La fatigue, l’insomnie… et comment bien récupérer ! Conseils, exercices et vidéos

À travers les nombreux messages que vous m’envoyez, je me suis rendu compte que beaucoup d’entre vous avaient encore des problèmes de sommeil, notamment de l’insomnie ou des difficultés pour s’endormir le soir…

…et jusque-là je savais pas trop quoi faire pour vous aider !

J’avais déjà écrit un article sur le sommeil, donnant notamment quelques petits conseils pour mieux dormir, mais même si ça en a aidé certains, pour d’autres ça n’a pas complètement suffit.

Avec ce nouvel article, on va aller un cran plus loin ;)

En effet, très récemment, grâce à une série de vidéos visionnées sur Moodstep (merci Johanna et Blaise!) j’ai compris quelques éléments en plus… et ces éléments pourraient bien faire la différence !

Il se trouve d’ailleurs que ce sont des principes que j’appliquais déjà inconsciemment pour moi, et qui pourraient justement expliquer pourquoi je dors très bien !

Comme très souvent, je pense qu’il s’agit surtout de bien comprendre certaines clefs, notamment sur la façon dont la fatigue et le sommeil fonctionnent, afin d’avoir ensuite plus d’outils pour agir en conscience.

Dans cet article, je vais donc vous expliquer :

  • Quelles sont les 3 types de fatigue qu’on accumule tout au long de la journée
  • Comment fonctionne le sommeil exactement, grâce notamment à « la métaphore du vase »
  • Qu’est-ce qu’il faut absolument faire pendant la journée pour bien dormir le soir
  • Quels sont les exercices qu’on peut pratiquer pour bien récupérer
  • Et en bonus, 2 vidéos pour pratiquer encore mieux ;)

Quelques clefs au sujet de la fatigue

Avant de vous expliquer ce qu’il faut faire pour mieux dormir, je dois d’abord vous en dire un peu plus sur la fatigue… ou plutôt sur les fatigues ;) …car oui il y en a plusieurs, et elles sont différentes les unes des autres :

les différents types de fatigue

Premièrement, il y a  la fatigue physique :

C’est celle que l’on ressent quand on fait du sport, de la marche ou tout simplement dès qu’on bouge ou qu’on se déplace beaucoup. Notre corps utilise ses ressources, fait marcher le moteur… mais il ne peut pas le faire indéfiniment. Il a parfois besoin de s’arrêter pour se reposer : c’est la fatigue physique.

C’est aussi cette fatigue que vous pouvez ressentir après un gros repas, pendant la digestion par exemple : cette fois-ci ce n’est pas vous qui bougez, mais votre corps travaille et s’active de l’intérieur, d’autant plus que le repas sera lourd et gras.

Deuxièmement, il y a la fatigue mentale :

C’est celle que l’on ressent quand on est assailli d’informations, de mails, de coups de téléphones, de bruits, d’interruptions… et qu’on ne peut plus se concentrer sur une seule chose. La fatigue mentale, c’est malheureusement celle qui caractérise trop bien le monde dans lequel on vit, avec des sollicitations à outrance, de la dispersion… et donc de grandes difficultés à rester lucide au milieu de ce chaos sensoriel !

On a du mal à savoir ce qui est vraiment important de ce qui ne l’est pas, à savoir ce qu’on veut vraiment… et même si on le sait, on a du mal à rester concentré dessus plus de quelques minutes sans se faire déranger : c’est la fatigue mentale.

Troisièmement, il y a la fatigue émotionnelle :

Cette fatigue, c’est celle que vous devez bien connaître si vous êtes angoissé, puisque que c’est la fatigue qui est liée aux émotions. Que l’on soit trop angoissé, en colère ou triste, ces émotions nous « travaillent » et génèrent de la fatigue.

Et d’ailleurs, la fatigue émotionnelle ne concerne pas juste nos émotions, mais aussi toutes celles auxquelles on peut être confronté au quotidien : la peur d’un proche, la colère d’un supérieur, la tristesse ambiante… tout cela vient se coller à nous plus ou moins selon si on est « une éponge », et contribue largement à notre fatigue émotionnelle !

3 types de fatigue… et un seul vase !

Imaginez maintenant que vous ayez comme un grand vase qui peut accueillir ces différentes fatigues, et que bien sûr, le meilleur moyen de le vider… c’est par une bonne nuit de sommeil.

Le souci avec ce vase, c’est que si on le remplit trop… il déborde !

