La dépression, la crise d’angoisse, le burn out… une solution : l’énergie ! (2/2)

cliquez ici pour télécharger ce guide gratuitement ! ;-)

Cet article est la suite de l’article précédent : La dépression, la crise d’angoisse, le burn out… une même cause : l’épuisement ! (1/2)

Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous conseille de le faire avant de continuer cet article car sinon vous risquez de ne pas tout comprendre :)

Pour les autres, qu’est-ce que je racontais dans cet article?

En résumé, on a vu que notre corps était un peu comme une voiture, et qu’il avait besoin d’une batterie et d’essence pour fonctionner correctement.

Sans essence, ou avec une batterie à plat … et c’est souvent le début des problèmes !

Votre corps est votre véhicule !

Reprenons l’image de la voiture car elle ressemble de très près à la façon dont notre corps fonctionne…

Imaginez que vous utilisez votre voiture tous les jours.

Vous l’utilisez en ville, à la campagne, de jour, de nuit.

Vous l’utilisez parfois au ralenti (50km), et parfois à sa pleine puissance : 100 km/h si vous avez une 2 chevaux, et 200km si vous avez une porsche…

chacun son véhicule : certain ont une deux chevaux d'autres une porsche

Mais quelque soit votre voiture, elle demande que vous en preniez un minimum soin.

Et quelque soit votre voiture, elle ne peut pas fonctionner toute seule : elle a besoin d’essence.

Alors au bout d’un moment à rouler, que vous le vouliez ou non, votre voiture va avoir besoin d’être réapprovisionnée !

Elle va commencer par allumer un voyant pour vous prévenir que vous devez remettre de l’essence.

À partir de là on a plusieurs choix :

1 – On voit le voyant mais on continue comme si y’avait rien, on refuse de voir la réalité… et on continue de rouler comme si de rien n’était.

2 – On prend un marteau et on défonce le tableau de bord :) comme ça au moins y a plus de voyant… et on continue de rouler comme si de rien n’était.

…je vous laisse deviner ce qui va se passer dans ces deux premiers cas : la panne !

3 – On prend en compte le voyant et on va remettre de l’essence, si possible avant qu’il n’y en ait plus.

À mon humble avis, c’est la chose la plus sage à faire :)

Avec le corps c’est pareil, excepté que ce ne sont pas des voyants qui s’allument mais des symptômes qui apparaissent.

Quand un premier symptôme se manifeste, de la fatigue, un rhume, ou du mal être par exemple, là aussi on va avoir plusieurs choix :

1 – Soit on le voit mais on continue comme si on l’avait pas vu, et on continue de tirer sur le corps comme si de rien n’était…

2 – Soit on fait tout ce qu’on peut pour le masquer grâce à divers stratagèmes (café, thé, alcool, drogue, cigarette, médicaments, adrénaline, travail, jeux vidéos, tv, etc.) … et on continue de tirer sur le corps comme si de rien n’était…

…je vous laisse deviner ce qui va se passer dans ces deux premiers cas : dépression, burn out, maladie, crise d’angoisse…

3 – Ou soit on prend en compte le message, et on fait tout ce qu’on peut pour :

  • D’une part éviter de trop puiser dans ce qui nous reste d’énergie,
  • Et d’autre part pour nous ressourcer en essence et recharger nos batteries de toutes les façons possibles !

Encore une fois, à mon humble avis, c’est ici aussi la chose la plus sage à faire :)

Et on va voir comment dans la suite de cet article !

La méthode CLEF 728x90

Ce qui épuise VS ce qui ressource

Pour ça, et en m’aidant de toutes vos réponses de l’article précédent, j’ai essayé de dresser une liste de tout ce qui épuise et de tout ce qui ressource.

Ainsi, vous aurez de nombreuses pistes pour continuer à prendre encore plus soin de votre énergie, remonter vos batteries au maximum, ce qui pourra vous permettre de ne plus rechuter et d’être de plus en plus serein sur le long terme !

Commençons par ce qui vide l’énergie et qui est à éviter :

fatigue et épuisement

  • Les pensées négatives, ruminations mentales : apprenez à les laissez passer sans lutter contre elles, à les observer sans y résister ni vous y attacher
  • Le perfectionnisme, et la remise en question trop fréquente : acceptez l’erreur et l’imperfection (voir l’article sur le perfectionnisme)
  • Les émotions négatives telles que la colère, la culpabilité, l’angoisse et surtout la peur : comprenez qu’elles vous font du mal, et accueillez-les quand elles se présentent pour vous en défaire (ne luttez surtout pas, n’essayez pas de les combattre ou les vaincre)
  • L’actualité, qui très souvent est négative (JT, flash radio) mais aussi les films d’horreurs, les émissions sur la violence, ou autre se concentrant uniquement sur les problèmes des gens : privilégiez des émissions positives ou des films drôles
  • Les problèmes relationnels et les blocages du passé : laissez remonter les vieux nœuds et dénouez-les. Faites le premier pas vers l’autre, vous y gagnerez au final.
  • Les conflits avec les autres : ils sont souvent causés par le fait qu’ils souffrent autant que vous, et qu’ils font ce qu’ils peuvent pour conserver eux aussi leur énergie
  • La fermeture aux autres et au monde : autorisez-vous à être vous-même et à vous ouvrir
  • Les personnes négatives, manipulatrices qui vous « mangent » votre énergie : très souvent elles le font car elles ne savent pas comment se ressourcer autrement, alors apprenez-leur ;) ou évitez-les…
  • La nourriture morte, chimique, ou qui demande beaucoup d’énergie au corps pour être digérée (gras, sucres lents, gluten etc.) : à limiter voire à éviter. Essayez de prendre conscience des effets négatifs de ce type de nourriture sur vos émotions… c’est tout simplement hallucinant !
  • Tout ce que l’on fait par obligation, en subissant : apprenez à dire non !
  • Faire des choses qui ne nous plaisent pas : apprenez à dire non !
  • Subir le monde, survivre plutôt que vivre : écoutez vos aspirations et avancez pas à pas pour prendre votre place, et contribuer à votre façon.
  • Résister, lutter, s’accrocher à des choses inutiles : apprenez à lâcher-prise !
  • Se coucher tard, dormir peu : aie aie aie…pas bon ça :)
  • Un isolement trop important : profitez-en pour commencer par vous transformer de l’intérieur, vous aurez ensuite plus de facilités pour améliorer votre vie extérieure
  • Les médicaments : même s’ils peuvent parfois être nécessaires dans certains cas (comme les antidépresseurs pour une dépression avancée par exemple), prendre trop de médicaments contribue aussi à fatiguer l’organisme sur le long terme. C’est à vous et à votre médecin de voir… De la même façon, il en est de même pour toute autre molécule chimique (pilules, vaccins etc.)
  • Une maladie : même si c’est souvent le manque d’énergie lui-même qui a amené cette maladie dans un premier temps :) Et ensuite, cette maladie vient s’ajouter, nous demande encore plus d’énergie, et nous oblige à changer en quelque sorte (ce qui est souvent une bonne chose après coup)
  • Les pollutions environnementales, chimiques et électromagnétiques (pesticides, métaux lourds, ondes…). Toutes ces pollutions contribuent à nous vider de notre énergie et empêche le bon fonctionnement de notre corps physique et énergétique
  • Ne pas vivre en accord avec soi-même, se mentir, jouer un rôle : soyez vous-même !
  • Dire oui constamment, ne pas s’affirmer, et faire passer les besoins des autres avant les siens : apprenez à dire non (décidément…), affirmez-vous, respectez vos besoins ;)

Et évitez tout excès négatif quelque soit le genre :

  • trop de travail
  • trop d’activités
  • trop de peur
  • trop de café, d’alcool, de sel
  • trop de stimulations et d’informations pour notre attention : sons, publicités, mails, informations, sms etc.
  • trop de nourriture morte, chimique, grasse
  • trop de sexe ou de sport aussi
  • trop de contrôle
  • trop chercher à s’adapter à ce que veulent les autres
  • etc..

Tout ça est donc à éviter ou au moins à limiter au maximum, surtout si vous avez très peu d’énergie.

