3 clefs pour mieux pratiquer les exercices de respiration

Est-ce que je vous ai déjà parlé de l’importance de la respiration? :)

Est-ce que je vous ai déjà expliqué tous les bienfaits que peut vous apporter la pratique de certains exercices de respiration? 

Est-ce que je vous ai déjà dit que c’est grâce à la respiration que j’ai ressenti le plus d’amélioration dans ma vie?

Si ça ne vous dit rien ou si vous souhaitez une petite piqure de rappel, je vous invite à aller lire dans un premier temps au moins cet article sur la respiration abdominale (et l’idéal serait aussi de lire celui sur la respiration complète, ainsi que celui sur la puissance de l’expiration).

astuces pour bien respirer

Bref vous m’aurez compris : la respiration est essentielle.

Le souci c’est que souvent on ne sait pas exactement comment pratiquer, avec quelle attitude, quelle posture, en pensant à quoi etc… et c’est pour ces raisons que j’ai voulu faire cet article.

Je vais vous donner quelques petites astuces, quelques points clefs qui m’aident au quotidien et qui j’espère vous aideront dans votre pratique…

…vous pratiquez bien n’est-ce pas? :)

Premier point clef : avoir la posture « juste »

posture respiration

Concernant la posture, le seul point important est d’avoir le dos bien droit. Ensuite que l’on soit assis, debout, couché cela n’a pas vraiment d’importance.

Si vous êtes assis, ramenez tout simplement le bassin vers l’avant, rejetez un peu vos épaules vers l’arrière, et essayez de toucher le plafond avec le sommet de votre crâne.

Vous devriez ressentir votre colonne qui s’étend, bien droite et et sans pour autant avoir besoin de forcer pour la maintenir dans cette position.

« Les forces du ciel passent dans notre corps et vont vers la terre, les forces de la terre vont ensuite vers le ciel, voilà ce que sont l’inspiration et l’expiration. »

Ceci est la posture « juste »… jusque-là tout va bien :)

On va maintenant voir quelle attitude, quel niveau d’intensité on doit avoir : c’est ce que j’appelle l’attention « juste ».

Deuxième point clef : développer l’attention « juste »

Le souci quand on pratique un exercice de respiration, c’est qu’on ne sait pas trop si on doit contrôler la respiration, la forcer, et diriger les mouvements … ou au contraire lâcher prise, l’observer et la laisser faire complètement.

Personnellement, ce qui m’apporte le plus de bienfaits est d’adopter ce qu’on appelle l’attention « juste ».

C’est plutôt du contrôle ou du lâcher prise?

Ni l’un ni l’autre, mais un peu des 2 à la fois. Il s’agit de ni trop forcer, ni trop lâcher, juste d’avoir le bon niveau d’attention : l’attention juste :)

La meilleure façon de comprendre est d’utiliser quelques exemples :

  • Est-ce que vous avez déjà essayé de tartiner une cracotte avec du beurre un peu dur? Si vous appuyer trop fort, avec un mauvais angle ou que vous la tenez mal, la cracotte se brise et vous en avez partout. Et si au contraire vous n’appuyez pas assez, le beurre reste sur le couteau et vous allez devoir manger la cracotte sans beurre :)
  • attention juste pour tenir un oeufSi cet exemple ne vous parle pas, rappelez-vous la dernière fois que vous avez dû ramasser un savon dans un bain : si vous ne serrez pas assez la main, il s’échappe, et si vous serrez trop il vous glisse entre les mains.
  • Ou enfin essayez de tenir un œuf avec 2 doigts. Si vous ne serrez pas assez, il tombe et ça en fou partout, et si vous serrez trop fort… il éclate et ça vous en fou partout aussi :)

Avec la respiration, c’est un peu la même chose.

Si vous forcez et que vous essayez trop de la contrôler, vous allez créer des tensions et le bon mouvement va vous échapper.

Et au contraire, si vous ne mettez aucune attention et que vous laissez complètement faire, vous allez partir dans vos pensées et là encore le mouvement respiratoire ne sera pas « juste » et ne vous apportera pas tous ses nombreux bienfaits.

Quelle est alors l’attention juste?

L’objectif est avant tout de rester conscient de sa respiration mais sans vouloir non plus la contrôler. On peut l’observer, l’accompagner, l’orienter tant que c’est fait dans la douceur et sans exigence.