Ça vous est peut-être déjà arrivé : vous passez une longue journée, vous bougez beaucoup et vous accumulez de la fatigue physique. Vous êtes épuisé. En plus de ça, vous avez aussi été confronté à plein de distractions : vous avez le cerveau qui bourdonne, signe de votre fatigue mentale. Enfin, vous avez en plus été confronté à beaucoup de stress, d’angoisse, votre chef vous a cassé les c*****, et vous êtes « vidé » émotionnellement.

vase

Vous rentrez en bus, en métro ou en voiture, et vous êtes vraiment ÉPUISÉ ! Vous tenez à peine la soirée, vous allez vous coucher…

…et là, impossible de vous endormir !

Pourquoi?

Car le vase est trop plein et votre corps n’arrive plus à le vider !

C’est un peu comme si vous aviez trop mangé, et que votre corps n’arrivait plus à digérer : vous avez l’estomac plein et votre corps n’arrive plus à faire passer. Ça déborde (parfois même ça « dégueule »)… :) mais bref il y en a trop et votre corps n’arrive plus à gérer !

Et bien là c’est pareil : votre vase de fatigue déborde, dégueule… et votre corps n’arrive plus à récupérer.

Il y a trop de fatigue à gérer…

C’est là le piège : pour bien dormir on doit avoir suffisamment de bonne fatigue, à la fois physique, mentale, et émotionnelle… mais si on en a trop, alors le vase déborde et on arrive plus à récupérer : c’est l’insomnie… et pire, si ça dure trop longtemps, la dépression.

Quelle est la solution alors?

Et bien en fait il y en a 2.

Première solution : moins se fatiguer !

On va ménager son corps, son mental ou ses émotions, selon le type de « trop plein » que l’on a.

Mais du coup, et c’est aussi très important, ça veut aussi dire qu’on va faire très attention à bien équilibrer les 3 fatigues !

  • Physiquement, on va être suffisamment en mouvement pour ressentir une bonne fatigue à la fin de la journée, mais on ne va pas non plus en abuser. On va essayer de vraiment écouter son corps, ses besoins et ses limites, plutôt que de se mettre un coup de fouet au premier coup de fatigue !
  • Mentalement, on va faire suffisamment marcher notre tête pendant la journée, la stimuler, et travailler sur des projets passionnants, mais on va aussi penser à la ressourcer et la reposer régulièrement afin d’en prendre soin !
  • Emotionnellement, on va suffisamment se challenger et sortir de notre zone de confort afin de gagner en sérénité et se renforcer, mais faire attention à ne pas se faire submerger ni par nos propres émotions ni par celles des autres.

Malheureusement, on vit dans une société où tout va à 200 km/heure et où tout ça ne sera pas toujours possible…

C’est là que la deuxième solution intervient : vider plus souvent le vase !

On ne va plus attendre le soir au coucher pour récupérer, mais on va aussi apprendre à faire ça à d’autres moments.

Dans la journée par exemple !

…et je vous arrête tout de suite, je ne vous parle pas forcément de trouver un lit en pleine journée et d’y passer 2 heures ;)

Il y a plein d’autres possibilités, et 10 secondes par-ci par-là peuvent vous suffire à vider un peu le vase.

Non seulement vous serez plus serein et plus reposé pendant la journée, mais en plus vous dormirez mieux le soir car vous n’aurez plus le « vase de fatigue » qui déborde !

Quelques « micro exercices »

Voici donc quelques exercices simples que vous pouvez pratiquer pendant la journée, de 10 secondes à 20 minutes selon le temps et la motivation que vous avez.

Ce qui est certain, c’est que chacun peut faire une différence énorme !

Je les pratique moi-même, et je suis beaucoup plus serein depuis que je le fais. Que ce soit « une micro détente », une « micro méditation », ou une « micro relaxation », vous n’imaginez pas les bienfaits que cela peut avoir dans votre quotidien ;)

1 – La « micro détente »

Dès que vous avez 30 secondes, ou que vous sentez un petit coup de fatigue physique arriver… ne vous jetez pas sur le premier café venu ! À la place, trouvez-vous un endroit confortable et faites-vous une micro détente.

En 1 phrase : il suffit simplement de relâcher tout son corps, afin qu’il n’y ait plus aucun muscle qui travaille.

L’exercice :

Si vous le pouvez, fermez les yeux, détendez votre corps, et ressentez comme vous vous enfoncez dans votre siège (ou votre lit). Ressentez comme la gravité vous attire et vous rend lourd.