Et maintenant, voici tout ce qui peut vous recharger et qui est à rechercher :

se ressourcer et avoir de l'énergie

  • S’alimenter correctement, principalement avec des choses vivantes, qui apportent tous les nutriments essentiels et sont faciles à digérer (fruits, légumes etc.) ainsi que des aliments les moins transformés possible (noix, céréales etc.)
  • Bien dormir, se coucher tôt, et reprendre le temps de faire des siestes (10-20 minutes peuvent suffire à apporter beaucoup d’énergie)
  • Pratiquer une activité physique 2 à 3 fois par semaine mais sans forcer
  • Si on ne pratique pas de sport, on peut aussi faire de la marche tous les jours ou tout simplement bouger son corps de temps en temps (en se secouant, en sautillant, en bougeant les bras, en faisant n’importe quoi, en faisant quelques mouvements… on s’en fout lesquels tant que vous bougez ;)
  • S’exposer au soleil au moins 10 minutes par jour (si y’en a bien sûr) et nourrir son corps de cette énergie…c’est tellement puissant et ça apporte de nombreux bienfaits ! Beaucoup de personnes auxquelles je fais confiance conseillent aussi de prendre des compléments de vitamine D d’octobre à avril, je n’ai jamais expérimenté mais je prévois de le faire cette année pour faciliter le changement de saison.
  • Aller en nature, en forêt, et se ressourcer grâce à toute l’énergie qui s’y trouve. Les bienfaits en terme d’énergie sont considérables, et sachez qu’un arbre peut même vous aider à dénouer des blocages ou à nettoyer certaines émotions négatives. Pas besoin de me croire ou pas, essayez : allez parler à l’arbre, demandez-lui de vous aider… et au pire vous aurez juste l’air stupide ;)
  • Prendre du temps pour soi, dans le calme, sans aucun but : oublier sa liste de tâches et profiter du présent sans culpabiliser.
  • Pratiquer des techniques comme celle de l’ancrage ou d’autres qui permettent de se recentrer et de rentrer à l’intérieur de soi (d’ailleurs un conseil : évitez de faire l’ancrage avant de dormir, cette technique apporte tellement d’énergie que vous auriez du mal à dormir)
  • Bien respirer, de l’air pur si possible (essayez la respiration abdominale : un incontournable)
  • Bien s’hydrater, de l’eau pure si possible (type mont Roucoux ou Rosée de la Reine, ou de l’eau filtrée), l’idéal étant même de l’eau énergisée par le soleil et/ou par le mouvement.
  • S’amuser, rire, sourire !
  • Des relations ouvertes et positives avec les autres.
  • Sourire, se tenir droit, respirer un grand coup
  • Se connecter à quelque chose de plus grand : Dieu, Allah, le divin, l’Énergie, l’Être, le Potentiel illimité… peu importe le nom que vous lui donnez :)… mais juste se sentir connecté, relié, accompagné par quelque chose de plus grand et très puissant. Quelque chose dont la source est à l’intérieur de vous. Si vous ne croyez en rien, concentrez-vous sur votre ressenti et accueillez ce qui vient. Une fois tous vos blocages accueillis et dissouts, vous aurez peut-être une belle surprise…
  • Les activités créatives comme dessiner, créer, faire de la musique sont très ressourçantes également
  • Toutes les activités manuelles telles que la couture, les miniatures, le jardinage, ou toute autre activité qui vous ancre dans l’instant présent
  • Sourire… je l’ai déjà dit? :)
  • La lecture d’auteurs inspirants, de pensées positives et de citations inspirantes
  • Écouter de la musique, regarder un bon film ou une émission qui donne le sourire
  • Profiter du moment présent, que ce soit une tasse de thé, un nuage qui passe ou un enfant qui rigole
  • Faire des choses qui vous plaisent, qui vous font vibrer, que vous ressentez comme « juste »… être dans le flow !
  • Les pratiques ressourçantes telles que la méditation, la relaxation, le reiki, le magnétisme, le Qi Qong…
  • Aller dans le sens de ses aspirations profondes, prendre la direction de ses rêves
  • Aller au-delà de ses peurs. Le fait de les dépasser vous redonne toute l’énergie qui était emprisonnée par l’émotion. L’énergie négative se transforme en énergie positive.
  • Accueillir et dissoudre les vieilles blessures et les vieilles couches de peine, et récupérer l’énergie qu’elles retiennent
  • Passer des bons moments en famille ou avec des amis
  • Être honnête, authentique, en accord avec soi-même (très important)
  • Se sentir utile, contribuer au monde d’une façon ou d’une autre
  • Se détendre avec un bon bain, des huiles essentielles ou devant un bon feu
  • Écouter son corps et respecter ses limites, apprendre à mieux se connaître
  • etc.
  • Voir le bon en chacun, trouver des qualités, dire des compliments. En échange, l’autre verra aussi le bon en vous et vous trouvera de nombreuses qualités également.
  • Ressentir de la gratitude, dire merci chaque jour pour tout ce qu’on a
  • Ressentir de la compassion pour tous ceux qui ont moins que nous
  • … et par-dessus tout : l’amour ! En recevoir, en donner, en ressentir, pour soi, pour une autre personne, pour une plante, pour un animal, pour un nuage, pour un coup de vent, un sourire, un bruit, un aliment… Apprendre à voir toutes les merveilles qui sont tout autour de nous, chaque jour, en chaque instant. Passer tellement de temps à ressentir des émotions positives pour que ça diffuse instantanément toute émotion négative qui se présente.

Une énergie à faire circuler

Human energy bodyCe qui compte ce n’est d’ailleurs pas seulement d’augmenter cette énergie, mais aussi de bien la faire circuler dans le corps.

Pour ça, de nombreuses techniques peuvent aider telles que l’acupuncture, la réflexologie, la visualisation, s’occuper de ses blocages, détendre son corps ou encore le Qi qonq, le tai shi, la respiration, les étirements, les massages etc.

Mais dans un premier temps, je pense que c’est surtout important de remonter le niveau de cette énergie, sinon il n’y aura pas grand chose à faire circuler :)

Une chose à la fois :)

Alors bien sûr, n’essayez pas de tout faire d’un coup…

… car ça vous viderait votre énergie ! :)

Allez-y doucement, et commencez par exemple ce qui vous parle le plus, ou par ce qui vous semble être votre plus gros talon d’Achille (ce qui vous vide le plus…)

Prenez un élément et appliquez-le jusqu’à ce qu’il devienne plus naturel… ou jusqu’à ce que vous soyez plus attiré par un autre.

N’y allez surtout pas en forçant avec votre mental. Essayez plutôt d’y aller avec souplesse, avec fluidité, en écoutant votre ressenti.

Mais une chose est sûre, occupez-vous de votre énergie !

Une liste à compléter…

Cette liste peut d’ailleurs très bien être amenée à évoluer car il y a sûrement plein de choses que j’ignore encore !

Alors si vous voyez quelque chose qui manque, que vous avez expérimenté et qui vous apporte de l’énergie, n’hésitez surtout pas à le partager dans les commentaires ci-dessous ;)

cliquez ici pour télécharger ce guide gratuitement ! ;-)

, ,

93 réponses à “La dépression, la crise d’angoisse, le burn out… une solution : l’énergie ! (2/2)”

  1. Tom 6 octobre 2013 at 11 h 41 min #

    Bonjour Sébastien,

    Et merci pour ce belle article qui met le doigt à l’endroit où cela fait mal : la fatigue !

    Vous parlez de musique, je l’avais délaissée depuis quelques années au profit de mes études, très mathématiques et je ne touchais plus à la guitare car je pensais avoir tout perdu…

    Que n’ai ni ! Depuis quelques jours je m’y suis remis, je n’avais perdu que le corne de mes doigts en fait, chaque mouvement de doigts était tout aussi bien qu’il y a quatre ans. Les cordes vibrent, la caisse de résonance amplifie cela et transmet ces énergies. La musique que l’on joue pour soit est à notre image et de plus c’est assez valorisant de s’apercevoir que l’on sait encore faire quelque chose :)

  2. stephane 6 octobre 2013 at 12 h 22 min #

    Bonjour Sébastien ,comme chaque fois un grand merci pour cet article qui nous donne toujours de très bons conseils et nous fait avancer chaque fois un peu plus.Dans l attente d une nouvelle lecture
    Très amicalement

  3. lilou 6 octobre 2013 at 12 h 29 min #

    Bonjour. Comme d’habitude article très bien fait. C’est clair et permet qu’on s’identifie facilement, ce qui aide beaucoup.
    Un grand merci à toi Sébastien pour toute l’énergie positive que tu nous fais passer !!!
    Bon dimanche serein à tous :)

  4. catb 6 octobre 2013 at 12 h 32 min #

    Merci et bravo pour cet Article! Il est déjà très complet même si chacun trouve à rajouter quelque chose de personnel.
    personnellement, je souffre de fatigue et de douleurs chroniques depuis +10 ans sans aucune pathologie découverte jusqu’ à présent! Je prends le moins possible de médicaments, et j’essaie de mener une vie saine…. mais les résultats se font attendre. Je voudrais rajouter une cause de dépression que tu n’as pas abordé et pour cause! C’est le vieillissement et tout ce qui entoure ce phénomène ineluctable (santé, problème financier, perte de ses amis, de ses parents, problème d’ autonomie)
    J’ai l’intention de lister toutes les solutions que tu proposes, de les imprimer et de garder cette liste à ma portée pour les relire en cas de coup de Blues!

