauvais souvenirs, vos plus gros échecs, vos plus grandes hontes, vos erreurs… tout cela ne trouve pas de place dans l’instant présent.

Alors là si tout se passe bien, vous devriez être en train de vous dire que ce « moment présent » pourrait très certainement vous faire du bien :)

Mais c’est bien beau tout ça, mais il reste un petit problème …



Comment on fait ?!!

Comment vivre dans l’instant présent ?

S’installer dans l’instant présent est assez simple en fin de compte. Il suffit d’être là, totalement conscient de ce que vous faites. Pas besoin de grimper au sommet d’une montagne ou de vous retirer au beau milieu d’une forêt pour ça :) Pas besoin non plus de s’asseoir en tailleur ni de vous allumer un bout d’encens pour ça :)

Pour être présent, il vous faut être conscient de tout ce qui se passe en vous et autour de vous en ce moment-ci

Être présent, c’est être conscient de ses sens

Donc pour être conscient, il nous faut prendre conscience de ce qui se passe au niveau de chacun de nos 5 sens :

– Les éléments tactiles
– Les sons
– Les odeurs
– Les goûts
– Et ce tout ce qui touche au visuel

Par exemple :

Pour être 100 % dans le moment présent pendant que j’écris, je devrais à la fois :

– Être conscient de la sensation de mes doigts avec le clavier, de mes pieds au sol, de la température de la pièce, du contact de mes fesses avec la chaise, de ma posture, de ma respiration, du courant d’air qui me passe sur le visage car la fenêtre est ouverte…

– Prendre conscience aussi du son des touches du clavier, du bruit du vent, de la musique que j’ai mis en fond, de mon ventre qui fait du bruit parce que j’ai faim, du bruit de la tondeuse du voisin…

– Mais aussi de l’odeur de la bougie parfumée que j’ai allumé pour écrire mixée à l’odeur de mon parfum…

– Être conscient aussi du goût de jus de pomme qu’il me reste dans la bouche…

– Et prendre conscience enfin de tout ce que je vois autour de moi, formes, couleur, intensité lumineuse, contraste, contour des objets etc…

Et tout cela en même temps !

Autant vous dire tout de suite que je ne suis pas à 100% dans le présent ! Déjà, si je suis conscient ne serait-ce que d’un de ces éléments pendant que j’écris, c’est déjà une bonne chose ! Cela veut dire que je suis présent. Peut-être pas très intensément, mais au moins, je ne suis ni dans le passé, ni dans le futur. Je ne m’en demande pas plus pour l’instant.

 

Expérimentez l’instant présent en lisant

Essayez pour voir.

Faites l’exercice suivant :

Pendant que vous lisez, prenez aussi conscience du contact de vos pieds sur le sol. Par prendre conscience, je veux dire se concentrer dessus.

Lisez en restant attentif à la sensation de vos pieds avec le sol. Vous lisez, mais en même temps, vous pensez aussi un peu à vos pieds :) Vous lisez, et en même temps vous leur apportez un peu de votre attention, un peu de votre conscience.

Et bien voilà, vous êtes en train de lire dans le moment présent :)

Bravo !

Vous pensez toujours à vos pieds ?

Et oui, je vous ai félicité, et du coup vous ne pensez plus à vos pieds :)

Aller dans le moment présent, c’est facile en fait. Mais ce qui est un peu plus compliqué, c’est d’y rester ! Rester dans l’instant présent de façon continue demande beaucoup de concentration, de vigilance et de discipline. Il faut pratiquer, pratiquer et pratiquer encore. Petit à petit, le but du jeu est d’apprendre à déjouer tous les pièges du mental.

 

Car notre mental n’aime pas ça « l’instant présent ».

Lui ce qu’il aime c’est le passé. Il aime bien ruminer le passé notre mental.

Ou mieux, le futur. Il adore ça le futur notre mental. Envisager tous les scénarios qui pourraient faire que telle chose se passerait mal ou que telle catastrophe puisse arriver ! Essayer de tout prévoir pour que l’avenir se passe comme il l’entend.

Le mental aime tout contrôler. Mais la seule chose qu’il ne contrôle pas, qu’il n’aime vraiment pas, c’est le moment présent. C’est pour ça que rester dans ce « présent » est si dur.

Car cela fait des dizaines d’années que notre mental a le contrôle sur nous. Il connaît donc tout un tas d’astuces pour nous empêcher de rester conscient, là, dans le moment présent. Le mental va constamment essayer de nous ramener dans le passé ou dans le futur.

Et notre objectif à nous, c’est de rester dans le moment présent le plus longtemps possible, et de ne pas nous faire piéger par notre mental. Plus on reste dans ce « moment présent » et plus on regagne de l’énergie. Plus on fait des choses en conscience, et plus on affaiblit notre mental. Et plus on affaiblit notre mental, plus on gagne en sérénité et en liberté.

 

Ne prenez pas ce que je vous dis pour vrai, essayez.

Pour savoir si vous le faites bien, référez-vous à votre degré de bien-être et de paix intérieure. Si vous avez l’impression de récupérer de l’énergie et d’être plus en paix, alors c’est que vous êtes dans le moment présent.

Si vous n’entendez plus la petite voix dans votre tête tellement vous êtes concentré sur ce que vous faites au travers de vos 5 sens, alors vous êtes dans le moment présent.

Deux des sensations auxquelles vous pouvez avoir accès en continu pour vous exercer sont votre respiration et vos pieds.

Personnellement, à chaque fois que mon mental s’emballe un peu trop, je me concentre intensément sur ma respiration ainsi que sur mes pieds. C’est ce qui me permet de rester bien présent, bien enraciné et de ne pas me faire emporter par l’angoisse. C’est ma façon de me raccrocher au présent. Avec le temps, j’ai acquis un solide ancrage et je sais me raccrocher au présent beaucoup plus facilement. Croyez-moi, je n’exagère pas en vous disant que le présent est mon aide la plus précieuse. Encore une fois, n’oubliez pas que dans le présent, la majorité de vos soucis n’existent plus. Cela nécessite par contre de pratiquer chaque jour.

Alors essayez, pratiquez.

Entraînez votre muscle de « présence » et rendez le robuste. Il sera bientôt votre plus grand allié !

J’imagine que vous venez sur mon blog pour avoir des conseils, des outils sur comment être plus serein : si je devais vous en donner un seul, ce serait sans doute le « moment présent » !

 

Pour aller plus loin, je vous recommande 2 livres exceptionnels (et je pèse mes mots) :

1 – La sérénité de l’instant de Thich Naht Hanh. J’ai d’ailleurs fait le résumé de ce livre à deux reprises : un court, et un plus long

Autant vous dire que je crois fortement en ce livre. Il m’a énormément aidé et peut en aider plus d’un autre, de même que tous les livres du même auteur d’ailleurs.

2 – Et Le pouvoir du moment présent de Eckart Tolle, que je relis en ce moment pour la troisième fois.

Si je devais garder un livre sur les 300 que j’ai, ce serait celui-ci. Après avoir lu ce livre, vous ne serez plus le même, je vous le garantis.

 

Voici quelques passages qui m’ont beaucoup parlé :

« Le mental cherche toujours à nier le moment présent et à s’en échapper. Autrement dit, plus on est identifié à son mental, plus on souffre. »

« Le mental est un magnifique outil si l’on s’en sert à bon escient. Dans le cas contraire, il devient très destructeur. Plus précisément  ce n’est pas tant que vous utilisez mal votre mental; c’est plutôt qu’en général vous ne vous en servez pas du tout, car c’est lui qui se sert de vous. »

« La plus grande partie de la souffrance humaine est inutile. On se l’inflige à soi-même aussi longtemps que, à son insu, on laisse le mental prendre le contrôle de sa vie. »

« Mais la bonne nouvelle dans tout cela, c’est que vous pouvez effectivement vous libérer du mental. »

Si ça vous intéresse, Le pouvoir du moment présent existe en 2 versions : 

Précision : il existe aussi un second livre, plus orienté « pratique » qui est un peu plus simple à lire et donc que certains préfèrent. Ce livre du même auteur s’appelle « Mettre en pratique le pouvoir du moment présent« . Les 2 livres se complètent de toutes façons assez bien (il est aussi disponible en livre audio).