Si vous le souhaitez, faites-vous quelques suggestions d’auto-hypnose comme par exemple : « je sens tout mon corps qui se relâche » « je sens chaque muscle de mon corps qui se détend » … et ressentez comme vous devenez lourd.

Vous pouvez associer cette technique à celle de l’ancrage, en imaginant des racines qui partent de vous vers la terre, et de l’énergie qui en remonte.

Cet exercice vous permettra de récupérer physiquement au cours de la journée. Essayez, c’est très puissant ;)

2 – La « micro méditation »

Pareil, dès que vous avez 30 secondes, que vous n’arrivez plus à vous concentrer, ou que vous avez le cerveau tout embrumé, essayez de faire une « micro méditation » !

En 1 phrase : il suffit simplement de se couper de toute distraction et de se concentrer sur sa respiration

L’exercice :

Si vous le pouvez, fermez les yeux, installez-vous confortablement, et prenez conscience de votre respiration. Mettez une main sur l’endroit où la respiration est la plus agréable, puis respirez. Inspirer, expirer… et c’est tout.

Selon le temps que vous avez, choisissez un compte à rebours de par exemple 10 respirations, puis commencez à compter de cette manière : « 10 je sens que j’inspire » « 10 je sens que j’expire » « 9 je sens que j’inspire » « 9 je sens que j’expire ».

Si des pensées viennent vous déranger, c’est tout à fait normal. Laissez-les passer et revenez à votre décompte. « 8 je sens que j’inspire » « 8 je sens que j’expire » etc. et ce jusqu’à 0.

Pendant tout l’exercice, ressentez juste votre respiration sans essayer de la contrôler. Vous êtes simplement l’observateur de la situation. C’est comme si vous aviez votre main sur le ventre de quelqu’un d’autre : vous ressentez simplement comme il respire.

L’exercice est d’ailleurs très bien décrit dans cette interview vidéo de Blaise de Lance par Johanna de Moodstep.

Cet exercice vous aidera à vous recentrer, à revenir dans le présent, et surtout à arrêter de « faire pour faire » ! Il vous permettra de faire la part des choses entre ce qui compte vraiment, ce qui est vraiment important … et ce qui n’est que distraction ou une perte de temps. (Pour en savoir encore plus sur la méditation et ses bienfaits, je vous conseille aussi cet article)

3 – La « micro relaxation »

Encore une fois, 20 secondes de cet exercice permettent déjà de vider un peu le vase. C’est exercice est idéal lorsque vous avez des difficultés liées aux émotions (angoisse, peur, colère, tristesse)

En 1 phrase : il suffit simplement de s’observer puis d’accompagner les sensations qu’on peut ressentir, tout en prenant conscience du bien-être qui se répand en nous.

L’exercice :

Comme d’habitude, commencez par faire quelques respirations les yeux fermés en observant ce qu’il se passe. Est-ce que votre ventre bouge? Votre thorax? Est-ce que vos épaules se soulèvent? Ressentez simplement et laissez faire.

Puis dès que vous le sentez, dès que vous ressentez des mouvements, vous allez commencer à les accompagner. En fait, il ne s’agit pas de créer un mouvement, mais simplement de les laisser se faire. Si vos bras veulent s’ouvrir un peu, laissez-les faire. Si vous voulez vous mettre à tanguer d’avant en arrière, laissez-faire.

Tout en accompagnant ces mouvements, imaginez que vous êtes quelque part de très agréable, comme une bulle, un nuage, ou un lac. N’essayez pas de penser à quelque chose, laissez venir l’image, puis ressentez comme vous êtes bien.

Encore une fois, l’exercice est très bien décrit dans cette seconde partie de l’interview vidéo de Blaise de Lance par Johanna de Moodstep.

Cet exercice vous permettra de mettre en marche le système nerveux parasympathique, qui est en gros l’équivalent pour les émotions du frein dans une voiture ;) … et accessoirement, c’est aussi ce système qui génère de nombreuses hormones liées au bien-être !

Chaque seconde de pratique compte !

Voilà, encore une fois j’insiste… mais 30 secondes par-ci par-là d’un ou de plusieurs de ces exercices peuvent vraiment faire une belle différence !

chaque ballon fait la différence

…et si c’est 5 minutes alors n’en parlons même pas ;)

Vous pouvez non seulement être plus serein, physiquement, mentalement, émotionnellement, et donc avoir beaucoup plus de ressources, d’énergie et de lucidité au quotidien…

… mais en plus de ça, ces exercices peuvent vous aider à avoir un niveau de fatigue correct le soir, évitant ainsi que le vase ne déborde, et vous permettant enfin de passer de bonnes nuits de sommeil !