  5. Ugo 6 octobre 2013 at 12 h 44 min #

    Bonjour Sébastien,
    Merci beaucoup d’avoir réalisé ce blog, cela m’aide énormément à faire face à ce qui m’arrive.
    J’ai eu de la chance de tomber très rapidement sur ton blog.
    Il y a 3 semaines, j’ai commencé à avoir de fortes angoisses pendant ma phase d’endormissement: résultat impossible de dormir. Les insomnies et nuit blanches à répétition m’ont complètement démoralisé mais tes articles m’ont donné les clés pour me battre. Je suis en train d’aller mieux de jour en jour, je commence à redormir!

    Voila ce qui m’a le plus aidé:
    -parler de mon problème aux gens que j’aime, aller chercher du soutien (on en a vraiment besoin dans ces moments-là. d’ailleurs la découverte de ce blog fait partie de cette inititative).
    -la respiration abdominale: personnellement, elle est très efficace quand mes respirations sont amples mais très lentes, ce qui évite d’hyper-ventiler en apporter trop d’oxygène au corps.
    -le plus important je pense: l’Alimentation! le magnésium surtout! les personnes angoissées produisent de l’acidité via le stress et l’adrénaline ce qui crée des carences et dérèglent l’équilibre acido-basique de notre organisme. Privilégiez donc des aliments riches en minéraux tels que le magnésium, le potassium et le calcium et optez pour des aliments basiques http://naturopathe-iridologue.info/aliments-alcalins-basiques.html.
    – le sport et surtout le yoga: le yoga a été une immense aide les premiers jours pour défaire les nœuds musculaires que la crispation m’avait causés au niveau de la poitrine et dans le dos.
    -J’ai également arrêté l’alcool, le café, la cigarette et marijuana. Lorsque l’on écoute attentivement son corps on se rend compte qu’il ne veut pas de ces choses-là!
    -Dernière chose: persévérer même lorsque l’on croit que l’on ne va pas y arriver! Vous serez surpris de votre force et de ce que votre corps peut accomplir!

    Au début de mes angoisses, je pensais que je devenais fou et que mon problème était essentiellement d’ordre psychique. Mais je me suis très vite rendu compte que le mental et le corps sont intrinsèquement liés. Si l’on mange bien, que l’on respecte son corps (étirements, bonne posture, gestes lents fluides et conscients), alors on est sur la bonne voie pour aller mieux mentalement. Une fois que le processus est lancé, on commence à noter des améliorations. Continuez sur cette voie toute votre vie, et vous noterez des améliorations toute votre vie. :)

    • stephanie 9 octobre 2013 at 16 h 37 min #

      Superbe article qui va encore apporter enormement d aide, de soutien et d’espoir à beaucoup de personnes en quête de retrouver une vie sereine. Pour info concernant la vitamine d, le labo nutergia vient de sortir ergy d, sans ordonnance, avec le flacon qui coûte 11 euros on tient un an! 1 goutte par jour couvre les besoins. Partageons nos petites infos et soutenons nous!!!! Courage à tous, la lumière est au bout du chemin !!!!

    • zermane 17 novembre 2013 at 19 h 37 min #

      merci pour ces conseils. je suis rassuree de voir que malheureusement je ne suis pas la seule

    • Anonyme 13 décembre 2016 at 20 h 00 min #

      je suis pas bien en se moment et j ai du mal a remonter la pente

  6. Marion 6 octobre 2013 at 12 h 55 min #

    Merci pour ces 2 articles très intéressants. On s’ y retrouve tellement. Tu as énuméré beaucoup de clefs qui peuvent que nous aider à avancer dans la sérénité et le bien être. Bon dimanche.

  7. Martin 6 octobre 2013 at 13 h 27 min #

    Un superbe article comme d’habitude !!! Que conseillerez tu comme compléments alimentaires Sébastien ? Notamment pour la vitamine D que tu expliques ? N’hésites pas à nous le transmettre, je compte faire la même chose. Il ne faut pas oublier également la vitamine C de novembre à mars.

  8. Do 6 octobre 2013 at 15 h 01 min #

    Sébastien, tu es fabuleux. (t’as vu je mets déjà en pratique les compliments! :) et cela en toute sincérité/vérité :) Ton article est d’une richesse et dune clarté super appréciables! Tellement vrai tout ça. Merci de nous rendre attentifs à ce besoin vital de prendre soin de nous à chaque instant et dans les différents aspects que tu évoques. Ce qui est sûr, c’est qu’on est tous; ici présent, en bonne voie, ne serait ce qu’en nous nourrissant de cette lecture positive et qui a à voir avec la VIE.
    Encore merci.
    Et chapeau pour tant de contribution à ce qu’on vive tous plus harmonieusement…..
    Bonne continuation….

    Je tiens à préciser aussi que même avec une 2cv, on peut épater la galerie en doublant à 140 sur autoroute (bon avec le vent dans le dos et en descente, certes) Parole d’une amoureuse des 2cv….. mais c’est clair, même la 2cv a besoin d’un bon entretien et de petites révisions pour maintenir/retrouver sa belle énergie…

  9. Fernand 6 octobre 2013 at 15 h 02 min #

    Merci, Sebastien,

    Tes articles sont pertinents et apportent reconfort …

  10. Livia 6 octobre 2013 at 15 h 20 min #

    Bonjour !
    Excellent article que j’attendais en effet, et je n’ai pas été déçue !
    Merci de lister toutes ces choses qui nous épuisent et nous rechargent. Puisque nous pouvons contribuer à compléter cet article, et c’est une première pour moi, voici ce que je rajouterai de manière non exhaustive:
    – : faire plusieurs actions en même temps; le bruit ; l’agitation inefficace et improductive ; la vitesse. C’est pour cela que je fuis les grands centres commerciaux où tout cela est réuni !
    + : l’eau sous toutes ses formes réputée pour ses ions négatifs (cascade, lac, mer, océan,…) ; prendre des vacances pour changer de paysage visuel ; avoir un appartement / une maison propre et à peu près bien rangée
    A votre tour !
    Et merci encore à Sébastien, j’aimerais que plus de jeunes hommes comme toi aient connaissance de tout cela ! ^^

  11. Geneviève 6 octobre 2013 at 15 h 52 min #

    Super l article

  12. julien 6 octobre 2013 at 18 h 28 min #

    bonjour,
    toujours aussi agréable de lire ses conseils, merci sebastien.

  13. aurelie 6 octobre 2013 at 18 h 39 min #

    Bonjour,
    j’ai découvert le site la semaine dernière et je trouve que les articles sont très bien écris et aident beaucoup.
    J’ai commencé a avoir des attaques de paniques et troubles anxieux à l’age de 20 ans et je continue inlassablement a chercher une solution. En tout cas garder un bon niveau d’énergie interne est très important.
    Je te remercie pour tes articles et ton blog, j’espère pouvoir atteindre la sérénité un jour mais pour l’instant c’est pas encore ça… j’expérimente la méditation consciente et je recharge mes batteries. On va voir.
    En tout cas étant interne en médecine je peux t’assurer que les personnes anxieuses sont bien prises au sérieux quand je suis de garde!
    encore merci et bon dimanche :-)

  14. Emmanuelle 6 octobre 2013 at 18 h 40 min #

    Bonsoir,
    votre article est intéressant et complet. En le lisant j’ai pensé au documentaire diffusé, de nouveau sur arte, il y a quelques semaines : Le jeûne, une nouvelle thérapie ?
    Documentaire de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade.
    Parmi les nombreuses maladies soulagées par le jeûne, il y a la dépression.
    C’est impressionnnantt de ce rendre compte de l’importance de la mal-bouffe !