Il est important par contre de bien rester avec sa respiration, conscient et attentif. On ne va pas par exemple penser à la discussion qu’on vient d’avoir ou aux courses qu’on doit faire ensuite (voir l’article sur le moment présent)

J’ai lu quelque part qu’on ne possède pas le bonheur ni l’amour, mais que c’est eux qui peuvent nous posséder. Notre seul choix est de les autoriser à se répandre et à grandir en nous.

Avec la respiration, c’est pareil.

On peut la laisser se répandre, s’étendre et grandir en nous. On peut lui offrir l’espace qu’il lui faut. Sans forcer, mais en restant attentif à ce qui se passe.

Troisième point clef : entretenir une intention « juste »

Quand vous pratiquez ces exercices, je pense qu’il est important de ne pas avoir trop d’attentes ou d’exigences.

En effet, si vous vous attendez un résultat bien précis et que vous pratiquez POUR atteindre ce résultat, il y a de fortes chances que vous ne l’atteignez pas.

À la place, vous pouvez par contre avoir des préférences.

mouvement juste : amour, joie, bonheurVous pouvez faire ces exercices avec « l’intention » de ressentir de la détente et de la paix, ce qui n’est pas une attente mais plutôt une préférence.

Vous préféreriez ressentir de bonnes sensations, mais si des mauvaises se présentent, c’est très bien aussi. C’est d’ailleurs sûrement nécessaire pour faire ressortir une émotion refoulée par exemple…

Vous pouvez vous dire par exemple : 

« Ce serait super de ressentir des sensations agréables et de dénouer des tensions, mais s’il n’y en a pas et que rien ne se passe alors c’est pas grave. Quoiqu’il arrive je l’accepte. « 

Le résultat des trois : un mouvement « juste »

taichi - mouvement juste

Si votre posture, votre attention et votre intention sont « justes », alors le mouvement qui en résultera sera « juste » lui aussi.

Et quand vous avez le mouvement « juste »…

…non je ne vous en dis pas plus :)
Je ne veux pas vous créer d’attentes !

Vous saurez que vous pratiquez le mouvement juste quand vous commencerez à ressentir de la détente/joie/amour grandir en vous.

« Le souffle nous amène à être présent. Quand nous libérons notre respiration, notre espace intérieur s’agrandit. »

Au début vous ressentirez certainement encore de l’oppression, des émotions négatives et des tensions…

Mais si vous gardez cette justesse et que vous ne luttez pas contre les émotions qui apparaissent, alors vous allez commencer à ressentir cette détente/joie/amour qui va progressivement se répandre dans tout votre corps et dissoudre une à une vos tensions.

Quand ces sensations commencent à apparaître, autorisez-vous à vous abandonner en elles, n’essayez pas de les retenir… et bien sûr profitez :)

Le mouvement juste 100% du temps?

L’objectif ultime est d’ailleurs de garder cette « justesse » en permanence dans notre vie de tous les jours, et ce peu importe l’activité que l’on fait. Mais bon ça on en reparlera plus tard… :)

J’imagine qu’on arrive à faire ça quand on est 100% soi-même 100% du temps… et je n’ai malheureusement pas encore trouvé toutes les clefs pour pouvoir faire ça !

Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez au choix lire cet article très intéressant à propos de la respiration sur le site Psychologie.com : inspirez…soufflez !, ou lire un des articles similaires présentés ci-dessous.

cadeau-500
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

18 réponses à “3 clefs pour mieux pratiquer les exercices de respiration”

  1. malou 24 mai 2013 at 13 h 01 min #

    Bonjour Sébastien,

    Magnifique article que je vais m’empresser de partager avec les participants de l’atelier zen que j’anime ….. je trouve votre bloc intéressant et très complet et merci pour le partage de vos expériences qui servent à beaucoup de personnes dans le mal être pour aller vers le mieux être …. nous sommes des maillons et à force de maillons mis bout à bout ……. encore merci <3

    Malou

  2. nadine 24 mai 2013 at 13 h 32 min #

    MERCI Sébastien, pour cet article, c’est super, je vais tout faire pour le mettre en pratique. Soyez heureux. Nadine

  3. Claire 24 mai 2013 at 14 h 25 min #

    Bonjour Sebastien,

    Les choses s’améliorent, c’est vrai dès que l’on pense à pratiquer la respiration et dès que tout semble aller mieux on l’oublie! Merci pour la piqure de rappel! Lorsque je fais cet exercice, je m’imagine entre ciel et terre. Je respire et sens monter un fluide jusqu’au soleil qui m’envoit ensuite son rayonnement qui traverse mon corps. je me sens pleinement reliée aux énergies. Malheureusement, je ne pratique pas assez, je crois que si je persévère, je trouverai le calme en moi, comme une sécurité, alors je serai inataquable par cette horrible angoisse.