Ça vaut le coup d’essayer non? ;)

Pour récupérer pendant la journée, il existe aussi la « micro-sieste » (de quelques secondes à une vingtaine de minutes) que je pratique également, et qui peut vous permettre de récupérer à la fois physiquement, mentalement ET émotionnellement. Mais pour bien la pratiquer, vous devez d’abord maîtriser les 3 exercices de cet article…du coup si j’étais vous, je commencerais tout de suite à pratiquer pour être prêt le jour où je vous en parlerais ;)

cadeau-500

, ,

21 réponses à “La fatigue, l’insomnie… et comment bien récupérer ! Conseils, exercices et vidéos”

  1. Ludovic 16 février 2014 at 11 h 22 min #

    hey merci pour ces conseils à mettre en pratique ;). Par contre c’est normal que je n’ai pas reçu la publication de cette article dans ma boite mail ?

  2. louve sauvage 16 février 2014 at 12 h 51 min #

    Moi, je prend une pause pipi, me cale bien sur les toilettes, couvercle fermé, et je vide la charge trop lourde, c’est super efficace, personne ne râle, car les pauses pipi tout le monde y passe, même si je me suis faite une réputation de pisseuse hihi
    Expérimentez, et voyez par vous même la différence a la fin de vos journées, en plus on vous voit comme quelqu’un de zen, même si votre vase bouillonne a déborder ;)
    Namasté ♥

  3. LAURENT Evelyne 16 février 2014 at 12 h 54 min #

    Bonjour Sebastien

    Comme toujours tes articles sont un vrai bonheur !
    Merci

  4. nenkai 16 février 2014 at 14 h 39 min #

    Merci…

  5. mykai 16 février 2014 at 14 h 58 min #

    Bonjour,

    J’ai découvert ton site hier, alors que je cherchais une alternative à ce que ma donner ma psychiatre à mon premier rdv ( seroplex 10 et xeroquel 400) ce qui est beaucoup trop fort pour moi, je suis juste angoissée et en proie à des pensées incrustantes et des insomnie, j’ai aussi du mal à rester concentrée au moment présent (je pense troooop) et j’ai quelques soucies d’impression d’être dans un rêve constant tout en sachant que ce n’est pas le cas, ça ne m’aide pas pour mes études à la fac. Elle me la donner il y a deux jours, et je ne l’ai pas pris, j’estime que me donner un medoc puissant alors qu’elle me connait à peine est irresponsable et je connait mon corps, il ne supporte pas ce qui est trop puissant (même pas les anti-inflammatoire, c’est dire !).
    Et me voici chez toi ;-)
    Je suis aller m’acheter un thé nuit calme bio, ça ma pas aider à dormir énormément mais le peu que j’ai dormi je l’ai bien dormi,et je suis un peu plus en forme. J’ai aussi pris du magnesium/B6 pour l’équilibre nerveux et des baies de goji et du thé au ginseng pour la forme (je déteste le gout des baies, faut que je trouve un moyen de l’avaler !)
    Demain avant les cours, je vais essayer ta technique de l’ancrage, j’espère qu’en me ramenant à ici et maintenant ça me rebooste et me sorte de cette impression d’irréalité !
    Mon vase était sur-emplie de ces trois fatigues et un ras-le bol générale en se rendant compte que mes études ne vont pas me mener à grand chose, pas la où je suis en tout cas. Donc bon je vais régler ma dépression et chercher un autre endroit où étudier !

    Pas contre je me demandais si les hormones et la thyroide n’avait pas une influence direct sur la dépression et la fatigue, certains me disent oui , d’autres disent que ça n’a pas énormément d’influence. J’aimerais donc avoir ton avis :-)

    • Arnaud 18 février 2014 at 17 h 56 min #

      Bonjour,
      Découvert le site de Sébastien ce jour. Expérience assez semblable. Crises d’anxiété, insomnies, médecin, Indéral pour ralentir le cœur, sensation d’étouffement, re-médecin, Alprazolam 50 anxiolytique dont la liste des effets secondaires m’angoisse encore plus.
      Ma thyroïde marche un peu trop (TSH trop bas) et le toubib m’a confirmé que les angoisses pouvaient être liées à ce problème.
      Il m’a prescrit une scintigraphie que je ferai que si je ne trouve pas d’autres solutions plus ‘douces’.
      Ce qui m’aide bcp: la méditation guidée sur YouTube (Christophe André), fleurs de Bach et autres gouttes et ‘Cohérence cardiaque’ également sur YouTube.