Enfin, vous pouvez aussi faire un tour sur l’excellent blog de mon ami Regis dont le nom est …quelle coïncidence … Moment présent. Vous y trouverez beaucoup d’inspiration pour mettre en pratique ce moment présent.

Pour finir cet article, voici une autre petite citation sur l’instant présent, que vous pouvez lire tout en pensant à vos pieds ;)

Occupe-toi du jour présent, car si hier n’est plus qu’un rêve, demain n’est rien qu’une vision. Le jour présent si tu le vis, fera de chaque hier un rêve de bonheur et de ton avenir une vision d’espoir. Alors, occupe-toi du jour présent.

Proverbe Sanscrit

Pour aller plus loin, lire l’article :

cadeau 500

89 réponses à “Pour moins d’angoisse : vivre l’instant présent”

  1. Cédric 17 septembre 2012 at 21 h 51 min #

    Bonjour Sébastien,

    merci pour cet article superbe !

    J’ai lu les deux livres et je confirme qu’ils sont tous deux excellents ! Je les relis souvent.
    Je suis de plus en plus conscient au quotidien de mes pensées, de mes réactions. C’est grâce à ma pratique quotidienne de la méditation. J’avoue que ce n’est pas toujours évident même avec l’expérience de ne pas se laisser piéger par les ruses de notre mental. J’ai beaucoup plus de facilités à être présent quand je me retire dans la nature ou quand je médite sur mon zafu que lorsque je suis au travail. Mais c’est vrai que la présence peut s’observer partout. La mise en pratique c’est tout autre chose !

    Bonne semaine !

    Cédric

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 00 min #

      Et oui en effet il ne nous laisse pas souvent tranquille notre petit mental :)

      C’est vraiment un travail de tous les jours si on veut arriver à le dompter. Les 2 livres que j’ai cité sont d’ailleurs vraiment excellent pour ça… ainsi que la méditation comme tu le soulignes très justement.

      Bonne semaine à toi aussi ;)

  2. Mary de Ascensionplus 18 septembre 2012 at 18 h 37 min #

    Salut Sébastien,

    Bel article. J’ ai appris à pratiquer l’instant présent et c’est vraiment merveilleux,j’ai fais ton exercice pendant la lecture de ton article, c’était vraiment génial.
    Maintenant, quand le mental veut m’emmener là ou je ne veux pas, je sais le ramener au moment présent en prenant de plus en plus conscience de ce que je fais.

    Bonne continuation,

    Mary

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 03 min #

      Salut Mary,

      C’est super si cet article ta permis d’être plus présente. C’est vraiment quelque chose d’essentiel pour vivre plus sereinement.

      Amuse toi bien à éduquer ton mental ;)

  3. zenie 18 septembre 2012 at 19 h 56 min #

    Bonjour Sébastien, je m’applique à être le plus souvent dans l’instant présent le plus possible, c’est vital pour mon bien être.

    zenie

  4. Régis de Moment Présent 18 septembre 2012 at 20 h 00 min #

    Magnifique Article Sébastien ! Bravo et merci pour la mention je suis très touché!

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 03 min #

      Je ne pouvais pas parler de « moment présent » sans mentionner ton site ;)

  5. annick 19 septembre 2012 at 17 h 49 min #

    Bonjour Sébastien,
    Magnifique article!! Merci Sébastien. Personnellement,, je pratique la méditation depuis
    que je suis handicapée et, heureusement.Je fais appel à mes 5 sens et je RESSENS
    tout en pleine conscience. Même mes douleurs ont diminué. Pourquoi? Je ne me
    focalise plus sur mes douleurs et j’ouvre ma conscience? Merci à la méditation !!
    Amicalement

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 08 min #

      Bravo Annick pour ce bel exemple !

      En effet vivre en étant présent en conscience peut permettre de diminuer certaines douleurs physiques, comme vous le témoignez si bien :)

      Bonne continuation à vous.

  6. abdel de trai_anxiété 20 septembre 2012 at 1 h 17 min #

    Bonsoir Sébastien,

    C’est difficile de ne pas penser au futur (même si l’avenir est toujours un incertain), je suis tout à fait d’accord avec toi que . Moi aussi je suis passé par cet étape quand j’avais de l’anxiété généralisée, je ne m’arrêtais pas d’imaginer des situations catastrophiques. c’est une pensées anxieuse qu’il faut chasser de l’esprit afin de vivre l’ici et maintenant.

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 14 min #

      Salut Abdel,
      Oui comme tu dis ce n’est pas facile de s’installer dans le présent et de ne plus penser au futur… mais ça devient de plus en plus facile avec le temps et surtout la pratique. Même si je suis loin de pouvoir y rester longtemps, j’ai vraiment ressenti des améliorations !
      Par contre, tu dis qu’il faut chasser la pensée anxieuse de l’esprit afin de vivre dans le présent…moi je pense que c’est le contraire : on doit plutôt chercher à être le plus possible dans le présent, et ainsi la pensée anxieuse disparait d’elle même. On ne la nourrit plus alors elle finit par se dissoudre dans cet océan de conscience, de présence :)

  7. Stéphane Zenef 20 septembre 2012 at 21 h 33 min #

    Salut Sébastien.

    Merci pour cette revue complète de l’instant présent et pour les deux conseils de lectures qui ont integré ma liste de choses à lire :-)

    Ma définition du moment présent est beaucoup moins poussée: Pour moi le bonheur est une succesion de moments présents à savourer. On s’organise, on travaille, on apprend, on planifie, on effectue… pour vivre ces moments de bonheurs.

    Les rater parce qu’on pense déjà à la prochaine angoisse est un peu dommage du coup. Donc il faut savoir vivre l’instant présent. S’arrêter sur le maintenant et savoir reconnaître consciemment que l’on vit un de ses moments privilégiés de bonheur.

    Je pense que ma définition va s’étoffer, s’affiner un peu grâce à ton article aujourd’hui.
    Merci et à bientôt :-)

  8. jean-yves 21 septembre 2012 at 12 h 22 min #

    Salut Sébastien,

    Je relis également en ce moment le livre d’Eckart Tolle , le pouvoir de l’instant présent, et moi aussi si je ne devais garder qu’un seul bouquin je pense que ce serait celui ci !

    Bravo pour ton blog, bonne continuation
    Amicalement
    Jyco

  9. Jonathan 26 septembre 2012 at 6 h 47 min #

    Salut Sébastien,

    Absolument d’accord avec toi, ce livre est vraiment une référence et permet de bien comprendre comment fonctionne notre mental au quotidien.
    A recommander à tout le monde.

  10. hannah@methode Tipi 27 septembre 2012 at 22 h 38 min #

    Bonsoir Sébastien,
    Eckhart Tolle est vraiment à l’honneur en ce moment.
    Le moment présent s’expérimente aussi par
    la méditation . Il est alors possible d’entendre
    les vois parasites qui encombrent l’espace de
    l’instant présent.

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 18 min #

      Bonjour Hannah,
      Oui je suis d’accord avec toi, la méditation permet de prendre conscience de toutes ces voix parasites, et d’apprendre à les gérer. D’ailleurs, s’exercer à être dans le moment présent est l’objectif principal de ce qu’on appelle la méditation de pleine conscience.