  4. Ludothoms 24 mai 2013 at 14 h 34 min #

    Bonjour,

    Il est certain Sébastien que la respiration consciente est une forme de méditation très très puissante. Voilà plusieurs années que je la pratique tous les jours 1 heure environ, les résulta sont remarquable, je récupère mieux et plus vite pendant les gros efforts, je ne dort que très peu… Quant je fait de la méditation je me concentre bien sûr sur ma respiration mais aussi sur tout le reste de mon corps interne et externe, j’en ressent par exemple des picotements dans certaines partie du corps, c’est le tchi qui se met en action.
    Bravo et encore merci beaucoup à vous Sébastien pour ce blog toujours riche en enseignements et en connaissances, sympas.
    Que votre esprit et votre coeur à tous soit animés par le bonheur et la paix, vivez le moment présent.

  5. Da silva 24 mai 2013 at 15 h 08 min #

    Bonjour Sebastien,

    J’ai trouve votre blog recemment
    et j’en suis devenue une adepte!
    voila 2 semaines que j ‘applique vos conseils avec beaucoup de volontes et d’ espoir de guerrir un jour… Je ressens un bien etre pour preuve je n’ai plus de sensation de mal etre que j avais en permanence tout les jours il me reste les crises d’angoisse que je ne m’aitrise pas tout a fait mais je reste positive pour l avenir :)
    J’ aimerai faire un jeune partiel comme vous , mais j’attends un declic de ma part pour mener a bien cette mission. J ai un peu d’aprehenssion. J attends d’en parler a mon medecin de l’accupuncture pour qu ‘elle me donne son avis…
    En tout cas je vous ecris surtout pour vous remerciez de tout ce que vous faites et s ‘il y aurait beaucoup de personnes comme vous la vie serait plus facile et sereine.
    Bien cordialement.
    Gwen.

  6. Zazou 24 mai 2013 at 15 h 32 min #

    Merci Sébastien pour cette piqûre de rappel qui ne peut pas faire de mal! Il paraît que de mon côté je stocke de l’air dans mes poumons en permanence, ce qui me fatigue et créé des tensions… c’est en prenant des cours particuliers de chant que j’ai su! et du coup j’ai remarqué que je pouvais être en apnée très souvent sans m’en rendre compte…
    Alors oui, je pense que s’exercer à bien respirer s’impose!
    Merci encore!

  7. Mary 24 mai 2013 at 15 h 40 min #

    Bonjour Sébastien,

    Comme je regrette de ne pas avoir pris conscience plus tôt de l’importance de la respiration ! C’est à vous que je dois cette prise de conscience. Merci encore merci !
    Au début, je n’avais pas d’amélioration. J’ai insisté en pratiquant également l’ancrage. Peu à peu je me suis découverte. Depuis, je me sens comme quelqu’un d’autre : meilleure, tolérante, joyeuse, pleine de projets… JE RESPIRE dans tous les sens du terme !! Je « respire/inspire juste » partout : au bureau, en voiture, à table, aux toilettes (et oui !)… et l’angoisse n’arrive pas à prendre le dessus. Je me répète aussi ce petit texte : « Je m’aime et je m’estime ainsi que les autres – Je suis radieuse et pleine de jeunesse – Dès maintenant, je suis remplie d’énergie de vie – Dès maintenant je vais bien, merveilleusement bien – Chaque jour, je suis dans un éternel bien-être – Chaque jour, je me sens plus gaie, plus enthousiaste. » Croyez-moi, ça marche !! Respirez « bien » parole de Sébastien !!