  15. Emmanuelle 6 octobre 2013 at 18 h 40 min #

    Bonsoir,
    votre article est intéressant et complet. En le lisant j’ai pensé au documentaire diffusé, de nouveau sur arte, il y a quelques semaines : Le jeûne, une nouvelle thérapie ?
    Documentaire de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade.
    Parmi les nombreuses maladies soulagées par le jeûne, il y a la dépression.
    C’est impressionnnant de ce rendre compte de l’importance de la mal-bouffe !

  16. julie 6 octobre 2013 at 18 h 42 min #

    Tres bonne article je trouve ça très juste ;) merci

  17. Nastya 6 octobre 2013 at 19 h 05 min #

    Merci ! article très inspirant :)

  18. Morcheeba% 6 octobre 2013 at 20 h 21 min #

    Excellent article! Quel travail de recherche! Merci de partager ces connaissances…:) Une bible!

  19. Pierre 6 octobre 2013 at 20 h 40 min #

    Très bel article. Très enrichissant et très énergisant… Merci. Pour ma part je pratique aussi la douche froide, qui me fait beaucoup de bien physiquement mais pas seulement, je trouve que c’est un moment d’authenticité et ça me ressource mentalement. Encore merci.

  20. Thomas 6 octobre 2013 at 21 h 04 min #

    Bonjour Sebastien,

    Encore un article tres interessant et qui aide enormement. Ton site est tellement bien que chaque jour je viens m’y ressourcer.

    Un grand merci pour tout ces articles et ton travail qui nous aide tellement.

    Bonne semaine et felicitations pour ton travail et ton courage,

  21. Kim 6 octobre 2013 at 22 h 45 min #

    Bonjour,

    Merci pour cet article passionnant qui apporte des réponses concrètes !
    Beau travail !

  22. Ludovic 7 octobre 2013 at 9 h 49 min #

    Merci pour ton article, il me va droit au coeur ;).

  23. Mary 7 octobre 2013 at 9 h 50 min #

    Bonjour à tous,

    Sébastien, merci, merci et encore merci…
    C’est un bonheur de te lire…

    Depuis que j’ai découvert ton blog, j’ai réussi à prendre conscience de beaucoup de choses que certaines personnes de mon entourage (mon chéri entre autres) essayaient de me faire comprendre depuis des mois, sans résultat : je n’arrivais pas à croire qu’il ne tenait qu’à moi de pouvoir m’en sortir. Je mettais toute ma croyance dans les médicaments (anxiolytiques, antidépresseurs). Comment j’ai pu croire qu’un médicament pouvait me guérir alors qu’il ne fait que masquer la souffrance ?

    Mes remèdes les plus précieux :
    – l’ancrage, qui a été le point de départ de ma thérapie. En fait, nous sommes comme les bateaux, si l’on ne jette pas l’ancre, on dérive…
    – la respiration abdominale qui est devenue naturellement une habitude…
    – savoir dire non, me féliciter, m’aimer, me respecter en quelque sorte…
    – vivre le MOMENT PRESENT : hier, c’est de l’histoire, demain est un mystère… on ne les maîtrise plus (hier) et pas (demain) alors pourquoi s’inquiéter ?
    – lire tous les jours la « citation du jour » et l’apprivoiser.
    ….

    J’aurais encore beaucoup de choses à dire, le temps me manque mais de toute façon, Sébastien tu as tout bien résumé ! Je te fais confiance.

    Très belle journée

    Mary

  24. Céline 7 octobre 2013 at 10 h 28 min #

    Merci beaucoup pour cet article.
    Pour ma part, dérivés morphiniques + problèmes de dos (avancé) me fatiguent beaucoup. Je fais déjà pas mal de vos conseils, ce qui me manque surtout, c’est de savoir réellement écouter mon corps.
    Bon courage à tous, et carpe diem!

  25. Laure 7 octobre 2013 at 13 h 22 min #

    Merci de Nouvelle-Calédonie :-)

  26. Leonardo 7 octobre 2013 at 13 h 43 min #

    Bonjour Sébastien

    En ce qui me concerne je souffre d’anxiété et d’angoisse permanente depuis environ 10 ans.

    Je n’ai pas encore trouvé la solution à mon problème mais le blog de Sébastien est à chaque fois, avec ses articles si intéressants, le moyen pour moi de retrouver un peu d’espoir et peut-être la solution à mes angoisses et mon mal être.

    Ce que je peux dire en tout cas pour illustrer cet article , c’est que dans mon cas mes premières angoisses sont apparues après une longue période de stress et de fatigue.

    A l’époque j’ avais acheté un appartement dans lequel il y avait beaucoup de rénovation à faire et j’étais quasiment seul pour entreprendre tous ces travaux. Du coup en plus de mon travail en journée, je travaillais le soir jusqu’à minuit pour refaire l’appart et tous les week-end pendant plusieurs semaines. Nous étions avec ma femme obligés de vivre dans les travaux et seul je n’en voyais pas le bout (enduit, peinture, ponçage, murs plafonds électricité,parquet etc.)

    Au final avec le stress et la peur de ne pouvoir m’en sortir plus les attentes de l’entourage familial j’ai déclaré des angoisses et idées obsessionnelles qui ont fait ressortir des problèmes relationnels avec mes parents.

    Je pense donc que dans mon cas la perte d’énergie physique et morale a été l’élément déclencheur de mes angoisses qui n’attendaient que ça pour se révéler.

    Merci pour ton blog et cet article très important qui pour ma part m’aide à avancer.
    JF

  27. Ludovic 7 octobre 2013 at 18 h 41 min #

    Wouah, je suis allez testé la technique de l’arbre pour lui demandé de m’aider, c’est hallucinant ça fonctionne à merveille, les arbres sont mes meilleurs amis à partir de maintenant :D.

  28. Lydielee 8 octobre 2013 at 8 h 58 min #

    Bonjour Sebastien,

    Ton blog et tes conseils m’accompagent chaque jour. C’est comme avoir un ami qui prend soin de vous et prend de vos nouvelles chaque jour. Et c’est réconfortant de ne pas se sentir seule et de partager et d’échanger avec des gens qui vivent les mêmes expêriences et se soutiennent mutuellement.
    Je suis actuellement en arrêt de travail pour burn out et te lis avec bonheur et gratitude.
    Merci infiniment de nous accompagner vers une vie plus sereine.
    Amicalement,
    Lydie

  29. anna 8 octobre 2013 at 13 h 52 min #

    Merci à vous tous , et à Sébastien de faire de le lien entre nous.

  30. Ben 9 octobre 2013 at 7 h 29 min #

    Bonjour Sébastien,
    Je trouve ton article très pertinent.
    Bravo pour ce travail !
    Ben

  31. stephanie 9 octobre 2013 at 16 h 48 min #

    La technique de l’arbre, cela m intrigue vraiment, des que possible je vais aller experimenter et tant pis si je croise du monde et qu on me prend pour une illuminée:))))) ce blog est une bouee, une vraie bouffee d oxygene autant par tes articles sebastien que par tous les commentaires, conseils laisses par chacun de nous. Ce qui m aide beaucoup: le yoga, la respiration, la lecture de livre sur l instant présent, le bouddhisme, la meditation, et une thérapie en developpement personnel, une vraie revelation…. je découvre à quel point mes modes de pensee influencent mes comportements et mon moral!!! J ai l impression de renaître et de comprendre, realiser plein de choses. Je vais peut etre enfin reussir à vivre en voyant le verre à moitié plein:))) nos pensees peuvent etre notre pire ennemie il faut en avoir conscience! Reprogrammons notre cerveau en mode positif! Bisous à tous.