  11. Maya 29 septembre 2012 at 9 h 11 min #

    Merci pour cet article
    Je débute dans l’apprentissage de l’instant présent moi qui suis une grande anxieuse
    C’est encore difficile pour moi mais vos conseils sont précieux

    • Sebastien
      Sebastien 30 septembre 2012 at 16 h 38 min #

      Bonjour Maya,
      C’est génial que tu découvres enfin l’instant présent !
      Tu vas voir cela va vite t’apporter de la sérénité, de la paix intérieure et voir beaucoup plus :)
      Je te souhaite de bons « moments présents »
      Sébastien

  12. silver account 13 octobre 2012 at 12 h 39 min #

    Si vous éprouvez de la difficulté à accéder directement à l’instant présent, exercez vous d’abord en observant la tendance habituelle de votre mental à vouloir fuir le moment présent. Vous constaterez qu’il imagine en général le futur comme étant meilleur ou pire que le présent.

  13. Anouar 14 octobre 2012 at 20 h 46 min #

    Bonjour Sébastien,
    C’est intéressant comme article. Je pense que votre méthode des pieds est accessible à tous, car l’anxieux a besoin d’être guidé et orienté.

    J’ai découvert une technique qui m’a sorti de l’anxiété tout en se basant sur le moment présent.

    La technique de l’arbre est connue mais ce qui change se sont les couleurs qu’on peut ajouter et qui ont une fonction IMPORTANTE.

    Cette technique peut être utilisée dans divers positions, sur une chaise, dans son lit, mais il est vraiment préférable de l’utiliser dans son bain.

    La 1ere étape est de fermer les yeux, et vous imaginer ancré dans le sol et que vous êtes un arbre, pourquoi l’arbre ? Parce qu’il symbolise la vie, la robustesse, la pureté.

    Fermer les yeux, ne faite pas attention aux couleurs pour l’instant dans votre vision actuelle, imaginez simplement que vos bras et vos jambes prennent racine et s’enfoncent dans la terre. Focalisez-vous sur ces racines qui se propagent lentement et qui comment à prendre une largeur et profondeur importante. Imaginez à présent que vos racines arrivent à une source d’eau. Si vous arrivez à visualiser dans votre esprit cette image, alors vous avez atteint la moitié du chemin de la guérison.

    A partir de cette instant les couleurs ont de l’importance, vos racines commencent à puiser de cette source mais d’un liquide orange. Pourquoi Orange ? Parce que c’est la couleur de la guérison et que ce liquide va se propager à travers vos racines jusqu’à votre corps pour le purifier! Il va se propager à travers vos jambes et vos organes et ce jusqu’à votre thorax. Vous commencerez à ressentir une agréable chaleur vous envahir et profitez pleinement de cette instant. Si vous arrivez à ressentir ce liquide dans votre corps c’est bien, mais focalisez-vous surtout sur la couleur.

    Si votre esprit est toujours concentré, vous pouvez aller chercher à nouveau à partir de la source par le biais de vos racines un nouveau liquide qui a la couleur VERTE, répétez la même procédure que la couleur Orange.

    Et pour finir enfin avec la couleur blanche, la couleur de l’innocence, la pureté, et la légèreté.

    Il est IMPORTANT de noter que vous pouvez essayer la première fois avec une seule couleur « l’orange », et ensuite s’exercer pour le reste des autres couleurs « vert, et blanche ».

    Concentrez-vous uniquement sur la propagation de vos racines (qui sont pour rappel vos mains et vos jambes), et ensuite sur le liquide qui envahit votre corps.

    Cette exercice m’a permit de prendre conscience et m’introduire dans mon propre corps pour le soigner, mais c’est surtout votre conscience et votre esprit que vous allez apaiser et guérir car on le répète jamais assez « Oui vous pouvez Guérir du stress ».

    L’anxiété, et le résultat d’un processus d’auto destruction que vous avez enclenché en négligeant votre corps ou simplement en pensant que votre esprit est solide comme un rocher, il est important à présent d’apaiser votre esprit et commencer à faire confiance à votre corps.

    D’autres techniques peuvent vraiment vous aider à vous GUÉRIR, une marche accélérée de 30 min par jour peut vous procurer un bienfait car votre hypothalamus et hypophyse vont secrétés l’endomorphines. N’oublions pas que dans notre vie sédentaire d’aujourd’hui.

    Le jeun peut vous emmener dans un état de conscience qu’il existe des choses plus importante que vos problèmes : argent, travail, famille, vos douleurs du passé, etc…). Cela vous fera revenir à vos besoins primaires : manger, boire, travailler, et dormir.

    Voir l’article de Sébastien avec son expérience du jeun. Le jeun que j’effectue est différent étant de confession musulmane. Le mieux et d’en parler avec votre médecin pour choisir le type de jeun qui conviendrait mieux à votre état de santé.

    Sur ce je vous souhaite de retrouver si ce n’est pas le cas, le bonheur et une santé de fer. Prenez soin de votre corps, aimez-le, bichonnez-le mais également faite la paix avec votre entourage pour apaiser votre mental. Soyez à son écoute pour réagir au moindre alerte mais avec efficacité et non anxiété.

    • Sebastien
      Sebastien 25 octobre 2012 at 16 h 13 min #

      Merci beaucoup pour cette technique qui marche d’ailleurs très bien.
      J’aime moi aussi visualiser une couleur verte qui vient du sol et qui me nettoie, fais sortir tout le stress et l’angoisse, et l’emmène dans le sol.
      Cette technique mixée avec de la respiration abdominale est vraiment efficace !
      Je propose d’ailleurs de se concentrer sur les pieds car souvent, quand on est anxieux, on est beaucoup trop dans sa tête.
      On pense trop, on a énormément de pensées, et donc penser à ses pieds permet de « sortir de sa tête » et de s’enraciner dans le présent, les pieds bien au sol.
      Cette technique des pieds m’aide beaucoup quand j’ai trop de pensées.
      Je respire, et je pense à mes pieds :)
      Merci pour ce riche complément !
      Sébastien

  14. Edwige 23 octobre 2012 at 15 h 43 min #

    Bonjour,
    Très bon article, et super argument auquel je n’avais même pas penser, être dans le moment présent empêche les angoisses du passé et du futur.
    Je recherche à être le plus souvent possible dans le moment présent.
    En ce qui me concerne, j’ai un petit truc très efficace pour reprendre contact avec l’instant présent : c’est de regarder le ciel et de se remettre dans une échelle macro, en se rappelant que nous sommes sur une planète qui tourne dans un système solaire perdu dans l’univers. Si avec ça vous ne remettez pas en perspective vos angoisses et que vous ne revenez pas dans le présent…

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 20 min #

      Merci Edwige pour ta technique, il faudra que je l’essaye ;)

  15. Elise 25 octobre 2012 at 13 h 46 min #

    Bonjour Sébastien!

    Merci, encore une fois, pour tous les bons conseils. Comme, tu le dis, c’est facile d’aller dans le moment présent, mais c’est autre chose d’y rester. J’ai beaucoup de mal à y arriver. Je me répète, comme me le répète ma psychologue, qu’à force d’essayer, ca va devenir de plus en plus facile. J’ai tendence à me poser trop de questions, et comme dans l’autre atricle que tu as écris, pas toujours des question constructives et positives. Si je m’arrête à me demander « Comme je vais? » j’ai des sentiments négatis. Je n’arrive pas à ressentir du positif quand je me centre sur moi. Et ca me peine beaucoup. Alors j’essais, en attendant, de me concentrer sur tout le reste qui n’est pas moi, c’est à dire ce que je vois, ce que je sent, ce que je goute, ce que je touche. C’est un travail constant. J’espère de tout coeur qu’un jour tous ces eforts vont être payant!

    En attendant, tes articles sont tous très inspirants. Je continue de te lire!