  8. fred 24 mai 2013 at 16 h 25 min #

    bonjour Sébastien
    et encore merci pour se blog merveilleux qui a su mettre une définition derrière mon mal être .Je suis en plein arrêt du tabac et depuis quelque mois je me sens fatigué oppresser pas trop bien dans ma peau .Après quelque recherche sur le net et quelques visites chez mon médecin j ai su mettre des mots sur mes maux ,mais pas de solution ou d aide particulière et un jour je suis tombé sur ton blog ,mais quelle bible que d infos de technique en tout genre y a de quoi trouver Ca solutions ici ou pas loin .
    L arret du tabac m a rendu beaucoup moins zen qu avant (plus d imao etc contenue dans la clope ) donc beaucoup plus tendu ,irritable, anxieux, angoissé et beaucoup plus réceptif a tout ce que mon corps me disait .La solution magique et encore , les médicaments mais avec mon job je ne peux pas .Donc je suis tes articles au fur et a mesure des newsletters et certain m aides beaucoup .

    la respiration m aide beaucoup à me détendre et l ancrage m aide aussi lors de mes grosse envies de fumer j arrive par moment à les canalisées comme çà. le lâcher prise et encore très difficile à faire pour moi mais je persiste car je pense que cette technique m aidera énormément ,j en ressent un début de bien fait a force d essayer,le tout avec quelque tisane de verveine valériane et j arrive a avoir des journées merveilleuse d autres moins ,mais il y a déjà de belle journée que j ai pu passer grâce a ton blog .

    mes grosse angoisse sont maintenant derrière moi il me reste a faire passer ces envies de clopes et maitriser cette anxiété et je serai un homme libre.

    un grand merci à toi

    • Sebastien
      Sebastien 27 juin 2013 at 10 h 33 min #

      Merci Fred pour ton commentaire !
      C’est super tous ces outils t’aident à arrêter la cigarette et à diminuer tes angoisses.
      Mais en même temps si tu pratique la respiration, l’ancrage etc. ça ne m’étonne pas car ce sont des outils puissant !
      Bonne continuation à toi,
      Et j’espère que tu retrouveras bientôt ta liberté ;)
      Sébastien

  9. jonathan 24 mai 2013 at 23 h 31 min #

    Merci Sebastien ! :)

  10. Annick 25 mai 2013 at 18 h 55 min #

    Merci Sébastien pour ce nouvel article passionnant, comme tous les autres.
    Merci pour tous vos conseils qui sont très appréciés par tout le monde.
    Vous êtes formidable ,mettre en pratique tous vos bons conseils permet de vivre plus sereinement.Merci pour tout!!
    Bien cordialement,

  11. PureNrgy 1 juin 2013 at 14 h 23 min #

    Chouette ton blog que je découvre grâce à Karine ;-)
    De très « justes » conseils; j’ai particulièrement aimé tes exemples pour l’attention juste! au moins c’est clair!

    Bon weekend,
    Héloïse

  12. Simon 2 juin 2013 at 21 h 04 min #

    Bonjour Sébastien,

    je sais pas trop comment structurer mon message alors je vais commencer par raconter ma vie (je m’excuse d’avance. La partie importante de mon message est à la fin)

    ###################
    Je souffre de dépression légère depuis plusieurs années (à 18 ans p.ex j’ai été réformé de l’armée pour « instabilité psychologique »). J’ai régulièrement des périodes de « vide intérieur », mais de façon générale je parvenais à faire avec, à pas trop me morfondre, etc. Dans l’ensemble j’étais relativement pas malheureux.

    Puis j’ai eu droit à mes premières déceptions sentimentales. ça m’a mis un coup, mais j’ai tenu bon. Puis il y a 5 ans, ma copine de l’époque m’annonce qu’elle m’a trompé avec mon meilleur ami (ils se marient d’ailleurs dans 2 mois)… là j’ai bien moins tenu le coup. J’ai fait comme si, je leur ai pardonné, mais au fond de moi je n’ai jamais digéré. Ma dépression s’est aggravée à partir de ce jour, mon estime de moi-même a quasiment disparu, ma motivation est tombée à zéro et j’ai commencé à faire des crises d’angoisse. J’ai réussi à faire avec pourtant (en prenant 20kg au passage).

    Il y a 3 ans j’ai rencontré une fille géniale (« parfaite » si la perfection eut été possible). Avec elle je me sentais bien, j’avais toujours des périodes de vide mais elle m’aidait à aller de l’avant. On a filé le parfait amour pendant 3 ans, malgré les coups durs (décès de plusieurs proches l’an passé, mort de mon chat de 19 ans il y a 2 semaines (mon plus vieil ami)). On commençait à parler de s’installer ensemble, de se fiancer, etc… Parfait amour où du moins je pensais… Elle m’a quitté il y a 4 jours.
    Elle n’en peut plus de mon état, de mon incapacité à prendre des décisions, de mon manque de motivation à entreprendre quoi que ce soit (organiser nos vacances ou me mettre au sport) et surtout, elle n’en peut plus que je m’appuie sur elle durant mes périodes de vide et d’angoisse (qui se sont fait de plus en plus fréquentes ces derniers mois).