    • Ludovic 18 février 2014 at 19 h 15 min #

      Bonjour Mykay, j’ai vu ton commentaire et j’ai vécu à peu près la même situation tu dois être comme moi une personne de type vata. Je te conseille d’aller voir un médecin en auyrvéda qui te définira ta composition et te donnera des conseils en alimentation pour te rééquilibrer et il peut même te faire un massage pour travailler sur tes canaux subtils car tu à l’air de manquer d’ancrage.
      Je te conseille également de surfer sur le site vers une vie sereine il y à beaucoup de pépite sur ce site pour améliorer son bien être. J’espère que ma réponse pourra t’aider ;)

  6. Marc Lessard 16 février 2014 at 15 h 23 min #

    Rafraichissant…Comme tout ce qui nous fait prendre conscience de nous-mêmes Une ause dans le tourbillon; une éclaircie. Merci Sébastien!

  7. Anonyme 16 février 2014 at 17 h 00 min #

    bonjour Sébastien voilà j’ai 59 ans et j’ai depuis longtemps des problèmes d’endormissement alors je prends de l’homéopathie et parfois je me ressource en forêt et là j’oublie tous mes soucis j’aime vos conseils qui sont faciles à réaliser pour tout le monde je suis comme vous j’ai,fait de la dépression et en fais encore par moments , de l’anxiété et j’évite de prendre du chimique .continuez à nous aider de vos conseils merci à vous et bonne journée .THOMAS Françoise . une Lorraine devenue Normande par obligation .

  8. thomas françoise 16 février 2014 at 17 h 07 min #

    bonjour Sébastien comme vous j’ai été angoissée avec boules dans la gorge etc dépressive et stressée et vos conseils je vais essayer de les mettre en pratique pour aller mieux .j’ai des troubles de l’endormissement depuis fort longtemps et je prends de l’homéopathie continuez avec vos bons conseils ils nous aident tous et bonne journée Thomas Françoise.

  9. Anne-Marie 17 février 2014 at 18 h 40 min #

    Bonsoir Sébastien,
    j’ai essayé les exercices pour évacuer la fatigue émotionnelle et ça marche super bien.
    Merçi

  10. francette 19 février 2014 at 11 h 17 min #

    Bonjour, c’est bon de vous retrouver, merci; votre article c’est ce qu’il me fallait car j’ai beaucoup de mal à gérer tout ce qui est émotionnel je crois que je suis une vrai éponge je capte tout alors je vais mettre en pratique les petits exercices.

  11. frédéric bastin 20 février 2014 at 9 h 26 min #

    Bonjour Sébastien,

    Merci pour cet article :) J’avais déjà pris connaissance de ce problème de société qu’est la fatigue. J’en connais certaines conséquences que sont les déprimes passagères, le burn-out, l’angoisse, la dépression, etc.

    La solution des micro sieste est efficace : Picasso l’utilisait assis en journée, une cuillère à la main pour se réveiller une fois que celle-ci tombait sur le sol.
    Quand on en a la possibilité, 5 à 10 minutes suffisent (mais quel patron accepte ça, à par au Japon ou des salles sont prévues?)

    Une petite astuce pour faire le vide et se détendre rapidement : enlever nos images rémanentes du cerveau.
    Lorsque l’on ferme les yeux, des images, des formes, des couleurs continuent à apparaître. Un geste simple suffit à défatiguer les yeux (qu’on oublie souvent de détendre en journée).

    Placez vos mains l’une sur l’autre, sur vos yeux ouverts. L’objectif est qu’aucune lumière ne passe. Pendant un moment, ne laissez que l’obscurité se placer sur votre rétine (les photographes comprendront pourquoi en lisant, pour les autres, essayez :) )

    Il est important de garder les yeux ouverts et de ne pas laisser de lumière passer.