    • Elise 25 octobre 2012 at 14 h 45 min #

      En fait, je crois que je trouve ca difficile de rester dans le moment présent quand tous les autres autour me demandent des choses comme « Comment ca été ton rendez-vous chez la psy hier? », « Tu as passé une belle semaine? », ou simplement « Comment tu vas? » parce que toutes ces questions, bien que légitimes, m’éloignent du moment présent et me forcent à me concentrer sur mon état dépressif. Peut-être as-tu des trucs pour moi?

      • youcef 11 janvier 2013 at 22 h 55 min #

        salut elise je pense que le moment présent est le meilleur remède le but c’est d’élever le degré de conscience il faut être même conscient de ces petite voix quand on entend dans la tète et on les laisse partir. par exemple dans ton cas il y quelqu’un qui te pose la question comment ça été le rendez vous ….. OU tu as passé une belle semaine… et si tout ça te guide a te concentrer sur ton état dépressif sache que c’est des petite voix (petite pensée) que tu a pas encore conscientiser il faut être même présent face a ces pensée il faut regarder ses pensée ne les condamne pas ne les juge pas et avec ça tu va trouver que tu es dans le moment présent et ça ça marche aussi avec le lâcher prise
        je tien a remercie Sébastien pour le travail qu’il fait sur ce site
        merci beaucoup Sébastien et bonne continuation
        bon courage elise

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 28 min #

      Bonjour Elise,
      Oui je comprends que cela puisse commencer à te fatiguer d’essayer encore et encore sans voir de résultats. Mais parfois, notre mental a pris une telle emprise que cela va demander de nombreux efforts pour s’en défaire et lui enlever son pouvoir.
      Alors continue de pratiquer et bientôt tes efforts finiront par payer j’en suis certain ;)
      En ce qui concerne les questions que l’on te pose, tu peux toujours répondre très rapidement « ça va super » ou « ma semaine a été super! » puis faire en sorte de ramener la conversation dans le présent. Tu sais tout le monde a du mal a vivre dans le présent et à ne pas obéir à son mental, donc tu les aideras si tu les aides à revenir dans le présent.
      ps : et les conseils de Youcef sont très bons également ;)

  16. hugues 7 novembre 2012 at 2 h 52 min #

    merci pour ce livre : « la sénérité de l’instant » je l’ai acheté tout à l’heure et je le dévore, quelle aide pour moi qui est toujours vécu dans l’angoisse.

  17. brandon 7 novembre 2012 at 15 h 04 min #

    la musique peut elle aider a vivre l’instant présent ?

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 31 min #

      Oui absolument, c’est d’ailleurs une excellente façon de te concentrer sur l’instant présent; que tu l’écoutes ou même que tu en joues !

  18. Christian 14 novembre 2012 at 18 h 40 min #

    Bonsoir

    Je suis très content de découvrir cet article ainsi que les commentaires extrêmement intéressants . Je viens de terminer un livre extraordinaire et méconnu sur l’instant présent . Son auteur , un Africain du sud répondant au nom de Michael Brown propose une technique basé sur la respiration consciente et connectée en dix semaines renouvelables trois fois . Les critiques sont élogieuses , les perspectives fabuleuses . Le titre de son ouvrage est : »Le processus de la Présence , Un voyage dans la conscience du moment présent ».A découvrir d’urgence . Merci .

  19. Brice 15 novembre 2012 at 18 h 38 min #

    Bonjour, j’ai adoré la partie ou tu proposes de faire l’expérience en lisant.

    « Faîtes l’exercice suivant :
    Pendant que vous lisez, prenez aussi conscience du contact de vos pieds sur le sol. Par prendre conscience, je veux dire se concentrer dessus. »

    Être présent ce n’est pas si difficile mais il est tellement plus facile de rester dans l’illusion d’être dans le présent.

    Merci pour ce rappel rafraîchissant…

  20. VERONIQUE 3 décembre 2012 at 8 h 09 min #

    merci pour cet article qui donne beaucoup de pistes .
    Pouvoir être au moment présent ne se fait pas du jour au lendemain .Mais quand on y a gouté on sait que c’est une possibilité .
    Cela nous amène aussi à modifier nos valeurs dans l’existence
    Je constate aussi que diverses méthodes de méditation on pour objet d’aboutir à cela . Eckart ToLles a su magistralement faire passé le message .

    mais il ne faut pas oublier que seule une pratique quotidienne peut ancrer durablement cette possibilité d’être au moment présent .
    En tout cas merci pour cet article qui ouvre le champ des possibles à de nombreuse personnes .
    VERONIQUE

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 40 min #

      Vous avez tout à fait raison : ce n’est pas quelque chose qui fonctionne du jour au lendemain… C’est quelque chose que l’on doit pratiquer chaque jour pour pouvoir en commencer à en ressentir ses bienfaits.
      Merci à vous pour votre commentaire :)

  21. Marie 10 janvier 2013 at 17 h 22 min #

    Bonjour Sébastien,

    Je découvre aujourd’hui ton blog et j’apprécie beaucoup tes articles.
    Étant de nature très anxieuse, je cherche depuis plusieurs années des techniques pour me relaxer et diminuer les crises d’angoisses. Je pense que ton blog va beaucoup m’apporter et je te remercie d’avance.

    Marie

    • Sebastien
      Sebastien 12 janvier 2013 at 18 h 25 min #

      Bonjour Marie,
      Je suis content que les articles te plaisent.
      J’espère que les prochains te plairont également :)
      Je te souhaite en tout cas plein de sérénité.
      A bientôt,
      Sébastien

  22. Amélie 11 janvier 2013 at 22 h 57 min #

    Bonjour Sébastien , merci pour ce blog plein d’espoir. Je fais des crises d angoisses depuis deux ans. Après des exercices de sophro et une grande décision professionnelle , mes crises se sont dissipés. Cependant elle reviennent depuis qq semaines et mon mari ne me comprend plus et s énerve  » qu est ce qu il ne va pas? » dit-il quand je m enferme comme une huitre et que croyant qu il n avait rien vu, je vois bien qu il me cerne à chaque fois!. J arrive à ma trentaine , j ai tout pour être heureuse mais je vis avec ces questions : pourquoi je suis comme ça ? Quels sont les raisons ? Pourquoi j ai peur?. Est ce que je vais être toute ma vie avec ces angoisses ?. Je veux arriver à cultiver cet instant présent !.

  23. Soisik 18 janvier 2013 at 19 h 06 min #

    J’ai également deux proverbes à partager avec tous les anxieux, dont je suis :

    – « le passé est une histoire,
    le future est un mystère,
    le présent est un cadeau »

    – « je nourris mon présent des leçons du passé et des rêves de mon futur »

    Le 2e nous éloigne un peu de l’instant présent. bon courage à tous et ravie de vous trouver sur le blog de Sébastien qui a été formidable à la télé. De plus quelle générosité et quel travail de nous faire ainsi partager ses expériences et ses succès. Merci aussi dans ce cas à internet.