    • leonardo 11 octobre 2013 at 20 h 59 min #

      C ‘est très vrai et je crois que c’est ça la solution à nos angoisses.
      Je commence tout juste à aller dans cette voie, yoga, méditation et lecture.
      Il faut effectivement reprogrammer notre cerveau. Le problème c’est que cela prend du temps et qu’il ne faut jamais baisser les bras.
      Merci pour vos commentaires

  32. Cactus 14 octobre 2013 at 22 h 23 min #

    Un article très utile, tout comme l’ensemble du blog (et je n’oublie pas les commentaires des internautes ;) ). Pour ma part je pense que ce qui m’aide le plus c’est de constater tout le positif qui se dégage de cet ensemble et qui me permet de me sentir mieux après chaque passage :). J’adresse donc un remerciement global à tous les « acteurs » de ce blog.
    Personnellement, je pense qu’il serait intéressant d’écrire un article sur ce qu’il se passe avant de déclencher des crises d’angoisses ou autres troubles dû au stress. En ce qui me concerne, j’étais très énervée, colérique, stressée et j’attachais énormément d’importance à des détails avant ma première crise d’angoisse. Normalement c’est à partir de ce moment qu’il faut commencer à se reposer et à remettre les pendules à l’heure (ce que je n’ai évidemment pas fait). Ou peut-être cet article existe-t’il déjà sans que je l’ai lu.
    Dans tous les cas je souhaite à tous de progresser sur le chemin de la guérison ainsi qu’une excellente journée/nuit.

  33. Marie 15 octobre 2013 at 14 h 41 min #

    Merci pour toutes ces idees qui peuvent nous apporter du reconfort. J’ai arreter de fumer en aout 2011, bien que je ne fumais que 4 cigarettes par jour, et cela m’a fait du bien . Le seul « hic » si je puis dire, c’est que je vis avec quelqu’un qui fume des cigarettes roulees, et malgre l’inconfort que cela m’apporte, il ne fais aucun effort pour fumer a l’exterieur de l’appartement, je laisse tout ouvert, mais maintenant que l hiver approche je redoute de me trouver dans la fumee du matin au soir, surtout qu’une cigarette finie, il commence l’autre. Et je sens bien que cela influ sur mon mal etre.
    Cordialement

  34. Lucile 16 octobre 2013 at 10 h 13 min #

    Bonjour Sébastien, et encore merci !

    Je me pose une grande question : quand on est sorti de la dépression, passe-t-on son temps (et son énergie) à gérer … son temps et son énergie ? Ou bien au bout d’un moment cela devient naturel comme la respiration et cette gestion/hygiène quotidienne devient un réflexe qui se fait oublier 90% du temps ?
    Au fond de moi, je crois en la deuxième idée, et du coup je me demande comment instaurer tous ces réflexes sans tomber dans le travers de la première idée ?

    En ce moment pour moi c’est : cohérence cardiaque, pleine conscience, acupuncture, sport, EMDR, omega 3 et magnésium, et j’en oublie sûrement….

    • Leonardo 25 octobre 2013 at 22 h 22 min #

      Très bonne question !! Quand on sort de la dépression, j’imagine que pour ne pas y retomber, il faut continuer les efforts. Cel

    • leonardo 25 octobre 2013 at 22 h 25 min #

      Désolé j’ai validé sans faire gaffe avant la fin de ma phrase.
      J’espère que toutes les techniques apprises deviennent des réflexes par la suite.
      Pour L’EMDR qui m’a l’air très efficace à ce que j’ai pu lire, peux-tu me dire si tu le pratique avec un professionnel. J’aimerais bien faire la démarche également
      merci

      • Lucile 26 octobre 2013 at 19 h 15 min #

        Hello, oui je pratique l’EMDR avec un pro, que j’ai choisi sur l’annuaire de EMDR France (http://www.emdr-france.org/). Honnêtement, je ne sais pas si c’est ça ou d’autres démarches entreprises en même temps, mais depuis quelques mois, je sors du gros nuage noir, et il y a des jours où je vis … tout simplement :D A ta dispo si tu as d’autres questions …

        • Leonardo 27 octobre 2013 at 16 h 27 min #

          Merci pour ta réponse.
          Moi je souffre d’angoisse et d’anxiété généralisée depuis 8 ans environs.
          J ‘ai pris et je continue à prendre des antidépresseurs pour régler mon problème mais cela ne s’avère pas très efficace. Aussi bien pendant le traitement que lorsque j’ai arrêté à plusieurs occasion.
          Depuis l’été dernier j’ai commencé à lire beaucoup grace au conseil du blog de sébastien, j’ai entamé des séances d’acupuncture et j’ai commencé il y a quelques semaine la cohérence cardiaque. Actuellement je ressens le début d’un mieux et j’espère être sur la bonne voie.
          j’essaierai bien l’EMDR car j’ai lu pas mal de truc positif sur cette pratique.
          je me suis mis au Tai Chi depuis peu également.
          Voilà j’essaie de mettre toutes les chances de mon côté pour me sortir de ces angoisses et arrêter les AD dès que cela ira beaucoup mieux.
          merci beaucoup en tout cas pour ta réponse.
          Merci au blog de Sébastien qui permet de nous réunir et d’échanger.
          C ‘est très important de se sentir compris.
          Merci

          • Lucile 5 novembre 2013 at 12 h 13 min #

            Salut, dans ma remontée il y a eu quelques moments-clés :
            – celui où j’ai compris qu’il ne faut jamais se décourager
            – celui où j’ai lu « Guérir » de D. Servan Schreiber et où j’ai mis en pratique une partie de ses conseils, en particulier la cohérence cardiaque
            – celui où j’ai commencé l’EMDR
            – celui où j’ai lu « Cessez d’être gentil soyez vrai » de Thomas d’Ansembourg, Sébastien parle de la méthode dans son article sur la communication non-violente.

            Bonne route :)

  35. djaou 16 octobre 2013 at 15 h 56 min #

    Djamila. merci pour ton artcle sa ma fait du bien de sa voir que je suis pas seul

  36. Igor 21 octobre 2013 at 4 h 17 min #

    Bonjour je viens de découvrir le blog et vous m’avais convaincu en un article, je pensait encore tomber sur quelque chose qui ne me ferais pas avancer mais c’est tout le contraire merci

  37. muriel 21 octobre 2013 at 22 h 57 min #

    Bonsoir
    J’ai 49 ans et ma première crise d’angoisse a eu lieu à 9 ans !!!! avec des années de grosses crises et des mois un peu plus tranquilles ou j’étais mieux….. j’ai tout essayé médicaments, psychotérapeute etc…….. j’ai fait une dépression à l’age de 34 ans puis des épisodes de déprime, j’ai réussi à me sortir de la dépression mais pas des angoisses , en lisant vos articles j’ai compris une chose être soi et s’accepter comme on est merci pour vos articles. Bien à vous.

  38. Françoise 23 octobre 2013 at 10 h 42 min #

    Bonjour Sébastien,
    Merci pour cet article ! Je creuse ce thème depuis quelque temps et là tout y est ! Une synthèse parfaite … J’ai décidé d’arrêter de taper sur mon tableau de bord avec un marteau (dernier warning : un cancer dont je suis guérie aujourd’hui. Ca s’appelle un message fort ! Pas moyen de l’ignorer celui là :). Depuis j’ai ouvert les yeux, et mis à l’air libre toutes les vieilles blessures que j’avais recouvertes de pansement. J’ai tourné le dos à une vie de femme au foyer où je mourrais à petit feu et à presque 50 ans j’ai tout remis à plat : j’ai trouvé un travail qui me passionne et je prépare un concours pour aller encore plus loin. Avant j’étais presque morte psychiquement et une heure durait 100 ans tellement elle était vide. Maintenant je vis 3 journées en une : le travail, puis la maison, et étudier quand tout le monde dort … De l’énergie j’en ai mais il faut la gérer correctement. Dans l’euphorie du retour à une vie active, j’ai négligé le sommeil, j’ai laissé de côté le running qui m’avait tant aidé, j’ai arrêté de travailler sur moi et je suis retombée dans mes ornières. Là je suis en vacances 2 semaines et j’en profite pour remettre mes pendules à l’heure ! Ton blog tombe à pic … Je vais continuer à l’explorer. Merci !!!

    • Sebastien
      Sebastien 4 novembre 2014 at 13 h 27 min #

      Bonjour Françoise,
      Merci pour votre partage d’expérience si riche !
      Bon ressourcement alors ;)
      Bien amicalement,
      Sébastien

  39. Nath 24 octobre 2013 at 18 h 06 min #

    Bonsoir Sébastien,

    J’ai 47 ans, 3 enfants, 2 petits enfants et voici que je repasse par cet horrible moment d’angoisses. J’ai connu cela il y a 25 ans, suis passée par des antidépresseurs pour finir par quitter mon mari pour que cela cesse. Et voici que cela recommence… mon médecin insiste sur l’importance de la respiration et c’est en cherchant ces conseils sur le web que j’ai découvert votre blog. De tout cœur je vous remercie pour le temps que vous y passez et vos bons conseils. Courage à tous, nous allons y arriver !