    Je pensais que je pouvais vivre avec ma dépression si je l’avais à mes cotés. Je ne me rendais pas compte que tous mes soucis dont je me soulageais grâce à elle devenait un fardeau pour elle… Elle avait pourtant essayé de me le dire plusieurs fois, mais ma totale démotivation à entreprendre quoi que ce soit et l’idée que, tout compte fait, les choses allaient bien comme ça, ont fait que je n’ai pas réagi comme j’aurais du. J’aurais du me prendre en main, je ne l’ai pas fait à temps…

    Cela fait donc 4 jours que je suis au 36e dessous. Je me force à me lever le matin en me demandant à quoi bon, en pleurant après avoir rêvé que tout était rentré dans l’ordre. Je me force à manger, à sortir, et surtout à ne pas penser à elle (ce qui est la chose la chose la plus douloureuse qui soit)…

    ####################
    [Fin de la biographie, le message important est ici]

    Hier soir, au détour du net, en cherchant des solutions à mes problèmes (en attendant mon rdv chez le psy), je suis tombé sur ton blog. J’ai passé des heures à lire tes articles, et je tiens à te dire que le simple fait de te lire, de découvrir l’existence de toutes ces solutions abordables et dont pourtant je n’avais jamais entendu parler (sauf exceptions) et surtout de voir les messages d’autres personnes te remerciant pour ce que tu leur as, gratuitement, apporté, tout ça m’apparaît comme une lumière au milieu des ténèbres.

    Bref, du fond du cœur, merci à toi. Je suis loin de la guérison, cela me prendra du temps, mais d’ores et déjà je tiens à te remercier de, par ton blog, m’avoir montré que je n’étais pas seul et que je pouvais m’en sortir. :-)

  13. rebirth 4 juin 2013 at 13 h 29 min #

    Bonjour,
    La respiration si on la maitrise bien permet d’apporter un meilleur bien être. Merci pour ces précisions. J’aimerais aussi vous faire savoir une technique de bien être basée sur la respiration, le rebirth. Le rebirth est une méthode d’évolution personnelle qui utilise la respiration et qui peut être pratiquée en psychothérapie. Il est basé sur un mode respiratoire particulier qui favorise la circulation d’énergie dans tout l’être.

  14. jessica 11 juillet 2013 at 9 h 23 min #

    Bonjour Sébastien,
    Ca fait maintenant 6 mois que je suis ton blog qui m’a beaucoup aidé et je t’en remercie!! J’ai quand même décidé, en plus de tes conseils, d’aller voir un psychiatre. Sais-tu ce qu’il m’a prescrit comme traitement 3 fois/jour? La cohérence cardiaque. Si tu ne connais pas je t’invite à y jeter un coup d’œil, c’est « scientifiquement  » (je n’aime pas ce mot) prouvé. J’ai mis un lien sur Facebook mais je ne connais pas autant de monde que toi donc je te fais confiance, si ça te parle bien sûr, pour en faire un article.
    A bientôt.

    • Sebastien
      Sebastien 9 août 2013 at 15 h 02 min #

      Bonjour Jessica,
      C’est un bon psychiatre que tu as trouvé ! ;)
      En effet j’ai pratiqué moi aussi la cohérence cardiaque et c’est vrai que ça apporte beaucoup de bienfaits.
      Je le met dans ma (longue) liste des sujets à traiter.
      Merci pour ton témoignage,
      A bientôt !

  15. celine 16 septembre 2013 at 21 h 37 min #

    Bonjour merci d’avoir fait ce blog cela m’aide beaucoup car je suis dépressive
    Merci beaucoup
    Céline.

  16. Antoine 14 août 2014 at 15 h 26 min #

    Merci pour cette article fort intéressent. Je pratique aussi des exercices de respiration depuis plusieurs années et je dois dire que c’est un des moyens les plus efficaces pour sortir des soucis de la vie et avoir une pensée plus claire.
    Mais depuis quelques temps j’expérimente aussi la respiration pour faire des expériences intérieures et c’est carrément puissant.

Laisser un commentaire