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 42 min #

      J’aime beaucoup le premier, et un peu moins le deuxième :)
      Merci à toi pour ces partages

  24. sakina 21 janvier 2013 at 8 h 10 min #

    Salut, salam, peace,shalom, paix,
    Je tenais à te remercier Sébastien pour ce blog très intéressant que j’ai découvert après t’avoir vu sur la 5 il y’ a peu de temps. Dans ce blog j’ai trouvé beaucoup de choses qui font du bien et que je trouve dans ma religion: une religion de paix que beaucoup ignore: l’islam. J’ai été aussi beaucoup stressé dans la vie notamment avec les examens à la fac etc, certaines épreuves de la vie et ce que j’ai trouvé dans ma religion m’a énormément apaisé. Lorsque tu parles de période de jeûne, je reconnais cette pratique dedans…lorsque tu parles de moments de détente et ou l’on décompresse, le fait de baisser la tête etc..je les retrouve également dans mes 5 prières quotidienne ù je retrouve un apaisement fou..ces moments ou j’ai la tête prosterné..cela me fait un bien fou. D’ailleurs il y’a qques mois j’entendais à la radio un spécialiste qui disait que dans la société dans laquelle nous vivons les gens sont trop stressés et ont besoin au moins 5 fois par jour pendant 5 minutes de s’arrêter et faire une sorte de retraite de tout afin de trouver paix et repos. Lorsque j’entends parler de yoga etc je me dis aussi que tout cela ressemble fortement à ce que Dieu nous enjoint dans l’islam. Je ne suis pas là pour faire un quelconque prosélytisme mais pour témoigner à mon tour du bien être et du bonheur que je trouve dans cette religion qui est ignoré. Car tous ces remèdes que l’on propose aujourd’hui existent finalement depuis fort longtemps. Et en ayant étudié ma religion à travers une véritable formation proche du texte et bien tout me parait être qu’un bien pour l’homme, j’y trouve tout ce qui m’apaise. Elle n’a nullement été revelé pour mettre les hommes dans la contrainte, mais pour leur assurer des finalités bien défini à savoir les protéger et leur apporter tout ce qu’il y’a de meilleur pour eux. Voila et j’ai trouvé sur ton blog Sébastien énormement de choses qui apaisent et que je retrouve dans ma religion, c’est ce qui m’a étonné. Je te remercie pour tout tes efforts et cette volonté que tu as de vouloir partager le bien avec les autres afin de les aider. Comme disait notre prophète « aimes pour ton frère ce que tu aimes pour toi même » et c’est ce que tu fais si bien. Et enfin pour termeiner je voudrais partager avec vous une citation du prophète saws qui dit  » saches que ce qui t’a manqué ne t’était pas destiné et que ce qui t’es destiné ne pourra t’échapper ». Et afin de toujours relativiser un verset du coran qui dit « il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors que c’est un bien pour vous et il se peut que vous aimiez quelquechose alors que c’est à mal pour vous » et combien de fois nous sommes nous rendu compte après coup que telle chose qui nous était arrivé était finalement un bien pour nous…
    En vous souhaitant à tous la paix et la sérenité…Sakina(qui signifie sérénité et pais en arabe:))

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 45 min #

      Merci Sakina pour ton commentaire très intéressant.
      C’est super si tu as trouvé dans cette religion de quoi t’apaiser.
      En tout cas je suis certain que s’arrêter 5 fois dans la journée 5 minutes pour revenir au présent dois te faire beaucoup de bien, même si personnellement la contrainte horaire me dérangerait :)
      Paix et sérénité à toi aussi ;)

  25. marie claude 31 janvier 2013 at 20 h 35 min #

    moi je manque enormement de concentration cette annee il m est arrive toutes sorte de mauvaise choses graves que j ai du mal a remonter ses vrai qu il faut vivre l instant present mais là ses comme ci j avait une reeducation a faire dur dur mais ily adu mieuxsi mes pensee n allais pas a droite et a gauche ca serai bien en tout cas la respiration cela fait du bien ça apaise autrement le livre le pouvoir du moment present on le trouve en vente a la presse? bonsoir sebastien

    • Sebastien
      Sebastien 6 février 2013 at 13 h 47 min #

      Bonjour Marie Claude,
      Oui j’ai déjà vu ce livre en vente à Decitre ou à la Fnac.
      Bonne lecture ;)

  26. lila 11 février 2013 at 8 h 05 min #

    Bonjour Sebastien merci pour tous ces conseils et astuces pour trouver paix et sérénité
    cele parait si simple en effet de savourer l’instant qu’on vit mais la pratiquer l’est beaucoups moins ..
    va falloir que je commence tout de suite pour me libérer de toutes ces souffrances inutiles ..
    va falloir aussi que je trouve aussi « le pouvoir de l’instant present ‘ je ne suis pas de France.
    encore une fois merci

    • Sebastien
      Sebastien 12 février 2013 at 16 h 04 min #

      Bonjour Lila,
      Vous avez raison : pratiquer l’instant présent dans sa vie de tous les jours n’est vraiment pas simple.
      C’est d’ailleurs quelque chose qu’il est bon de pratiquer toute sa vie afin de la vivre plus profondément et de ne pas passer à côté.
      En ce qui concerne le livre, je crois qu’il est possible de le trouver sur internet en version audio voire même en pdf, il faut fouiller un peu :)
      A bientôt,
      Sébastien

  27. Nathalie 11 février 2013 at 11 h 38 min #

    Bonjour Sébastien,

    Que dire de plus après tous ces compliments ?

    Juste que cet article est super et que tes conseils sont tous bons !

    En ce qui me concerne, j’arrive beaucoup mieux « à vivre l’instant présent » depuis que je me suis mise à la méditation quotidiennement :)

    Et puis j’essaie de suivre l’exemple de mon petit garçon qui profite de chaque instant et n’est pas encore à un âge où l’on se pose trop de questions ! Il vit, profite et c’est très bien comme ça :)

    • Sebastien
      Sebastien 12 février 2013 at 15 h 56 min #

      Bonjour Nathalie,
      Oui tu as tout à fait raison : les bébés et les enfants ont beaucoup plus de facilités que les adultes à vivre l’instant présent.
      On perd malheureusement pas mal de ces facultés en grandissant. Il est donc bon de les regarder faire à l’occasion te de prendre exemple sur eux :)
      Tu as bien raison !
      Sébastien

  28. michelle974 12 février 2013 at 8 h 07 min #

    Bonjour Sébastien.

    Merci beaucoup pour tout ce temps que tu donnes aux autres.
    Auparavent le moment présent n’existait pas dans mon vocabulaire. Au moment ou je t’écris, je pense à cet encrage mes pieds sur le sol c’est magique j’arrive à chasser le passé et le futur de mon esprit.
    Mon petit soucis c’est que je n’arrive pas encore à pratiquer la respiration abdominale.
    Tous ces conseils, ces astuces pour trouver paix et séreinité sont bénéfiques pour moi
    Franchement encore bravo. J’habite à l’Ile de la Réunion

    • Sebastien
      Sebastien 12 février 2013 at 15 h 45 min #

      Bonjour Michelle,
      Merci à toi pour ce commentaire très inspirant!
      Je suis sûr que ça motivera d’autres personnes à penser plus à leurs pieds ;)
      Pour la respiration abdominale, il ne faut pas non plus faire une fixation dessus. Si tu n’y arrives pas pour le moment, contente toi au moins de bien expirer à fond de temps en temps, puis de diriger l’air de bas en haut. Tu trouveras plus de précisions dans cet article sur l’expiration
      En tout cas c’est vraiment chouette si ces conseils te sont bénéfiques, continue !
      Et profite bien du soleil qu’il y a chez toi car ici il neige :)
      A très bientôt,
      Sébastien

  29. stephanie 12 mars 2013 at 22 h 13 min #

    Bonsoir Sébastien
    Juste un petit mot pour vous remercier car grâce a vous et plus particulièrement a cet article ma vie a changé ! Après une grosse dépression due en partie a trop d’angoisse et d’anxiété et des mois de traitement qui n’ont pas fait grand chose je suis beaucoup plus sereine moins stressée. J’essaie de vivre dans le moment présent et je me sens tellement mieux ! J’ai l’impression que le poids que j’avais sur les épaules s’est envolé !
    Je viens d’acheter le livre d’Eckhart Tollé et j’ai hâte de le lire.
    Merci encore !