    J’ai tendance à laisser durer cet exercice durant quelques minutes :) on y prend vite goût tellement il délasse (attention : restez assis dans un premier temps, par manque d’habitude, on peut ressentir quelques vertiges)

    J’espère que cet exercice vous aidera :)

    A très bientôt

    Frédéric

    • Sebastien
      Sebastien 14 mars 2014 at 9 h 20 min #

      Merci Frédéric,
      Je ne connaissais pas cet exercice et j’ai hâte d’essayer :)
      A très bientôt,
      Sébastien

  12. Cathie 20 février 2014 at 21 h 01 min #

    Bonsoir,
    C’est en naviguant sur le net que j’ai découvert c blog vraiment très bien! Je suis de nature très angoissée depuis l’âge de 14ans! Ça a commencer par des crises d’angoisse , spasmophilie et j’en passe ! Puis ma sœur a perdu ses 2 enfants ! Il y a 6 ans j’ai perdu mon père,celui de mon mari puis ma mère il y a 4 ans! A partir d c jour la, impossible de manger , ni d boire! Comme si j’avais un bout d bois sec dans la bouche ! Le verdict était ; Une grosse dépression! On m’a prescris un anti dépresseur puis j’ai arrêter ! Mais une Années plus tard , des symptômes !!! Tous les jours d ma vie j’étais pas bien du tout ! Tous les jours et je n’exagère rien , une horreur !!! G voulu résister et suis rester 3 ans comme ça ! Je n’en pouvais plus ! Malaise vagale, fatigue plus le reste Crise dangoisse, tetanie,,,,,, Donc je suis de nouveau sous seroplex 5 mg et je ne prendrais pa plus ! Comme celui que j’avais avant divarius que je coupais en 2! Ça va mieux mais je suis une psychothérapie qui me fait de l’hypnose aussi ! G un peu arrêter car 65 eur la séance! G suis au chômage depuis 2 ans donc ça fait 6 mois que je n’ai pa vu ma psychothérapeute ! G vais y retourner ! Mais la question que je me pose , pourkoi encore cette énorme énorme énorme fatigue par moment ! Sinon gsuis embrouiller dans la tête impossible d le concentrer , j’espère vraiment aller mieux avec tous ces bons conseils que je commence a faire (relaxation, respiration abdominale ) ! Dites moi comment vous êtes vous sorti de tout ça ! G prend un demi lysancia depuis plus de six ans! Je fait du sport ! Mais il y a des moments je me sens angoissée ! Depuis quelques jours g pense positive et j’avoue k déjà ça , c’est bien ! Et la relaxation et je reste g commence juste mais c’est très agréable ! Suis je dépressive pour toujours … Non je pense pas mais de nature angoissée oui ! Heureusement j’ai un mari qui me soutien énormément et me comprend ! Cest une aide primordiale pour moi !!! G besoin d votre soutien a tous et vos expériences ! Merci pour c site extraordinaire Sébastien ! Bonne soirée

  13. sihame 1 mars 2014 at 21 h 29 min #

    Super conseils! Les tisanes bio sont d’excellentes prémices au sommeil!

  14. Claudine 6 mars 2014 at 9 h 54 min #

    Bonjour !

    Merci pour ces explications, j’avais besoin de l’entendre.

    Je mets cela en application dès aujourd’hui.

  15. Noémie 17 mars 2014 at 15 h 00 min #

    Bonjour Sébastien,

    Je découvre ton site aujourd’hui alors que je faisais une rechercher sur les aliments anti-stress. J’apprécie ton site surtout le fait que tu n’y mettes pas de pub !
    En ce qui concerne la fatigue, je rajouterais la qualité de l’alimentation. C’est le thème de mon blog et le travail de coaching que je fais avec des particulier me prouve cette réalité quotidiennement. Plus l’alimentation est saine, moins la fatigue est grande ! Ce que nous mangeons agit sur le physique et le mental car notre cerveau est obligé de fonctionner avec ce qu’on lui donne comme nutriments…et les carences sont souvent énormes !

  16. DELPLANQUE 21 mars 2014 at 18 h 28 min #

    Je trouve cela intéressant, mais ma situation matérielle et psychique est telle que je suis profondément dépressif et que ces exercices me paraissent inopérants. Même avec un traitement, mes nuits sont courtes et ne me paraissent pas réparatrices.
    Le vase me p

  17. Galby 12 mai 2014 at 23 h 40 min #

    Bonsoir à tous . Suite à la lecture de cette article je vous propose une séance de cohérence cardiaque que je viens de poster sur YouTube. Je pense que ça fera un bien fou à vous tous, bonne soirée.

    https://www.youtube.com/watch?v=CZ2uUN21p78

  18. Joanna 2 janvier 2015 at 16 h 41 min #

    ;)

Laisser un commentaire