    • Sebastien
      Sebastien 4 novembre 2014 at 13 h 37 min #

      Votre médecin a raison, la respiration est essentielle ! C’est la base de toute vie sereine ;)
      Merci pour votre commentaire, et bon courage à vous.

  40. Muriel 25 octobre 2013 at 23 h 21 min #

    Le dessin des doigts qui montent les marches de l’escalier me fait penser à ce que j’ai appris dans ma formation de « vittozienne »:
    le PPPP=le Plus Petit Pas Possible.
    Comme je vais chez le kiné pour une rééducation d’un membre blessé,il s’agit vraiment d’une rééducation cérébrale,on crèe de nouvelles connexions,et c’est vrai,c’est long!
    Mais pour quel mieux-être!

  41. Sebastien 26 octobre 2013 at 13 h 08 min #

    Bonjour,

    Il y a 5 mois, un midi en allant déjeuner j’ai été pris d’une forte sensation d’irréalité, puis perte de force totale. Ayant déjà eu ces symptômes quand j’étais ado qui avaient totalement disparu, j’ai commencé à paniquer et la j’ai eu ma vision qui s’est troublée, je ne sentais plus mes bras et j’ai senti des fourmis et picotements sur tout le haut du corps. J’ai pensé tout de suite au pire, crise cardiaque, avc, mourir quoi…depuis je suis traumatisé. On a appelé les pompiers, direction l’hôpital et après une après midi d’exam, tout étais OK et ils ont concluent à une crise de spasmophilie.

    Mon premier réflexe, les jours suivants a été de regarder sur internet et quel dommage que je ne sois pas tombé sur ce blog lors de ma première recherche. Merci beaucoup Sébastien pour tes articles redonnent espoir et qui apportent beaucoup de réponses.

    J’ai tout de même une question, depuis ce jour la, j’angoisse en permanence dès que je sors, j’ai même fait des crises chez moi, donc même à la maison j’ai toujours cette gorge nouée, ces vertiges et sensation d’irréalité. Au final je n’ai pas vraiment d’endroit ou je suis sereins, je pense que mon esprit a tellement peur de ces crises que même chez moi je continue d’y penser inconsciemment dès que je ne fais rien.

    Est ce que toi aussi chez toi cela te le faisait? pour moi il y a des fois j’ai ces symptômes pendant 2-3h qui se calment 1h ou 2 et rebelotte. si tu as un conseil je suis preneur.

    Je consulte et moi aussi est commencé la médecine alternative, cela me fait du bien certains jours et d’autres cela recommence. Mon plus gros problème est que je ne suis pas à l’aise dehors. Même dans mon propre jardin, alors que j’adore jardiner. Je me force tout de même à sortir mais c’est parfois un calvaire.

    Je vais essayer l’ancrage, la respiration m’aide beaucoup, j’ai repris la course a pied mais même pendant que je cours j’ai toujours peur de m’évanouir ou de faire une crise cardiaque alors cela me rebute a chaque fois que j’y retourne. La encore des conseils ou des méthodes qui ont marché pour toi ou pour vous ne pourrons que m’aider.

    Sinon, je viens d’acheter le livre « la sérénité de l’instant » et les premières pages me parlent déjà.

    Merci encore!

    • Sebastien
      Sebastien 4 novembre 2014 at 13 h 53 min #

      Bonjour Sébastien,
      Oui en effet j’ai bien connu tout cela. L’ancrage peut beaucoup t’aider à te sentir en sécurité où que tu sois.
      Tu dois simplement apprendre à accueillir ces angoisses, et laisser remonter ces émotions. Dès que tu auras réussi, tu te sentiras en sécurité partout où tu seras, car tu comprendras que ce n’est pas l’endroit où tu es qui compte, mais l’attitude que tu as vis à vis de ce que tu ressens qui est important : est-ce que tu luttes, fuis… ou accueilles? ;)
      Dès que tu arriveras à accueillir et accepter ce qui est en toi, tu seras en sécurité de partout. Encore une fois, l’ancrage aide beaucoup.
      Sébastien

    • magalie 25 octobre 2015 at 16 h 24 min #

      J’ai eu exactement les mêmes symptômes que toi. Les crises de paniques me font tellement peur et penser à une mort subite que j’en été arrivé à anticiper.. La peur de…. Peur de la mort peur de la perte de contrôle. Le cercle vicieux !!! Jusqu’à ne plus vivre, isolement mais dependance aussi de mes proches car peur d’etre toute seule.
      Ce qui m’a aidé et fait reprendre ma vie en main c’est une thérapie comportementale et cognitive avec une psy agréée par la AFTCC (site sur internet)

  42. Méheust edith 1 novembre 2013 at 11 h 00 min #

    Bonjour. Beau blog. Je me confie car je ne souhaite pas tomber plus bas. Après la maladie de mon mari l ayant emporté au bout de trois années . Je l ai accompagné comme il se doit en temps qu épouse mais aussi médicalement ( aide soignante), je demeure seule depuis quatre ans. J ai jusqu à là surmonté, fait preuve de volonté. Vendu maison et partie à 1000 KLM de mon lieu de naissance depuis un an. Je travaille . Depuis quelques semaines mon cerveau ne cesse de me ramener des souvenirs qui remontent à ma tendre enfance. J ai beaucoup de mal à gérer celà puisque indépendant de ma volonté et celà laisse l impression de devenir folle. Ça empiète sur le présent et c est extrêmement épuisant. J ai du mal à décrocher du travail ou des situations négatives. J ai beau me dire qu il faut relativiser le ressèment s impose à moi. Le médecin m a prescrit du seresta en 10 Mgr trois fois par jour et je ne cache pas qu il y du mieux mais pas stable. J ai maintenant des larmes. Mon hygiène de vie est bon Je m alimente correctement quoique là j ai pas forcément le courage de cuisiner. Je fais du sport de la marche, course à pied et je danse une fois par semaine en cours d apprentissage. Lundi prochain je commence un cours de réflexologie . Je me demande si je ne suis pas en dépression et peut être n ai je pas trouve le bon moyen d être plus détendue . J attends de ceux qui me lirons des conseils ou adresses Je remercie aussi ce blog et son auteur car il est intelligent et sérieux.
    Merci et longue vie aux belles choses, belles personnes.

    • Sebastien
      Sebastien 4 novembre 2014 at 14 h 32 min #

      Bonjour Edith, vous trouverez de nombreuses ressources sur ce blog afin d’apprendre à mieux gérer ces angoisses, et petit à petit les voir disparaitre. Je vous laisse prendre le temps de parcourir les articles et pratiquer les techniques que vous découvrirez. Essayez par exemple « la respiration abdominale », ou encore « l’ancrage ». Vous pouvez aussi vous inscrire à la newsletter vous recevoir de nombreux conseils.
      Bonne continuation,
      Sébastien

  43. Ludi 14 novembre 2013 at 21 h 36 min #

    Bonsoir à tous :)
    Voici un sketch très drôle de Florence Foresti sur la crise d’angoisse : http://www.youtube.com/watch?v=CnN26stoz48&feature=youtu.be
    ça aide à dédramatiser les crises d’angoisses, attaques de panique…
    Bonne nuit ;)

    • magaly 29 décembre 2013 at 20 h 14 min #

      Bonjour à tous,

      Ahhhhhhhhhhhhhh les crises d’angoisse, mais mon dieu quelle horreur…
      J’aimerais avoir un doliprane pour les faire partir….
      C vrai que ce sketch est génialllllll!
      Elles s’en ai sortie alors pourquoi pas nous!!!!
      courage à tous

  44. Laura 8 décembre 2013 at 19 h 12 min #

    Bonsoir,

    Super article, il m’a redonné le sourire et l’envie de ne pas baisser les bras!
    J’ai une autre technique qui marche bien sur moi bien que difficile à mettre en place quand on est pas bien : se fixer des petits objectifs chaque jour, je dit bien des petits. Par exemple si on doit laver sa salle de bain, laver le lavabo le premier jour, la douche le lendemain etc. Le fait d’avoir réussi ces objectifs nous donne du courage et nous donne aussi un but pour les autres jours

  45. Kevin 13 décembre 2013 at 22 h 48 min #

    Tout d’abord bonjour a tous!