    • Sebastien
      Sebastien 20 mars 2013 at 13 h 24 min #

      Merci pour votre message, cela me touche beaucoup :)
      C’est vraiment super si vous avez réussi à être plus sereine grâce au moment présent.
      Et ce qui est génial, c’est que c’est accessible partout et tout le temps, peu importe l’endroit et la situation.
      En tout cas c’est une super nouvelle, merci de la partager.
      Vous avez raison d’avoir acheté le livre d’Eckhart Tolle; je pense qu’il vous permettra d’encore mieux saisir les subtilités de ce « moment présent », et d’y rester plus facilement et plus longtemps.
      Bonne continuation,
      Sébastien

  30. Alice 3 avril 2013 at 23 h 15 min #

    Bonsoir,
    je viens de lire ton article et j’ai jeté aussi un coup d’oeil approfondi sur ton blog. C’est très beau, vrai et enrichissant ce que t’y écris. Continue comme ça. En ce qui me concerne, je viendrais faire un tour réguliérement un tour ici pour me ressourcer !
    Bonne soirée
    Alice

    • Sebastien
      Sebastien 16 avril 2013 at 13 h 16 min #

      Au plaisir de te voir par ici à nouveau alors ;)
      A bientôt !

  31. Aurélie 24 avril 2013 at 17 h 18 min #

    En pleine période d’examens et de grands changements dans ma vie, je te lis régulièrement ces derniers temps, et ton blog m’apaise beaucoup.
    C’est une vraie source de réconfort. Continue, tu ne nous apportes que du bien !

    Cordialement,

    Aurélie

  32. Ophélie 28 avril 2013 at 18 h 46 min #

    Bonjour Sébastien.
    Je suis tomber plusieurs fois sur ton blog et quelques articles ont retenu mon attention dont celui sur l’instant présent.
    C’est vraiment super de partager tout cela mais j’aimerais si possible une adresse ou je pourrai parler plus en profondeur avec toi …
    Merci d’avance.
    Ophélie, 18ans.

    • Sebastien
      Sebastien 17 mai 2013 at 10 h 40 min #

      Bonjour Ophélie,
      Je ne peux malheureusement pas prendre le temps de discuter avec tout le monde personnellement.
      Et si vraiment tu veux me contacter tu peux le faire en utilisant le formulaire de contact, mais je ne peux pas te promettre une réponse.
      Tu trouveras déjà pas mal de choses pour avancer dans les nombreux articles du blog donc je te conseille de fouiller un peu :)
      Bonne continuation,
      Sébastien

  33. Jean-Pascal 6 juin 2013 at 7 h 44 min #

    Bonjour Sébastien,
    Je découvre ton blog avec plaisir et plus particulièrement cet excellent article sur « vivre le moment présent ».
    J’ai tout comme toi souffert plusieurs années de crises d’angoisse « paralysantes » qui m’ont littéralement gâché quelques années d’existence et qui ont disparu comme par enchantement lorsque j’ai pris conscience de l’importance du moment présent et de la nécessité de le vivre pleinement.
    Oui, l’important est plus d' »être » que de « faire » et pour ma part le meilleur moyen de stopper mon mental lorsqu’il s’emballe est de commencer par observer mon chat qui est le meilleur exemple à suivre pour ne pas se laisser distraire de l’instant présent.
    C’est en suivant son exemple que je parviens à vivre toutes les sensations qui m’entourent sans que mon mental reprenne le dessus en les analysant ou en portant un jugement. Je laisse les bruits, les odeurs, les sensations de froid ou de chaud … me traverser, m’imprégner sans prendre possession de moi.
    S’il m’arrive de ressentir encore (oui, cela arrive parfois malgré tout) les prémices d’une crise de panique, il suffit que je reprenne contact avec l’instant présent en me concentrant sur n’importe quel élément qui m’entoure (et en effet ressentir le contact des pieds avec le sol est une technique facilement reproductible en toute circonstance ce qui ajoute en plus les bienfaits d’un ancrage) pour tout stopper immédiatement.
    Bien cordialement,
    Jean-Pascal

  34. Ali du blog La Reflexologie&Le Bien Etre... 25 juin 2013 at 22 h 34 min #

    Salut Sébastien,

    Je n’ai pas encore lu ces deux livres que tu recommandes mais ils sont bien tentants, je le note dans mon énorme liste d’ouvrages à lire absolument sans aucun prétexte ;)

    Selon moi, tout est une question de travail sur soi dans la vie, d’entrainement, d’apprentissage, de répétitions des bonnes choses… afin d’améliorer son mental pour être mieux au quotidien.

    Merci pour cet article bien complet et au plaisir de lire les prochains !

    A très bientôt.

  35. Elise 9 juillet 2013 at 12 h 17 min #

    Bonjour,

    Je souhaitais vous faire de mon expérience, qui peut peut-être apporter un petit plus. Cela fait environ 3 ans que je fais des crises d’angoisse. Ce qui m’a libérée il y a 2 ans et demi, c’est d’aller le voir un sophrologue qui pratique la méthode de HTSMA. Je ne sais pas si cette pratique est très connue, c’est pourquoi je vous en fais part. J’ai ensuite pu dépasser la plupart de mes angoisses.

    J’ai rechuté dernièrement avec une attaque de panique car je n’ai pas bien pratiqué la méthode… j’y suis retournée et « miracle », le soulagement est revenu quasi immédiatement. Cela permet de reprendre confiance, d’accepter la venue des crises d’angoisse, de façon apaisée, et de les « laisser passer », cela facilite l’ancrage.

    N’hésitez pas à essayer si vous avez un praticien à côté de chez vous, je vous mets l’adresse du site http://www.htsma.org

    En attendant le rendez-vous (semaine dernière), ce blog m’a beaucoup aidé et pour cela je voulais dire merci à Sébastien.

    et pour l’instant j’apprends à vivre avec moi-même :-), ce n’est pas toujours facile, mais plus on y arrive et…. plus on y arrive…. il ne faut pas avoir peur des rechutes… cela fait partie de la vie…

    Bonne journée.

    Elise

  36. Karim 18 juillet 2013 at 11 h 33 min #

    Merci Sebastien pour ces articles très encourageants. Pour ma part, je pratique l’instant présent en faisant beaucoup de sport car la production d’endorphines me rend beaucoup plus serein, plus positif, et me permet de prendre du recul sur les choses de ce monde.

    Bien à vous !

    Karim

    • Sebastien
      Sebastien 9 août 2013 at 15 h 11 min #

      Bonjour Karim,
      Oui c’est vrai que le sport est excellent pour vivre l’instant présent ;)
      Content que vous ayez trouvé ce qui vous plait.
      Amicalement,
      Sébastien

  37. Fatima 25 août 2013 at 13 h 11 min #

    Bonjour Sébastien,
    Je viens de lire votre article, c’est tellement vrai et je sais que ça fonctionne.
    Je devrais tout d’abord vous remercier pour tous les articles que vous mettez à notre disposition.
    Pour ma part, je souffre d’angoisses, suis en thérapie depuis bien des années et prends des « petites pilules miracles » qui m’aident réellement.
    90% de mes angoisses viennent de mon travail : mes collègues et moi travaillons comme de vraies « esclaves ».
    J’essaie de vivre le moment présent, je m’y entraîne, j’aimerais tellement maîtriser cette technique. Par ailleurs, j’envisage de construire une nouvelle vie dans mon pays d’origine : penser à cela et y travailler me donne de l’espoir.
    Voila, je voulais juste vous confier cela et insister sur le fait que votre site, contrairement à d’autres, mets à disposition les articles sans achat préalable.

    • Sebastien
      Sebastien 6 septembre 2013 at 17 h 04 min #

      Ca a l’air d’être un beau projet que vous avez ;) J’espère que vous le réaliserez !

  38. Nadine 5 septembre 2013 at 20 h 21 min #

    Bonjour,

    tout d’abord merci pour ce super article , mais être dans le présent pour ne pas avoir d’angoisses ok , avant qu’elles n’arrivent .( je ne sais pas si quelqu’un a soulevé ce que je vais dire car je n’ai pas lu tous les commentaires) mais quand l’angoisse est la.. être présent a ressentir son corps c’est être présent a ressentir l’angoisse.. et pour ma part ressentir l’angoisse que mon corps m’envoi l’amplifie .. c’est le serpent qui se mord la queue.. car les angoisses parfois arrivent sans crier gare !! et la ! que faire??
    belle soirée
    Nadine

    • Sebastien
      Sebastien 16 septembre 2013 at 12 h 29 min #

      Bonjour Nadine,
      Oui je comprends bien :) Seulement elle amplifie car vous continuez d’en avoir peur. Si vous continuez de la ressentir dans le présent, de la laisser se déplacer, faire ce qu’elle veut, aller où elle veut… il va arriver un moment où votre présence va finir par la dissoudre et la faire disparaître.
      Mais pour ça, il faut autoriser toute la peur sans lutter. L’accueillir complètement. C’est pas facile mais si vous allez assez loin dans le processus vous la verrez disparaître.
      Quand les angoisses arrivent sans crier gare, ressentez-la sans lutter, accueillez là en restant en contact avec vos sensations corporelles en essayant d’être la plus détendue possible.
      Sébastien

      • Laurence 6 octobre 2013 at 18 h 31 min #

        Bonjour Sébastien,
        J’ai commencé à lire le livre d’Eckhart Tollé que vous conseillez dans votre blog. Je n’en suis qu’au tiers, mais déjà, j’y puise une nouvelle énergie et un espoir en la rémission de ces fichues angoisses qui me pourrissent la vie. C’est un livre extraordinaire, dans lequel je me retrouve complètement, avec mes questions et mes peurs.
        Alors merci infiniment pour tous vos si précieux conseils et pour votre fidélité et votre rigueur dans la tenue de votre excellent blog. Je me sens portée par votre force et sais désormais vers qui me tourner quand le désespoir ou l’angoisse pointent : « vers une vie sereine » !
        Amitiés,
        Laurence

  39. Mehdi 12 septembre 2013 at 11 h 59 min #

    Bonjour Sébastien,

    Votre article est très précieux. Cela fait plaisir de ne pas se sentir seul avec ses angoisses et de savoir que certaines personnes sont là pour aider les autres. Il n’y a rien de pire que de sentir seul dans les moments d’angoisses mais de se dire qu’il y’en a qui ont vécu ou vivent ce qu’on vit et qui arrivent à s’en sortir est très rassurant car on sait que c’est possible. Partager tout ça avec d’autres personne, c’est déjà réconfortant :)
    D’ailleurs, je suis en train de pratiquer votre méthode en écrivant ce commentaire, même si pour le moment, je n’arrive pas à me concentrer très longtemps sur l’instant présent, je sais qu’à force d’efforts, je le ferai beaucoup plus facilement et plus longtemps. Mais grâce à vous, je sais que quand je sens l’angoisse monter, j’ai un moyen pour la stopper momentanément puis plus longtemps quand je maîtriserai cette méthode.
    Le mental est, pour moi, un peu comme un feu de forêt.Nous pouvons le laisser faire sans réagir et il gagnera du terrain et se propagera ou au contraire, réagir, prendre les choses en main afin de ne pas le laisser gagner et il finira par diminuer pour finir par s’éteindre.Il faut donc prendre le contrôle de notre mental pour ne pas se laisser submerger par ses « flammes ».
    Je comprend que vous ne puissiez pas discuter personnellement avec tout le monde, néanmoins, cela est très gentil de votre part de répondre à nos commentaires

    En tout cas, vos conseils sont très précieux et je vais aller parcourir votre blog avec un grand intérêt ;)

    • Sebastien
      Sebastien 7 octobre 2013 at 18 h 40 min #

      Salut Mehdi,
      J’aime bien l’image du feu de forêt que tu donnes !
      Quand on est dans le mental, c’est comme si on versait des gros sots d’essence sur le feu, et quand on est bien présent c’est comme si on lui envoyait des gros sots d’eau ;)
      Merci pour ce super commentaire !

  40. Laurence 7 octobre 2013 at 16 h 17 min #

    Bonjour Sébastien,
    J’ai commencé à lire le livre d’Eckhart Tollé que vous conseillez dans votre blog. Je n’en suis qu’au tiers, mais déjà, j’y puise une nouvelle énergie et un espoir en la rémission de ces fichues angoisses qui me pourrissent la vie. C’est un livre extraordinaire, dans lequel je me retrouve complètement, avec mes questions et mes peurs.
    Alors merci infiniment pour tous vos si précieux conseils et pour votre fidélité et votre rigueur dans la tenue de votre excellent blog. Je me sens portée par votre force et sais désormais vers qui me tourner quand le désespoir ou l’angoisse pointent : « vers une vie sereine » !
    Amitiés,
    Laurence

  41. Maxime 12 octobre 2013 at 0 h 33 min #

    Bonjour,

    Cet article est vraiment extra :)

    Comment j’ai pu passer à côté du présent autant d’années?

    Je le mets en favoris et je vais m’acheter les bouquins.

  42. Guillaume 28 octobre 2013 at 19 h 01 min #

    Bonjour Sébastien,
    Je suis allé sur Amazon pour acheter le livre « Le pouvoir du moment présent », j’aimerais acheter celui qui est plus agréable à lire mais je n’ai pas le sentiment qu’il soit sur Amazon, ils ont tous une indication de prix à 6 € en librairie, même ceux qui sont vendus 17 €.
    Pourriez vous m’aider s’il vous plait ?
    Par avance, merci

    • Sebastien
      Sebastien 4 novembre 2014 at 14 h 12 min #

      Bonjour Guillaume,
      Vous pourrez vous procurer la version plus agréable à lire ICI
      Amicalement,
      Sébastien

  43. Mickaël 16 novembre 2013 at 16 h 26 min #

    Bonjour à tous,

    Tout d’abord un grand merci à Sébastien pour ce merveilleux site qui m’a permis d’expliquer ce qui m’arrive. Depuis quelques jours, je suis confronté à un autre soucis… Lors de ma première attaque de panique, j’étais convaincu que j’avais un problème cardiaque et je crois bien avoir été traumatisé par les événements… J’arrive plutôt bien aujourd’hui à lâcher prise sur ces montés d’angoisse mais les battements de mon coeur m’obsèdent, je suis sans cesse en train de les surveiller, je les entends et ressens en toutes circonstances et plus encore au moment d’aller me coucher, j’ai l’impression que mon coeur bat plus fort qu’avant, plus amplement et cela crée des inquiétudes en moi qui m’empêche de trouver le sommeil… Avez-vous une suggestion pour m’aider à me réconcilier avec mon coeur ? Ou ne plus y prêter attention ?
    Merci !!

    • Sebastien
      Sebastien 11 novembre 2014 at 21 h 23 min #

      Une suggestion : laisser remonter la peur liée au coeur (la pire), l’apprivoiser en prenant garde de rester bien détendu physiquement afin que « l’émotion » puisse circuler correctement, prendre de l’ampleur… jusqu’à disparaitre.

  44. Xavier 5 décembre 2013 at 17 h 51 min #

    Salut Sébastien,
    Un chaleureux coucou de la Guadeloupe, je tiens à te remercier pour ce partage, très enrichissant. Je décide de m’y mettre dès aujourd’hui, car de nature anxieux, je réfléchis trop (générant les effets énoncés plus haut) et donc depuis récemment je travaille mon ancrage au présent et la technique de focalisation sur la sensation et l’empreinte de ses pieds au sol est très bonne. (Je la faisais en méditation ou au sport) mais je comprends mieux maintenant que ça marche davantage par la pratique constante, en le faisant dans tous nos gestes et habitudes anodins.
    Je t’encourage à continuer sur la voie de l’éveil et nous avançons dans le présent pour la joie du grand oeuvre et d’un monde éclairé en amour et en conscience.