    Je suis nouveau, je m’appel Kevin j’ai 29 ans et suite à une dépression, un burn-out, qui m’ont amener du stress, des crises d’angoisse, pelades, crise de spasmophilie, hyper émotivité ( et je ne vous raconte pas la colère dans ce cas!)

    Je voulais ensuite vous raconter un peu par quoi je passe suite à ma dépression d’il y a 3ans. Mais je ne vois pas l’intérêt de venir ici avec des choses négative. (Ne pas ressasser) :)

    Le fait est que par mon mal être j’ai les gens que j’aime et particulièrement une personne, qu’en je n’ai pas pu protéger quand je le devais car j’était trop ratatiné.
    Je souhaite de tout mon cœur de pouvoir réussir à faire un travail sur moi même et ce sans interruption afin de retrouver paisibilité et stabilité, afin que l’on puisse me pardonner je l’espère!

    Je vais continuer le truc de la respiration que je connaissait déjà mais que j’ai laisser tomber au début de ma dépression.
    Et l’ancrage me botte bien! Mais il est assez tard donc demain!! J’ai hâte!

    Par contre je mange très mal (c’est vraiment l anarchie à ce niveau). Comment travailler durement la dessus? J’aime cuisiner mais seulement pour la personne avec qui je vie ou pour des amis. Quand je suis seul, j’ai l’impression que je n’aime pas m occuper de moi. Je vie par procuration, ça me rend heureux d’être au petit soin pour quelqu’un. Peut être devrais je faire un travail la dessus aussi?

    Pour finir, je trouve que le site semble correspondre à ce dont j’ai besoin. Donc je remercie l’auteur pour cela. Je souhaite pouvoir re-poster un autre remerciement par la suite quand j aurais réussi à sortir et surtout à garder la tête en dehors de l’eau.

    Souhaiter moi bonne chance

    Bisous

  46. Caroline 4 janvier 2014 at 11 h 22 min #

    Les vidéos de Vivre Cru ont été bien assimilées! :P Ca fait plaisir de voir l’info circuler aussi bien! :)

  47. A-lo 13 janvier 2014 at 13 h 02 min #

    Depuis peu mon angoisse a comme muté. Ma mâchoire se crispe et me donne de violents mots de tete. Avec cela je fais des nevralgies intercostale. Par contre je maîtrise mieux ma respiration. Quelqu’un a -t -il les mêmes symptômes?

    • Sebastien
      Sebastien 4 février 2014 at 10 h 51 min #

      Oui c’est tout à fait possible que les symptômes évoluent. Ca va dépendre des endroits que tu contractent pour « retenir » l’énergie. Je ne sais pas où elle était avant de muter, mais par exemple si tu as mal à la mâchoire, c’est fort possible que tu contractes par exemple la bouche et que tu serres les dents… l’objectif est d’essayer de détendre intégralement ton corps, tous tes muscles, pour que l’énergie puisse circuler librement… puis disparaitre :)

      • A-lo 17 mars 2014 at 14 h 48 min #

        Merci pour la réponse, l ‘ angoisse m ‘a menée aux symptômes de l intestin irritable. Je me sens mieux dans ma tête mais sans le vouloir, je me contracte… J ‘ ai modifié mon alimentation ma façon de vivre… On a qu une vie et autant la vivre sereinement. Merci pour les conseils. Et courage pour ceux qui sont encore à la recherche d’une manière plus posée dans aborder la. Vie mouvementée…

  48. mohamed 24 mars 2014 at 13 h 40 min #

    Bonjour,
    Dans le cadre de mon mémoire portant sur la conduite du changement et l’épuisement professionnel, je réalise une enquête afin de recueillir votre témoignage sur la manière dont vous avez vécu le changement au sein de votre entreprise.
    A noter que ce questionnaire est anonyme.
    LIEN :

    https://docs.google.com/forms/d/1m_jg4sDKlVYNzcvFwiQIAMHA6vd7HyQv_g0FaSxVY0c/viewform

    Je vous remercie d’avance d’avoir accepté et consacré quelques minutes pour répondre à cette étude de la manière la plus sincère possible. Je me tiens à votre entière disposition, pour toute information supplémentaire.

  49. Emmanuelle 17 avril 2014 at 10 h 50 min #

    Bonjour Sébastien,

    Super cet article, il redonne de l’espoir. Je vais essayer de suivre tes conseils, commencer par 10 min de soleil par jour, continuer le yoga et la natation une fois par semaine et surtout arrêter de me prendre la tête, de voir toujours le négatif, et me dévaloriser sans arrêt (cela risque d’être plus difficile). Une petite phrase positive chaque matin aide aussi pas mal et j’essayer de limiter les médicaments (que je prend depuis 8 ans environ après plusieurs tentatives d’arrêt mais sans succès). Bref, cet article me permets d’espérer un mieux, c’est déjà bien !
    Merci encore pour ces bonnes paroles qui nous font un bien fou !!!
    Emmanuelle

    • Sebastien
      Sebastien 11 novembre 2014 at 21 h 46 min #

      Bonjour Emmanuelle,
      Ca me semble un beau programme tout cela ;)
      Bonne continuation alors !
      Sébastien

  50. khadidja 8 mai 2014 at 1 h 32 min #

    votre article est venu au bon moment car je vivais le calvaire avec la depression ou je frolais la folie je me croyais la seule d;ailleurs grace à vos conseils je me sens plus libre et moins hostile.j;essaie de sortir de mon silence et revenir à la vie tant ignorée.je commence à retrouver gout à la vie !elle merite une autre tentative.bonne continuitè et que vos efforts soient rècompensès inchaallah!

    • Sebastien
      Sebastien 16 novembre 2014 at 19 h 06 min #

      Avec plaisir, bonne route à vous aussi ;)

  51. Laurence 7 juin 2014 at 8 h 42 min #

    Bonjour et merci pour cet article !

    J’y retrouve beaucoup des conseils que je peux donner à mes consultant-e-s et c’est pourquoi je rajouterai le mien :
    Pour lutter contre la fatigue, n’attendez pas que le voyant s’allume ! Prenez soin de vous au quotidien, ressourcez-vous méditez un peu chaque jour, investissez dans le préventif !
    En améliorant notre qualité de vie, nous pouvons éviter bon nombre de maladies bénignes !

    Merci encore pour ce très bel article vraiment documenté.

  52. Anonyme 8 juin 2014 at 21 h 41 min #

    Bonsoir à tous,
    Après avoir lu beaucoup de vos comentaires et de forums liés aux maladies anxieuses, j’aimerais vous donner ou au moins renforcer en vous la croyance que vous pouvez guérir ! Oui, c’est à votre portée ! Vous pouvez le faire ! Il existe de nombreuses méthodes pour apprendre à gérer son angoisse (ho’oponopono, Eft, tcc….) alors ne vous inquiétez pas, vous êtes loin d’être seuls au monde, comme je le croyais lors de mes premières crises de panique. Pour ma part j’ai essayé la thérapie comportementale et cognitive (tcc) qui a très bien fonctionnée (je prends mon dernier rendez-vous le premier juillet ). En quelques mois j’ai réussit à calmer une grande partie de mes angoisses, je ne fais plus de crises sans raison, et j’apprends à changer petit à petit les comportements générateurs de stress. Evidemment soigner son anxiété est un travail quotidien même une fois guéri(e), mais si vous êtes près à fournir des efforts vous obtiendrez les résultats.
    Désolée de ne pas pouvoir aider plus mais je ne pense pas pouvoir témoigner suffisamment en un seul commentaire.
    Alors, je vous souhaite de trouver enfin la paix en vous.
    Bonne soirée !

  53. Lisou 17 août 2014 at 11 h 40 min #

    Bonjour,
    Je voulais savoir si certains d’entre vous avaient tenté le Reiki pour apaiser ses angoisses? Et ce qu’ils en avaient pensé.
    Merci pour vos réponses.

  54. Marie 21 août 2014 at 22 h 57 min #

    Bonjour Sébastien,

    Je parcours le site et prends des notes depuis quelques jours, et je n’ai pas fini… :-)
    Je voulais vous dire merci d’avoir créé ce site. Merci pour la clarté des informations, la rigueur du travail, la volonté d’aider les autres, et les touches d’humour par-ci par-là.
    Ce qui m’encourage, c’est que les situations ne sont pas figés et ce site me le rappelle, il y a des alternatives aux problèmes. J’ai été très négative dans le passé, mais j’apprends à changer et je cherche moi aussi des moyens d’avancer et de m’ouvrir l’esprit. Je suis heureuse d’être tombée sur ce site.
    Marie

    • Sebastien
      Sebastien 11 novembre 2014 at 20 h 35 min #

      Merci Marie pour ce très gentil commentaire ;)
      Ca me fait très plaisir et m’encourage à continuer.
      Très bonne continuation à vous, à très bientôt,
      Sébastien

  55. MERIL 3 septembre 2014 at 19 h 36 min #

    Bonjour, je pratique le yoga régulièrement et c’est une excellente façon de relier le corps et l’esprit.
    A pratiquer sans modération avec un professeur qualifié

  56. Carolane 16 novembre 2014 at 21 h 00 min #

    Merci beaucoup!!!!

  57. SAMSAM 27 avril 2015 at 16 h 50 min #

    moi j’ai bcp chercher dans ce domaine, normalement les specialiste
    reclame de faire au moi 2 à trois activités par jours,
    des activités comme vous avez mentionné qui peuvent toucher les choses
    que nous aimons faire, les hobbies (dessin/ lecture / sport/ cuisine…..)
    ou aussi apprendre de nouvelles choses (sa activera plus le cerveau) comme apprendre des langues, des jeux intélligents….
    bref ressoucer votre vie pour se sentir toujours vivant et heureux !! :)

  58. Cherifa 17 octobre 2015 at 21 h 09 min #

    Merci pour ce super article plein de précieux conseils

  59. céline 3 décembre 2015 at 20 h 08 min #

    Merci beaucoup pour cet article!

  60. kouka 16 décembre 2015 at 16 h 39 min #

    Merci beaucoup pour cet article il m’a beaucoup aidé plein de conseil encore merci

  61. Margot 22 décembre 2015 at 0 h 05 min #

    Bonjour Sébastien,

    J’ai découvert votre site cette semaine et je trouve vos articles très intéressant.

    J’ai moi-même vécu une grosse dépression de mes 11 ans à mes 22 ans et je m’en sors tout juste après 3 ans de thérapie par l’hypnose. Je vais beaucoup mieux désormais et je dois dire que je me suis reconnu dans chacune des énonciations que vous avez faites plus haut (choses à faire et à ne pas faire). Vraiment dans tout, j’en suis au stade actuellement ou je cesse de vouloir être parfaite. J’apprend à aimer mes défauts, et bizarrement en les acceptants c’est mes qualités que je commence à aimer! Reste encore le lâcher prise et la volonté de tout contrôler mais j’y travaille!!!

    Merci pour ce que vous faites, c’est super de créer un site pour aider les autres, j’aurais adoré tomber sur cette liste il y à 3 ans.

    Bonne continuation
    Margot

  62. Elle 19 mars 2016 at 15 h 22 min #

    Merci beaucoup!!

  63. Joie 21 juin 2016 at 19 h 00 min #

    Bonjour,
    Merci pour cet article :).
    L’irrigation du côlon est aussi une très bonne aide pour nettoyer le corps des toxines et se sentir libéré.

  64. moi 25 juillet 2016 at 10 h 08 min #

    une voiture n’a pas de d’ame on appelle ça un carburateur,votre analyse est correcte mais elle manque de vécu

  65. Nanou 30 septembre 2016 at 22 h 31 min #

    J’adore tes articles! Merci beaucoup pour ton partage de connaissances qui nous aide quand on sent seul et mal

  66. Aude 5 janvier 2017 at 11 h 33 min #

    Bonjour,

    J’ai commencé des crises d’angoisses suite à un accident de voiture. La peur de mourrir… Je ne mangeais quasi plus ! J’ai été suivit par un psychologue qui m’a révélé le fond du problème !
    À l’âge d’un an et demi, j’ai été victime d’un accident familiale, je suis brûlée au 2eme degré profond sur mon sein droit, le haut du bras droit et mon cou…
    J’ai toujours vécu avec cela…
    Le fait de discuter avec la psychologue, j’ai réussi à passer au-dessus !
    Croyant être guerriers…
    Il y a peu, je suis devenue maman… Difficile pour moi !!
    Les crises d’angoisses sont donc revenus… Je suis suivi par un psychothérapeute qui m’aide via l’hypnose de reprendre confiance en moi !
    Elle me donne des missions à faire entre 2 séances !
    J’ai eu une amélioration pendant une bonne semaine mais depuis aujourd’hui, rebelotte… Crises d’angoisses !
    La peur de mourir est toujours la mais il y a une nouveauté, c’est la perte du contrôle de mon esprit !
    Ton article me réjouit de voir que l’un de mes objectif y fait parti !

    J’espère arriver à passer au-dessus comme la 1ère fois ! J’ai été tranquille pendant 5 ans !! Le bonheur à l’état pur de vivre au jour au jour sans angoisses ni peur !

    Avoir l’aide de ses proches, c’est un plus qui aide à surmonter au maximum et à aller de l’avant !

  67. Nassy 24 janvier 2017 at 2 h 00 min #

    Bonsoir,
    Merci pour les deux articles. Je crois que vous avez dit l essentiel de ce qu’il fallait faire et ne pas faire en cas de dépression, de crises d angoisse, de panique, etc. J ai vraiment aimé. Je souffre de crises terribles dans lesquelles je sens une forte pression au niveau de la nuque, du cou, de la mâchoire. J ai lu déjà un commentaire dans lequel on parlait de mutation de symptômes! Comment peut-on prévenir ces mutations et quelles techniques peuvent-elles nous aider pour les atténuer?!

  68. Kevin 26 juillet 2017 at 13 h 56 min #

    Salut Seb

    Merci pour ce poste ! Je tennais a te dire que je vis une sacrée dépression depuis un px plus de deux mois maintenant… Comme tu le dit mon corp m’a lâché littéralement et je vis un vrais calvaire. Je vois régulièrement une psy et cela me fait beaucoup de bien car je peux en quelque sorte vidé mon sac… Et au file de ma dépression j’ai remarqué qu’effectivement il me faut un mode de vis sain pour allé mieux j’adore me réfugier dans la nature alors que j’habite en plein milieu de la ville et comme je suis en arrêt complet je fais uniquement des choses que j’aime faire: lire, dessiner, regarder des séries et (voir mes potes) au début je ne quitté pas la maison a cause de mon mal être (pression sur le crâne atroce)fatigue mais surtout ces angoisses qui me pourrissait la vie mais depuis peux je recommence gentiment a sortir. BREF je voulais te poser deux questions :D
    1. Que penses tu de cette sensation de pression a l’intérieur du crâne ? ah oui si jamais j’ai fait test sanguin radio et scanner du crâne mais RAS « vous allé bien » me dit mon médecin
    2. Avec toutes ces angoisses et mon corp en crise j’appréhende le fait de reprendre le sport (football pour ma part) qui me puise quand même pas mal d’énergie.. tu penses qu’il serait sage de reprendre ?

    J’spr que tu vas bien et que tu puisses me considérer un peux de ton temps pour me lire et me répondre… Je te remercie pour ce super poste

    • Sébastien
      Sébastien 5 décembre 2017 at 19 h 05 min #

      Salut Kevin, merci pour ton commentaire.
      Les deux questions que tu poses seraient plus adaptées auprès d’un réel médecin, ce qui n’est pas mon cas.
      Comme ça, je dirais hyperventilation pour question 1 (et hyperstimulation du système nerveux sympathique), et pour question 2 je te dirais que le sport aide beaucoup, il faut juste savoir y aller avec respect pour ton corps, et là un accompagnement par un coach sportif peu être rassurant et intéressant.
      Mais je ne suis pas médecin ! ;-)

  69. marinou 31 juillet 2017 at 22 h 09 min #

    Bonsoir et juste merci ! .. Ca m’a fait ouvrir les yeux sur énormément de choses et j’arrive enfin à voir la source de mon angoisse et de mon anxiété ! Un énorme merci encore une fois

  70. Leslie 7 novembre 2017 at 20 h 00 min #

    Bonjour Sebastien, votre site me passionne, j’ai d’ailleurs acheté votre programme méthode clef

Laisser un commentaire