    Mes amitiés,

  45. sandrine 6 avril 2014 at 19 h 56 min #

    Bonsoir Sebastien,
    Voila 3 jours,que je lis votre blog et je me suis décider a faire l achat des livres,la sérénité de l instant et le pouvoir de l instant présent.
    Apprendre a profiter de l instant ce que je fesais il y a une quinzaine d annees! Je n en ai que 18 de plus et toute la vie devant moi! Mais pour le moment je me projete trop loin dans l avenir et ne profite plus du moment présent!
    Merci en tout cas,pour votre blog un véritable moment de quiétude!

  46. Pepita 20 avril 2014 at 12 h 05 min #

    Bonjour Sébastien, j’ai 18 ans et je vis une période très dur , en effet suite a une période de stress intense et qui me pourrit la vie tout les jours suites a des angoisse je suis en pleine déréalisation/dépersonnalisation, quelque fois ca va mieux, puis quelques semaine après tout recommence pourtant j’essaie de pratiquer au mieux la médiation. Je ne me reconnait plus, je n’arrive plus a profiter de la vie car je suis comme « hors de la réalité » quand je suis toutes seule chez moi je ne sais pas comment m’occuper je tourne en rond, je ne vois plus la vie pareil, je ne ressent plus rien pareil.. comme le soleil sur la peau quand on bronze, plus rien! Aurait-tu des conseils pour sortir de ça ? Merci d’avance et bonne continuation a toi :)

    • Sebastien
      Sebastien 11 novembre 2014 at 21 h 53 min #

      Bonjour Pepita,
      Pour répondre à ta question, je te conseille vivement l’article sur « l’ancrage »
      Bien cordialement,
      Sébastien

  47. anne 5 mai 2014 at 4 h 42 min #

    Bonjour Sébastien,

    En attendant de lire vos fiches, j’ai consulté déjà pas mal votre site pour m’aider en me sortir de mon burn out et de ma dépression. j’ai lu aussi ces2 livres qui m’ont bcp plu et aidée. ce sont 2 livres essentiels.bonne journée à vous

  48. Sylvain 1 juillet 2014 at 17 h 38 min #

    Bonjour Sébastien,

    je comprends mieuX la notion de l’instant présent comme tu l’as décrite qui se trouve a la seconde et non a 5, 10 ou 20secondes dans le futur proche, hors jusqu’a maintenant pour moi la notion du présent s étendait jusqu’au futur proche a 10 20 secondes, c est mon principal problème : l’anticipation de l angoisse, hors si on est a la seconde cela change tout je pense, en tout cas cela arrete l anticipation de l angoisse et pour moi, c est nouveau, merci.

    • Sebastien
      Sebastien 14 novembre 2014 at 10 h 18 min #

      Bonjour Sylvain,
      Oui c’est tout à fait ça : le présent, c’est maintenant.
      Si on pense à ce qui va se passer dans 2 secondes on y est déjà plus…
      Et comme tu le dis, être dans le présent supprime l’anticipation, donc l’angoisse.

  49. Lidia 16 septembre 2014 at 11 h 00 min #

    Bonjour,
    je suis enfin dans l’instant présent le plus souvent possible.beaucoup de supports m’y aident. Une question cependant : obligée de ramener mon esprit sans cesse ici et maintenant, je me sens fatiguée; J’ai bien lu que c’est un entrainement comme pour un sport intensif. Du coup ça doit être normal, mais la fatigue est bien la et même si je l’accepte en tant que telle, je me demande comment faire pour la supporter. Merci à toi et tous ceux vers qui je vais spontanément ou qui viennent a moi pour m’aider dans cette nouvelle vie bien plus intense.

    • Sebastien
      Sebastien 24 septembre 2014 at 10 h 48 min #

      Bonjour Lidia,
      Dompter son mental est en effet un sport assez éprouvant, d’autant plus si on a oublié de le faire pendant longtemps ;)
      Ca vaut le coup de persévérer !
      Bon après la fatigue peut avoir plein d’autres causes donc il faut aussi voir du côté de l’hygiène de vie, l’alimentation, la qualité de ton sommeil, l’état de santé de ton corps etc.

      • Jérôme 27 décembre 2015 at 21 h 53 min #

        Bonjour Sébastien,
        tout à fait d accord sur la notion de sport. C est un vrai entraînement. J ai le livre d Eckkart Tollé depuis des années. C est une bible pour moi et j y trouve l apaisement chaque fois que je ne parviens pas à calmer mes pensées tout seul. Mais j y ai de moins en moins recours car l entraînement paye. Merci Sébastien pour ce blog tout aussi apaisant.

  50. Camille 14 octobre 2014 at 12 h 47 min #

    Bonjour,

    Après avoir lu de nombreux articles sur votre page (qui sont d’ailleurs merveilleux) je me demande « mais qu’est-ce que l’angoisse au juste »?
    Auriez-vous une définition à me donner?

    Amicalement , Camille

    • Sebastien
      Sebastien 4 novembre 2014 at 11 h 10 min #

      Bonjour Camille,
      Pour faire très simple, l’angoisse c’est tout simplement de la peur. C’est juste une émotion négative qui peut prendre beaucoup de place si jamais on ne l’accepte pas suffisamment. Selon moi il faut juste l’accueillir, et écouter ce qu’elle veut nous dire… comme pour toutes les émotions.
      J’espère que cette définition te parlera ;-)
      Sébastien

      • Camille 18 novembre 2014 at 18 h 37 min #

        Oui je vois mieux maintenant de quoi il s’agit..le tout c’est de parvenir à l’accueillir…
        Merci pour votre réponse en tout cas.

        Je me demandais..c’est peut être impersonnel, mais je tente, est ce qu’à 19/20 ans, quand tout cela vous est arrivé, vous travailliez?
        J’ai 19 ans et je suis « dépressive » avec des attaques de panique similaires à des crises d’angoisse et j’ai cessé les cours. Je n’ai plus aucune activité professionnelle, donc plus aucune occupation et je me demandais si vous vous en aviez durant cette curieuse période?

        Parce-que votre blog est génial, il me parle, toutes ces choses m’interpellent. J’adore vous lire, je me dis « hop maintenant ça je sais, je le ferai la prochaine fois » et en fait comme vous en parlez dans « Les 7 erreurs qui vous empêchent d’aller mieux », je ne fais rien. Si, 2 3 jours et après j’abandonne. Je crois que je me repose beaucoup sur les médecins, j’attends d’eux cette « recette miracle » qui pourtant je le sais n’existe pas. D’après vous faut il attendre d’aller mieux pour travailler ou bien sauter le pas et se dire que c’est peut être en travaillant que l’on ira mieux ?

        • Sebastien
          Sebastien 19 novembre 2014 at 9 h 46 min #

          Camille, il n’y a aucune règle bien précise ;)
          L’important est de t’écouter, et d’aller vers ce que te parle le plus. Fais toi confiance, écoute ton ressenti, et si quelque chose t’attire vas-y.
          Pour ma part, être actif en faisant ce qui me plait m’a en effet permis d’aller mieux.

  51. Nadine 28 février 2016 at 21 h 28 min #

    bonsoir cher Sébastien
    merci de nous faire partager tout cela, vos êtes vraiment GENIAL
    belle vie sereine à vous
    Nadine

Trackbacks/Pingbacks

  1. Explication des symptômes de la crise de panique - 21 janvier 2013

    […] à être plus présent (voir l’article sur la puissance du moment présent, et celui sur la sérénité de […]

Laisser un commentaire